Votre étude gratuite pour payer moins d'impôts

La nouvelle loi pinel ou comment profiter d'une réduction d'impôt

C'est un fait ! La moitié de vos revenus sont chaque année à réserver à l'administration fiscale. Pour éviter une telle perte d'argent, il n'y a rien de tel que d'opter pour l'investissement. Mais attention, tous les placements ne sont pas sujets à une reduction d'impot. Pour profiter d'un abattement, un investissement dans l'immobilier locatif est une valeur sûre.

nouvelle loi pinel

Qu'est-ce que la loi pinel ?

Pour les rémunérations au dessus de 3 254 euros bruts tous les mois, baissez votre imposition facilement.

La nouvelle loi pinel est l'un des dispositifs de défiscalisation les plus célèbres en France. Elle s'applique pour un investissement locatif et promet une reduction d'impot de 30 000 euros en moyenne. S'adressant à tous les nouveaux propriétaires, elle laisse une certaine liberté d'action aux investisseurs. Ces derniers ont le choix entre des placements dans l'immobilier neuf ou dans l'ancien. Qu'il s'agisse d'un premier achat ou d'un second dans la pierre, le dispositif reste applicable pour tous les biens voués à une mise en location sans condition de ressource.

Pour la petite histoire, la loi pinel a été fondée en 2015 dans le but de pallier la crise du logement grandissant en France. Elle a pour objectif d'inciter les particuliers à réaliser des placements dans l'immobilier locatif et de favoriser ainsi l'égalité des chances et la facilité d'accès à un logement décent. Mais au fil des années, quelques modifications ont notamment été apportées dans le dispositif. Voici les plus récents.

Les changements dans la loi pinel pour cette année 2019

La nouvelle loi pinel compte un peu moins de zones d'éligibilité que l'ancienne loi. Aujourd'hui, tous les biens dans la zone 1, 1 bis et B1 sont les seuls à pouvoir prétendre à une réduction fiscale.

Les immeubles en question sont toujours soumis à un plafond de loyer. Néanmoins, celui-ci a été revu à la hausse depuis le début de l'année 2019. Il est passé de 16,83 euros à 16,96 euros dans la zone A ; de 12,50 à 12,59 euros dans la zone A bis, et de 10,07 à 10,15 euros dans la zone B1.

Enfin, s'il était auparavant possible de louer le bien à des membres de la famille, parents ou enfants, ce n'est plus le cas de nos jours. Il faudra prospecter pour trouver des locataires en dehors de son propre foyer fiscal quitte à se faire aider par un courtier pour ce faire.

Comparez les meilleurs dispositifs pour mieux défiscaliser :

La rédaction Itandi
22/09/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Votre étude gratuite pour payer moins d'impôts 👍