Comparez les Assurances Moto

Vol de moto et assurance : comment fonctionne cette garantie ?

Le nombre de motos volées en France chaque année est conséquent, surtout dans les grandes agglomérations, telles que Paris, Marseille ou Nice. Lorsque vous souscrivez votre assurance moto, vous devez donc prendre en compte ce risque.

Pour protéger votre deux-roues, vous pouvez souscrire une garantie vol. Alors quelle formule d'assurance moto couvre le vol ? Quelles sont les conditions de la garantie vol ? Quelle est l'indemnisation en cas de sinistre ? Nos réponses.

moto volée couverte par une garantie vol de l'assurance

Pourquoi assurer sa moto contre le vol ?

Le risque le plus important pour une moto est le vol. En effet, on dénombre un nombre très important de vol chaque année, aux alentours de 100 000. Les grandes villes sont particulièrement touchées par ce problème, mais même en habitant en milieu rural vous n'êtes pas à l'abri.

C'est pour cela que lorsque vous souscrivez votre assurance moto, vous devez impérativement penser à ajouter une garantie contre le vol. Celle-ci vous permet de recevoir une indemnisation si votre deux-roues disparaît.

Sachez que si votre moto est retrouvée, vous pourrez quand même être indemnisé des frais de récupération et de réparation (si des dommages ont été causés).

Le montant de l'indemnisation sera calculé sur la valeur vénale de votre véhicule, c'est-à-dire la valeur d'achat à laquelle un taux de vétusté est appliqué. Néanmoins, si vous avez souscrit l'option valeur à neuf, vous pourrez être remboursé à hauteur de la valeur actuelle de votre deux-roues.

Quoi qu'il en soit, vous percevrez des indemnités qui vous permettront de vous racheter une nouvelle moto. Sans cette assurance, vous perdriez tout et vous n'auriez aucune indemnisation, ce qui serait très contraignant, notamment si votre deux-roues est votre moyen d'aller au travail.

Pour profiter des avantages de cette garantie, les assureurs demandent généralement aux assurés de respecter des conditions, notamment de s'équiper d'éléments de protection.

↑ Sommaire

Quelle formule d'assurance moto couvre la garantie vol ?

En général, pour votre assurance moto, les assureurs proposent 3 formules : le tiers, le tiers intermédiaire et le tous risques. Toutes ces formules n'intègrent pas la garantie vol. En effet, il faudra souvent la souscrire en option ou souscrire une formule avec une couverture élevée.

De plus, chaque compagnie peut créer sa propre formule, il se peut alors qu'une compagnie inclue la garantie vol dès la formule intermédiaire, tandis qu'une autre ne la propose que dans la formule tous risques.

La formule au tiers est l'assurance moto la moins chère, mais aussi la moins couvrante. Elle ne contient généralement qu'une garantie responsabilité civile, qui protège les tiers des dommages que vous pourriez leur causer.

C'est le minimum obligatoire, et ce même si vous laissez votre deux-roues au garage. La garantie vol n'est jamais incluse dans cette formule.

Pour être davantage couvert, vous pouvez souscrire une assurance intermédiaire. Celle-ci inclut généralement la garantie vol et la garantie incendie. Si le vol de votre moto n'est pas couvert d'office, vous pourrez ajouter une option pour le couvrir.

Enfin, la formule tous risques prend plus de risques en charges, puisque vos dommages corporels et les dommages causés à votre engin seront garantis. Dans la grande majorité des cas, la garantie vol sera incluse d'office dans cette assurance moto.

L'étendue de cette garantie pourra aussi varier d'une assurance à une autre, puisque certaines prévoiront aussi une prise en charge des accessoires, tandis que d'autres se limiteront à l'indemnisation de la moto.

Quoi qu'il en soit, nous vous conseillons de souscrire une garantie vol. En effet, sans celle-ci, en cas de disparition de votre engin, vous n'auriez aucune indemnisation. Comme les risques sont importants, il est préférable de bien se protéger, si vous en avez les moyens.

Elle est d'autant plus importante si votre deux-roues a une valeur élevée, puisque le coût d'un vol sera très important.

↑ Sommaire

Quelles sont les conditions à respecter pour souscrire une garantie vol pour sa moto ?

Lorsque vous souhaitez souscrire une garantie vol pour votre assurance moto, il n'est pas rare que l'assureur vous impose quelques conditions. En effet, pour que votre garantie fonctionne, vous devrez respecter des règles, qui varient d'une compagnie à une autre. Elles sont inscrites dans les conditions générales et particulières de votre contrat.

En fait, il s'agit d'éléments à mettre en place et de choses à faire pour diminuer le risque de vol. Si vous ne pouvez pas prouver que vous les avez respectés, en cas de sinistre l'assureur pourrait diminuer vos indemnités, voire refuser de vous indemniser.

Plusieurs dispositions pourront alors vous être demandées, notamment les suivantes :

  • Un antivol : il doit être agréé NF-FFMC ou SRA. Le plus souvent il s'agit d'un antivol en U, d'une chaîne ou d'un bloc disque ;
  • Une alarme : si votre moto n'en dispose pas, vous devrez en faire installer une ;
  • Le marquage ou le gravage de l'engin ;
  • Un tracker.

Vous devez absolument conserver les factures de ces dispositifs, car en cas de sinistre elles vous seront demandées pour procéder à l'indemnisation.

Outre ces éléments de protection, l'assureur peut vous demander de stationner votre moto sur un parking fermé et non sur la voie publique, qui n'est pas sécurisée. Si jamais le parking est collectif, vous devrez attacher votre deux-roues à un élément fixe (ex : un poteau).

Bien sûr vous ne devez pas laisser les clés sur le contact ou dans votre moto, notamment dans le top-case, lorsque vous vous arrêtez.

Pour être sûr d'être indemnisé en cas de vol de votre moto, vérifiez bien les conditions générales de votre assurance. Ainsi, vous connaîtrez toutes les dispositions à respecter pour activer la garantie.

↑ Sommaire

Quelle est la démarche à suivre auprès de l'assurance moto en cas de vol ?

Sachez que lorsque vous constatez le vol de votre moto, vous devez réagir au plus vite. La première chose à faire est de signaler la disparition de votre engin à la gendarmerie ou dans un commissariat de police en portant plainte sous 24h.

Cela vous permet d'une part d'augmenter vos chances de retrouver votre moto et d'autre part de dégager votre responsabilité en cas de dommages causés par le voleur avec votre véhicule. Si vous ne le faites pas, c'est votre responsabilité civile qui serait engagée dans ce cas.

Vous devez également conserver toutes les preuves du vol. Vous pouvez prendre des photos, garder les bris d'antivol ou la porte cassée de votre garage. Cela permettra aux policiers d'avoir des preuves sur lesquelles s'appuyer pour retrouver le voleur et de constituer un dossier pour l'assureur.

D'ailleurs, vous disposez de 48 h pour prévenir votre compagnie d'assurances du sinistre. Vous devrez le faire selon la méthode prévue dans les conditions générales, cela peut être par courrier recommandé, en ligne, en agence ou par téléphone.

Sachez que si vous n'avez pas la garantie vol, il est quand même conseillé d'avertir votre assureur. Ainsi, si le voleur cause des dégâts, cela n'impactera pas votre coefficient de bonus-malus.

Enfin, vous devrez envoyer une déclaration de sinistre par lettre recommandée à votre assureur. Celle-ci doit contenir :

  • Une description détaillée des circonstances du sinistre ;
  • Un récépissé du dépôt de plainte ;
  • Les preuves du vol ;
  • Les factures des éléments de protection (ex : antivol).
🧠 À retenir : vous devez bien respecter les délais prévus dans les conditions générales de votre contrat. Si vous ne le faites pas, votre assureur pourrait chercher à prouver que cela lui a causé du tort et ne pas vous indemniser.

↑ Sommaire

Quelle est l'indemnisation en cas de vol de son deux-roues ?

Si votre deux-roues est dérobé, vous devrez avoir souscrit la garantie contre le vol pour être indemnisé. Bien entendu, vous ne devrez pas être dans le cas d'une exclusion, par exemple si vous avez laissé les clés dans votre moto.

Si vous avez bien souscrit cette garantie, en principe vous percevrez rapidement votre indemnisation. Vous devriez être indemnisé sous 30 jours après votre déclaration de sinistre.

Le montant de votre indemnisation dépend de plusieurs facteurs, notamment la valeur de votre moto au moment du sinistre, appelée valeur à dire d'expert. Concrètement, votre assureur va mandater un professionnel pour estimer cette valeur.

La compagnie d'assurances vous proposera alors une indemnisation à hauteur de celle proposée par cet expert. Toutefois, si vous avez ajouté l'option valeur à neuf dans votre contrat, vous pourrez être indemnisé à hauteur de la valeur actuelle de votre moto neuve.

Autre élément qui influe sur le montant de l'indemnisation : la franchise. Chaque assurance moto peut en prévoir une, plus ou moins élevée. Elle représente votre reste à charge après indemnisation de l'assureur.

Par exemple, si vous avez une franchise de 200 € pour la garantie vol et que votre compagnie prévoit une indemnisation de 4 500 €, vous percevrez 4 300 €.

Dans le cas où votre moto est retrouvée, il existe 2 situations possibles :

  • Votre deux-roues est retrouvé avant l'indemnisation (avant 30 jours) : vous récupérez votre moto et l'assureur indemnise les frais de récupération et les éventuels frais de réparation, estimés par un expert ;
  • Votre deux-roues est retrouvé après l'indemnisation : dans ce cas vous avez le choix entre 2 options. Vous pouvez récupérer votre moto et rendre l'indemnisation à l'assureur ou garder l'indemnisation et la moto sera donnée à l'assureur.
🚨 Attention : le vol des équipements, des pneumatiques et des roues en dehors de la moto dans son entièreté, n'est pas toujours couvert. Vous devez vérifier les conditions générales et particulières de votre contrat avant de souscrire si vous souhaitez que ce risque soit pris en charge.

↑ Sommaire

Que faire si vous n'êtes pas d'accord avec l'indemnisation que l'assureur vous propose ?

Comme nous l'avons dit précédemment, lorsque vous déclarez le vol de votre moto, l'assureur mandate un expert pour estimer la valeur de votre moto. Ce dernier doit faire son évaluation en toute objectivité, en s'appuyant sur l'ancienneté de votre moto, le kilométrage au compteur, le modèle et la marque, l'usage que vous en aviez et les éventuelles réparations que vous avez faites.

C'est à partir de cette expertise que l'assureur va vous proposer un montant d'indemnisation. Vous avez le droit de l'accepter ou de le refuser si vous ne le trouvez pas juste.

Si vous êtes dans le deuxième cas, vous pourrez mandater un autre expert pour faire une contre-expertise. Celle-ci est à vos frais.

Si les 2 experts s'accordent sur un montant, vous serez obligé de l'accepter. Par contre, si votre expert n'est pas d'accord avec le premier, vous pourrez demander une 3e expertise. Cette fois-ci, le coût sera divisé entre vous et l'assureur.

Si vous ne trouvez toujours pas d'accord, vous devrez entamer une procédure judiciaire. Si vous avez ajouté la protection juridique à votre assurance moto ou si vous avez souscrit un contrat indépendant, vous pourrez bénéficier d'aide, de conseils et d'une prise en charge des frais juridiques.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
16/11/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Comparez les Assurances Moto 👍