Nous comparons instantanément plus de 267 offres d'assurance

Pourquoi êtes-vous sûr de baisser le coût de votre assurance ?

Quand on achète un appartement ou une maison, l'assurance de sa banque est 9 fois sur 10 plus chère qu'ailleurs. La plupart des banques "oublient" de révéler à leur client qu'ils ont la possibilité de se ré-assurer ailleurs pour moins cher. Cela fait même partie du chantage au crédit qu'elles exercent sur une clientèle captive.

Le Conseil Constitutionnel a récemment décidé de faire voler en éclat ce monopole en ouvrant ce marché à la concurrence. Contrairement à la renégociation de prêt immobilier, les banques sont obligées d'accepter de vous laisser vous assurer ailleurs.

Ce dispositif peut être utilisé par tout propriétaire ou futur-propriétaire.

Dernières simulations effectuées

Découvrez les dernières simulations réalisées sur notre calculateur pour voir combien vous allez pouvoir économiser vous aussi grâce à la délégation d'assurance. Vérifiez avec vos propres critères pour comparer.

Comparer »

Déjà 36 288 assurances de prêt renégociées

Est-ce que ces économies sont possibles pour vous ?

Questions Fréquentes

C'est intéressant, mais je suis très content de mes garanties actuelles

Avec la délégation d'assurance, vos garanties resteront les mêmes. En effet, votre nouveau contrat doit respecter l'équivalence des garanties. En d'autres termes, vous payez moins cher pour les mêmes garanties.

Je n'ai pas le temps de faire cela

Faire une simulation en ligne ne vous prendra que 3 minutes. Répondre aux questions du courtier par téléphone à peine 15 minutes. Envoyer vos papiers 30 minutes. En moins d'une heure, nous vous faisons économiser des milliers d'euros. Plutôt un bon taux horaire non ? Pour le reste, nous nous occupons de tout.

J'ai déjà passé la première année de mon contrat je ne peux plus changer

Depuis le 1er janvier 2018 ce n'est plus vrai, vous pouvez désormais changer d'assurance emprunteur chaque année à la date d'anniversaire de votre contrat grâce à la loi Sapin 2, amendement Bourquin.

J'ai un profil trop "dangereux" pour les assureurs, je ne suis pas rentable pour eux

Nous arrivons toujours à négocier pour vous des garanties pour votre cas. Si vous êtes victime d'un accident de la vie, d'une invalidité, d'une incapacité de travailler, d'une perte d'emploi, nous protégeons votre patrimoine. Votre crédit sera remboursé par l'assurance et votre famille sera tranquille financièrement.

Non merci, je vais juste demander à ma banque de s'aligner

Votre banque sera peut être en capacité de s'aligner, mais souhaitez-vous réellement continuer à faire confiance à un agent de banque vous ayant caché la possibilité de faire ces économies pendant des années sans jamais vous en informer ?

Découvrez combien vous allez économiser

Répondez à ces quelques questions pour vérifier. Cela prend moins de 2 minutes, et n'engage à rien :

Commencer »

Partenaires accrédités

*Exemple d’économies selon profil de l’emprunteur au 12/02/2019, pour un couple de 34 ans, employés non-fumeurs, assurés chacun à 100 % en Décès/Incapacité/Invalidité, empruntant 235 000 € au taux de 1,8 % sur une durée de 20 ans. Coût moyen d’une assurance proposée par la banque : 30 550 € sur la durée du prêt. Economie possible via un partenaire Itandi entre 8 639,66 € et 19 706.40 € sur la durée du prêt, soit jusqu'à 988,35 € par an dans cette situation.

Présentation non contractuelle à caractère commercial qui ne constitue pas un exposé complet des dispositions du contrat. Pour en obtenir une description complète et détaillée, veuillez consulter les Conditions Générales relatives au contrat.

Comment changer d'assurance emprunteur ?

Qu'est-ce que l'assurance emprunteur ?

L'assurance emprunteur est une assurance qui a pour objectif de couvrir votre ou vos prêts immobiliers.

C'est une assurance, non obligatoire, mais exigée par les banques lorsque vous faîtes un emprunt auprès de cette dernière.

En effet, la banque souhaite se protéger en cas d'imprévus. Que se passerait-il si la personne à laquelle la banque prête décède avant la fin du remboursement du crédit immobilier ?

Il en est de même pour l'emprunteur, c'est une sécurité également pour ce dernier. Un crédit assuré est un crédit qui ne devra pas être remboursé par sa famille / ses héritiers en cas d'imprévus, que ce soit un décès, une perte totale et irréversible d'autonomie, ou lors d'une incapacité de travail empêchant la perception des revenus usuels.

L'assurance emprunteur est donc nécessaire pour la banque et l'emprunteur en le couvrant pour les risques de décès et / ou d'invalidité (voir les garanties PTIA, ITT, ITP, plus bas dans l'article).

Depuis plus d'une trentaine d'années, les banques détiennent un quasi-monopole sur l'assurance emprunteur (beaucoup d'emprunteurs, trop focalisés sur le taux du crédit, ne prêtent presque pas attention à l'assurance adossée à leur crédit).

Mais, depuis 2010, le législateur Français met en place de nouvelles lois et de nouveaux dispositifs (loi Lagarde, loi Hamon, Amendement Bourquin ...) pour permettre de fluidifier le marché dans l'espoir de :

En effet, l'assurance emprunteur, quand souscrit auprès d'une banque, peut coûter jusqu'à 40% du coût total du crédit (vous imaginez, presque aussi cher que les intérêts eux-mêmes !), il était donc temps de faire un peu de ménage dans ce marché (juteux pour les banques) et de restituer les plusieurs milliards d'euros (soit, des milliers d'euros par emprunteur) que les banques ont captés sans gêne...

Pourquoi comparer les assurances emprunteur ?

Le marché des assurances emprunteur est en plein essor ! Face au quasi-monopole des banques (proposant pourtant des offres opaques aux tarifs PROHIBITIFS), de nombreux acteurs de l'assurance (des experts du domaine donc, à l'instar des banquiers) ont décidé de mettre en place des offres beaucoup plus compétitives.

Comparer son assurance emprunteur a plusieurs avantages :

Faire un comparatif en assurance emprunteur est une première démarche nécessaire pour changer son assurance de crédit immobilier. En effet, cette assurance peut paraître complexe, et, l'utilisation d'un comparateur pour se faire guider dans son choix et ses démarches reste le meilleur moyen pour y voir clair.

Dans la majorité des cas, utiliser un comparateur pour assurance emprunteur sert principalement à comparer les prix, plus que les garanties.

En effet, en assurance emprunteur, il existe un critère d'équivalence de garanties quand vous souhaitez changer d'assurance de crédit. Pour faire simple, si la banque exige que vous soyez couvert pour l'invalidité, le décès et les maladies liés à des problèmes de dos, alors, votre nouveau contrat devra disposer de ces mêmes garanties au minimum.

Dans le cas contraire, la banque pourrait refuser votre demande de changement tout en étant dans son bon droit.

Il suffit donc de se laisser guider, choisir sa banque ou indiquer les garanties exigées, puis, faire son choix selon le tarif vous paraissant le plus attractif.

Parmi les autres critères de choix, vous pouvez vérifier les points suivants :

Comparer est le meilleur moyen de trouver une assurance de prêt pas cher et satisfaisant toutes les exigences de la banque en matière de couverture et de garanties.

Commencer à comparer »

Pourquoi changer d'assurance emprunteur ?

Le changement d'assurance emprunteur peut survenir pour plusieurs raisons.

La raison principale étant économique. En effet, dans 95% des cas, une assurance de prêt externe (souscrite auprès d'un organisme d'assurance et non une banque) sera jusqu'à 50% moins chères à garanties équivalentes.

2 cas lors desquels vous pouvez gagner beaucoup d'argent en changeant d'assurance de prêt :

Enfin, si nous mettons de côté l'argument financier, vous pourriez également changer d'assurance emprunteur dans l'objectif de renforcer vos garanties actuelles (augmenter votre quotité si vous avez emprunté en couple sans être couverts à 100%).

Les démarches pour changer d'assurance emprunteur sont entièrement prises en charge par nos partenaires : vous n'avez plus aucune raison de ne pas changer d'assurance de crédit immobilier (sauf à vouloir toujours payer trop cher !)

Quand puis-je changer d'assurance emprunteur ?

Il existe aujourd'hui en France, trois (3) moyens légaux pour changer son assurance emprunteur et ainsi économiser beaucoup d'argent grâce aux lois Lagarde, Hamon et l'amendement Bourquin.

Premier cas de figure : vous n'avez pas encore signé votre offre de prêt

Dans ce cas précis, grâce à la loi Lagarde, vous pouvez indiquer à la banque que vous ne souhaitez pas souscrire à l'assurance de crédit adossée à votre prêt.

D'ailleurs, la banque est normalement dans l'obligation de vous parler de la loi Lagarde et de la possibilité vous concernant de souscrire une assurance externe à la banque (ce qu'elle ne fait que très rarement...).

Conseil : Ne vous laissez pas avoir par les discours commerciaux des banquiers, ils sont dans l'obligation d'accepter votre « délégation d'assurance » (comprenez la proposition d'une assurance externe). Ils n'ont pas le droit de faire pression en réhaussant le taux de votre crédit pour cette raison par exemple.

Il conviendra alors de demander à la banque les garanties d'assurance qu'elle exige pour votre emprunt.

Après avoir fait le choix d'une offre suite à une comparaison, vous pourrez ainsi présenter cette dernière à la banque afin de savoir si elle accepte l'offre en l'état ou non.

Dans le cas où vous essuieriez un refus de la part de la banque, sachez que cette dernière est dans l'obligation de vous motiver son refus de manière détaillé. Ainsi, s'il manque une garantie, il vous suffira de prendre contact avec nos partenaires, qui, à la lecture du refus de votre banque, fera les ajustements pour que l'offre puisse coller parfaitement avec les exigences de cette dernière.

Conseil : Si vous avez peur d'être hors délai, ou que vous faites face aux pressions de votre « conseiller » bancaire (il n'a pas le droit de faire pression, mais beaucoup le font ...), vous pouvez très bien accepter son assurance de groupe et résilier l'offre juste après selon le deuxième cas de figure que nous allons exposer ci-dessous.

Deuxième cas de figure : vous avez signé votre offre de prêt (incluant l'assurance de la banque) il y a moins de 12 mois

Au moment de signer votre offre de prêt (incluant l'assurance emprunteur de la banque), vous ne saviez peut-être pas que vous aviez la possibilité de choisir votre assurance via un groupe d'assurance externe (des noms comme Axa, CNP, Generali, Swisslife, Metlife, Afi Esca, BPSIS, Cardif, Utwin, Elois, Assurea etc...) ou peut être aviez-vous cédé aux pressions du conseiller bancaire qui menaçait d'augmenter votre taux d'intérêt (nous le répétons, il n'est pas en droit de le faire !).

Soit, vous avez signé il y a moins de douze (12) mois, et, grâce à la loi HAMON, vous pouvez changer votre contrat d'assurance de prêt immobilier à TOUT moment !

Attention : Il convient de respecter un préavis de 15 jours, faites vos démarches au moins 1 mois avant la fin des 12 mois imparti.

Pour cela, c'est très simple :

Enfin, si vous ne connaissiez pas ce dispositif, véritable distributeur de pouvoir d'achat aux emprunteurs Français, et que vos 12 mois de délai sont passés, ne vous inquiétez pas, des solutions existent désormais (depuis 2018), comme nous allons vous l'indiquer dans le troisième cas de figure ci-dessous.

Troisième cas de figure : vous avez signé votre offre de prêt il y a plus de 12 mois

Vous pensiez ne plus pouvoir renégocier à la baisse votre contrat d'assurance-crédit immobilier ? Et bien, bonne nouvelle, depuis janvier 2018, la loi Sapin 2 et son amendement BOURQUIN (du nom du sénateur à l'origine de la proposition), CHAQUE emprunteur a désormais le droit de renégocier (changer) son assurance de prêt CHAQUE année à la date d'anniversaire du contrat (prenez en compte la date de signature de l'offre de prêt comme référence).

Une aubaine pour les millions d'emprunteurs ayant emprunté il y a plus d'un an et qui doivent encore rembourser un crédit sur quelques (voir beaucoup) d'années !

Dans cette situation, les démarches sont très simples et sont similaires aux cas précédents :

Attention !!! Dans cette situation, la demande de résiliation / changement doit être fait AU MOINS 2 mois avant la date d'anniversaire du contrat (2 mois de préavis à respecter).

Notre conseil : Ne perdez pas de temps, nous vous encourageons à entamer les démarches 4 mois avant la date de signature de votre contrat. En effet, nous ne sommes jamais à l'abri d'un courrier qui se perd, d'un conseiller bancaire qui part en vacances et n'atteste pas à temps la réception d'une demande de résiliation etc...

Vous l'aurez compris, vous n'avez plus d'excuses pour ne pas changer votre assurance emprunteur, puisque, pour chaque situation, vous avez des possibilités légales à votre disposition pour changer rapidement et facilement !

Comment changer d'assurance emprunteur ?

Changer d'assurance emprunteur est maintenant une démarche qui est devenue simplissime, il vous suffit :

Qu'attendez-vous pour comparer les offres d'assurance-crédit et sauter le pas ?

Commencer à comparer »

Pourquoi le banquier et le courtier en crédit ne m'ont pas proposé le changement d'assurance emprunteur ?

Pour votre prêt immobilier, vous avez forcément dû faire appel à un banquier, voir à un courtier spécialiste du crédit pour vous accompagner et vous aider à décrocher le meilleur taux...

Le meilleur taux OUI, mais, le meilleur taux d'intérêt ! Par contre, pour ce qui est du taux de l'assurance emprunteur, là, bien moins d'accompagnement...

Itandi, à l'instar d'autres acteurs du web, fait le pari de dénoncer ces mauvaises pratiques (contrairement à certains, nous sommes indépendants, et donc, totalement délié des banques.) qui consistent à induire l'emprunteur dans l'erreur en :

Mais pourquoi font-ils cela ? Les raisons sont simples.

Concernant les banquiers, ils se font leurs marges sur l'assurance de prêt (les taux d'intérêts étant bas, il fallait bien pouvoir se rattraper ailleurs).

Concernant les courtiers en crédit, ils ont, eux, des partenariats avec les banques. Si le courtier indiquait à tous ses clients que la délégation d'assurance permettait de gagner de l'argent, les banques ne le verraient pas d'un bon œil et ces derniers prendraient le risque de perdre de meilleurs accords commerciaux avec les banques.

Le bon réflexe à avoir ? Adressez-vous à nos partenaires professionnels de l'assurance-crédit via notre comparateur, ils sauront vous apporter les bonnes réponses.

Pourquoi vos assurances crédit sont-elles moins chères qu'à la banque ?

Les acteurs et partenaires avec qui nous travaillons sont des experts de l'assurance emprunteur, leur expertise dans le domaine, couplée à l'expérience des grands noms de l'assurance qui les soutiennent financièrement leur permet de créer des offres adaptées à de nombreux profils et pour des prix qui défient toute concurrence (et surtout la concurrence bancaire) !

Raison numéro 1 : les contrats ne sont pas « globaux »

Les contrats d'assurance bancaire sont souvent nommés « contrat de groupe bancaire », ce sont des contrats UNIQUES et non personnalisés, de ce fait, à moins d'avoir un profil très atypique dans une banque ayant une politique très particulière vous concernant, vous vous risquez à payer plus (trop) cher que ce que représente votre « part de risque ».

En mettant en concurrence plusieurs offres d'assurance emprunteur auprès de plusieurs partenaires et compagnies, vous serez sûr de trouver chaussure à votre pied.

Un exemple ? Certaines de nos compagnies ne font aucune majoration pour les fumeurs (alors que la majoration est de plus de 40% sur certains contrats).

Raison numéro 2 : Les contrats ne récompensent pas les bons élèves

Les contrats de groupe bancaire ont tendance (dans la majorité des cas) à faire payer les personnes ne représentant que peu de risques (non-fumeurs, les jeunes, etc...) et à utiliser ce surplus pour minimiser certaines majorations appliquées sur les contrats des personnes présentant plus de risques (fumeurs, seniors, personnes exerçant un sport dangereux...).

Vous pensez donc qu'en tant que fumeur le contrat de banque est sans doute compétitif pour vous ? Lisez la 3ème raison (qui aurait pu être première en ordre d'importance) ...

Raison numéro 3 : Les marges appliquées par les banques sont monstrueuses ...

La politique de tarification des assurances emprunteurs n'est pas du tout adaptée à la réalité du marché, les banques se font une marge de plus de 100% sur l'assurance emprunteur ! (Pour faire simple, une assurance emprunteur qui devrait normalement vous couter 100€, vous coute 200€ à la banque. La différence ? Elle part directement dans la poche de la banque, ce n'est que du profit).

Raison numéro 4 : Des cotisations au choix, sur le capital restant dû (CRD) ou sur le Capital Initial (CI)

Les banques ne vous laissent régulièrement pas le choix, soit vos cotisations sont calculées sur le Capital restant dû (plus les années passent, moins vous payez de cotisations d'assurance), soit elles le sont sur le Capital Initial (vous payez toujours vos cotisations sur la base du montant du crédit emprunté initialement, même s'il ne vous reste presque plus rien à rembourser).

Nos partenaires proposent les deux types de contrats, en passant d'un contrat au CRD (capital restant dû) vers un contrat au CI (Capital initial), vous paierez moins de cotisations sur les premières années de crédit mais vous paierez l'assurance à ce prix-là plus longtemps.

Certaines personnes préfèrent « économiser » au moment présent, et ces contrats peuvent donc représenter un gain de pouvoir d'achat conséquent et immédiat.

Commencer à comparer »

L'assurance de la banque est pourtant couverte par un assureur national, pourquoi n'est-ce pas moins cher ?

La plupart du temps, vous souscrivez à l'assurance proposée par la banque, et, en y regardant de plus près, vous voyez des noms tels qu'Axa ou CNP apparaitre sur vos contrats.

Cela signifie que ce sont ces compagnies qui vont réellement supporter le risque pour les banques.

Mais, alors, pourquoi ces contrats sont si chers alors qu'en utilisant le comparateur d'assurance emprunteur, nous nous apercevons que ces contrats (Axa ou CNP par exemple) sont moins chers ?

La raison est simple, la banque négocie les contrats avec des assureurs, puis, elle applique tout simplement des taux de marge à ces derniers.

Dans cette configuration, l'assureur, lui, ne peut rien y faire. Il peut toutefois vous proposer une bien meilleure tarification pour les mêmes garanties. Sans passer par l'intermédiaire qu'est la banque, vous faite donc « sauter » la marge que cette dernière se faisait sur vos contrats.

Quel est le prix d'une assurance emprunteur ?

Le prix d'une assurance emprunteur est défini selon plusieurs critères comme :

Ces informations, vont, pour la plupart, et, selon les compagnies, faire différer le coût de votre assurance (l'augmenter, ou, la diminuer, selon les contrats).

Enfin, d'autres critères vont déterminer si vos contrats contiendront des majorations (augmentation des cotisations) ou des exclusions (ne pas être assuré en cas de certains événements).

Ces critères sont les suivants :

Pour vous aider à y voir plus clair concernant certains points permettant de définir les tarifs finaux, voici un tableau comparatif de différentes offres sur un profil type selon plusieurs configurations (une fois fumeur, une fois métier à risque etc...)

Prenons l'exemple d'un homme de 35 ans, célibataire, salarié non-cadre, empruntant 200 000€ sur 25 ans à un taux de 1,85% et voyons les offres tarifaires pouvant lui être faites selon s'il dispose de critères à risque ou non.

Cas N°0:

Cas N°1:

Cas N°2:

Cas N°3:

Cas N°4:

Cas N°5:

Nous avons étudié ici, une dizaine de compagnies et n'avons mis en avant que les 4 premiers tarifs pour chacune des situations.

Attention, il convient de noter que d'autres compagnies auraient pu être compétitives, mais, concernant ce profil (homme, 35 ans, salarié non cadre, 200 000€ de prêt sur 25 ans à 1,85%), les compagnies mentionnées étaient les mieux positionnées.

Ici, il y a une chose très importante que nous pouvons constater, le premier contrat est toujours le même, cela signifie que ce contrat est très flexible et accepte avec beaucoup plus de souplesses les individus étant normalement considérés comme à « risques ».

Vous voyez également que certains prix grimpent littéralement quand certains critères entrent en jeu. Par exemple, la moyenne de la cotisation entre les 4 compagnies les mieux positionnées est déjà de 31,84€ (en comparaison avec la moyenne de 23,22€ du cas n°0).

Enfin, les cotisations explosent dans l'étude du cas n°5 (fumeur, travail en hauteur, travail manuel et plus de 15 000km / an de trajet pro en voiture) où les tarifs du 3ème et du 4ème sont respectivement de 50,79€ / mois pour la compagnie d'assurance MNCAP et de 60,92€ / mois pour la compagnie d'assurance APRIL.

Commencer à comparer »

Quelles informations dois-je communiquer pour obtenir un devis comparatif en assurance de prêt ?

Pour obtenir une première tarification / un premier devis suffisamment significatif, il convient de renseigner les informations suivantes dans notre comparateur :

Tout d'abord, nous avons besoin des informations concernant votre projet et votre crédit.

1. Descriptif de votre projet

2. Avez-vous souscrit votre prêt à la banque ?

3. Quel est le montant (ou montant restant) de votre crédit immobilier ?

4. Quel est le type de prêt ?

5. Quel est le taux de votre crédit ?

6. Quelle est la durée (ou durée restante) de votre crédit ?

7. Disposez-vous d'un différé de remboursement ?

8. Quel est votre projet d'investissement ?

9. Auprès de quelle banque empruntez-vous ?

Puis, nous avons besoin des informations vous concernant (et votre co-emprunteur) personnellement.

1. Quelle est votre date de naissance ?

2. Quelle est votre situation familiale ?

3. Quelle est la part de couverture (quotité) que vous vous êtes attribué ?

4. Etes-vous fumeur ?

5. Avez-vous des problèmes de santé ?

6. Quelle est votre profession ?

7. Exercez-vous une profession à temps partiel ?

8. Parcourez-vous plus ou moins de 15 000km par an en voiture pour vos trajets professionnels ?

9. Pratiquez-vous une activité avec manutention ?

10. Pratiquez-vous une activité avec travail en hauteur ?

11. Empruntez-vous seul ?

Avec ces informations, il nous sera possible, ainsi qu'à nos partenaires, de vous faire parvenir les meilleures offres vous concernant et vous proposer un tarif précis à 95% (vous saurez déjà combien vous gagneriez en moyenne par rapport à l'assurance de la banque : attention, ça se compte en milliers d'euros !).

Pour finaliser votre démarche et détenir votre tarification finale, il conviendra de répondre à d'autres questions qui peuvent s'avérer nécessaires pour certains contrats (pas tous, c'est pour cette raison que nous ne vous demandons pas d'être exhaustif dans vos réponses).

Par exemple, certains pourraient vous demander si vous êtes une personne exposée politiquement ou non ou encore, si vous pratiquez un métier considéré comme dangereux ou pas.

Enfin, l'assurance emprunteur reste un sujet complexe, et, considérant les informations de votre crédit, il est toujours plus prudent d'envoyer des copies / scans de vos documents bancaires (offre de prêt et échéancier à jour) à nos partenaires pour bénéficier d'un soutien complet et sans défaut.

Commencer à comparer »

Quelles sont les spécificités des compagnies en assurance emprunteur ?

Les compagnies d'assurance spécialisée en assurance emprunteur ont toute la possibilité de vous faire réaliser de grosses économies et ainsi de vous faire bénéficier d'une très bonne couverture pour pas cher.

Toutefois, selon votre profil et vos spécificités, vous auriez peut-être intérêt à travailler avec une compagnie plutôt qu'une autre.

Voici quelques exemples d'éléments différenciant entre les compagnies d'assurance emprunteur les plus connus et les plus compétitives (attention, cette liste n'est pas exhaustive, et, d'autres noms, non présents peuvent s'avérer très performants également).

AFI ESCA : Cette compagnie, dans la majorité du temps, aura la capacité de vous assurer malgré vos problèmes de santé. De plus, AFI ESCA propose des contrats couvrant les prêts effectués en Francs Suisses (pour les frontaliers) et peut assurer les expatriés et les non-résidents sans difficultés.

HARMONIE MUTUELLE (Contrat Horizon Emprunteur) : Avec cette compagnie, les formalités médicales sont allégées en cas d'emprunt d'un prêt amortissable et d'un prêt relais, de plus, ils prennent en charge au moins 50% de votre mensualité de remboursement en cas d'IPP (Invalidité Permanente Partielle).

MNCAP : MNCAP est un contrat généralement bien placé du côté des tarifs pour les jeunes, mais, les emprunteurs seniors ne sont pas en reste puisque l'âge maximum de souscription est fixé à 85 ans chez MNCAP. Enfin, en cas de léger surpoids, sachez que MNCAP ne vous demandera pas votre taille ni votre poids dans leur questionnaire de santé (obligatoire pour toute souscription).

GENERALI (Contrat ACCEO et 7305) : Ce contrat est parfait pour les professionnels en « uniforme » comme les gendarmes, les militaires, les policiers ou encore les pompiers puisqu'aucun questionnaire ne leur sera demandé concernant leurs professions risquées. Une chance pour cette catégorie d'emprunteurs qui peinent à trouver des contrats sans exclusions ni majorations. Enfin, ce contrat permet à des Français résidents à l'étranger (comprend l'Union Européenne, les DROM, la Suisse, Monaco, Les U.S.A, Le Canada, Les Emirats Arabes Unis (EAU), Hong Kong et Singapour) de souscrire cette police d'assurance.

APRIL (contrat liberté) : Le contrat d'assurance APRIL est très compétitif lorsque vous empruntez de très gros montants (de 400 000 euros à plus de 2,5 millions euros) et ce tout en minimisant les formalités médicales et financières. Une très bonne alternative à la banque pour les emprunteurs VIP ou les entreprises en phase de développement et d'investissement.

CNP : Ce contrat est très performant pour les cadres et les non-fumeurs et est capable d'assurer les personnes pratiquant des sports à risques sans exclure la pratique de ce sport dans les conditions et garanties. CNP propose également des réductions tarifaires pour les personnes empruntant en couple.

SWISSLIFE : Contrat compétitif sur les cadres, les fonctionnaires, les non-fumeurs. Cette assurance peut également assurer des regroupements de crédit (au moins 60% de crédit immobilier dans le mix).

Il existe une multitude de compagnies (UGIP, CARDIF, ZEN'UP, ALPTIS, etc...) et de spécificités – notre conseil, pour ne pas vous y perdre : faites vous accompagner par nos partenaires Itandi !

Suis-je obligé d'accepter l'assurance de prêt de la banque ?

Non, non et non ! Vous n'êtes pas obligé d'accepter l'assurance de prêt de la banque ! Vous êtes sur le point de signer votre offre de prêt, et là, votre banquier vous propose de signer la demande d'adhésion.

Vous pouvez, dans ce cas de figure, lui indiquer que vous souhaitez faire une délégation d'assurance comme vous le permet la Loi Lagarde de 2010 (voir Article L312-9 du code de la consommation).

Il ne pourra pas vous refuser cette demande. Il conviendra alors de lui présenter une offre d'assurance emprunteur composée de garanties répondant à ses exigences.

Important : Un banquier ne peut vous menacer d'augmenter votre taux de crédit dans le cas où vous ne souhaiteriez pas souscrire à l'assurance de crédit qu'il vous propose.

Ma banque peut-elle s'aligner sur ma nouvelle offre d'assurance emprunteur ?

Dans certains cas, après proposition d'une nouvelle assurance emprunteur, il se peut que votre banque essaye de s'aligner et vous fasse donc une contre-proposition avec des tarifs équivalents à la nouvelle assurance proposée.

Dans cette situation, vous pouvez bien sûr accepter l'alignement de la banque, mais, cela nous gêne-t-il pas que cette dernière attende le dernier moment pour vous faire une proposition convenable ?

De nombreuses banques en interne ont ce qu'ils appellent des « plans de défense » face à la délégation d'assurance.

De manière très concrète, les banques se disent qu'ils ont déjà pu se faire une marge énorme sur vos contrats d'assurance de crédit, ils sont déjà plus que gagnant, alors, selon votre profil, ils peuvent s'aligner sans difficultés.

Ne vous laissez donc pas faire, ni avoir par des discours mielleux, les banquiers qui s'alignent auraient pu vous faire des offres convenables bien avant, pourtant, rien n'a été fait...

Enfin, dans 98% du temps, la banque propose de s'aligner une fois que toutes vos démarches de changement d'assurance emprunteur ont été effectuées, vous n'avez qu'à lui signifier votre refus et la nouvelle assurance emprunteur externe prendra immédiatement effet (selon la date indiquée sur votre contrat bien sûr).

Commencer à comparer »

Quelles sont les garanties de l'assurance emprunteur ?

Une assurance emprunteur est une assurance de « prévoyance », elle va vous va couvrir (rembourser le prêt immobilier à votre place) en cas de décès et d'invalidité principalement.

Voici la liste des différentes garanties composant une assurance emprunteur :

La garantie décès : cette garantie est obligatoire, elle vous couvre, comme son nom l'indique, sur le décès. En cas de décès, le montant du crédit restant à payer à votre banque prêteuse sera remboursé par l'assurance. Votre famille (conjoints, enfants, parents ...) n'aura pas à supporter la charge de votre part de l'emprunt.

La garantie Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) : Derrière ce nom barbare (PTIA) se cache une garantie qui vous couvre en cas d'invalidité lourde et complète. Vous serez reconnus dans un état de Perte Totale et Irréversible d'Autonomie (PTIA) dès le moment où vous n'aurez plus la capacité d'exercer ces 4 actes de la vie courante : se laver, se nourrir, s'habiller, se déplacer. Dans ce cas, l'assurance remboursera soit (1) le prêt dans sa globalité ou (2) remboursera chaque mois les mensualités dû à la banque prêteuse.

La garantie Incapacité Temporaire Totale (I.T.T) : Cette garantie vous couvre si suite à un Accident ou à une maladie, vous n'auriez plus la capacité d'exercer votre profession actuelle. Dans ce cas précis, et, seulement si vous ne percevez pas de gains ni de profits pendant cette période (pas de travail à distance, de travail de l'esprit etc...), l'assurance prendra en charge le paiement de vos mensualités de crédit.

La garantie Invalidité Permanente Totale (I.P.T) : La garantie IPT s'active dès le moment où votre médecin vous reconnait comme étant en invalidité à 66% ou plus. Dans ce cas, l'assurance prendra en charge vos mensualités de crédit.

La garantie Incapacité Temporaire Partielle (I.T.P) : La garantie ITP est une variante de l'ITT, elle vous permet une prise en charge de vos mensualité de crédit par l'assurance en cas d'arrêt de travail temporaire à la suite d'une Accident ou d'une Maladie.

La garantie Invalidité Permanente Partielle (I.P.P) : L'IPP est une variante de l'IPT, elle vous couvre en cas d'atteinte d'un niveau d'invalidité compris entre 33% et 66% (au-delà de 66%, passage en IPT).

Les garanties liés aux maladies « psychologiques » et liés aux maux de dos : Ces garanties sont de plus en plus présentes dans les contrats d'assurance emprunteur. Avec les nombreux cas de burn-out et des problèmes de dos liés à nos modes de vie, les assureurs ont pris les devants en créant ces nouvelles garanties. En cas de problème (arrêt de travail) « Psy » ou de « Dos », vos mensualités seront prises en charge par votre assurance emprunteur.

La garantie perte d'emploi : Cette garantie vous couvre en cas de perte d'emploi (comme son nom l'indique), elle n'est pas très populaire et n'est pas obligatoire. Si vous empruntez en pensant vous faire licencier sous peu, alors, dans ce cas, n'hésitez pas à la demander...

Le jargon utilisé peut sembler un peu compliqué (il l'est), alors, n'hésitez pas à nous demander des conseils, nous et nos partenaires seront ravis de vous aider dans vos démarche de comparaison et de changement d'assurance de crédit.

La quotité en assurance emprunteur

Beaucoup de nos clients, prospects et visiteurs nous demandent sans cesse ce qu'est la quotité dans l'assurance de prêt.

Voici de manière simple et illustrée ce qu'est la quotité d'assurance emprunteur.

La quotité représente la « part » de votre couverture.

Monsieur Dupont et Madame Dupont empruntent ensemble 200 000€

Monsieur Dupont choisi une quotité de 50%, Madame Dupont, elle, une quotité de 70%. Monsieur Dupont est donc couvert sur 50% du montant de l'emprunt (200 000€ * 50% = 100 000€) et Madame Dupont sur 70% (200 000€ * 70% = 140 000€).

En cas de décès de Monsieur Dupont, l'assurance remboursera 100 000€ à la banque. Il restera 100 000€ à payer par Madame Dupont, sa conjointe.

Dans le cas contraire (décès de Madame Dupont), l'assurance remboursera 140 000€ à la banque. Il ne restera plus que 60 000€ de crédit à payer par Monsieur Dupont.

Un prêt doit être couvert à 100% au minimum (100% de quotité sur l'emprunteur n°1 et 0% de quotité sur l'emprunteur n°2, 50% sur l'un, 50% sur l'autre, ou même 100% sur les deux est possible).

Les quotités ont un impact significatif sur vos cotisations d'assurance emprunteur mais ce n'est pas une raison pour les minimiser. Beaucoup font le choix de couvrir les deux emprunteurs à 100% chacun.

Notre conseil : Si vous souhaitez optimiser vos quotités et ne pas être à 100% chacun, il convient alors de mettre une quotité plus élevée sur l'emprunteur ayant une plus forte rémunération et une quotité plus faible pour le second. En effet, en cas de décès de l'emprunteur ayant une plus faible rémunération, le premier n'aurait sans doute pas de difficultés à rembourser le prêt seul, alors que la situation inverse serait sans doute plus délicate à envisager.

Commencer à comparer »

Les clauses en assurance emprunteur

Lors du choix d'une nouvelle assurance emprunteur, il convient d'avoir en tête plusieurs points de vigilance à vérifier (et à faire vérifier par nos partenaires après avoir utilisé notre comparateur) :

Note : Toutes les conditions générales des contrats d'assurances sont supposées contenir un tableau avec les conditions d'éligibilité aux garanties, vous permettant ainsi d'y voir plus clair sur les points mentionnés ci-dessus.

Etude de cas : comparatif assurance emprunteur

Avec les compagnies d'assurance...

Homme, célibataire, 28 ans, fumeur, cadre, crédit 160 000€, 25 ans, taux 1,8%

Couple, 34 ans, non-fumeur, non-cadre, 210 000€, 20 ans, taux 1,7%

Femme, célibataire, 44 ans, + de 20 000km par an, fumeur, cadre, 135 000€, 15 ans, 1,6%

Couple, 48 ans, cadre, non-fumeur, 190 000€, 18 ans, 2,1%

Commencer à comparer »

Quelle est la différence entre assurance de prêt immobilier, emprunteur et de crédit ?

Il n'y a pas de différence entre les termes « Assurance de prêt immobilier », « Assurance de crédit immobilier » ou encore « Assurance emprunteur ». Ils renvoient tous à la même chose.

Attention à ne pas confondre l'assurance d'un crédit avec le crédit lui-même ou son taux d'intérêt.

Enfin, une assurance emprunteur peut également convenir aux prêts non-immobiliers comme les prêts à la consommation (prêt pour des travaux, pour l'achat d'une voiture, d'un voyage, d'un mariage etc...) même si le changement d'assurance de prêt sur des crédits « conso » est plus rare (les montants étant moins importants, il y a moins d'économies à faire).

De quels documents ai-je besoin pour changer mon assurance de prêt immobilier ?

Pour changer d'assurance de prêt il convient d'envoyer à nos partenaires (en photo, scan, PDF ...) les documents suivants :

Ces documents permettront à nos partenaires d'avoir toutes les informations concernant votre crédit à disposition. Ainsi, ils pourront respecter le critère d'équivalence des garanties des banques.

Si vous n'avez pas encore ces documents à disposition, pas de problème, nos partenaires sont là pour vous accompagner.

Commencer à comparer »

Assurer son crédit avec une pathologie ? Est-ce possible?

Vous avez des problèmes de santé et avez entendu ou déjà essuyé des refus pour emprunter à cause de votre condition / pathologie ?

Sachez que grâce à la convention AERAS (S'Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé), vous avez toutes vos chances de trouver un contrat d'assurance emprunteur qui vous prendra en charge malgré votre pathologie.

Toutefois, deux conditions sont à respecter :

Aujourd'hui, grâce à l'AERAS, de nombreuses personnes peuvent bénéficier d'une couverture, mais également d'un droit à l'oubli, pour les pathologies lourdes comme le cancer, après quelques années de rémission.

Même s'il n'est pas rare de devoir faire face à certaines majorations ou exclusions, grâce à notre offre complète en matière d'assurance emprunteur, nos partenaires ont la capacité de trouver une offre dans n'importe quelle condition.

Si vous avez de l'hypertension, une sclérose en plaques, du diabète, des problèmes neurologiques ou si avez subi une opération et avez crainte de ne pouvoir être assurable : rassurez-vous, des dispositifs existent et nos partenaires sont des experts en la matière !

Lors de votre comparaison sur notre comparateur, n'oubliez pas d'indiquer que vous avez des problèmes de santé, cela nous permettra de vous proposer des solutions directement adaptées à votre condition.

Assurer son crédit en pratiquant un sport / métier à risque

Vous pratiquez un sport à risque ou avez un métier dangereux ? Il est très probable que la banque ait du mal à vous assurer convenablement (du moins, elle vous couvrira, mais sans doute au prix fort et avec de nombreuses exclusions).

En tant que partenaire Indépendant, nous travaillons avec tous les acteurs du marché et nos partenaires ont la capacité d'assurer SANS MAJORATIONS, NI SURPRIMES, NI EXCLUSIONS les personnes pratiquant des sports à risque comme la boxe, l'équitation, la plongée sous-marine, l'aviation, le parachutisme, la chasse ou encore la course automobile.

De même concernant les métiers à risque comme les policiers, les militaires, les pompiers, les démineurs, les travailleurs en hauteur, les routiers, la palette d'offres que nous mettons à votre disposition vous permettra de bénéficier d'une couverture complète et pas cher, sans exclusions !

Est-ce une bonne idée de mentir sur son questionnaire de santé ?

Peu importe les raisons qui vous motivent, vous ne devez en aucun cas mentir sur votre questionnaire de santé.

D'ailleurs, il n'y a pas de petits mensonges. Si vous vous considérez non-fumeur car vous ne fumez qu'une fois de « temps en temps » ou seulement « une cigarette par jour », sachez que l'assureur ne l'entend pas de cette oreille et que vous risquez gros en cas questionnaire comportant de fausses informations.

L'assurance pourrait rendre votre contrat caduc ET vous faire payer des cotisations supplémentaires.

Commencer à comparer »

Pour aller plus loin