Comparez les meilleures mutuelles TNS

Profession libérale : quelle mutuelle choisir et souscrire ?

Les professions libérales possèdent un statut spécifique, c'est pourquoi si vous en faites partie vous devez trouver une mutuelle qui vous correspond. Elle doit répondre à tous vos besoins, notamment ceux en lien avec votre profession. Alors, quels sont les avantages d'une mutuelle pour profession libérale ? Quelle couverture devez-vous souscrire ? Qu'est-ce que la loi Madelin ? Nous vous disons tout sur la mutuelle des professions libérales.

une mutuelle conçue pour les professionnels libéraux

Qu'est-ce qu'une profession libérale ?

On appelle profession libérale, l'activité d'un indépendant qui consiste à réaliser des prestations conceptuelles ou intellectuelles. Un libéral pratique son activité sous sa propre responsabilité. Il fait alors valoir ses compétences personnelles et ses qualifications.

On distingue 2 types de professions libérales :

  • Les professions réglementées : elles sont dirigées par un ordre. Il est alors indispensable d'avoir un diplôme pour exercer le métier. C'est par exemple le cas des architectes, médecins, géomètres, huissiers et avocats.
  • Les professions non réglementées : aucun diplôme n'est requis, tout le monde peut donc pratiquer une profession non réglementée. Toutefois, en réalité des qualifications ou des références sont souvent nécessaires pour réussir. On peut donc citer toutes les autres professions libérales, telles qu'un graphiste, un formateur, un guide touristique, un agent immobilier ou encore un masseur.

Le libéral ne perçoit pas un salaire fixe, à la différence d'un salarié lambda.

Quels sont les avantages d'une mutuelle pour profession libérale ?

Les professions libérales dépendent du régime de la Sécurité sociale des indépendants (SSI) depuis le mois de janvier 2018. Comme elles font partie des travailleurs non-salariés, elles n'ont donc pas le droit à la même couverture sociale que les salariés.

C'est là tout l'intérêt d'une mutuelle pour profession libérale. Elle sera adaptée à votre profession et vous couvrira pour les soins dont vous avez vraiment besoin. Bien qu'en tant que libéral vous ne soyez pas obligé de souscrire une complémentaire santé, elle s'avère indispensable pour vous protéger des frais de santé.

Surtout en sachant que la protection de la SSI est généralement insuffisante pour combler les besoins d'un travailleur libéral. Une bonne complémentaire santé pour profession libérale doit prendre en charge le ticket modérateur, en partie ou entièrement. En effet, celui-ci représente la somme qui reste à votre charge après le remboursement de la Sécurité sociale, il est donc primordial qu'il soit pris en charge, au moins en partie.

Une mutuelle pour profession libérale de qualité doit également couvrir les dépassements d'honoraires, les frais d'hospitalisation, les soins dentaires et optiques et l'invalidité. Elle est généralement plus efficace qu'une mutuelle classique, car elle prend en charge les besoins spécifiques liés à votre profession.

Quelle mutuelle pour profession libérale choisir ?

Pour choisir votre mutuelle adaptée aux professions libérales, vous devez commencer par définir vos besoins, et ceux de votre famille si vous souhaitez couvrir vos ayants droits. En effet, pour qu'elle soit efficace, elle doit répondre à vos attentes.

Vous devez donc estimer les risques encourus avec votre profession et ceux qui pourraient affecter vos proches pour définir les garanties dont vous avez réellement besoin.

Chaque contrat de mutuelle contient des garanties différentes. Toutefois, certaines semblent indispensables pour les professions libérales. Votre complémentaire santé doit absolument couvrir :

  • Les médicaments en pharmacie ;
  • Les consultations chez un professionnel avec dépassements d'honoraires ;
  • Les frais d'hospitalisation ;
  • L'imagerie médicale avec dépassements d'honoraires ;
  • Les prothèses dentaires (elles sont souvent très peu prises en charge par la SSI) ;
  • Les lunettes, lentilles et montures.

Pour choisir votre offre, vous pouvez également prêter attention aux services supplémentaires proposés par la compagnie. Notamment, la possibilité que vos forfaits de remboursements augmentent avec le temps. Certains organismes de mutuelle le proposent pour récompenser la fidélité de leurs clients.

D'autres proposent des services en ligne, tels que la possibilité d'obtenir une attestation fiscale Madelin facilement ou encore de pouvoir faire analyser vos devis de soins directement en ligne.

Aussi, des applications mobiles sont parfois proposées par les mutuelles. Elles permettent de gérer votre contrat, consulter vos remboursements et vos dépenses ou transmettre des documents directement depuis cette application. Vous pouvez également consulter la localisation des professionnels du réseau de soins pour trouver celui qui est à côté de chez vous.

La loi Madelin pour les mutuelles des professions libérales

La loi Madelin a été conçue pour tous les travailleurs non-salariés, dont les professions libérales font partie. Elle permet aux libéraux de défiscaliser leurs cotisations de mutuelle. Un contrat souscrit dans le cadre de la loi Madelin peut être individuel ou couvrir l'ensemble de la famille. Toutefois, seules les cotisations propres au travailleur libéral (le souscripteur) sont déductibles des revenus.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal, le libéral doit respecter 3 conditions :

  • Pouvoir justifier de ses cotisations aux régimes obligatoires ;
  • Souscrire un contrat de mutuelle dit responsable et solidaire ;
  • Être redevable de l'impôt sur le revenu BNC ou BIC.

Depuis 2015, les contrats Madelin sont intégrés dans la loi ANI. C'est pourquoi ils sont encadrés et doivent être responsables et solidaires pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Madelin.

Si vous souhaitez pouvoir déduire vos cotisations de mutuelle de vos revenus, vous devez absolument souscrire une mutuelle pour profession libérale respectant ces conditions. Le seul inconvénient de ce type de contrat est que les dépassements d'honoraires et d'autres soins hors nomenclature sont moins bien pris en charge qu'avec un contrat non responsable.

Faut-il souscrire une surcomplémentaire santé pour les professions libérales ?

Du fait que les mutuelles pour libéraux en loi Madelin soient encadrées par la loi ANI, les garanties sont un peu amoindries. Pour compléter votre couverture, vous pouvez alors penser à souscrire une surcomplémentaire santé. C'est ce qu'on appelle une couverture de 3e niveau, elle peut couvrir le travailleur libéral ou l'ensemble de la famille.

Elle offre de nombreux avantages, tant au niveau des garanties que du prix. Les surcomplémentaires pour profession libérale sont en dehors du cadre de la loi Madelin. De ce fait, les cotisations ne sont pas déductibles des revenus, mais en revanche les garanties ne sont pas limitées comme dans un contrat responsable et solidaire.

Le coût de cette garantie de 3e niveau est aussi assez attractif, puisque les dépenses de santé sont souvent en grande partie prises en charge par la Sécurité sociale des indépendants et la mutuelle Madelin.

C'est donc un vrai complément pour vos remboursements de soins. Ainsi, votre ticket modérateur est réduit, voire supprimé pour certains soins et vous pouvez obtenir une prise en charge pour des soins non couverts par votre mutuelle profession libérale.

Pour trouver la meilleure mutuelle pour profession libérale et une surcomplémentaire santé adaptée, vous pouvez utiliser notre comparateur de mutuelles. Vous pourrez ainsi comparer les garanties, les taux de remboursement et les tarifs proposés par les différents organismes de mutuelle. La simulation ne vous prendra que quelques minutes et la souscription en ligne peut vous faire économiser sur votre prime annuelle.

Alexandre Lamour
21/06/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Comparez les meilleures mutuelles TNS 👍