Votre Assurance Auto à partir de 12€*

L'assurance auto pour un véhicule pas assuré depuis longtemps

Plusieurs situations peuvent vous conduire à ne pas souscrire d'assurance auto pendant longtemps. Notamment, si vous partez vivre à l'étranger et que vous n'avez pas besoin de voiture sur place ou si votre véhicule est immobilisé et que vous n'avez plus besoin de l'assurer. Or, lorsque vous souhaitez de nouveau vous assurer, vous pourriez être surpris par le tarif appliqué.

une auto pas assurée depuis longtemps

Au bout de combien de temps sans assurance auto perd-on son bonus ?

Le coefficient de bonus-malus se construit au fur et à mesure des années d'assurance. En effet, chaque année, si vous n'avez pas eu de sinistre vous gagnez du bonus, ce qui vous permet de réduire votre prime. À l'inverse, si vous avez un sinistre responsable, vous obtenez du malus, ce qui augmente votre tarif.

Lorsque vous résiliez un contrat, vous conservez votre bonus-malus, qui sera réutilisé par votre nouvel assureur. Toutefois, si vous ne pouvez pas justifier d'une assurance auto dans les 3 dernières années, vous repartez à zéro, avec un coefficient de 1, comme un jeune conducteur.

C'est donc au bout de 3 ans sans assurance que vous perdez votre coefficient de réduction-majoration.

C'est pourquoi, si vous ne pouvez plus assurer votre voiture, nous vous conseillons de toujours rester sur un autre contrat, en tant que conducteur secondaire ou principal. Par exemple, sur la voiture de votre conjoint. Ainsi, vous conserverez votre bonus-malus.

↑ Sommaire

Peut-on souscrire une assurance auto après ne pas avoir été assuré pendant longtemps ?

Si vous n'avez pas été assuré depuis plus de 3 ans, comme nous venons de le voir, vous repartez à zéro pour le coefficient de bonus-malus. Toutefois, cela ne vous empêche pas de pouvoir souscrire une assurance auto.

En effet, bien que vous ayez eu une longue interruption d'assurance, cela ne veut pas pour autant dire que vous êtes un mauvais conducteur. Il ne sera donc pas difficile de vous assurer, plusieurs compagnies accepteront, la seule conséquence se porte sur le tarif, qui sera plus important.

La surprime que vous subirez est la même que celle que subissent les jeunes conducteurs. En effet, tout comme eux, vous recommencez avec un coefficient de réduction-majoration de 1. Vous devrez donc payer plus cher les 3 premières années, après vous n'aurez plus de surprime.

↑ Sommaire

Conducteur pas assuré depuis longtemps : quel impact sur la prime ?

Comme nous l'avons vu, si vous n'avez pas été assuré depuis longtemps (plus de 3 ans), vous subirez une surprime lorsque vous voudrez souscrire un nouveau contrat. Celle-ci s'applique les 3 premières années d'assurance.

Ci-dessous, vous trouverez un tableau qui présente l'évolution de cette surprime et l'impact sur votre prime d'assurance auto les premières années. La prime de référence prise en compte dans celui-ci est de 500 € / an.

Année d'assurance

Bonus-malus

Surprime

Prime annuelle

1re année

1

100 %

1 000 €

(500 x 2)

2e année

0,95

50 %

712,50€

(500 x 1,5) x 0,95

3e année

0,90

25 %

562,50€

(500 x 1,25) x 0,90

4e année

0,85

Aucune

425 €

(500 x 0,85)

Cette évolution est bien sûr conditionnée au fait que vous n'ayez pas de sinistre chaque année. Dans le cas contraire, vous ne gagneriez pas de bonus.

C'est donc à partir de la 4e année d'assurance que vous retrouverez un calcul de prime traditionnelle, après ne pas avoir été assuré pendant longtemps.

↑ Sommaire

Comment réduire le prix de l'assurance auto après ne pas avoir été assuré pendant longtemps ?

Comme vous avez pu le constater, lorsque vous souhaitez souscrire une assurance auto après ne pas avoir été assuré pendant longtemps, vous subirez une surprime. Celle-ci est appliquée par tous les assureurs, il n'est donc pas possible d'y échapper.

Pour autant, il existe quelques astuces pour réduire le prix de votre nouvelle assurance. Pour faire des économies, vous pouvez alors suivre ces conseils :

1. Optez pour une assurance au tiers : comme vous le savez sûrement, la formule au tiers est le minimum obligatoire pour circuler légalement. Elle ne prévoit que la garantie responsabilité civile, qui indemnise les tiers auxquels vous pourriez causer des dommages.

En contrepartie, c'est la formule la moins chère, qui peut donc vous permettre de réduire votre prime.

🚨 Attention : si votre voiture est récente ou si elle a beaucoup de valeur, nous ne vous conseillons pas cette formule. Certes elle vous permet de faire des économies, mais en cas de sinistre, vous ne seriez pas couvert pour les dommages sur votre véhicule. Vous devriez donc payer les réparations vous-même, ce qui vous coûterait bien plus cher qu'une assurance intermédiaire ou tous risques.

2. Choisissez des franchises plus élevées : en augmentant les franchises de votre contrat, vous diminuez la prime. Ainsi, vous pouvez compenser l'augmentation due à la surprime.

En revanche, en cas de sinistre, votre reste à charge sera plus important. Nous vous conseillons alors de n'utiliser cette solution que si vous pensez pouvoir assumer ce reste à charge en cas de problème.

3. Ajoutez des éléments de sécurité sur votre voiture : plus votre voiture est protégée, notamment contre le vol avec une alarme ou un bloque volant, plus vous pourrez négocier le tarif de votre assurance auto.

En effet, la prime est principalement calculée sur le niveau de risque que vous présentez. Si vous pouvez prouver avec des factures que votre véhicule est bien protégé, l'assureur sera plus enclin à diminuer votre prime.

4. Privilégiez les assurances auto connectées : certaines compagnies proposent des contrats d'assurance auto connectés. Le principe est simple, vous installez un boîtier dans votre voiture et plus vous conduisez bien, plus votre prime diminue.

Souvent, ces contrats sont souscrits par les jeunes conducteurs, mais en n'ayant pas été assuré pendant un certain temps, vous pouvez tout à fait en bénéficier. Les réductions peuvent aller jusqu'à - 30 %.

5. Utilisez un comparateur d'assurances auto : étant donné que vous allez obligatoirement subir une surprime, il peut être intéressant de comparer les offres pour trouver la prime la moins chère.

Sur notre outil, vous pouvez comparer les garanties, les franchises et les tarifs de chaque offre, afin de choisir celle qui correspond le mieux à vos attentes. De plus, parmi les assureurs que vous pouvez comparer, certains sont spécialisés dans l'assurance des profils à risques, tels que les conducteurs qui n'ont pas été assurés depuis plus de 3 ans.

↑ Sommaire

Que faire en cas de refus d'assurance auto pour un conducteur qui n'a pas été assuré pendant longtemps ?

Bien qu'en théorie il ne soit pas difficile de trouver une assurance auto après ne pas avoir été assuré pendant plusieurs années, il se peut que vous essuyiez des refus. Si jamais, même grâce à l'aide d'un comparateur, vous n'arrivez pas à trouver un assureur qui accepte de vous couvrir, sachez que des recours sont possibles.

En effet, vous pouvez demander l'aide du bureau central de tarification. Pour que votre demande soit acceptée, vous devez avoir essuyé au moins 2 refus.

Vous devez envoyer un courrier recommandé au BCT, en précisant l'assureur auprès duquel vous souhaitez être assuré. Comme l'assurance auto est obligatoire, cet organisme pourra obliger l'assureur à vous couvrir, mais seulement avec une formule minimale au tiers.

C'est le BCT qui fixera le tarif de votre contrat, en se basant sur les prix pratiqués par la compagnie.

Cette assurance sera valable 1 an, à son terme vous devrez donc rechercher un nouveau contrat, à moins que cet assureur décide de prolonger votre assurance.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
Publié le 25/02/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Votre Assurance Auto à partir de 12€* 👍