Comment améliorer l’isolation extérieure d’une maison ?

isolation extérieure maison

Avec une bonne isolation des murs de la maison, il est possible de réaliser jusqu'à 20% d'économies sur la facture de chauffage. Car, en étant responsables de 20 à 25% des pertes de chaleur, les murs sont la seconde source (après la toiture) de gaspillage d'énergie. Seulement, il n'est hélas pas toujours possible de réaliser une isolation intérieure des murs d'une maison. C'est pourquoi nous allons voir comment améliorer l'isolation extérieure de votre bien.

L'isolation par l'extérieur des murs d'une maison est la solution incontournable pour améliorer fortement le confort thermique de votre bien si vous avez une contrainte de surface habitable (ou si vous ne pouvez pas quitter votre logement durant les travaux d'isolation). Ce type d'isolation des murs par l'extérieur permet d'améliorer la performance en luttant efficacement contre les déperditions d'énergie qui peuvent atteindre jusqu'à 20 à 25%. Au-delà, c'est aussi une solution qui renforce le confort en été en apportant de l'inertie à la maison. Comme son nom l'indique, elle se met en œuvre en ajoutant des isolants sur les parois de l'habitat en contact avec l'extérieur.

Isolation extérieure : les différentes techniques

Il existe plusieurs techniques pour réaliser une isolation par l'extérieur d'une habitation : isolation enduite, avec un bardage ou une mise en place d'un double mur.

- L'isolation avec enduit. Ici l'isolation peut être fixée à l'aide de chevilles ou bien collée grâce à un mortier colle directement sur le mur de façade de l'habitation. Ensuite, l'isolation sera recouverte d'un premier enduit d'accrochage avec un treillis d'armature en fibres de verre puis d'une couche de fond pour égaliser, avant de terminer par un enduit de finition.

- L'isolation avec bardage vise quant à elle à fixer une ossature sur le mur extérieur. Cette ossature sert de support à l'isolation. L'isolation est protégée des intempéries par un pare pluie et un bardage. Avec ce type d'isolation par l'extérieur, on distingue les parements de bardage traditionnels en bois, les panneaux de bois, la terre cuite ou les bardages composites. Il doit y avoir une lame d'air entre le bardage et l'isolant pour évacuer la vapeur d'eau provenant de l'intérieur. Avec ce type d'isolation, on peut mettre une ou deux couches d'isolants, la seconde servant de pare-pluie. Ainsi, il est possible d'avoir deux panneaux de fibre de bois, celui placé le plus à l'extérieur étant traité pare-pluie. Autrement, sur un support irrégulier, les isolants en vrac pourront être la solution idéale pour épouser au mieux le bâti.

- L'isolation par murs maçonnés à double parois ou double mur. Comme son nom l'indique ce type d'isolation comporte un mur intérieur et un mur extérieur entre lesquels on vient coller, ou fixer mécaniquement, un isolant. Le mur intérieur est porteur tandis que le mur extérieur sert de parement. Les deux murs sont fixés à l'aide de systèmes d'ancrage, qui sont équipés d'une rondelle pour fixer l'isolant au besoin. Éventuellement, on peut prévoir une lame d'air entre l'isolant et le mur de parement si celui-ci est très peu perméable, la condensation créée pourra alors s'évacuer aisément.

Isolation extérieure : quel matériau choisir ?

Grâce à vos travaux d'isolation par l'extérieur, l'épaisseur de l'isolation n'est plus une contrainte pour la surface habitable. Cependant, dans le cadre d'un projet de rénovation, l'ajout d'un isolant épais sur le mur pourra poser un problème si les menuiseries sont posées coté intérieur du mur. Pour ces zones, la solution est de choisir un isolant plus performant.

Il faut savoir que les matériaux choisis pour l'isolation de bâti ancien ne doivent pas couper le transfert de vapeur d'eau de l'intérieur vers l'extérieur. Ils doivent donc être perméables. C'est le cas des isolants biosourcés, mais pas du polystyrène qui reste pourtant très utilisé pour des raisons économiques. Aussi, dans le cas de problèmes d'humidité dans le logement, il est impératif de régler ces problèmes et de ventiler de manière mécanique le logement. Si cela n'est pas possible il faudra plutôt s'orienter vers des isolants avec une bonne capacité hygroscopique (qui absorbe l'humidité de l'air).

Les aides financières pour isoler une habitation

L'isolation extérieure des murs d'une maison nécessite beaucoup de technique et peut se révéler coûteuse. Heureusement, il existe de nombreuses aides financières. Ainsi, différentes aides peuvent financer une partie de votre projet selon vos ressources : crédit d'impôt, Eco PTZ, TVA à taux réduit, ANAH, etc.

Nul doute que grâce à ce tour d'horizon des solutions d'isolation extérieure de la maison, vous allez enfin pouvoir réaliser de sérieuses économies.

La rédaction Itandi
Publié le 08/07/2020

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »