L'immobilier en région PACA en 2020 : vers une remontée des prix ?

La région PACA (Provence-Alpes-Côte d'Azur), réputée pour son climat et ses paysages méditerranéens, est à la fois l'un des espaces les plus touristiques de France, et le plus onéreux après l'Île de France dans le domaine de l'immobilier. Avec la présence de grandes villes, Marseille ou Nice en premier lieu, la région PACA dispose d'un marché immobilier très actif et volumineux. En 2020, malgré la crise liée au coronavirus, les français.e.s poursuivent leurs investissements et projets immobiliers en France. Si vous désirez acheter un bien en région PACA, nous vous conseillons de prendre connaissance des particularités de ce territoire, entre le littoral et l'arrière-pays.

maison de provence

L'immobilier en région PACA en 2020 : l'état des lieux.

La région Provence-Alpes-Côte d'Azur se compose de 6 départements, avec d'importantes disparités en termes de prix immobilier, entre les trois situés sur le littoral, et les trois autres, à l'intérieur des terres.

Au sud, les Bouches-du-Rhône, le Var et les Alpes-Maritimes, portées par les aires urbaines de Marseille, Toulon et Nice, apparaissent de loin comme les plus onéreuses. Selon le baromètre Seloger.com, ces trois départements affichent une moyenne au mètre carré, respectivement de 3166, 3457 et 4471 euros. Au Nord, le Vaucluse, les Alpes-de-Haute-Provence ainsi que les Hautes-Alpes, beaucoup plus rurales, se situent globalement entre 1900 et 2300 euros le mètre carré.

Du côté des appartements, la moyenne de la région s'élève à 3714 euros/m², soit 41 % plus cher qu'au niveau national (2633 euros/m²). Là encore, on constate de très importants écarts de prix immobilier à l'intérieur de l'ensemble PACA, de 1772 euros/m² dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, à près de 4500 euros/m² dans les Alpes-Maritimes. L'écart se relève également entre ces deux secteurs pour ce qui est de la location (10,4 euros/m² contre 18,4 euros/m²). Vous pouvez consulter un site spécialisé afin de suivre au mieux les évolutions du secteur de l'immobilier en PACA.

Le marché de l'immobilier en région PACA

Un article du journal La Provence démontrait fin 2019 un important ralentissement de la croissance du secteur, après une période d'envolée des prix. À la fin du mois de mars 2020, la même tendance se relevait au niveau du baromètre immobilier des notaires.

En effet, si la croissance sur un an dépassait globalement les 2 à 3 % à l'échelle des six départements, sur 3 mois, elle n'était plus que de 0,3 % dans les Alpes-Maritimes, et diminuait dans les 5 autres, de -0,2 % dans le Vaucluse à -7,9% dans les Hautes-Alpes (chiffres valables pour les maisons individuelles). Pour les appartements, seuls le Var et les Alpes-de-Haute-Provence se trouvaient en récession au niveau des prix médians.

L'article tiré du journal La Provence expliquait cette évolution par une diminution de la demande. Le durcissement des conditions de l'emprunt immobilier en 2020 peuvent contribuer à accentuer le ralentissement constaté au début du printemps.

La crise liée au coronavirus affecte t-elle l'immobilier en région PACA ?

La période de 2 mois correspondant au confinement national a globalement été un moment de repli du marché immobilier français. Cependant, la crise semble déjà s'être estompée, à en juger par les rapports des experts de ce secteur clef de l'économie. Le cas de la région PACA est toutefois un peu différent, au vu des tendances qui s'étaient exprimées en début d'année 2020.

En reprenant les chiffres du baromètre Seloger.com, entre décembre 2019 et juillet 2020, on constate qu'à Marseille, le prix du mètre carré est passé de 3276 à 2931 euros, soit une diminution exceptionnelle de 10,5 %. Il faut noter que le mètre carré était descendu à 2800 euros en mars : il existe donc une remontée des cours depuis le confinement dans la cité phocéenne. Sur la même période, Aix-en-Provence a connu une augmentation de 9 % en 7 mois, passant de 4245 euros à 4627 euros/m², avec un centre-ville approchant la barre des 5200 euros/m².

À court et moyen terme, il existe donc une forte possibilité pour que les prix continuent d'augmenter en région PACA, qui suit la tendance nationale en cet été 2020. Cette hausse est avant tout visible dans les grandes agglomérations.

La rédaction Itandi
Publié le 28/07/2020

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »