Assurance habitation à partir de 7,09€*

Quelle assurance habitation pour sa résidence secondaire ?

Si vous avez une résidence secondaire, sachez qu'il est tout aussi important de l'assurer que votre résidence principale. Certes les risques sont différents, mais ils ne sont pas moindres. Que vous la louiez ou que vous l'occupiez une partie de l'année, vous n'êtes pas à l'abri d'un sinistre. La résidence secondaire présente des caractéristiques spécifiques et nécessite alors une couverture adaptée à ces particularités pour être bien protégée.

assurance habitation résidence secondaire

Est-il obligatoire d'assurer sa résidence secondaire ?

La résidence secondaire est un bien dont dispose un particulier en plus de son habitation principale. Si vous avez une résidence secondaire, cela implique que vous en êtes propriétaire. De ce fait, vous n'avez pas l'obligation de souscrire une assurance habitation pour ce logement.

Toutefois, cette couverture est fortement conseillée, puisque ce logement est soumis à plusieurs risques. Notamment, le risque de cambriolage, vol ou vandalisme. En effet, étant donné qu'il s'agit souvent d'un logement inhabité la plupart de l'année, il est davantage soumis à ce genre de risques.

Sans assurance, vos pertes pourraient être très importantes, d'autant plus s'il s'agit d'un bien de grande valeur.

Aussi, si un incendie ou un dégât des eaux se produisait dans le logement, vous mettriez plus de temps à en avoir conscience que dans votre logement principal, puisque vous n'y vivez pas.

Les dommages pourraient alors s'aggraver le temps que vous les découvriez et le coût des réparations serait alors plus important.

Concrètement, une résidence principale est exposée à de nombreux risques, certes différents de ceux d'une habitation principale, mais pas moindres. C'est pourquoi, même si l'assurance habitation n'est pas obligatoire, elle est essentielle.

↑ Sommaire

Comment assurer une résidence secondaire ?

Pour assurer votre résidence principale, vous avez plusieurs solutions : étendre les garanties de votre assurance habitation originale ou souscrire un contrat spécifique. Nous vous détaillons ces 2 options.

Couvrir sa résidence secondaire avec son assurance habitation classique

Si vous êtes propriétaire d'une habitation secondaire et que vous avez souscrit une assurance habitation pour votre résidence principale, vous pouvez étendre les garanties de ce contrat d'assurance.

En effet, via des extensions de garanties, il est possible de couvrir votre maison supplémentaire au sein de votre contrat classique. Vous pouvez alors contacter votre compagnie, afin de voir avec elles les garanties qu'elles proposent et notamment celles qui vous seraient utiles.

Il n'y a pas de moment particulier pour faire cette démarche, puisque vous pouvez demander de couvrir votre résidence secondaire à tout moment de la vie de votre contrat d'assurance habitation original.

La plupart des contrats comprennent une clause d'inhabitation qui prévoit l'absence d'activation des garanties vol, vandalisme et cambriolage si le bien est inhabité plus de 90 jours (parfois 60 jours).

Or, c'est souvent le cas d'un bien secondaire. Vous pouvez alors demander le retrait de cette clause pour votre maison supplémentaire.

L'extension des garanties de votre assurance habitation classique à votre second bien est souvent très rapide, sous quelques jours les garanties sont actives.

Par contre, cela implique forcément une augmentation de la prime, puisque les risques à couvrir sont plus importants. C'est pourquoi, vous devez bien discuter avec votre assureur des garanties à souscrire, afin de ne pas payer inutilement pour des garanties dont vous n'avez pas besoin.

↑ Sommaire

Couvrir sa résidence secondaire avec une assurance habitation spécifique

Si vous préférez, vous pouvez souscrire une assurance habitation spécifique à votre résidence secondaire. Ainsi, vous pourrez comparer les offres et trouver le meilleur rapport couverture / prix pour votre bien.

Nombreuses sont les compagnies à proposer des contrats dédiés aux maisons secondaires, afin que la couverture soit parfaitement adaptée aux risques de ce genre de logement. Lorsque vous ferez votre recherche, faites attention à ces 3 garanties :

  • La responsabilité civile : elle couvre tous les dommages que vous (ou un membre de votre foyer) pourriez causer à des tiers ou à leurs biens. Elle est d'office incluse dans les contrats de multirisque habitation, il est donc fort probable que vous soyez déjà couvert au titre de cette garantie par votre assurance habitation classique.

Faites attention à ce point et demandez à la retirer du nouveau contrat si tel est le cas, puisqu'il est inutile d'avoir cette garantie en double étant donné qu'elle protège les tiers et non le logement ;

  • La clause d'inhabitation : comme nous l'avons vu, elle prévoit que si vous quittez votre bien pendant plus de 60 ou 90 jours, vos garanties ne fonctionnent plus et vous ne serez pas indemnisé en cas de sinistre.

Lorsque vous souscrivez votre assurance résidence secondaire, veillez donc à ce que cette clause ne soit pas présente, puisque l'inhabitation est une des principales caractéristiques d'un logement secondaire ;

  • La garantie vol : avant de souscrire votre contrat, nous vous conseillons de faire une estimation de la valeur de votre capital mobilier. Ainsi, lorsque vous souscrivez votre assurance, vous savez quel montant doit être assuré pour que la garantie soit performante.

Si vous optez pour cette option, vous paierez une seconde prime pour ce contrat, en plus de celle que vous réglez déjà pour votre habitation principale.

↑ Sommaire

Quelle assurance habitation faut-il en cas de location de la résidence secondaire ?

Si vous mettez votre résidence secondaire en location, le locataire a l'obligation de souscrire une assurance habitation qui couvre au moins les risques locatifs (dégât des eaux, incendie et explosion) et la responsabilité civile.

Le fait de louer ce logement vous permet de ne pas avoir à faire face aux risques liés à l'inhabitation du bien. Toutefois, d'autres risques sont présents, notamment en ce qui concerne les dommages au bien.

Vous pouvez alors souscrire une assurance propriétaire non-occupant, qui couvre le logement contre plusieurs risques. Elle est complémentaire de l'assurance du locataire et permet de protéger le bien lorsqu'il est vacant.

💡 À savoir : si vous louez votre résidence secondaire à des vacanciers sur de courtes périodes, ces derniers n'ont pas l'obligation de souscrire une assurance habitation.

Dans ce cas, vous pouvez opter pour l'assurance PNO, qui couvre notamment votre responsabilité civile ou pour une assurance pour le compte de qui il appartiendra. Cette dernière, permet de couvrir le logement sans nommer de locataire précis. Ainsi, même si les locataires changent souvent, le logement est toujours assuré.

Le locataire de courte durée peut lui souscrire une assurance villégiature, qui le couvre pour les dommages qu'il pourrait causer au logement.

Vous avez la possibilité de vous arranger avec votre locataire pour que le bien soit protégé, mais qu'il n'y ait pas de doublons entre votre assurance et la sienne.

↑ Sommaire

Quelles garanties souscrire dans l'assurance habitation de sa résidence secondaire ?

L'assurance habitation d'une résidence secondaire peut contenir les mêmes garanties qu'une assurance classique. Toutefois, il y en a certaines qui sont particulièrement adaptées à une telle habitation.

En voici une liste :

  • La garantie vol et vandalisme : comme nous l'avons vu, les cambriolages et le vol sont les risques auxquels une maison secondaire est la plus exposée. Cette garantie n'est pas tout le temps incluse dans les contrats, vous devez alors bien vérifier qu'elle y soit.

Il est possible que l'assureur vous demande d'installer des éléments de sécurité, tels qu'une alarme ou un système de vidéosurveillance. Aussi, vérifiez que la clause d'inhabitation ne soit pas incluse ou que vous n'ayez pas à payer trop cher pour l'enlever ;

  • La garantie dommages aux biens : elle couvre vos biens mobiliers ou vos objets précieux contre les dommages qu'ils pourraient subir. Elle est indispensable pour ne pas avoir à payer seul les réparations en cas de sinistre. Ne surestimez pas votre capital mobilier, au risque de payer une prime trop élevée. De la même manière, ne le sous-estimez pas, sinon vous ne seriez pas bien protégé en cas de sinistre ;
  • La garantie recours des voisins et des tiers : elle prend en charge les dommages engendrés par votre bien immobilier à des tiers. Cela peut notamment couvrir les voisins de la résidence ;
  • La garantie dommages électriques : elle couvre les dommages liés à une surtension électrique, par exemple en cas de foudre, sur les équipements électroménagers ou électroniques. Elle est très utile si vous laissez ce genre d'équipement dans votre résidence secondaire, notamment un réfrigérateur ou un congélateur ;
  • La responsabilité civile : elle n'est utile que si vous n'avez pas déjà souscrit un contrat pour votre résidence principale, puisque sinon vous êtes déjà couvert ;
  • La garantie jardin : si votre habitation secondaire dispose d'un jardin, cette garantie permet de couvrir différents éléments extérieurs. Le champ d'intervention de celle-ci dépend des assureurs, mais elle peut par exemple couvrir le mobilier de jardin, la terrasse, la clôture ou le portail.

Lorsque vous souscrivez l'assurance habitation de votre maison secondaire, pensez à donner toutes les informations utiles sur le logement à l'assureur. Ainsi, il pourra vous guider sur les garanties essentielles à souscrire et éventuellement vous faire penser à des risques auxquels vous n'aviez pas fait attention.

↑ Sommaire

Assurance habitation pour une résidence secondaire : quel est le prix ?

En fonction de la solution que vous avez choisie, le prix de l'assurance habitation d'une résidence secondaire ne sera pas le même.

En effet, si vous avez choisi d'étendre les garanties de votre assurance classique à cette seconde habitation, vous devrez payer une surprime. Elle sera plus ou moins importante en fonction des garanties que vous avez ajoutées et de la politique tarifaire de l'assureur.

Par contre, si vous choisissez l'option du contrat à part, vous devrez payer une prime spécifique à votre résidence secondaire. Vous devez alors savoir qu'en général, le contrat pour une résidence secondaire coûte plus cher que celui pour une résidence principale.

En effet, c'est principalement dû aux risques plus importants auxquels est exposé ce genre de bien. De plus, la souscription de garanties spécifiques, telles que le recours des voisins et des tiers ou le vol, fait souvent augmenter le prix. Et ce, même si vous enlevez la garantie RC parce que vous l'avez déjà sur votre contrat principal.

Pour que vous ayez une idée des tarifs pratiqués, nous avons réalisé une simulation* de tarifs :

Assureurs

Prix

Luko assurance habitation secondaire

128,22 € / an

lovys assurance habitation secondaire

132,43 € / an

leocare assurance habitation résidence secondaire

133,88 € / an

La France Mutualiste Assurance habitation résidence secondaire

162,82 € / an

*Méthodologie : simulation réalisée le 23/05/2022 pour une maison de 70 m2 à Lacanau (33680) avec 3 pièces.

↑ Sommaire

Comment résilier l'assurance habitation de sa résidence secondaire ?

La résiliation de l'assurance habitation de votre résidence secondaire fonctionne de la même manière que celle de l'assurance de la résidence principale.

Vous pouvez alors résilier la première année du contrat si vous vivez un changement de situation qui modifie le risque assuré (ex : mariage, déménagement). Vous devrez alors joindre les justificatifs qui prouvent ce changement à votre demande de résiliation.

Sinon, vous pouvez attendre la première échéance pour résilier votre contrat. Vous devez respecter un délai de préavis de 2 mois pour envoyer votre courrier.

Enfin, une fois la première année d'assurance terminée, vous pouvez résilier à tout moment, sans frais, grâce à la loi Hamon.

Si vous aviez couvert votre habitation secondaire via le contrat de votre résidence principale en souscrivant des extensions de garanties, vous avez plusieurs solutions. Si vous souhaitez seulement résilier les garanties qui couvrent la résidence secondaire, vous pouvez les supprimer en faisant un avenant.

Si en revanche vous souhaitez résilier l'ensemble du contrat, vous le pouvez aussi, dans les mêmes conditions que celles énoncées précédemment.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
Publié le 25/05/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 7,09€* 👍