Trouvez une Dommages Ouvrage pas chère pour vos travaux

Auto-construction : faut-il souscrire une assurance dommages ouvrage ?

Nombreuses sont les personnes à se lancer dans l'autoconstruction pour leur maison. C'est le projet d'une vie, qui est aussi passionnant que difficile. En tant qu'autoconstructeur, vous devez prévoir le projet de A à Z, en passant par la budgétisation à la réalisation des travaux, et vous ne devez pas oublier l'assurance. Quelles garanties souscrire ? Quid de l'assurance dommages ouvrage en autoconstruction ? Nos conseils et nos réponses.

homme réalisant une maison en autoconstruction et qui aura besoin d'une dommages ouvrage

Quelles assurances dois-je souscrire pour une autoconstruction ?

Lorsque vous entamez des travaux de gros œuvre, pour une rénovation ou une construction, il existe certaines obligations en matière d'assurance. Elles concernent autant le maître d'œuvre et les entreprises sur le chantier que le maître d'ouvrage (le donneur d'ordre, tel que le particulier qui fait construire sa maison).

Le maître d'œuvre doit obligatoirement souscrire une responsabilité civile décennale. Il en est de même pour les autres professionnels qui interviennent sur le chantier. Ils doivent être couverts par cette assurance dès le début de leur activité. Elle les couvre contre les vices de construction et les malfaçons qui pourraient être trouvés après la livraison du bien.

En ce qui concerne le maître d'ouvrage, il a l'obligation de souscrire une assurance dommages ouvrage. Elle a été rendue obligatoire par la loi Spinetta. Elle permet d'être indemnisé rapidement en cas de malfaçons qui endommageraient l'ouvrage après réception des travaux.

Toutefois, dans le cadre d'une autoconstruction, les règles sont un peu différentes. En effet, il n'y a en principe aucun maître d'œuvre, ni professionnels qui interviennent sur le chantier. C'est le particulier qui réalise tous les travaux lui-même.

De ce fait, en cas de vices de construction, il n'y a pas de garantie décennale qui entre en jeu et donc pas d'assurance dommages ouvrage. Cette dernière peut en effet en principe être souscrite seulement si une garantie décennale est prévue, car elle couvre les mêmes dommages.

Néanmoins, si vous vous lancez dans l'autoconstruction, vous aurez tout intérêt à souscrire une assurance DO. Certes la tâche risque d'être compliquée, mais en cas de revente de votre maison ou appartement, vous restez responsable des malfaçons que pourrait constater le nouveau propriétaire. Et ce, pendant 10 ans après la réception de l'ouvrage.

Puis-je souscrire une assurance dommages ouvrage en autoconstruction ?

Le fonctionnement de l'assurance dommages ouvrage est simple : si vous constatez un vice de construction après la réception du bien, votre assureur vous indemnisera pour remettre le bien en état en fonction des travaux nécessaires. Il se retournera ensuite contre l'entreprise responsable en faisant jouer sa garantie décennale.

Lorsque vous êtes en autoconstruction, il n'y a pas de professionnel, il n'y a donc pas non plus de garantie décennale sur laquelle s'appuyer pour l'assurance DO.

En tant que particulier autoconstructeur, vous êtes donc à la fois le maître d'ouvrage et le maître d'œuvre. De ce fait, il peut être difficile de souscrire une assurance DO sans maître d'œuvre professionnel.

En cas de vices de construction ou malfaçons, l'assurance dommages ouvrage devrait vous indemniser, mais il n'y aurait personne contre qui se retourner. Les risques sont alors importants pour l'assureur et c'est pourquoi plusieurs refusent de couvrir ce risque.

Cependant, l'assurance DO reste indispensable pour obtenir un crédit ou pour vendre votre bien par la suite. En effet, si vous souhaitez faire financer votre autoconstruction par une banque, la plupart du temps, elle vous demandera une attestation d'assurance dommages ouvrage.

Dans ce cas de figure, vous devrez faire valoir le fait que cette assurance n'est pas obligatoire dans le cas d'une autoconstruction et de surplus qu'il est très difficile d'en trouver une dans cette situation.

Aussi, si vous vendez votre bien dans les 10 ans suivant sa réception, vous serez responsable des vices de construction à l'égard du nouvel acquéreur. Or, si vous n'avez pas de garantie décennale et d'assurance DO, vous pourriez avoir du mal à vendre votre maison. En effet, cela peut effrayer les potentiels acheteurs et puis s'ils font un crédit pour acheter votre bien, leur banque leur demandera une assurance dommages ouvrage. Or, ils auront des difficultés à en souscrire une sans garantie décennale.

S'ils se décident à acheter, ils pourraient tout de même demander à baisser le prix, puisque l'absence de garantie décennale peut faire chuter la valeur du bien.

Au vu de la difficulté à souscrire une assurance dommages ouvrage pour une autoconstruction, il peut être intéressant de vous tourner vers un assureur spécialisé en autoconstruction si vous souhaitez vraiment souscrire une assurance DO.

Autoconstruction partielle : faut-il souscrire une assurance dommages ouvrage ?

L'autoconstruction partielle signifie que le gros œuvre (charpente, étanchéité, maçonnerie) est réalisé par une entreprise professionnelle, tandis que le particulier s'occupe du second œuvre.

Dans cette situation, il y a bien un maître d'œuvre (une entreprise, un architecte, un bureau d'étude) et un maître d'ouvrage (vous en tant que propriétaire de l'ouvrage).

Les professionnels qui interviennent sur le chantier sont donc couverts par une garantie décennale. Il sera alors bien plus simple pour vous de souscrire une assurance dommages ouvrage, car en cas de malfaçons l'assureur DO saura contre qui se retourner.

Dans le cadre d'une autoconstruction partielle, l'assurance dommages ouvrage est obligatoire.

Souvent la mise hors d'eau et hors d'air est faite par les professionnels, qui disposent d'une responsabilité civile décennale. De ce fait, vous n'aurez aucune difficulté à déclencher une prise en charge par votre assurance DO en cas de malfaçons constatées après la livraison.

Certes l'autoconstruction partielle vous reviendra plus cher, puisque vous devrez faire appel à des professionnels, mais vous pourrez beaucoup plus facilement souscrire une assurance dommages ouvrages. De plus, vous bénéficierez de la couverture décennale des autres artisans, ce qui n'est pas négligeable.

Quelles sont les garanties de l'assurance dommages ouvrage pour une autoconstruction ?

L'assurance dommages ouvrage est très encadrée, certaines garanties sont obligatoires et des clauses types sont imposées par le Code des assurances. Certains assureurs proposent également des garanties complémentaires.

La principale garantie obligatoire de cette assurance est la couverture des malfaçons ou vices de construction décelés après la livraison de l'ouvrage et ce pendant 10 ans. Dans ce cas, vous pouvez demander une indemnisation à hauteur des travaux de réparation nécessaires.

La malfaçon ou le vice de construction doit rendre votre maison ou appartement impropre à sa destination ou affecter sa solidité pour être pris en charge.

On parle de garantie de préfinancement, car vous recevrez l'argent rapidement, normalement sous 90 jours. Ainsi, vous pourrez faire les travaux nécessaires pour réparer le vice de construction. Votre assureur mandatera un expert pour estimer les dégâts. Si votre compagnie estime qu'il y en a pour moins de 1 800 €, il ne sera pas obligé de faire appel à un expert en construction.

Certaines compagnies vous proposeront également de souscrire des garanties optionnelles pour compléter votre couverture. Notamment, la garantie des éléments d'équipement dissociables, qui est valable pendant 2 ans après réception du bien. Aussi que la garantie des dommages immatériels pour les dommages consécutifs à des dégâts sur le bien couvert.

Dans le cas d'une rénovation, vous pouvez aussi souscrire la garantie dommages aux existants.

Comment trouver une assurance dommages ouvrage pour une auto construction ?

À moins que vous soyez en autoconstruction partielle, peu d'assureurs accepteront de vous couvrir au titre de l'assurance dommages ouvrage en autoconstruction totale. Pour vous faciliter la tâche, nous vous conseillons de comparer les offres des différents organismes d'assurance.

Utiliser un comparateur en ligne s'avère être la meilleure solution pour gagner du temps. En effet, sur notre outil vous pourrez comparer les garanties et les tarifs des assureurs qui peuvent vous couvrir en autoconstruction.

D'ailleurs, nous disposons de partenaires spécialisés en assurances dommages ouvrage autoconstruction. Ainsi, les conditions de souscription seront plus souples et les prix resteront attractifs.

Évitez d'entamer votre recherche d'assurance au dernier moment, pour être sûr de trouver un assureur dommages ouvrage autoconstruction avant le début de votre chantier.

Si vraiment, vous n'arrivez pas à trouver d'assurance DO, réfléchissez à l'autoconstruction partielle, qui vous permet d'avoir une couverture supplémentaire grâce à la garantie décennale des intervenants professionnels sur certains éléments et donc de trouver plus facilement une assurance dommages ouvrages.

Alexandre Lamour
23/06/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Trouvez une Dommages Ouvrage pas chère pour vos travaux 👍