Comment choisir son assurance scolaire ?

L'assurance scolaire a été conçue pour protéger vos enfants des dommages qu'ils pourraient causer ou subir pendant leur scolarité. Cela fonctionne donc à l'école, au collège, au lycée et au début de l'université. Cette assurance n'est en théorie pas obligatoire, mais certaines écoles peuvent l'exiger et certaines situations la rendent obligatoire. Nous faisons le point sur cette couverture.

enfants couverts par une assurance scolaire

L'assurance scolaire : une couverture obligatoire ?

Créée pour protéger les enfants et adolescents pendant leur scolarité, l'assurance scolaire n'est en principe pas obligatoire. Elle a pour objectif de couvrir l'assuré pour toutes les activités liées à sa scolarité, notamment les accidents au sein de l'établissement, le harcèlement, le racket et les trajets entre le domicile et l'école.

Son caractère obligatoire dépend en réalité des activités auxquelles votre enfant s'est inscrit. Pour aller à l'école, suivre les cours et participer aux activités imposées par l'établissement (séances de sport, sorties scolaires sur les temps de cours), elle n'est pas obligatoire.

Lorsque vous inscrivez votre enfant, l'établissement ne peut donc pas vous demander de fournir une attestation d'assurance scolaire.

Par contre, si votre enfant participe à des activités facultatives, en dehors de ses heures de cours, l'assurance scolaire devient obligatoire. Que ces activités périscolaires ou extrascolaires se déroulent pendant la pause déjeuner, le soir, le week-end, sur plusieurs jours ou un seul, l'obligation est la même.

Cela peut alors concerner la cantine, la garderie, les voyages, les classes découvertes ou encore les études surveillées.

Quoi qu'il en soit, l'assurance scolaire est fortement conseillée, même si votre enfant ne pratique pas l'une de ces activités. Elle permet tout de même de protéger votre enfant à l'école.

Sachez que les écoles privées ne sont pas soumises aux mêmes règles que les établissements publics. En effet, elles peuvent définir leurs propres conditions et donc rendre cette assurance obligatoire.

💡 À savoir : cette assurance est valable 1 an, en général elle court de septembre à septembre, en adéquation avec l'année scolaire.

↑ Sommaire

Que couvre l'assurance scolaire ?

Comme nous l'avons dit précédemment, l'assurance scolaire couvre votre enfant pendant sa scolarité, que ce soit pour les trajets du domicile à l'école ou pour les activités organisées (sorties, voyage, classe découverte).

On distingue plusieurs niveaux pour cette assurance, à l'instar des formules tous risques, intermédiaire et tiers de l'assurance auto. La formule la plus haute est appelée assurance extrascolaire.

Celle-ci prévoit une protection 24h/24 et toute l'année de votre enfant pour l'ensemble de ses activités (scolaires et personnelles). Les plafonds de prise en charge sont très élevés.

Au contraire, le niveau de base de l'assurance scolaire prévoit une prise en charge uniquement pendant les activités et les trajets scolaires.

L'assurance scolaire a pour objectif de couvrir l'enfant autant des dommages qu'il pourrait subir que de ceux qu'il pourrait causer. C'est pourquoi 2 principaux volets sont compris dans une telle couverture :

  • Le volet responsabilité civile : il prend en charge les dommages matériels et corporels que l'enfant peut causer à des tiers (ses camarades par exemple) ;
  • Le volet garantie individuelle accident : il couvre les dommages corporels subis par l'enfant, et ce que les tiers responsables soient connus ou non.

Ainsi, l'étendue de la couverture d'une assurance scolaire dépend de la formule souscrite et de ce que la compagnie prévoit.

Souvent on distingue 3 niveaux : le premier ne prenant en charge votre enfant que pendant les trajets et les activités scolaires, le second étendant la couverture 24h/24 en excluant les activités à risques (ex : sports extrêmes) et le dernier vous offrant une protection globale, contre tous les risques, même les sports extrêmes.

🚨 Attention : les trajets sont pris en charge si votre enfant est conduit par quelqu'un d'autre. S'il va à l'école par ses propres moyens, avec un deux-roues par exemple, il est nécessaire de souscrire une assurance spécifique à sa conduite.

↑ Sommaire

Jusqu'à quel âge l'assurance scolaire vous couvre-t-elle ?

L'assurance scolaire a pour objectif de couvrir votre enfant pendant toute sa scolarité. L'âge de fin dépend donc du parcours scolaire de l'assuré. Souvent elle le couvre de la maternelle au lycée, voire jusqu'au début des études supérieures.

Néanmoins, les compagnies fixent généralement une limite, qui se situe souvent à 24 ans. Cette limite peut bien entendu varier d'un assureur à un autre, renseignez-vous directement auprès du vôtre si vous souhaitez en savoir plus.

↑ Sommaire

Quelle assurance scolaire faut-il choisir ?

Le choix de l'assurance scolaire dépend des activités que votre enfant pratique. S'il participe à des activités en dehors de la période de cours, une assurance extrascolaire peut être nécessaire.

Toutefois, vous devez bien vérifier le détail des garanties, afin que celle pratiquée par votre enfant soit bien prise en charge. Notamment, s'il s'agit d'un sport à risques.

Parfois, il n'est même pas nécessaire de souscrire une assurance scolaire dans un contrat à part. En effet, d'autres assurances peuvent couvrir votre enfant, telles que l'assurance habitation, qui prévoit automatiquement une responsabilité civile pour tous les membres du foyer.

Aussi, si vous avez souscrit une garantie des accidents de la vie, votre enfant est couvert pour les dommages qu'il subit.

Avant de souscrire une assurance scolaire ou extrascolaire, pensez donc déjà à vérifier si vos contrats actuels ne suffisent pas à protéger votre enfant.

Si ce n'est pas suffisant, par exemple s'il n'est protégé que par la responsabilité civile de votre assurance habitation, mais qu'il n'est pas couvert pour ses propres dommages corporels, nous vous conseillons de souscrire une assurance scolaire à part.

↑ Sommaire

Quel est le prix d'une assurance scolaire ?

Le prix d'une assurance scolaire est relativement bas, puisque pour une dizaine d'euros par an, votre enfant peut être couvert. Si vous optez pour une formule de haut niveau, comptez 40 € par an, ce qui reste assez peu cher.

Surtout quand on voit les garanties qu'offre cette couverture. De plus, le tarif est le même pour un enfant de maternelle que pour un lycéen, il n'évolue pas avec le niveau scolaire de l'enfant.

Par contre, sachez que cette assurance est individuelle. Ce qui signifie que si vous avez plusieurs enfants vous devez souscrire un contrat pour chacun, et ce même s'ils sont scolarisés dans le même établissement.

😉 Astuce : les compagnies proposent généralement des réductions si vous souscrivez plusieurs assurances scolaires chez elles. Si vous avez plusieurs enfants, pensez à lui demander un geste commercial.

↑ Sommaire

Où trouver l'assurance scolaire la moins chère ?

Bien que le prix de l'assurance scolaire ne soit pas très élevé, il est toujours intéressant de trouver le tarif le moins cher. C'est pourquoi, nous vous donnons quelques conseils pour faire baisser la prime :

  • Privilégiez les assureurs en ligne : ils fixent des frais de gestion moins élevés ;
  • Optez pour une assurance scolaire standard : si votre enfant ne pratique pas d'activités périscolaires, une formule classique suffira et vous coûtera moins cher ;
  • Utilisez un comparateur : ainsi, vous pouvez mettre en concurrence les offres et choisir le contrat le moins cher. Les prix pouvant aller du simple au double, en fonction des assureurs ;
  • Étudiez les différentes promotions : si vous avez plusieurs enfants à couvrir, choisissez un assureur qui propose une réduction pour les souscriptions multiples. Aussi, la période de pré rentrée (pendant l'été) est une période favorable pour chercher une assurance scolaire, puisque les assureurs font régulièrement des réductions à ce moment de l'année.

Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne pour mettre en œuvre tous ces conseils. C'est un outil gratuit, qui ne vous engage en rien, mais qui vous permet de mettre en concurrence facilement et rapidement des contrats d'assurance scolaire.

Vous pouvez cliquer sur chaque proposition pour voir le détail de l'offre, c'est-à-dire les garanties, les plafonds de couverture, les franchises et les éventuels délais de carence. Lorsque vous avez trouvé la meilleure assurance scolaire pour vous, vous pouvez la souscrire directement depuis notre site.

↑ Sommaire

Comment résilier une assurance scolaire ?

Pour résilier une assurance scolaire, vous devez respecter les modalités prévues dans votre contrat. Vous ne pouvez en effet pas le faire quand vous voulez. 4 motifs vous permettent d'y mettre un terme.

1. L'échéance de votre contrat : votre contrat est souscrit pour 1 an, mais il est généralement reconduit tacitement chaque année. Toutefois, 2 mois avant l'arrivée de l'échéance, votre assureur doit vous informer de votre possibilité de résilier.

Par ailleurs, c'est le délai que vous devez respecter pour envoyer le courrier recommandé de résiliation à votre assureur.

Pour cela, il vous envoie un avis d'échéance au moins 15 jours avant la date maximale de résiliation. S'il ne le fait pas ou qu'il vous l'envoie en retard, vous pouvez mettre un terme au contrat quand vous le souhaitez, sans frais.

2. Un changement de situation : si vous déménagez, si votre enfant change d'école en cours d'année ou s'il change de statut (d'étudiant à apprenti par exemple), vous pouvez demander la résiliation de l'assurance scolaire.

Pour que votre demande soit acceptée, il faut que le changement de situation impacte le risque assuré. Quoi qu'il en soit, vous devez envoyer un courrier recommandé avec AR pour demander la résiliation.

3. Une modification du contrat : il est possible que votre assureur décide de manière unilatérale de modifier les conditions de votre contrat, par exemple en augmentant la prime.

Dans ce cas, vous avez le droit de résilier seulement si cette augmentation n'était pas prévue au contrat et si elle ne concerne pas une augmentation des garanties. Vous devez alors envoyer une lettre recommandée avec un justificatif de ce changement et votre refus de poursuivre le contrat.

4. La résiliation d'un autre contrat d'assurance : si vous avez souscrit plusieurs contrats au sein d'une même compagnie et que l'un d'eux est résilié par votre assureur, vous avez le droit de mettre un terme aux autres.

Ainsi, si votre assurance auto ou habitation par exemple est résiliée par l'assureur, vous avez le droit de demander la résiliation de votre assurance scolaire. Vous devrez là aussi envoyer un courrier recommandé à votre assureur.

Quel que soit le motif que vous souhaitez invoquer pour résilier votre assurance scolaire, pensez à relire votre contrat avant. Ainsi, vous pouvez vérifier que le motif est bien prévu dans le contrat.

Pour connaître les modalités de résiliation, telles que le délai à respecter, le mode de transmission de la demande et les éventuels frais applicables, reportez-vous aux conditions générales.

↑ Sommaire

L'assurance scolaire est-elle obligatoire ?

L'assurance scolaire n'est pas obligatoire pour entrer dans l'école et suivre les cours. Par contre, si votre enfant participe à des activités extrascolaires, soit en dehors des heures de classe, elle devient obligatoire.

Combien coûte l'assurance scolaire ?

L'assurance scolaire n'est pas onéreuse, vous pouvez trouver un contrat dès 10 € par an. Comptez 40€ par an si c'est une formule haut de gamme.

Alexandre Lamour
Publié le 25/03/2022 | Modifié le 08/07/2022

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »