Jusqu'à -60%* sur vos mensualités avec le rachat de crédits

Rachat de crédit avec un dossier difficile : Comment être accepté ?

Si vous cumulez plusieurs prêts, la gestion de votre budget peut être difficile. Pour remédier à ce poids financier, le rachat de crédit est une bonne solution. Ce dispositif vous permet en effet de regrouper tous vos prêts en un seul, avec une unique mensualité, moins élevée. Ainsi, vous pouvez mieux gérer votre budget et alléger le coût mensuel de vos crédits. Toutefois, si vous avez un dossier difficile, les organismes financiers accepteront-ils votre demande de rachat ? C'est à cette question que nous répondons.

une personne ayant un dossier difficile pour son rachat de crédit

Le rachat de crédit est-il possible avec un dossier difficile ?

Si vous avez souscrit plusieurs prêts, il est possible que vous soyez dans une situation financière compliquée. En effet, l'ensemble des mensualités peut peser lourd sur vos finances et vous mettre en péril.

Le rachat de crédit est alors parfois la solution pour éviter le surendettement. En effet, cette démarche permet de réunir tous vos crédits en un seul, tout en allégeant le coût de ces prêts avec une mensualité unique.

Toutefois, si vous avez un dossier difficile, vous pourriez avoir des difficultés à trouver un organisme qui accepte de racheter vos crédits. Notamment, si vous êtes au bord du surendettement, que vous n'arrivez plus à payer vos mensualités ou que vous êtes déjà inscrit sur le fichier de la Banque de France.

Dans ce cas, le rachat de crédit n'est plus une option puisque les organismes de prêt n'ont pas le droit de prêter à une personne en état de surendettement.

✍️ À noter : dès lors que la Banque de France vous déclare en état de surendettement, vous êtes inscrit sur le fichier national des incidents de remboursement des crédits aux particuliers. Pour ne plus être inscrit vous devez rembourser vos dettes et que la procédure de surendettement soit terminée.

En revanche, si vous avez seulement des difficultés à honorer vos mensualités, mais que vous arrivez encore à les payer, le rachat de vos crédits est possible. Vous pourrez alors chercher un établissement spécialisé dans cette opération ou en parler à votre banque actuelle.

L'objectif est de convaincre l'organisme de rachat que vous êtes solvable, vous pourrez ainsi négocier les modalités et les mensualités du nouveau prêt.

Quoi qu'il en soit, l'établissement financier va étudier votre dossier en s'appuyant sur le crédit scoring. C'est un système de notation des demandeurs de crédit qui s'appuie sur plusieurs critères, tels que votre âge, vos revenus, votre emploi et votre situation familiale.

↑ Sommaire

Comment faire un rachat de crédit avec un dossier difficile ?

Pour avoir plus de chances d'obtenir un rachat de crédit, il est préférable d'avoir un emploi stable, des revenus réguliers et des garanties de solvabilité. Toutefois, si vous n'avez pas tous ces éléments et que votre dossier est plus difficile, sachez qu'il existe des solutions.

Avoir un apport personnel ou une garantie financière est essentiel pour rassurer la banque sur le risque de défaut de paiement. Si vous n'avez pas les moyens de faire cette garantie, vous pouvez avoir recours à une caution solidaire.

Cela peut être un de vos proches ou un organisme de caution qui se porte garant de votre nouveau prêt après le rachat.

Autrement, si ce n'est pas possible et que vous êtes propriétaire d'un bien immobilier, vous pouvez faire une garantie hypothécaire. La banque aura alors la mainmise sur votre bien et en cas de défaut de paiement elle pourra le revendre et récupérer le fruit de cette vente pour rembourser le prêt.

Outre ces garanties, sachez que pour votre rachat de crédit avec un dossier difficile, vous pouvez vous faire aider. Vous pouvez en effet utiliser un comparateur en ligne, qui vous permet de mettre en concurrence plusieurs offres et de trouver les organismes prêts à accepter votre demande.

Sur notre outil, vous pouvez comparer les offres et trouver des courtiers ou des organismes spécialisés en rachat de crédit, afin qu'ils vous accompagnent dans vos démarches. Ils peuvent alors faire l'intermédiaire entre vous et les banques, en appuyant votre dossier auprès d'elles. Ils vous aident également à monter votre dossier.

Autre solution qui commence à émerger : le prêt entre particuliers. Il peut être fait avec les membres de votre famille, une plateforme de financement participatif ou un tiers. Plus facile à conclure qu'un rachat de crédit officiel, il est dépourvu de frais de gestion et prévoit généralement un taux d'intérêt bas, voire nul.

Lorsque vous avez un dossier difficile, c'est une solution intéressante, puisque les formalités de souscription sont beaucoup moins exigeantes que pour un prêt traditionnel.

Néanmoins, si vous êtes en situation de surendettement et non d'endettement, il est préférable de ne pas y avoir recours de suite pour éviter les défauts de paiement. Réglez d'abord votre situation avant de vous engager dans un nouveau prêt.

Même si ce n'est jamais un plaisir, vous pourriez déposer un dossier de surendettement à la Banque de France. Vous serez certes inscrit sur le FICP, mais elle établira un plan de redressement qui vous aidera à vous en sortir.

Il est notamment possible selon votre situation que toutes vos dettes soient effacées, grâce à la procédure de rétablissement personnel.

↑ Sommaire

Rachat de crédit avec une situation difficile : la nécessité de consolider son dossier

Les demandes de rachat de crédit ne sont pas automatiquement acceptées et encore moins si vous avez une situation difficile. Il est alors indispensable de constituer un dossier solide pour avoir plus de chances d'obtenir gain de cause.

L'objectif est de rassurer l'organisme de crédit, afin qu'il soit sûr de votre solvabilité. Pour autant, vous ne devez pas cacher votre situation. De toute façon vous devez transmettre plusieurs documents pour avoir un dossier solide, qui montrent cette situation et vos éventuelles difficultés.

Vous devrez notamment fournir les suivants :

  • Vos derniers bulletins de paie ;
  • Le détail de votre patrimoine immobilier ;
  • Votre contrat de travail : notamment pour connaître le type de contrat que vous avez et votre ancienneté ;
  • Vos relevés de compte : la banque analyse ainsi votre gestion, les éventuels découverts et vos charges récurrentes ou irrégulières ;
  • Votre taux d'endettement : l'actuel, avant le rachat de crédit ;
  • Votre garantie : hypothèque, apport personnel, garantie bancaire.

Le but est de démontrer que malgré une situation financière compliquée, vous gérez votre budget avec sérieux et que vous êtes un emprunteur fiable.

Même si votre dossier est difficile, ne choisissez pas le premier établissement venu. Vous avez le droit d'être exigeant et de regarder avec attention le taux d'intérêt proposé et les frais de gestion demandés.

Si vous optez pour un rachat auprès de votre banque actuelle, mettez en avant votre ancienneté en tant que client, cela pourrait jouer en votre faveur.

Pour avoir toutes vos chances d'obtenir votre rachat de crédit, il est essentiel que votre taux d'endettement soit inférieur ou égal à 35 %. Cela signifie que l'ensemble des mensualités de vos prêts ne doit pas représenter plus de 35 % de vos revenus.

La caution est également très importante. Si votre situation financière ne vous permet d'en avoir une, pensez à ces autres solutions : garantie hypothécaire, caution solidaire (d'un proche ou d'un organisme de cautionnement), nantissement sur un contrat d'épargne (ex : assurance vie) ou cession sur salaire.

↑ Sommaire

Rachat de crédit avec un dossier difficile : que faire en cas de refus ?

Malheureusement, avec un dossier difficile, il est possible que votre demande de rachat de crédit soit refusée. Dans ce cas, ne vous laissez pas abattre, il existe des solutions. Nous vous en présentons quelques-unes.

1. Attendez que votre situation soit meilleure : après un refus de rachat de crédit pour une situation difficile, nous vous conseillons d'attendre un peu avant de réitérer votre demande. En effet, il est possible que d'ici quelques mois votre situation financière soit plus stable.

Vous aurez alors plus de chances que votre demande soit acceptée en présentant moins de risques pour les organismes de prêt. Bien sûr votre dossier devra être complet, avec tous les justificatifs nécessaires.

2. Proposez de solides garanties : avant de refaire une demande, assurez-vous que vos garanties soient solides. Que ce soit une caution solidaire ou hypothécaire, cela vous permettra de rassurer l'organisme prêteur sur votre dossier.

Pour rappel, si vous choisissez la garantie hypothécaire, le montant de votre emprunt ne pourra excéder 80 % de la valeur du bien immobilier. Si cela ne suffit pas pour regrouper vos crédits, vous pouvez faire une caution hypothécaire familiale. C'est-à-dire qu'un membre de votre famille ajoute un bien à hypothéquer pour que votre rachat puisse aboutir.

3. Utilisez un comparateur de rachat de crédit : les conditions d'octroi d'un rachat de crédit varient d'un établissement à un autre, de la même manière que le taux d'intérêt ou le montant des frais de gestion.

De ce fait, ce n'est pas parce qu'un organisme a refusé votre demande, que tous le feront. En utilisant un comparateur, vous pourrez trouver des établissements capables de regrouper vos prêts, malgré votre dossier difficile.

En multipliant les demandes vous augmentez vos chances d'obtenir votre rachat. De plus, sur notre outil vous trouverez, en plus des organismes traditionnels, des courtiers et des établissements spécialisés prêts à vous épauler dans vos démarches.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 06/05/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -60%* sur vos mensualités avec le rachat de crédits 👍