Comment calculer le coût d’une assurance auto ?

Assez connu de tous, l'assurance automobile est obligatoire en France, la loi vous demande de vous munir au minimum d'une responsabilité civile. Il existe plusieurs niveaux de garantie, différentes options pour votre contrat et une multitude de tarifs. Alors, comment calculer le prix de votre assurance automobile ?

calculer une assurance auto

Quel est l'impact du niveau de garanties sur le prix ?

Il existe deux niveaux majeurs de garantie, l'assurance au "tiers" et en "tous risques". Il y a également un niveau intermédiaire, le tiers "étendu" ou tiers "amélioré", qui au niveau des garanties se situe entre l'assurance auto au "tiers" et celle en "tous risques".

L'assurance au "tiers" est la garantie minimale obligatoire, celle qui vous garantit une responsabilité civile. Elle ne protège pas votre véhicule contre les dégâts matériels qu'il pourrait subir. C'est également la solution la moins chère. Cette formule est conseillée si votre véhicule est âgé avec beaucoup de kilomètres au compteur et qu'il n'a plus beaucoup de valeur à l'Argus (outil qui évalue la valeur de votre véhicule sur le marché actuel).

L'assurance auto "tous risques", comme son nom l'indique, vous couvre pour tous les risques (les tiers, votre véhicule et vous-même), même si vous êtes désigné responsable de la collision et des dommages. Bien évidemment, cette formule a un tarif plus élevé que celle au "tiers".

Quel est l'impact du profil conducteur sur le prix du contrat ?

Votre profil de conducteur et vos antécédents sont également à prendre en compte dans le calcul. En effet, pour bien calculer le tarif, plusieurs critères sur votre parcours de conducteur ont un impact sur le montant de votre prime, les voici :

- Depuis combien de temps détenez-vous le permis de conduire ?

Comparateur Assurance Conducteur : M. Julien a récupéré jusque 22,23 € à la fin du mois grâce à ce nouveau comparatif

- Votre âge

- Avez-vous déjà été résilié par un assureur dans les 3 dernières années ?

- Avez-vous déjà eu un retrait de point(s) ou de permis ?

- Votre coefficient bonus/malus

- Le nombre de sinistres dans les 3 dernières années

Si vous êtes jeune conducteur, que vous avez du malus ou que vous avez déjà eu une résiliation par un assureur, il est possible que vous subissiez une surprime et que certaines compagnies ne souhaitent pas vous assurer. Rassurez-vous il existe des compagnies spécialisées pour les personnes "à risque" qui vous proposeront des tarifs adaptés à votre situation.

Quel est l'impact du type de véhicule sur le tarif ?

Les caractéristiques du véhicule

Selon le modèle de votre véhicule, le montant de votre assurance peut varier. Voici les critères principaux qui sont pris en compte :

- La puissance fiscale : Plus elle est élevée, plus le tarif augmente

- L'âge du véhicule : Plus elle est récente, plus le tarif est élevé

- La valeur du véhicule

- Le mode d'achat : Le tarif ne sera pas le même si vous achetez votre voiture comptant, à crédit ou en leasing

L'usage du véhicule

Pour que votre assureur évalue le risque, il vous pose également des questions sur l'usage du véhicule, elles sont les suivantes :

- Le type de trajet : Si vous utilisez votre voiture pour des trajets privés et pour aller au travail le montant de la prime sera moins élevé que si vous l'utilisez dans un cadre professionnel

- Le lieu de garage : Si votre voiture est garée sur la voie publique il y aura plus de risques que si elle est garée dans un garage clos, le tarif sera donc plus élevé

- Le nombre de kilomètres par année : Il existe des formules avec un kilométrage limité par an qui permettent de réduire le prix de l'assurance

- Qui conduira votre voiture ? Si votre conjoint(e) conduit votre véhicule et qu'il (ou elle) a un meilleur coefficient de bonus/malus que vous, votre prime pourrait être diminuée

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin