Votre Assurance Auto à partir de 12€*

Quelle limitation de vitesse en tant que jeune conducteur ?

Lors des premières années de permis, vous êtes en permis probatoire. Le statut de jeune conducteur impose des règles bien spécifiques à respecter, notamment en ce qui concerne la limitation de vitesse. Vous devez donc respecter ces limites de vitesse, en plus d'autres règles, pour ne pas avoir de sanctions. Alors, quelles sont les limitations à respecter pour un jeune conducteur ? Sont-elles différentes par temps pluvieux ? Que risquez-vous en cas d'excès de vitesse ? Quelles sont les autres règles à respecter ? Nos explications.

limitation vitesse jeune conducteur

Jeune conducteur : quelles sont les limitations de vitesse à respecter ?

En fonction de la route sur laquelle vous conduisez, vous ne devez pas respecter les mêmes limitations de vitesse. C'est pourquoi, nous vous détaillons ci-dessous, les limites que vous devez respecter en tant que jeune conducteur, en fonction de la route sur laquelle vous conduisez.

La limitation de vitesse en agglomération pour un conducteur novice

En agglomération, la limitation est la même pour tous les conducteurs (ceux en permis probatoire et ceux avec un permis définitif) : 50 km/h. Et ce, quelles que soient les conditions météorologiques (soleil, pluie, neige, brouillard).

Toutefois, vous devez adapter votre vitesse, en fonction des conditions de circulation. Notamment, s'il y a beaucoup de monde sur la route ou si la chaussée est glissante et que votre distance de freinage est allongée.

Il y a des villes qui ont décidé d'abaisser cette limitation à 30 km/h dans certaines zones. C'est notamment le cas à Bordeaux et à Paris. Cela permet d'une part de diminuer les risques d'accident avec les piétons et les cyclistes, qui sont plus nombreux en ville, et d'autre part de réduire les nuisances sonores et la pollution atmosphérique.

Ce sont les autorités qui ont le pouvoir de police de la circulation (maire, préfet, conseil départemental) qui peuvent baisser la vitesse à respecter en agglomération.

La limitation de vitesse hors agglomération

Sur les départementales et les nationales sans séparateur central, tous les conducteurs, y compris les conducteurs novices, sont soumis à une seule et même réglementation : 80km/h.

Avant 2018, ces routes étaient limitées à 90 km/h, mais une mesure a été mise en place par le gouvernement pour réduire les risques d'accident sur ces routes très empruntées.

🚨 Attention : si la visibilité est inférieure à 50 mètres, la limitation de vitesse est abaissée à 50km/h.

Sur les routes à 2 chaussées séparées par un terre-plein central, les jeunes conducteurs doivent respecter une limitation de 100 km/h, là où les autres automobilistes peuvent circuler à 110 km/h.

Sur les routes avec au moins 2 voies affectées au même sens, les conducteurs novices doivent respecter une vitesse maximale de 80 km/h, alors qu'elle est de 90 km/h pour les autres automobilistes.

Quoi qu'il en soit, si un véhicule est accidenté sur le bas-côté, s'il pleut ou s'il y a du brouillard, vous devez adapter votre vitesse.

La limitation de vitesse sur autoroute pour les jeunes conducteurs

Sur autoroute, la limitation de vitesse classique est de 130 km/h. Pour les jeunes conducteurs, elle est abaissée à 110 km/h.

Voici un récapitulatif des limitations de vitesse applicables aux jeunes conducteurs, comparées à celles fixées pour les automobilistes avec un permis définitif :

Type de route

Limite vitesse autres automobilistes

Limite vitesse conducteurs novices

Agglomération

50 km/h

50 km/h

Route à double sens sans séparateur central

80 km/h

80 km/h

Route à double sens avec un séparateur central

90 km/h

80 km/h

Route à 2 voies avec séparateur central

110 km/h

100 km/h

Autoroute

130 km/h

110 km/h

🚨 Attention : la limitation de vitesse propre aux jeunes conducteurs n'est pas affichée sur les panneaux de circulation, vous devez la connaître. En effet, sur les panneaux seront toujours notées les limitations qui s'appliquent aux automobilistes avec un permis définitif.

↑ Sommaire

Que risquez-vous en cas d'excès de vitesse pendant la période de permis probatoire ?

En tant que jeune conducteur, si vous faites un excès de vitesse, vous risquez de lourdes sanctions. D'autant plus que vous ne possédez pas tous vos points en étant en permis probatoire. Si vous perdez des points, vous risquez de perdre votre permis.

Comme pour n'importe quel autre automobiliste, la sanction suite à un excès de vitesse dépend de l'écart entre la vitesse à laquelle vous circuliez et la limitation en vigueur.

Voici les différentes situations et les sanctions possibles :

1. Vous faites un excès de vitesse inférieur à 30 km/h : vous subirez un retrait de 2 points sur votre permis de conduire. Vous avez le droit de continuer à conduire, mais la récupération automatique des points ne se fera pas. Vous devrez donc de nouveau attendre 3 ans (2 ans pour ceux qui ont fait la conduite accompagnée) pour obtenir tous vos points (12 au total).

En plus du retrait de points, vous serez sanctionné par une amende forfaitaire, à l'instar des permis définitifs.

2. Vous faites un excès de vitesse supérieur à 30 km/h : vous perdrez entre 3 et 6 points. Vous avez donc l'obligation de faire un stage de sensibilisation à la sécurité routière pour récupérer des points. Vous devez faire ce stage dans les 4 mois suivant la réception du courrier 48N.

3. Vous faites un excès de vitesse supérieur à 50 km/h : vous perdrez 6 points. Si cela se passe la 1re année de votre permis probatoire, votre permis sera annulé, puisque vous aurez un solde de points nul.

Vous recevrez un courrier pour vous prévenir de cette annulation. Bien sûr, vous devrez également payer une amende.

Si cela intervient pendant la 2e année de votre permis probatoire, votre permis ne sera pas annulé puisque vous aurez déjà accumulé 10 points (12 points si vous avez fait la conduite accompagnée).

↑ Sommaire

Quelles sont les limitations de vitesse par temps de pluie pour un jeune conducteur ?

Comme vous avez déjà pu le constater, par temps de pluie certaines limitations de vitesse sont abaissées pour les permis définitifs. En effet, cette réduction de la vitesse est essentielle pour réduire les risques d'aquaplaning.

Par temps de pluie, en plus d'adapter sa vitesse, il est essentiel d'augmenter sa distance de sécurité avec le véhicule qui vous précède, puisque l'adhérence des pneus est réduite lorsque la chaussée est mouillée. Et ce, que vous soyez jeune conducteur ou non.

Il est également recommandé de mettre ses feux de brouillard avant en plus des feux de route, mais seulement en dehors des agglomérations.

Toutefois, comme en tant que jeune conducteur vous devez déjà respecter des limitations plus basses que la moyenne, par temps de pluie elles ne changent pas.

En tant que conducteur novice, vous devez donc rouler à :

  • 50 km/h en agglomération ;
  • 80 km/h sur les routes à double sens avec ou sans séparateur central ;
  • 100 km/h sur les routes à 2 chaussées séparées par un terre-plein central ;
  • 110 km/h sur autoroute.

↑ Sommaire

Quelles sont les spécificités à respecter pour un conducteur novice ?

Lorsque vous êtes un conducteur novice, vous n'avez pas les mêmes droits que les autres automobilistes avec votre permis probatoire. Comme nous l'avons dit précédemment, ce permis dure 3 ans, 2 ans si vous avez fait la conduite accompagnée.

En plus des limitations de vitesse abaissées, vous devez respecter 2 autres règles :

  • Poser une vignette  "A " à l'arrière du véhicule : il permet de signaler votre statut aux autres automobilistes ;
  • Ne pas dépasser un taux d'alcool supérieur à 0,2 gramme par litre de sang.

Aussi, vous ne possédez pas la totalité des 12 points lorsque vous êtes en période probatoire. Vous êtes soumis à la récupération de points automatique, ce qui signifie que vous obtenez 2 points chaque année sans infraction.

En ayant fait la conduite accompagnée, le processus est accéléré, puisque vous obtenez 9 points après la 1re année sans infraction et les 3 restants à la fin de la 2e année. Vous obtenez alors vos 12 points au bout de 2 ans de permis probatoire.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 07/10/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Votre Assurance Auto à partir de 12€* 👍