Eléments clés pour comparer les mutuelles de santé selon votre situation

Savoir comprendre et bien comparer ses garanties afin de s'assurer concernant les risques les plus importants, mais également pouvoir bénéficier d'un tarif attractif en matière de mutuelle santé.

comparer les mutuelles de santé

Vous disposez d'une mutuelle complémentaire santé et êtes tenté de la remplacer ? Bon réflexe, mais comment faire parmi le dédale de mutuelles existantes ? Attention car il vous faudra analyser les différents contrats à la loupe. Votre comparateur Itandi.fr vous indique comment procéder et quels sont les petites lignes à regarder de très près.

Débutez votre action en répertoriant vos besoins, ensuite faites le bilan des années passées avec un retour sur trois voire quatre ans. Ainsi vous ciblerez mieux les mutuelles santés les plus appropriées à votre cas. Cette manipulation devrait déjà vous permettre d'en éliminer quelques-unes...

L'étape numéro deux consiste à faire travailler vos petits doigts sur le clavier, attention rien de bien méchant, vous ne devriez pas vous blaiser ! Votre travail consistera simplement à faire différentes simulations en ligne avec un comparateur, en vous inspirant de vos réels besoins que vous aviez listés au préalable. Après ses deux premiers efforts, inspirez, expirez et lisez la suite avec attention !

Méfiance envers les promotions "attrappe-nigaud "

Une promo par si, et hop une promo par là, ne tombez pas dans le panneau... Quelque chose se cache très certainement derrière, car sachez-le, un assureur doit gagner de l'argent et non en perdre. Son fonds de commerce c'est les assurances. On vous appâte avec des mois de gratuité, oh là c'est trop beau, car en définitive l'argent économisé la première année, sera à débourser l'année suivante. Retenez bien qu'en moyenne une mutuelle santé revient à environ 460 euros pour un étudiant, et 1250 euros pour une personne senior.

Cliquez ici pour gagner 26 € chaque mois sur votre comparatif Mutuelle Santé

Scrutez les délais de carence

En règle générale les complémentaires santés annoncent la couleur sur les délais de carence concernant la prise en charge de certains soins ou pathologies. Mais toutes le mentionnent pas toujours clairement, alors allez à la pêche aux informations, il faut pas simplement comparer les tarifs. Il y a le coup du " bonus fidélité" qui est clairement artificiel. La feinte était de faire passer la hausse des plafonds de garantie au bout de quelques années. Exemple pour un forfait monture optique qui passerait de 100 à 150 euros. Cette augmentation de remboursement ne fait que corriger des mauvaises dispositions de contrat, en quelque sorte c'est un délai de carence caché.

Seniors retraités : optez pour un contrat spécifique

L'heure de la retraite à sonné, c'est parfait, sachez qu'avec la loi Évin vous n'êtes plus tenu de garder votre mutuelle d'entreprise. Cette alternative n'est pas à négliger, bien au contraire car, les conditions tarifaires peuvent flamber d'année en année. Sans perdre de vue que votre ancien employeur ne sera plus obligé à endosser 50% de votre prime à sa charge. Dans ce cas si auparavant vous payiez 40 euros mensuellement ainsi que votre entreprise, le montant doublera à votre première année de retraite et ainsi de suite... Avec le temps l'addition risque d'être salée, alors renseignez-vous.

Frais hospitaliers, l'ardoise peut vite grimper, alors il faut comparer

C'est un poste de dépense important alors scrutez de près le remboursement d'une chambre particulière, et la prise en charge des dépassements d'honoraires des spécialistes (chirurgiens, anesthésistes etc.)

Visites généralistes et spécialistes

La prise en charge des mutuelles est exprimée en pourcentage de la base de remboursement (BR) de la Sécurité Sociale. Dès lors qu'une complémentaire évoque 100% BR Sécu incluse, elle paye les 30% non pris en charge par la Sécurité Sociale, mais ne rembourse pas les dépassements d'honoraires.

Frais d'optique: point de vue

Très mal remboursé par la Sécu, ce poste est un prétexte puissant pour les mutuelles. Privilégiez les packages mentionnés en euros et favorisez les opticiens partenaires qui ont pour avantage des tarifs allant jusqu'à 40% inferieurs concernant les verres et 15% pour les montures.

Tiers payant

Ce système évite de faire l'avance de frais : analyses, pharmacie, hospitalisation... Il faut vous prémunir de la liste des professionnels agréés car certains réseaux acceptent le tiers payant en matière d'optique, et dentaire.

Examinez chaque clause sous le tableau de garantie

Lors de simulations avec un comparateur de complémentaires santés, cherchez à savoir si les prestations qu'elles proposent sont en complément de la participation du régime obligatoire (RO) en plus du remboursement sécu ou en englober. Cette précision est bien souvent écrite en bas et en petits caractères.

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin