Assurance Habitation Tous Risques

A partir de 6,95 € / mois seulement

Plus de 120 offres en concurrence

Jusqu'à 40% moins cher pour les mêmes garanties

Prise en charge et déblocage des fonds rapide

En ce moment, offre spéciale : 3 mois offerts

Commencer »

Pourquoi êtes-vous sûr de baisser le coût de votre assurance ?

Déjà 87 363 assurances renégociées

Recevoir une simulation »

Est-ce que ces économies sont possibles pour vous ?

Questions Fréquentes

J'ai déjà un contrat en cours, je ne peux pas le résilier

Avec la loi Consommation de 2014, vous pouvez changer votre contrat d'assurance habitation à TOUT moment si votre contrat a plus d'un an ! En plus, c'est le nouvel assureur qui s'occupe d'absolument toutes les démarches !

Impossible que vous puissiez être moins cher

Notre force ? Nous mettons en concurrence les différentes offres ! Ici, nous sommes un peu le vente privée des assurances, on trouve pour vous des contrats efficaces pour 3 fois rien... essayez, vous verrez la différence tarifaire par vous-même.

Un contrat avec des garanties minimales, ça ne m'intéresse pas...

Nous avons de quoi satisfaire toutes vos envies, avec plus de 120 contrats comparés, vous pourrez bénéficier des garanties suivantes :

Encore des contrats qui indemnisent des mois après le sinistre ?

Les partenaires et les offres comparés sur notre site proposent des facilités de paiement pour les indemnités. En moins de 24 heures, votre sinistre est expertisé et une enveloppe budgétaire de transition est débloquée pour vous aider.

Je suis fatigué de devoir batailler pour obtenir des remises

Pourquoi batailler quand nous menons le combat de front pour vous ? Nous mettons en concurrence, nous faisons pressions sur les différents organismes d'assurance et nous vous proposons le tout, déjà négocié, via notre comparateur. Vous souhaitez obtenir les meilleurs contrats du marché à prix cassé ? Rendez-vous vite sur notre comparateur.

Découvrez combien vous allez économiser

Répondez à ces quelques questions pour vérifier. Cela prend moins de 2 minutes, et n'engage à rien :

Commencer »

Partenaires accrédités

Vous payez sûrement trop cher votre assurance habitation, nous vous proposons 40% d'économies

L'assurance habitation, au même titre que l'assurance automobile, est une assurance que près d'un Français sur trois est prêt à changer, et, disons-le, ces derniers ont raisons.

Comme pour de nombreux produits d'assurance, les garanties, les services, mais également les tarifs évoluent, les assurés gagnants de ce système sont bien évidemment ceux ayant le réflexe de comparer et de moduler leur contrat d'assurance multirisque habitation.

Dans ce guide, nous allons répondre à toutes vos questions concernant l'assurance habitation et nous vous donnerons des astuces clés pour trouver la meilleure offre, proposant les meilleures prestations, le meilleur ratio qualité / prix mais également le meilleur service sinistre qui reste l'élément le plus important selon les assurés interrogés.

L'assurance habitation en bref ?

Une assurance habitation (aussi appelée assurance multirisque habitation MRH), est un contrat d'assurance ayant pour vocation la protection du bien de l'assuré et de sa responsabilité civile (en cas de dommages pouvant être causés à un tiers par l'intermédiaire de l'adhérent ou de ses biens).

Considérant les prix de l'immobilier, il va sans dire que votre habitat est très certainement ce que vous possédez de plus précieux d'un point de vue financier, ainsi, en cas de sinistre, une assurance habitation saura vous éviter les complications financières en indemnisant vos dommages.

Quelles sont les garanties de l'assurance habitation ?

Comme indiqué, l'assurance habitation a pour objet de protéger votre responsabilité civile et de vous garantir des indemnisations en cas de dommages subis par votre logement, ainsi, l'assurance habitation peut vous couvrir :

Vous l'aurez compris, une assurance habitation peut vous protéger face à une liste exhaustive d'événements pouvant porter atteinte à votre logement, que ces derniers soient des éléments physiques ou financiers pouvant vous amener à perdre la propriété de votre habitation.

Bien évidemment, toutes ces garanties ne sont pas toutes incluses de base dans les contrats d'assurance d'habitation et le degré de couverture peut également varier (conditions, carence franchise, montant assuré, modalités et démarches pour la prise en charge, etc...)

Commencer à économiser »

La garantie responsabilité civile en assurance habitation

La garantie responsabilité civile affilié à l'assurance habitation est une garantie qui vise à protéger civilement la personne ayant souscrite à cette police en cas de dommages causé à autrui.

En général, cette garantie peut être affilié à une option supplémentaire de protection juridique.

La garantie responsabilité civile est une garantie qui prévoit des montants d'indemnisation très élevés (parfois plus de 100 millions d'euros)

La garantie contre les incendies en assurance habitation

Comme son nom l'indique, la garantie incendie vous aide à rembourser les dommages causés à votre habitation à la suite d'un incendie provoqué généralement par une explosion, une implosion, un dégagement de fumée, la foudre, etc...

En général, l'indemnisation financière n'est pas plafonnée ni forfaitaire et correspond à la valeur réelle de vos biens avant incendie.

La garantie contre les dégâts des eaux en assurance habitation

Cette garantie va souvent de pairs avec la garantie incendie, il est très rare de voir un contrat disposer de la garantie incendie mais pas de la garantie dégâts des eaux.

Comme pour les incendies, l'indemnisation correspond à la valeur de vos biens endommagés par ce sinistre.

La garantie contre les catastrophes naturelles en assurance habitation

Les garanties catastrophes naturelles vous protègent contre tous dommages subis par tout phénomène naturel disposant d'une intensité classifiée comme étant anormale.

La garantie contre les tempêtes en assurance habitation

Pouvant être assimilées à une catastrophe naturelle, les tempêtes intègrent également les dommages que vous pourriez subir en cas de fortes neige ou de fortes averses de grêles.

La garantie contre les catastrophes techniques en assurance habitation

Les catastrophes techniques ou technologiques (hors nucléaire) résultent principalement d'un incident de type industriel pouvant porter préjudice à votre logement.

Cette garantie est incluse obligatoirement dans les contrats multirisque habitation (MRH) depuis la loi « Bachelot ».

Cette garantie est importante si vous vous trouvez dans une zone géographique sujette à ce type de risque, proche d'usines ou de complexes à risques.

La garantie contre les attentats et actes terroristes en assurance habitation

La garantie concernant les attentats et les actes terroristes vous protège et vous indemnise en cas de préjudice subis à la suite d'un attentat ou d'un acte terroriste. Cette garantie vous protège en tant que personne si vous subissez des blessures mais également si vos biens sont endommagés.

Commencer à économiser »

La garantie contre les vols et cambriolages en assurance habitation

Si à la suite d'un vol, d'un cambriolage ou d'une quelconque entrée en infraction dans votre domicile, vos biens sont détruits, endommagés, ou tout simplement volés, la garantie contre les actes de vandalisme entrera en action et vous remboursera le montant des biens volés ou détériorés.

Attention toutefois, en tant qu'assuré, vous devez prouver que vous aviez respecter certains principes de base de protection de votre habitation (comme ne pas laisser votre porte ouverte...)

La garantie contre les bris de glace en assurance habitation

La garantie bris de glace est une couverture ayant pour vocation de couvrir la détérioration de tous les éléments pouvant être assimilés à de la miroiterie chez vous (vitres de fenêtre, véranda, baie vitrée...), détérioration ou destruction qui serait de nature accidentelle ou du fait d'un tiers.

La garantie contre les pertes financières en assurance habitation

Cette garantie est généralement une option et est considérée comme une couverture d'assistance. Elle peut prendre effet dans le cas où vous ne pourriez pas loger chez vous et auriez besoin d'une indemnisation pour la prise en charge de nuitées à l'hôtel ou d'achat de produits de premières nécessités par exemple.

Les remboursements considèrent-ils la valeur à neuf de mon mobilier ?

Vous devez être extrêmement vigilant sur ce point avant de souscrire ou de changer de contrat d'assurance multirisque habitation, en effet, le remboursement avec valeur à neuf de votre mobilier ou de vos biens (objets divers) n'est pas une option de « base » - renseignez-vous donc sur la méthode de calcul utilisé par votre assureur actuel ou à venir.

De plus, le remboursement à neuf n'est pas toujours valable pendant toute la durée de vie de vos biens, en effet, ce calcul de remboursement à neuf ne peut, dans certains cas, ne fonctionner que pour les biens n'ayant pas plus d'un certain âge (moins de 3 ans par exemple).

Qui doit détenir une assurance habitation ?

L'assurance habitation est une assurance obligatoire pour certains, mais, pas pour d'autres, voici un tour d'horizon des différents profils ayant l'obligation ou non de souscrire à une assurance habitation :

(1) Le locataire d'un logement

Si le logement est meublé : une assurance habitation minimale (responsabilité civile) est obligatoire

Si le logement n'est pas meublé : l'assurance habitation n'est pas obligatoire pour le locataire, mais, ce dernier est responsable en cas de dommages causés de son propre fait

(2) Le propriétaire d'un logement

Si le propriétaire occupe le logement : l'assurance habitation n'est pas obligatoire mais sa souscription est plus que recommandée pour vous couvrir en cas de dommages.

Si le propriétaire n'occupe pas le logement : Il n'existe pas d'obligation de souscription à l'assurance habitation pour un propriétaire non-occupant.

Note : les propriétaires non-occupant peuvent souscrire une assurance habitation « PNO », nous en parlerons plus tard dans ce guide.

(3) Les copropriétaires

Les copropriétaires ont l'obligation de souscrire une assurance habitation disposant au minimum de la garantie responsabilité civile en cas de fait ou de sinistre pouvant causer des dommages aux biens des autres copropriétaires.

(4) Autres

Enfin, concernant les personnes logés gratuitement dans un logement « vide », étant en location pour la saison ou bénéficiant d'un logement dit de fonction, il n'existe aucune obligation légale les obligeant à souscrire une assurance habitation.

Les personnes logées à titre gratuit dans un logement considéré comme « meublé », doivent, eux, disposer au minima d'une assurance habitation avec garantie responsabilité civile.

Commencer à économiser »

Comment choisir son assurance habitation ?

Pour faire le bon choix concernant son assurance habitation, il convient de bien vérifier les différents critères inhérents à ces contrats.

(1) Les garanties incluses dans l'assurance habitation

Bien évidemment, comme pour n'importe quel contrat d'assurance, il faut d'abord vous poser la question « de quelle couverture ai-je besoin ? Quels sont les risques contre lesquels j'aimerais me prémunir ? »

Vérifiez donc bien que les garanties principales soient bien présentes dans le contrat comme

En effet, certains contrats, peut-être plus économiques que d'autres, ne proposent pas forcément toutes les garanties listées ci-dessus.

Note : les garanties contre les catastrophes naturelles et technologiques (hors incident nucléaire) sont toujours incluses.

(2) Le montant inclus dans votre couverture responsabilité civile

La couverture responsabilité civile est le niveau minimum contenu dans une assurance habitation, cette garantie propose un plafond de couverture pour votre responsabilité civile, nous vous conseillons toujours de choisir un contrat disposant d'un plafond qui soit le plus élevé possible.

Si vous disposez déjà d'un contrat en responsabilité civile en dehors de votre assurance habitation, alors, le plafond proposé vous importera moins.

(3) Le montant de votre franchise en cas de dommage

Comme beaucoup de contrats en assurance de biens et de personnes, il existe des franchises. Une franchise est un montant que vous devez payer de votre poche pour pouvoir vous faire indemniser du dommage / sinistre que vous avez déclaré.

Parfois, certains contrats proposent des cotisations mensuelles très basses, ce sont des contrats économiques donc, mais, le montant de Franchise est en contrepartie extrêmement élevé. Prenez donc bien ce point en compte.

(4) Le montant des biens couverts

Soyez bien vigilant au montant qui sera indiqué dans votre contrat concernant les biens qui peuvent être assurés par votre assurance habitation.

Si votre contrat ne couvre que 5 000€ de biens maximum alors que vous détenez des œuvres d'arts, soyez vigilants.

(5) Le remboursement à neuf ou non des biens

Vérifiez si le contrat inclus le remboursement de vos biens et de votre mobilier à la valeur à neuf de ces derniers en cas de dommages subis par ces derniers.

De plus, vérifiez si cette garantie est valable pour toute la durée de vie de vos biens ou non (parfois, cette dernière est limitée aux 3 premières années de vie d'un mobilier ou d'un bien divers).

(6) Le délai de carence

Un délai de carence est une période pendant laquelle vous n'êtes pas couvert par l'assurance alors même que vous cotisez déjà pour cette dernière.

La meilleure option est de privilégier une assurance habitation sans délai de carence aucun sur la partie dommages : il vaut mieux toujours être trop prudent.

(7) Les options et services divers

En assurance habitation, il existe de nombreuses options et services annexes, à vous donc de voir si certains de ses éléments sont déterminants ou non dans le choix d'une assurance habitation :

(8) Le prix

Bien évidemment, dans un monde de l'assurance où certaines offres peinent à se différencier, un des éléments clés dans votre prise de décision sera le prix de l'assurance habitation.

À garanties égales, pourquoi se priver d'un contrat moins cher ? Toutefois, vérifiez bien les différents éléments que nous venons de mettre en avant préalablement pour faire le bon choix.

Nous verrons, plus tard dans ce guide, des exemples de prix et de tarifs par contrat en assurance habitation.

Le saviez-vous ?
Les assureurs se livrent une guerre féroce en assurance habitation, ce type de contrat étant un produit d'appel pour ces derniers, il n'est pas rare que vous puissiez régulièrement bénéficier d'offres de bienvenus si vous changez d'assurance habitation comme la possibilité de disposer d'un, deux, voire trois mois offerts !

Pourquoi utiliser un comparateur pour trouver son assurance habitation ?

La digitalisation du secteur des assurances offre de très belles perspectives et opportunités pour les assurés, en effet, dans un monde où les offres sont très nombreuses, où il est parfois compliqué de comprendre le jargon et de négocier correctement, les comparateurs répondent à ces nombreuses problématiques et permettent aux consommateurs de :

En passant par notre comparateur assurance habitation, les internautes économisent jusqu'à 30% sur leur assurance habitation pour des garanties équivalentes à leur ancien contrat.

Notre comparateur dédié à l'assurance habitation est entièrement gratuit, indépendant, sans engagement aucun et est respectueux de vos données personnelles (réglementation RGPD sur la protection des données en vigueur).

Qu'attendez-vous pour faire le test ? Cela ne prend que 30 secondes que vous soyez à la recherche de votre première assurance habitation ou que vous souhaitiez changer de contrat.

Commencer à économiser »

Comment utiliser un comparateur en assurance habitation ?

Voici les informations que vous devrez renseigner dans notre outil pour pouvoir obtenir votre devis en assurance habitation et ainsi disposer d'une offre imbattable sur le rapport qualité / prix.

(1) Quel est votre type de logement ?

(2) Quel est votre statut d'habitant ?

(3) Quelle est la vocation de votre logement ?

(4) Quelle est la valeur du mobilier à couvrir dans le contrat ?

(5) Quel est le nombre de pièce à assurer ?

(6) Quelle est la surface habitation de votre logement en mètre carré ?

(7) Quel est votre code postal ?

(8) Quelle est votre ville ?

(9) Quel est le niveau d'assurance souhaité ?

(10) Des objets de valeurs doivent-ils être couverts ?

(11) Des sinistres ont-ils été déclarés ces deux années passées ?

(12) Un assureur a-t-il résilié votre contrats ces trois dernières années ?

(13) Avez-vous des pièces de vie ayant une surface de plus de 30 mètre carré ?

(14) Le logement dispose-t-il de dépendances ?

(15) Le logement dispose-t-il d'une cheminée ou d'un insert similaire ?

À la fin du processus, vous pourrez obtenir des tarifs et des propositions selon divers niveaux de formules.

Vous pourrez également nous indiquer si vous souhaiteriez disposer d'options supplémentaires ou non comme l'assistance scolaire ou le rachat de Franchise.

Commencer à économiser »

Que faut-il vérifier sur son contrat d'assurance habitation avant d'y souscrire ?

Comme nous vous l'indiquions dans notre point sur comment choisir une assurance habitation, vous devez impérativement penser à vérifier les grands points suivant sur un contrat d'assurance habitation avant d'y souscrire :

Comment changer d'assurance habitation facilement ?

Depuis la mise en place de la loi Consommation de 2014 (ndlr : loi Hamon), changer d'assurance habitation peut se faire très rapidement dès lors que votre contrat a passé sa première année d'anniversaire, voici les étapes à respecter.

Tout d'abord, avant de résilier votre contrat actuel, assurez-vous d'avoir trouvé un contrat qui viendra remplacer le contrat existant et qui répondra à vos besoins et exigences en tous points.

Pour ce faire, vous pouvez directement passer par notre comparateur en assurance habitation (MRH) et trouver l'offre la plus économique et répondant à vos besoins.

Une fois vos devis / offres reçues et comparées, il vous suffit d'en sélectionner une et de prendre contact avec le conseiller ou l'assureur lié à cette offre.

À partir de ce moment, c'est l'assureur, le conseiller ou le courtier qui s'occupera de toutes les démarches de résiliation et de changement d'assurance multirisques habitation pour vous.

Vous n'aurez absolument rien à faire ! Une fois la nouvelle offre souscrite, le nouvel assureur fera parvenir à l'ancien assureur la lettre de résiliation de votre ancien contrat.

Note importante : la résiliation de votre contrat actuel ne prendra effet que le mois suivant la réception de la demande de résiliation auprès de votre « ancien » assureur.

Le tour est joué, vous venez de changer d'assurance habitation en deux temps trois mouvements ! Si vous souhaitez rechanger de contrat, sachez que vous pourrez le faire à n'importe quel moment si votre contrat a plus d'une année.

Sachez également que certaines situations peuvent vous permettre de changer d'assurance multirisque habitation même si le contrat a moins d'un an, c'est le cas par exemple si :

Commencer à économiser »

L'assurance habitation est-elle obligatoire ?

L'assurance habitation n'est pas obligatoire pour tous, seuls les profils suivants ont l'obligation de disposer d'une assurance habitation avec un niveau de couverture minimum incluant la garantie responsabilité civile.

Outre ces profils, l'assurance habitation n'est pas obligatoire. Toutefois, il est vivement recommandé de disposer d'une assurance multirisque habitation pour se prémunir de tous les risques matériels que pourrait un logement.

Comment le prix d'une assurance habitation est déterminé ?

Le prix d'une assurance habitation est déterminé selon plusieurs critères comme

Comme vous pouvez le constater, de très nombreux éléments peuvent avoir une influence sur le prix de votre assurance habitation.

Le mieux, pour y voir clair, est d'utiliser un service de comparaison en ligne et de se faire accompagner par un conseiller expert lors de vos démarches.

Commencer à économiser »

Quelques exemples de prix en assurance habitation ?

Exemple pour une demande concernant un appartement situé au dernier étage pour un locataire en meublé qui souhaite en faire sa résidence principale sans que ce bien ne soit utilisé à des fins professionnelles. Le logement fût construit il y a 20 ans et est situé à Paris, code postal 75006, la surface habitable de cet habitat est de 41 m² et est composé de 2 pièces principales, la valeur des biens à assurer dans le logement est de 25 000€. L'assuré à en devenir n'a déclaré aucun sinistre ni résiliation sur les 36 derniers mois. Le logement sera occupé par deux adultes.

Voici quelques offres et tarifs disponibles pour la situation décrite ci-dessus :

Contrat numéro 1 – 13,01€ par mois (156,12 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : jusqu'à 5 000 000 d'euros

Assistance juridique : + 2 euros par mois en option

Franchise en cas de dommage : 400 euros

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Non

Prise en charge des bris de glace : Non

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : Non

Avantages supplémentaires : assistance 7 jours sur 7, réduction pour les jeunes de moins de 25 ans

Contrat numéro 2 – 18,13€ par mois (217,56 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : jusqu'à 100 000 000 d'euros

Assistance juridique : Non

Franchise en cas de dommage : 150 euros

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Oui

Prise en charge des bris de glace : Oui

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : Non

Avantages supplémentaires : centre de contact par téléphone disponible 7 jours sur 7, souscription en ligne, nombreuses options disponibles

Contrat numéro 3 – 24,67€ par mois (296,04 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : Jusqu'à 20 000 0000 euros pour les dommages de types corporels

Assistance juridique : Oui

Franchise en cas de dommage : Aucune Franchise (0€) sauf en cas de catastrophe naturelle (200 €)

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Oui

Prise en charge des bris de glace : Oui

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : limité à 5 000€

Avantages supplémentaires : promo 1 mois offert, réseaux d'agents locaux à disposition et disponibles 6 journées sur 7

Passons en revue un deuxième exemple :

Exemple pour une demande concernant une maison pour un propriétaire qui souhaite en faire sa résidence principale avec utilisation d'une partie de ce bien pour l'exercice d'une activité professionnelle (auto-entreprise). Le logement fût construit il y a 5 ans et est situé à Santes, code postal 59211, la surface habitable de cet habitat est de 113 m² et est composé de 4 pièces principales et 1 pièce de 35 m². Le logement possède un garage fermé ainsi qu'une véranda de moins de 40 m² et une cheminée, La valeur des biens à assurer dans le logement est de 30 000€. L'assuré à en devenir n'a déclaré aucun sinistre ni résiliation sur les 36 derniers mois. Le logement sera occupé par deux adultes et deux enfants.

Voici quelques offres et tarifs disponibles pour la situation décrite ci-dessus :

Contrat numéro 1 – 30,11€ par mois (361,32 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : Jusqu'à 5 000 000 euros

Assistance juridique : Option (+3 euros par mois) + Recours divers

Franchise en cas de dommage : 320 euros

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Oui

Prise en charge des bris de glace : Oui

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : Non

Avantages supplémentaires : promo 2 mois offerts pour toute souscription de 24 mois

Contrat numéro 2 – 37,06€ par mois (444,72 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : Jusqu'à 10 000 000 euros

Assistance juridique : Oui

Franchise en cas de dommage : 450 euros

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Oui

Prise en charge des bris de glace : Oui

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : Oui, dans la limite de 25 000 euros

Avantages supplémentaires : rééquipement à neuf des appareils informatiques, enveloppe budgétaire pour l'hébergement en cas de sinistre rendant le logement inhabitable

Contrat numéro 3 – 40,12€ par mois (481,44 euros par an)

Garantie minimale responsabilité civile : Jusqu'à 5 000 000 euros

Assistance juridique : Via Option uniquement

Franchise en cas de dommage : 300 euros

Prise en charge des incendies : Oui

Prise en charge des dégâts des eaux : Oui

Prise en charge des vols et actes de vandalismes : Oui

Prise en charge des bris de glace : Oui

Prise en charge des dégâts subis suite à des tempêtes : Oui

Prise en charge des catastrophes naturelles et technologiques : Oui

Option remboursement à neuf du mobilier : Oui, plafond identique au plafond de couverture indiqué au contrat (30 000 euros)

Avantages supplémentaires : Assistance et accompagnement 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, cellule de relogement dédiée, prise en charge de certaines main d'œuvre d'urgence (plomberie, serrurerie ...)

Les tarifs d'assurance habitation dépendent de très nombreuses variables, pour obtenir votre tarif précis et immédiat, nous vous recommandons de passer par notre comparateur d'assurances habitation en ligne.

Que ce soit par curiosité, pour souscrire ou simplement pour obtenir un devis d'assurance habitation qui vous permettra de renégocier votre tarif auprès de votre assurance actuelle, notre comparateur est à votre disposition et son utilisation, sans engagement, sera toujours gratuite.

>> Obtenez votre tarif d'assurance habitation à partir de 6,20 euros par mois en à peine 2 minutes !

Quels sont les tarifs moyens d'assurance habitation par région en France ?

Comme pour d'autres produits assurantiels, le montant des cotisations et des primes en assurance habitation dépend également de la zone géographique de votre habitation.

Voici la liste des cotisations annuelles moyennes en assurance habitation dans chaque région :

Dans le Nord Pas de Calais et la Picardie : 306 euros par an

En Champagne Ardenne et Alsace Lorraine : 292 euros par an

En île de France : 297 euros par an

En Bourgogne et Franche Comté : 281 euros par an

En Auvergne Rhône Alpes : 270 euros par an

En Provence Alpes Côte d'Azur : 307 euros par an

En Corse : 439 euros par an

Dans le Midi Pyrénées et le Languedoc Roussillon : 265 euros par mois

Dans le Poitou Charente, le Limousin et l'Aquitaine : 269 euros par mois

Dans le Centre et le Val de Loire : 276 euros par mois

En Bretagne : 240 euros par mois

En Normandie : 266 euros par mois

Si vous payez votre assurance habitation plus que les moyennes affichées ci-dessus, alors, vous feriez mieux de faire un tour rapide sur notre comparateur d'assurance habitation.

Commencer à économiser »

Comment se faire indemniser en cas de sinistre sur mon habitation ?

Les assurances habitations font partie de ces contrats disposant de conditions générales très denses et exhaustives, selon votre contrat, toutes les indications se trouveront dans les CGV du contrat que votre assureur vous fournira.

Toutefois, pour vous éviter de lire ces longs et fastidieux contrats, voici un tour d'horizon des choses que vous devez savoir concernant les indemnisations prévues par l'assurance habitation

(1) L'assureur ne peut vous indemniser plus que la valeur de vos biens assurés

Le code des assurances donne des directives très strictes aux assureurs, l'objectif premier d'un indemnisation est de permettre aux adhérents de retrouver une situation similaire à celle d'avant sinistre, ainsi, un assureur ne pourra pas vous indemniser un montant supérieur à la valeur de vos biens mobiliers endommagés.

(2) Il existe 2 valeurs permettant aux assureurs de déterminer le montant qu'il vous remboursera pour vos biens endommagés

Lors de l'état des lieux des dégâts, l'assureur utilisera deux valeurs types pour calculer le montant des indemnités qu'il devra vous verser :

La valeur d'usage est un indicateur utilisé pour déterminer la valeur d'un bien à un instant donné. Si vous avez acheté un téléphone portable il y a 4 ans, il n'y a peu de chance pour que ce dernier ait une valeur réelle à sa valeur d'acquisition.

Pour obtenir une valeur d'usage, les assureurs utilisent une technique souvent utilisé en comptabilité : la dépréciation.

En fait, c'est très simple, ils vont considérer la valeur d'acquisition de votre bien et vont multiplier ce montant selon un coefficient de dépréciation.

Par exemple, si votre téléphone avait une valeur de 1 000 euros il y a 4 ans et que l'assureur considère un taux de dépréciation de 20% par an, alors, en 4 ans, le coefficient de dépréciation sera de 80%. Le calcul pour obtenir la valeur d'usage de votre téléphone actuellement est donc de 1 000 – (1 000 * 0,8) soit 200 euros.

Concernant la valeur à neuf, le calcul est bien plus simple puisque c'est la facture du bien en question qui fera foi.

Notez bien que de très nombreux contrats prévoient désormais le remboursement à la valeur du neuf même si vos biens ne le sont pas, ce qui est un avantage incontestable pour pouvoir se rééquiper en biens neufs et non pas en biens d'occasions...

(3) Vous ne devez pas perdre de temps pour déclarer vos sinistres

Il existe des délais de déclaration à ne pas dépasser pour chaque sinistre, ainsi, nous vous conseillons de déclarer vos sinistres immédiatement et en fournissant un maximum d'information concernant ce dernier.

Vous pouvez également fournir à votre assureur des photos, des vidéos, des témoignages du sinistres, vos factures, et tout document que vous ou votre assureur trouverez utiles.

Enfin, lors de votre déclaration, n'oubliez pas de laisser des traces écrites à votre assureur (courrier en lettre recommandé, email, SMS, ...).

Selon votre contrat, vous pourrez recevoir une première avance d'indemnisation (pour ne pas vous faire attendre la contre visite d'un expert par exemple) puis la totalité de cette dernière une fois votre dossier complétement validé.

Commencer à économiser »

Existe-t-il un délai pour déclarer ses sinistres en habitation ?

Effectivement, si vous êtes victime d'un sinistre touchant votre habitation (vol, dégât des eaux, incendies, dommage divers...), alors, selon votre contrat, vous devrez déclarer ce dernier rapidement et avant le délai défini par votre assureur.

Le meilleur des réflexes est de ne pas attendre et de prendre contact immédiatement avec son assureur et d'envoyer, si possible une preuve écrite de votre déclaration (notification de l'assureur, envoi d'un email, d'une lettre en recommandé...) pour vous prémunir de tout risques de non prise en charge par votre assurance habitation des dommages subis.

Par exemple, certains contrats prévoient un délai de 2 jours pour déclarer un vol, d'autres prévoient un délai de 4 jours...

Quelles formalités doit-on respecter pour déclarer ses sinistres d'habitation ?

Comme pour les délais, vous devez, selon les contrats, respecter un certain nombre de formalités lors de la déclaration de vos sinistres.

(1) Dans le cadre d'un vol

Dans ce cas, il est généralement indiqué que vous devez déposer une plainte auprès d'un commissariat et envoyer la copie de dépôt de plainte à l'assureur de votre logement.

(2) Dans le cas d'un dégât des eaux

Ici, il convient généralement d'envoyer un constat du dégât des eaux à l'assureur, un constat fait à l'amiable dans ce cas est suffisant.

(3) Dans le cadre d'un incendie ou d'une catastrophe naturelle

Dans cette situation, il faut faire parvenir à l'assureur (en général, cela peut dépendre de votre contrat), un écrit décrivant les circonstances et les conséquences de l'incendie ou de la catastrophe naturelle ayant causé des dommages à votre habitation.

Peu importe le type de sinistre, vous ne devrez pas oublier de mentionner dans vos différentes déclarations : la date de survenue du sinistre, le contexte, les conséquences que ce dernier a pu avoir sur vos biens, le montant approximatif en euros des dégâts subis, vos coordonnées et celles d'éventuels témoins et tout autre information utile qui pourrait servir à votre assureur en habitation.

Comment faire face à un refus d'indemnisation de son assurance habitation ?

En cas de contrat en cours et sans manquement du paiement de vos cotisations à l'assureur, ce dernier est dans l'obligation de vous indemniser en cas de dommages liés à votre habitation, sauf dans 2 cas précis :

Une exclusion est un cas ou une situation très spécifique lors de laquelle la ou les garanties du contrat ne peuvent vous couvrir. Par exemple, si vous mettez vous-même le feu à votre maison, il va sans dire que l'assurance ne vous dédommagera pas.

Les exclusions sont toutes mentionnées dans votre contrat de manière lisible, si ce n'est pas le cas, les exclusions n'auront aucun effet.

La déchéance de garantie d'un contrat peut être une raison valable de non-indemnisation, voici les différents scénarios pouvant amener à une déchéance de garantie de votre contrat en assurance habitation : (1) vous avez déclaré votre sinistre trop tard, (2) vous n'avez pas déclaré à l'assureur un changement dans votre situation ayant pu avoir un impact sur la survenue du sinistre, (3) vous avez menti délibérément sur la valeur des biens à indemniser et enfin (4) vous n'avez pas payé vos cotisations d'assurance habitation, rendant le contrat caduque.

Dans le cas où l'assureur refuserait de vous indemniser en dehors des raisons évoquées ci-dessus (exclusions et déchéance des garanties), il convient de prendre contact rapidement avec le médiateur disponible chez votre assureur ou vous référer directement auprès de la Fédération Française des Sociétés d'Assurance, la FFSA) ou de l'Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution, l'ACPR, qui est, en quelque sorte, le gendarme du secteur financier en France.

Commencer à économiser »

Que faire si l'assureur me propose une faible indemnité pour mon sinistre en habitation ?

Dans le cas où l'assureur vous ferait une proposition d'indemnisation vous semblant trop faible, vous pourrez avoir recours à votre propre expert pour débloquer la situation (même si l'assureur lui-même a déjà mandaté son propre expert donc).

Pour aider l'expert dans son diagnostic, vous pouvez être proactif et faire appel à différentes entreprises de travaux pour vous établir des devis chiffrés, cela permettra de justifier le montant de l'indemnisation dont vous auriez besoin pour retrouver une situation semblable à celle que vous aviez avant le sinistre en question.

En cas de désaccord entre votre expert et l'expert mandaté par l'assureur (qui, rappelons-le et soumis à une obligation de partialité), il sera alors possible de faire appel à un dernier expert, qui lui, sera tiers aux deux parties (vous et l'assurance) et prendra une décision finale.

Quels sont les critères privilégiés par les assurés pour leur assurance habitation ?

Concernant l'assurance habitation, les assurés Français sont à la recherche de deux critères principaux :

(1) Un assureur efficace dans la gestion des sinistres

En effet, l'objectif d'une assurance maison reste de vous aider en cas de préjudice subi par votre habitation. De tels moments sont souvent délicats à vivre, ainsi, la majorité des Français souhaitent que leur assurance habitation puisse permettre :

(2) Le tarif de l'assurance habitation

Comme pour de nombreux contrats en assurance, nombreux sont les Français à vouloir trouver l'offre la plus économique possible et répondant à leurs besoins, sans plus.

Dans ce contexte, nous avons mis en place un comparateur d'assurance habitation qui pourra vous permettre d'être mis en relation avec les meilleurs acteurs de la place ainsi que les meilleurs courtiers en assurance habitation.

L'outil vous permet de trouver notamment les contrats les plus économiques du moment en seulement quelques minutes.

D'autres comparateurs sont également disponibles sur notre site comme :

Commencer à économiser »

Que signifie MRH ?

MRH est l'acronyme utilisé pour parler de l'assurance Multi Risque Habitation, ce terme est donc un synonyme du terme « assurance habitation », il est généralement utilisé par les experts du secteur pour décrire ce produit d'assurance ayant pour vocation la protection de votre logement contre de nombreux risques (dommages et responsabilité).

Qu'est-ce qu'une assurance PNO ?

PNO signifie « Assurance Propriétaire Non Occupant », cette assurance est dédiée aux propriétaires bailleurs de logements en location.

L'assurance PNO n'est PAS une assurance obligatoire, pourtant la majorité des bailleurs ont adhéré à ce type d'assurance.

En effet, cette dernière vient compléter les assurances habitation possiblement souscrites par le locataire ou la copropriété de votre immeuble et vient vous prémunir de risques de dommages lorsque votre logement est inoccupé (pendant une recherche de locataire par exemple).

Quelles sont les possibilités de souscription à ma disposition ?

En passant par notre comparateur spécialisé dans la recherche et la mise en concurrence d'offres en assurance habitation, vous pourrez, au choix, souscrire une offre par :

Bien évidemment, à n'importe quel moment de la souscription, si vous avez un doute, une question ou si vous avez besoin d'un accompagnement quelconque, les conseillers partenaires et enregistrés à l'ORIAS seront à votre disposition pour vous aider dans votre intérêt uniquement et en alignement avec leur devoir de conseils.

Commencer à économiser »

Quelques avis clients en assurance habitation ?

« Pendant 13 ans chez le même assureur, j'ai été particulièrement déçue de la manière dont cette assurance a géré mon sinistre (lourd dégât des eaux à l'étage), j'ai donc cherché un nouvel assureur en me basant sur leur promesse concernant la gestion des sinistres, je paye plus cher, mais, je pense que cela va en valoir la peine. »
- Sylvette

« Je change régulièrement mes contrats pour ne pas subir les hausses annuelles, l'outil est intéressant pour avoir un panorama des offres en vigueurs – toutefois, comme pour chaque assurance, il faut bien lire les contrats »
- Hamza

« Augmentation de 45% de la part de mon assureur après un sinistre pas du tout responsable ! Quelle stupéfaction de voir passer ma cotisation de 450 à 650 euros par an ! Incroyable ! Sans compter que j'avais tout de même une franchise à payer .... L'agent, pas du tout surpris ne me fait même pas un geste alors que ça fait 15 ans que je suis chez lui ! Quelle blague ! Je viens de changer ce jour et je changerai chaque année s'il le faut, je ne me ferais plus avoir »
- Christopher

« Je vais voir avec mon fils si on prend l'offre à 13 euros ou pas mais il doit d'abord voir les conditions, on revient vers vous pour finaliser rapidement »
- Karine

« Fait, j'attend mes autres devis pour comparer »
- Claude

« De très bons conseils mais je dois encore attendre la fin de la première année de mon contrat pour changer, merci à la jeune conseillère très polie que j'ai eu par téléphone »
- Patrick

« Pas évident de tout comprendre alors on se base sur le tarif et on ne prend ni le moins cher ni le plus cher »
- Magdalena

« Après avoir testé un assureur catastrophique et 0 pointé côté administratif, me voilà repartie à la recherche d'une assurance habitation digne de ce nom... »
- Catherine

« J'ai adopté le reflexe comparateur il y a maintenant 5 ans, j'ai souvent le nez dans les chiffres et les explosions régulières de tarifs ne passaient pas inaperçues avec moi, au grand dam des assureurs. Je suis bien content d'avoir trouvé la parade, de toute façon, ça ne prend que 2 minutes de comparer et de laisser le nouvel assureur s'occuper de toutes les démarches à ma place. Ne soyez pas bêtes, la majorité des contrats sont plus ou moins similaires, c'est sur le tarif qu'il faut se battre. »
- Nathan

« Ok pour mon épouse et moi »
- Jean-Pierre

Comme des dizaines de milliers d'internautes, profitez de nos solutions pour ne plus subir les augmentations de tarifs incessantes en assurance habitation ou pour simplement trouver l'offre de protection de votre habitation la plus adéquate et la plus protectrice !

Commencer à économiser »

Pour aller plus loin