Comparez et économisez sur votre mutuelle

assurance mutuelle santé retraité pas chère : comment bien la choisir ?

Les moyens financiers sont limités à l'âge de la retraite. Pourtant, les frais de santé, eux, ne cessent d'augmenter. Tout senior devra donc penser à souscrire une mutuelle. Mais vu la pléthore d'offre sur le marché, beaucoup de personnes dans une telle situation ne savent pas vers quel organisme se tourner. Il leur faut donc connaître ces quelques astuces et les pièges à éviter pour leur choix ?

comparateur de mutuelle santé senior

Les bonnes astuces pour trouver une bonne assurance santé retraité

Un senior qui veut trouver une assurance santé complémentaire devra commencer par faire jouer la concurrence. Cela consiste à procéder à la comparaison des offres existantes sur le marché pour un retraité. Il s'agit d'une tâche actuellement facile du fait de l'existence de comparateur de mutuelle. Il est possible, par ailleurs, de demander l'aide d'un courtier qui est prêt à se charger de la recherche de meilleur contrat.

Assurance de Santé : Amélie M. a économisé jusqu'à 179.39 euros tous les ans grâce à ce nouveau comparateur

Car les soins de santé sont de plus en plus fréquents à l'âge de la retraite, il est mieux de se tourner vers un organisme donnant à ses adhérents la possibilité de profiter d'un réseau de soin. Ce dernier permet à ceux-ci de bénéficier de tarifs négociés avec un certain nombre de praticiens. Les économies dégagées pourront ainsi servir à d'autres projets qui tiennent le retraité à c?ur.

Car l'objectif est de baisser les dépenses de santé de la meilleure manière possible, l'autre astuce est de souscrire à deux pour tout sénior en couple. Cela permet en effet de profiter d'une réduction moyenne de 10%.

Enfin, il faut bien sûr bien évaluer ses besoins pour ainsi ne souscrire que les garanties les plus utiles. Toutefois, même en faisant cela, une certaine vigilance est de mise sur certains points.

Éviter les pièges les plus fréquentes dans le domaine

Lors de la première utilisation d'un comparateur, un retraité pourra directement être tenté par des offres affichant un tarif attrayant. Pourtant, ce dernier peut cacher quelques pièges qu'il est utile de connaître. La première se nomme délai de carence. Il s'agit d'un délai suivant la signature de l'assurance santé complémentaire durant lequel il n'y aura pas de couverture effective. Il ne devra pas être trop long.

Le deuxième piège concerne le taux de remboursement affiché. Il faut notamment chercher à savoir si celui-ci est basé sur le coût réel des soins ou seulement sur la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS). En effet, pour une hospitalisation par exemple, le taux de couverture du régime obligatoire est de 80%, sur la base d'une BRSS de 20 euros, soit 16 euros. Pourtant, le coût réel de l'hospitalisation est de 50 euros. Un remboursement du reste de la BRSS non prise en charge par la sécurité sociale proposé par une mutuelle ne sera donc pas intéressant.

Enfin, il faut également être vigilant quant aux plafonds et exclusions de garanties, à l'existence de tiers payant et aux limitations d'âge.

Comparez les meilleures mutuelles santé en 2 minutes :

La rédaction Itandi
31/07/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Comparez et économisez sur votre mutuelle 👍