Comparez et économisez sur votre mutuelle

Mutuelle Seniors : Guide pour bien choisir sa couverture

À partir d'un certain âge, les dépenses de santé deviennent plus nombreuses et plus importantes. Une mutuelle classique peut alors être inadaptée à vos besoins qui évoluent. C'est là qu'il peut être intéressant de se pencher sur les mutuelles pour seniors, qui prévoient des garanties spécifiques à ces nouveaux besoins. Une telle complémentaire peut être onéreuse, du fait des risques que présentent les seniors. Toutefois, il existe des solutions pour payer moins cher.

retraités disposant d'une mutuelle seniors

Qu'est-ce qu'une mutuelle senior ?

Dès l'âge de 50 - 55 ans les besoins de santé évoluent et deviennent plus importants. Plus nombreuses et plus coûteuses, les dépenses de santé doivent donc être prises en charge par une complémentaire santé adaptée.

En effet, si vous partez à la retraite vos revenus diminuent, alors que les soins sont de plus en plus coûteux, il est alors indispensable que votre mutuelle prenne en charge toutes ces dépenses.

La mutuelle senior est alors une assurance santé qui couvre les risques spécifiques aux personnes de plus de 50 ans. Contrairement à une complémentaire classique, certains postes de santé seront pris en charge à un haut niveau, tel que l'optique, le dentaire, l'auditif ou les cures thermales.

Il n'y a pas d'âge minimal pour souscrire ce genre de mutuelle, puisque la seule différence porte sur les garanties spécifiques aux seniors. Toutefois, il n'est pas utile d'en souscrire une à 30 ou 40 ans, tant que vos besoins ne demandent pas de prise en charge particulière.

↑ Sommaire

Quand faut-il souscrire une mutuelle senior ?

D'après l'organisation mondiale de la santé, une personne devient senior à l'âge de 60 ans. Pourtant, les professionnels de la santé affirment que dès l'âge de 45 - 50 ans les besoins de santé peuvent augmenter, puisque des changements physiologiques interviennent.

Comme nous l'avons vu, il n'y a pas d'âge spécial pour souscrire une mutuelle senior, étant donné que la seule différence avec une complémentaire classique est la spécificité de certaines garanties.

Vous n'avez donc pas besoin d'attendre 60 ans ou d'être à la retraite pour souscrire ce type d'assurance santé. Vous pouvez en souscrire une dès l'âge de 50 ans, le principal étant de la souscrire quand vous en avez vraiment besoin.

En effet, la mutuelle senior est souvent plus onéreuse qu'une complémentaire traditionnelle puisqu'elle prend plus de risques en charge et que les risques de maladie ou d'accident sont plus importants pour les seniors. Il ne faut donc pas la souscrire trop tôt, au risque de payer plus cher pour rien.

Choisissez là lorsque vous considérez qu'elle répond mieux à vos besoins qu'une assurance classique.

🚨 Attention : vous ne devez pas non plus trop tarder pour souscrire votre mutuelle senior. En effet, certaines compagnies refusent d'assurer les personnes de plus de 65 ans du fait du risque élevé qu'elles présentent. En revanche, si vous avez souscrit, l'assureur ne peut pas résilier votre contrat au motif de votre âge. Pensez donc à vous pencher sur la question en amont, pour ne pas avoir de difficulté à en trouver une lorsque vous en aurez besoin.

Aussi, si vous êtes dans un EHPAD ou une maison de retraite, sachez que même si l'établissement peut prendre en charge certains frais de santé, il est préférable de souscrire une mutuelle pour les soins annexes ou en cas d'hospitalisation.

↑ Sommaire

Quelles sont les garanties à souscrire dans une mutuelle pour senior ?

Opter pour une mutuelle senior ne suffit pas pour être bien protégé. Il est en effet important de bien sélectionner les garanties et les niveaux de prise en charge de celle-ci. Au-delà de meilleures garanties, il est d'abord important de supprimer celles qui ne vous sont pas utiles.

Par exemple, les garanties liées à la maternité ne sont pas utiles pour une femme senior. En optant pour un contrat spécifique aux seniors, vous n'aurez pas besoin de supprimer ce genre de garanties, puisqu'elles ne sont pas prévues.

Voici d'après nous les garanties essentielles pour la complémentaire santé d'un senior :

  • Hospitalisation : avec l'âge les hospitalisations sont plus fréquentes, il est donc indispensable que votre contrat prévoit une prise en charge du forfait hospitalier, des honoraires, de la chambre individuelle et éventuellement du transport médical ;
  • Optique : la vue est une des parties du corps qui peut s'affaiblir à partir de 50 ans. Privilégiez alors les mutuelles qui prévoient un forfait élevé pour les montures et les verres ou les lentilles ;
  • Dentaire : les soins dentaires sont très onéreux, avoir un bon niveau de remboursement est alors important, notamment pour les implants, les prothèses, les soins, voire l'appareillage ;
  • Auditif : l'entretien des appareils auditifs, les prothèses et l'appareillage lui-même peuvent être onéreux. La mutuelle senior doit alors prévoir de hauts niveaux de remboursement sur ce poste de dépenses ;
  • Soins courants : avec l'âge il est possible que vous ayez besoin de consulter davantage de spécialistes et que vos dépenses de pharmacie soient plus élevées. Privilégiez alors une mutuelle qui couvre ces dépenses, notamment les honoraires des médecins spécialistes.

La plupart des contrats sont désormais responsables, ce qui signifie qu'ils prévoient de meilleurs remboursements, notamment grâce au panier de soins minimum de la réforme 100% santé. Ainsi, les soins optiques, dentaires et auditifs de base sont remboursés entièrement par la complémentaire et la Sécurité sociale.

Aussi, pensez bien à consulter votre médecin traitant avant d'aller voir un spécialiste, ainsi vous serez mieux remboursé.

Sachez que vous pouvez également ajouter des garanties complémentaires dans votre contrat. Par exemple, si vous faites régulièrement des cures thermales, vous pouvez choisir la garantie associée.

D'autres frais non pris en charge par la Sécurité sociale peuvent être couverts, tels que les maladies non reconnues par le corps médical ou les médecines douces.

Au-delà des garanties de votre mutuelle senior, pensez à vérifier les délais de carence. Ils représentent la période pendant laquelle vos garanties ne sont pas effectives, même si vous avez commencé à payer votre assurance.

Par exemple, si vous avez un délai de carence de 3 mois pour les soins dentaires et que vous avez besoin d'un implant au bout de 2 mois, vous ne serez pas remboursé.

↑ Sommaire

Quel est le tarif d'une mutuelle pour senior ?

Le tarif d'une mutuelle pour senior dépend de nombreux éléments, tels que les garanties souscrites, votre profil et la politique commerciale de l'assureur. Toutefois, il est à noter qu'une telle complémentaire santé est souvent plus onéreuse qu'une mutuelle classique.

En effet, elle prend en charge davantage de risques et les niveaux de couverture sont plus élevés, ce qui explique ce prix plus élevé. De plus, en tant que senior vous avez davantage de risque de tomber malade ou d'avoir un accident, les mutuelles augmentent donc le tarif pour se prémunir contre ce risque.

Outre cet aspect, plus vous choisissez des garanties élevées, plus vous paierez cher. Il est néanmoins possible de trouver des contrats à prix raisonnable, tout en étant bien couvert. Pour ce faire, il est intéressant de passer par un comparateur de mutuelles seniors, qui réunit une multitude d'offres sur une même page.

Pour que vous ayez une idée du prix d'une mutuelle senior, voici une comparaison* de devis :

Assureurs

Garanties

Tarifs

cocoon mutuelle seniors

Honoraires hospitalisation : 150 %

Chambre particulière : 20 € / jour

Cures thermales : 100 € / an

Soins dentaires : 125 %

60,93 € / mois

Miltis mutuelle seniors

Honoraires hospitalisation : 150 %

Chambre particulière : 50 € / jour

Cures thermales : 100 % + 200 € / an

Soins dentaires : 100 %

71,38 € / mois

mutuelle seniors gsmc

Honoraires hospitalisation : 300 %

Chambre particulière : 80 € / jour

Cures thermales : 100 % + 70 € / an

Soins dentaires : 100 %

76,18 € / mois

Les ménages prévoyants mutuelle seniors

Honoraires hospitalisation : 200 %

Chambre particulière : 70 € / jour (illimité)

Cures thermales : 100 % + 230 € / an

Soins dentaires : 100 %

123,30 € / mois

*Méthodologie : simulation réalisée le 28/04/2022 pour un homme de 59 ans à la retraite.

Comme vous pouvez le constater, en fonction des garanties incluses et de la compagnie, les tarifs peuvent varier du simple au double pour une mutuelle senior.

↑ Sommaire

Comment baisser le prix de sa mutuelle senior ?

Pour baisser le prix de votre mutuelle senior, vous devez d'abord estimer vos besoins de santé. En effet, pour ne pas souscrire de garanties inutiles et avoir un contrat adapté à vos attentes, il est essentiel de faire le point sur l'évolution de vos besoins, notamment sur les postes de santé onéreux (dentaire, optique, auditif).

Une fois que vous connaissez vos besoins, vous pouvez regarder le détail des garanties proposées. En effet, une mutuelle moins chère, c'est une assurance qui vous couvre bien à un prix raisonnable.

Par exemple, si une compagnie propose des taux de remboursement très élevés en optique, mais qu'elle fixe un plafond à 150 € par an, vous ne serez pas bien remboursé au vu du coût des lunettes.

Bien entendu, pour trouver la mutuelle senior la moins chère, la solution est d'utiliser un comparateur, comme celui sur notre site. Sans cet outil, pour mettre en concurrence plusieurs offres, vous devriez demander un devis chez chaque assureur, ce qui peut être très long.

Là, vous devez simplement compléter notre formulaire pour obtenir des dizaines de propositions personnalisées à vos besoins. En ayant tous les devis et leurs modalités sur une seule et même page, la comparaison est beaucoup plus simple.

💡 À savoir : des aides de l'Etat peuvent vous aider à financer votre complémentaire santé pour senior. Les conditions d'octroi sont liées aux revenus du foyer. Notamment, vous pouvez bénéficier de la complémentaire santé solidaire, une mutuelle gratuite ou à très bas prix selon vos revenus.

↑ Sommaire

Comment souscrire une complémentaire santé senior ?

Que vous passiez par un comparateur ou directement auprès des assureurs pour souscrire votre complémentaire santé senior, vous devez fournir certaines informations. Notamment :

  • Vos informations personnelles : âge, adresse, nom et prénom, profession, situation maritale ;
  • Le nombre de personnes à assurer : seulement vous, votre conjoint et/ou vos enfants ;
  • Vos antécédents de santé : traitements, maladies, hospitalisations ;
  • Votre régime social : régime général, Alsace-Moselle, agricole, travailleur non salarié.

En fonction de votre âge à la souscription, la compagnie peut vous demander de remplir un questionnaire de santé. Celui-ci lui permet de cerner le risque que vous présentez, en fonction de vos antécédents de santé.

En analysant ce document, l'assureur détermine votre état de santé et décide du tarif à appliquer.

Faites attention à n'oublier aucun élément dans ce questionnaire et surtout à ne pas mentir. En effet, si vous avez besoin d'être remboursé pour un problème de santé qui n'avait pas été déclaré, l'assureur pourra refuser de vous indemniser. Tous les frais seraient alors à votre charge, ce qui peut vous coûter cher.

↑ Sommaire

Passage à la retraite : faut-il conserver la mutuelle collective de son entreprise ?

Comme vous le savez, la loi ANI de 2016 a instauré l'obligation pour les employeurs du secteur privé de proposer une mutuelle à ses employés. Ces derniers étant dans l'obligation d'y adhérer, à moins qu'ils fassent partie des cas d'exception.

De ce fait, si vous partez à la retraite, est-il préférable de conserver la complémentaire collective de l'entreprise ou de souscrire une mutuelle senior ? Eh bien, en fait tout dépend des garanties de votre contrat actuel et de vos besoins.

Si la mutuelle de votre entreprise ne vous convient plus ou que son prix est trop élevé à titre individuel, il peut être préférable de chercher à souscrire un autre contrat.

Nous vous conseillons alors de faire un comparatif des devis sur le marché, afin de comparer les mutuelles pour senior disponibles à celle que vous avez actuellement. Si vous en trouvez une plus performante ou moins chère, vous pourrez alors demander à arrêter la complémentaire collective à votre départ à la retraite et en souscrire une nouvelle.

✍️ À noter : bien que la portabilité permette à certains salariés de bénéficier de la mutuelle collective pendant un temps après leur départ gratuitement, ceux qui partent à la retraite ne peuvent pas en bénéficier.

En tant que retraité, vous pouvez continuer à bénéficier de la mutuelle, mais à titre individuel et payant. Le tarif doit être équivalent à ceux des salariés actifs pendant la 1re année, au maximum 25 % supérieur la 2e année et au maximum 50 % supérieur la 3e année.

↑ Sommaire

À quel âge souscrire une mutuelle senior ?

Il n'y a pas d'âge exact pour souscrire une mutuelle senior, mais sachez que vous n'êtes pas obligé d'attendre la retraite pour le faire. À partir de 50 ans, vous pouvez adhérer à ce genre de contrat.

Quel est le prix d'une mutuelle senior ?

En utilisant le comparateur sur notre site, nous avons trouvé des offres de mutuelle senior dès 60,93 € / mois.

Alexandre Lamour
Publié le 29/04/2022 | Modifié le 04/08/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Comparez et économisez sur votre mutuelle 👍