Cout d’une assurance deces, et prestations funéraires relatives à un contrat

Le cout et le mode de calcul des cotisations sont une question que l'on se pose fréquemment lorsque l'on prévoit de souscrire une assurance décès. Quels sont les éléments pris en compte ?

cout assurance deces

A partir de quel âge peut-on souscrire une assurance décès ?

Il faut avoir atteint l'âge de la majorité, c'est-à-dire 18 ans pour souscrire une assurance deces et ce sans limite d'âge ensuite. Mais plus le souscripteur attend, plus l'organisme assureur considérera prendre des risques, ce qui entrainera des cotisations avec un cout plus élevés.

Somme du capital garanti choisi

Plus le souscripteur désire un capital élevé pour ses proches, plus la prime d'assurance sera importante.

Quelles sont les garanties souscrites dans un contrat ?

L'organisme que la personne choisie pour la souscription d'un contrat propose diverses garanties qui influenceront le montant des cotisations. En général on retrouve l'assistance administrative, l'assistance psychologique, la protection juridique, la prise en charge pour la garde d'enfant(s) le cas échéant, et le rapatriement du défunt si le décès est intervenu dans un rayon de plus de 50 km du domicile.

État de santé du souscripteur

Selon l'organisme choisi, il demande au souscripteur de répondre à un questionnaire de santé afin d'accepter ou refuser l'engagement à la souscription. Attention car une visite médicale peut être imposée. Le cas se produit couramment pour les personnes âgées de plus de 50 ans. En fonction des réponses données sur le questionnaire les cotisations peuvent être revues à la hausse.

Le tabac, un élément pénalisant lors d'une souscription

Sécurisez votre famille, jusqu'à 3 604 € sécurisés à l'aide d'une bonne assurance obsèques.

- Un consommateur de tabac paiera d'emblée plus cher qu'une personne non consommatrice

Durée de cotisation relative à une assurance deces

L'adhérent d'un contrat à une assurance deces garde le choix de la périodicité de ses cotisations. À savoir : mensuelles, trimestrielles, semestrielles ou annuelles.

Afin d'être sur d'honorer les paiements il s'agit de vous orienter sur ce qui vous convient le plus en matière de période. Cette dernière pouvant être modifiée à tout moment.

Mesures à savoir pour certains cas particuliers

La sécurité sociale attribue un capital décès relatif à la situation du défunt en se basant sur les critères suivants.

- La sécurité sociale examinera si le défunt exerçait une activité salariée.

- Si le défunt recevait une indemnisation versée par Pôle Emploi.

- S'il y avait perception d'une pension d'invalidité ou une rente d'accident du travail égale à au moins 66% d'incapacité physique.

- Si la personne décédée était en maintien de ses droits.

À noter : depuis janvier 2015 la sécurité sociale affectait à ses adhérents un capital décès se situant entre 380,40 euros et 9510 € mais désormais et depuis, son capital décès est forfaitaire et n'est soumis à aucun prélèvement ni impôt.

Le contrat obsèques et ses prestations

Dans l'intention d'organiser vos obsèques, le contrat obsèques en prestations est une bonne alternative afin de soulager vos proches. Il assure l'organisation des obsèques stipulée au sein de celui-ci et le versement d'un capital.

Choisir ses options funéraires

De votre vivant vous pouvez choisir d'organiser vos futures obsèques, ou bien de laisser le choix à votre famille de les établir. Dans ce cas, seul un capital financier leur sera versé, et vos proches organiseront ensemble vos funérailles.

Si vous prévoyez l'option contrat d'obsèques en prestations il vous faudra choisir minutieusement parmi les différents choix suivants.

A savoir :

- La convenance de l'entreprise funéraire la mieux placée au niveau tarifs.

- La préférence entre inhumation ou crémation.

- Le choix des porteurs.

- Les fleurs des funérailles.

- Mais aussi, le type de cercueil ou d'urne funéraire.

Il est important de souligner que les prestations souscrites sur le contrat ne peuvent en aucun cas être modifiées.

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin