Jusqu'à -60%* sur vos mensualités avec le rachat de crédits

Quels sont les frais d'un rachat de crédit ?

Lorsque vous faites un rachat de crédit, vous devez payer des frais dont le coût varie selon la nature du projet et le montant du prêt à racheter. Certains sont obligatoires et inclus d'office dans le calcul du coût de l'opération, alors que d'autres sont facultatifs et ne sont pas énoncés dans le coût du rachat. Pourtant il est indispensable de tous les prendre en compte, afin de calculer le bénéfice réel de cette opération. Nous vous présentons tous les frais liés au rachat de crédit.

les frais liés à un rachat de crédit

Que sont les indemnités de remboursement anticipé ?

En fonction du contrat que vous avez souscrit, lors d'un rachat vous devez payer des indemnités de remboursement anticipé (IRA). Même si vous avez pu les négocier à la souscription du prêt, il est extrêmement rare qu'il n'y ait pas d'IRA en cas de rachat anticipé par une autre banque que celle qui a prêté la somme au départ.

Si vous faites un rachat pour un crédit à la consommation que vous avez souscrit avant le 1er mai 2011, vous n'aurez pas à payer d'IRA. Cela fonctionne également pour les rachats qui concernent différents types de prêts (immobilier et conso) et dans lesquels les crédits conso sont majoritaires.

Si vous avez obtenu votre prêt après cette date, vous serez soumis aux IRA. Ces indemnités sont appliquées si vous remboursez plus de 10 000 € par anticipation sur 12 mois glissants.

Les indemnités applicables sont les suivantes :

  • S'il reste 1 an ou moins avant l'échéance du prêt : 0,5 % du montant racheté par anticipation ;
  • S'il reste plus d'1 an avant l'échéance du prêt : 1 % du montant racheté par anticipation.

Si votre rachat concerne un crédit immobilier ou si ce crédit est majoritaire par rapport aux autres prêts rachetés, sachez que les IRA ne peuvent dépasser 3 % du capital restant dû. Elles sont également plafonnées au total des 6 mois d'intérêt à venir à la date du rachat.

Ces frais sont intégrés dans le nouveau crédit souscrit après le rachat de votre ancien prêt.

💡 À savoir : aucune indemnité de remboursement anticipé ne peut être facturée en cas de crédit renouvelable, de découvert autorisé ou de période de fluctuation du taux.

↑ Sommaire

Les frais de dossier d'un rachat de crédit

Le rachat de crédit ne fait pas exception parmi les opérations bancaires et est soumis à des frais de dossier. Ils sont en général de l'ordre de 0,5 à 1,5 % du capital racheté.

Toutefois, il est possible de négocier ces frais avec votre banque. Elle peut en effet les diminuer, voire les supprimer pour les dossiers de qualité. Cela dépend donc de votre profil d'emprunteur et de l'organisme que vous avez choisi.

Souvent pour être exonéré des frais de dossier, la banque vous demandera de domicilier vos revenus dans l'une de ces agences en ouvrant un compte bancaire.

🚨 Important : ces frais ne peuvent être facturés qu'après acceptation de votre demande de rachat de crédit. En effet, si vous essuyez un refus ou si vous avez simplement fait une étude, l'établissement ne peut pas vous faire payer des frais de dossier. Les devis personnalisés sont d'ailleurs gratuits auprès d'une grande majorité d'organismes.

Si vous faites appel à un courtier pour votre rachat de crédit, il peut vous facturer des frais de dossier. Ils peuvent alors aller de 1 à 8 % du capital du nouveau prêt. Néanmoins, le plus souvent, ce professionnel est rémunéré par la banque qui effectue l'opération.

Comme avec une banque, une étude de dossier ou un refus ne peut pas générer de frais. Ils sont à payer seulement si vous concluez un contrat avec l'établissement de prêt trouvé par le courtier.

↑ Sommaire

À quoi correspondent les frais de garanties pour un rachat de crédit ?

Si vous faites un rachat de crédit, vous le savez, vous devez souscrire un nouveau prêt pour réunir tous les crédits en cours en un seul ou pour renégocier les conditions. De ce fait, vous devrez présenter des garanties pour sécuriser ce nouvel emprunt.

Les frais engendrés et la démarche à suivre dépendent de la garantie que vous aviez choisie pour votre crédit actuel.

Si c'est une caution fournie par un établissement qui se porte garant du remboursement de votre prêt, vous récupérerez 75 % du fonds mutuel de garantie que vous aviez donné à la souscription de ce 1er prêt.

Ainsi, cette somme vous permettra de payer votre nouvelle garantie.

Si vous avez un logement en location ou en tant que résidence principale et que le montant du prêt est élevé, il est fort probable que votre garantie actuelle soit une hypothèque. Dans ce cas, une mainlevée par un notaire est nécessaire pour le rachat de crédit.

Cette opération est payante, elle est en général facturée à hauteur de 2 % du montant racheté. Ces frais seront inclus dans le calcul du coût de l'opération. Vous devrez ensuite proposer une nouvelle garantie à votre nouvel établissement.

↑ Sommaire

Rachat de crédit : les frais liés à l'assurance emprunteur

Si votre rachat de crédit concerne un prêt immobilier ou que la part de ce prêt est majoritaire sur l'ensemble des crédits à racheter, les règles applicables sont celles du crédit immobilier. De ce fait, pour votre nouveau prêt, vous devrez souscrire une assurance emprunteur, sans quoi il vous serait refusé.

Cette assurance prend le relais pour le remboursement du prêt en cas d'accident ou de maladie qui vous empêche de payer les mensualités. Pour les crédits à la consommation elle n'est pas obligatoire, mais fortement recommandée pour éviter les dégâts financiers en cas de problème.

Le coût d'une assurance de prêt dépend de plusieurs éléments, tels que votre profil d'emprunteur, votre état de santé et votre âge. Quoi qu'il en soit, la banque vous proposera son assurance de groupe, dont le prix est fixé sur la base des profils de tous les emprunteurs de l'organisme.

Comme elle n'est pas personnalisée à votre profil, elle est souvent assez coûteuse, entre 0,4 et 0,7 % du montant emprunté ou du capital restant dû (selon le mode de calcul choisi par l'établissement).

Grâce à la délégation d'assurance, vous n'êtes pas obligé d'accepter cette offre et vous pouvez choisir un assureur indépendant. Ainsi, vous pourrez faire des économies en comparant les offres, en sachant qu'un organisme externe propose des tarifs plus bas, entre 0,07 et 0,15 % des mensualités restantes ou du capital emprunté.

↑ Sommaire

Nos conseils pour que votre rachat de crédit soit optimal

Pour faire un rachat de crédit optimal, il y a quelques règles à connaître. C'est pourquoi, nous vous donnons ces quelques conseils :

  • Le montant du capital restant dû doit être important : pour que le rachat ait une réelle utilité et que vous puissiez faire des économies, il faut que le capital qu'il vous reste à rembourser soit supérieur à 50 000 €. Pour connaître le montant restant dû, reportez vous au tableau d'amortissement de votre prêt fourni par votre banque ;
  • La durée restante doit être supérieure à celle déjà effectuée : en effet, pour couvrir les frais liés au rachat, il faut que la durée restante soit supérieure à celle déjà écoulée ;
  • Le rachat n'implique aucune avance : les frais générés par le rachat de crédit (frais de garanties, d'assurance, de dossier et IRA) sont ajoutés au capital à racheter et donc à votre nouvel emprunt. Vous n'aurez donc pas à les payer directement de votre poche ;
  • La différence entre le nouveau taux d'intérêt et celui dont vous bénéficiez actuellement doit être d'au moins 1 % : pour que votre opération soit vraiment intéressante, il est nécessaire que vous gagniez au moins 1 % sur le nouveau taux. Sachez que les taux peuvent être fixes ou variables, vous devez alors y faire attention pour faire de réelles économies.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 25/02/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -60%* sur vos mensualités avec le rachat de crédits 👍