Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Souscrire une assurance de prêt avec du diabète : Les solutions

Si vous souhaitez investir via un crédit dans un bien immobilier, que ce soit pour votre résidence principale ou pour un logement mis en location, vous devez souscrire une assurance emprunteur. En effet, c'est souvent une condition imposée par les banques. Or, si vous êtes diabétique, vous êtes considéré comme une personne à risques. Cela peut impliquer des complications pour souscrire cette assurance. Nous vous expliquons.

Couple diabétique avec une assurance emprunteur

Diabétique : faut-il le déclarer dans le questionnaire de santé de l'assurance emprunteur ?

Lorsque vous souhaitez souscrire une assurance emprunteur, il n'est pas rare que vous deviez remplir un questionnaire de santé. Il permet à l'assureur de cerner votre état de santé et de mieux connaître vos éventuelles pathologies.

Si vous êtes diabétique, vous ne pourrez pas échapper au questionnaire médical. Dans celui-ci, il vous sera demandé de quel type de diabète vous êtes atteint : diabète de type 1 ou 2.

Le diabète de type 1 se caractérise par une destruction des cellules pancréatiques (celles qui fabriquent de l'insuline). De ce fait, le sucre n'est pas transformé dans l'organisme pour être mis en réserve. Au contraire, le taux de glucose dans le sang monte à 3 ou 4 grammes par litre de sang au lieu d'1 gramme.

Dans ce cas, de graves complications peuvent survenir, telles qu'un coma. Les signes d'infection au diabète de type 1 sont : fatigue importante, soif et assèchement de la bouche, perte de poids, urines fréquentes et abondantes et vision floue. L'insuline est le traitement adéquat pour ce type de diabète.

Le diabète de type 2 est différent, puisqu'il engendre une résistance des cellules à l'insuline. Le traitement consiste alors souvent à prescrire du Metformine qui abaisse la résistance des cellules.

Ce type de diabète survient souvent vers l'âge de 50 ans, chez des personnes en surpoids. Le médecin peut alors vous conseiller d'avoir une alimentation plus équilibrée, de perdre du poids et de faire davantage d'activités physiques.

Le médecin de l'assureur vous demandera également :

  • La date d'apparition de la maladie ;
  • Le traitement qui vous est prescrit ;
  • Vos derniers résultats d'analyse (hémoglobine glyquée).

Il s'intéressera également aux complications que vous pourriez développer au niveau artériel, puisque le diabète est une maladie vasculaire. Il vous demandera aussi si vous avez des troubles du transit intestinal, des troubles de la fonction sexuelle ou des troubles de la fonction urinaire.

En plus de ces éléments, vous devrez fournir plusieurs bilans :

  • Dernier bilan cardiovasculaire : échographie, électrocardiogramme, tension artérielle, épreuve d'effort, etc. ;
  • Dernier bilan rénal : ionogramme, clairance de la créatinine, prise de sang mensuelle (HbA1C) et micro-albuminurie ;
  • Dernier bilan ophtalmologique : fond d'œil.

Enfin, si un doppler des membres inférieurs a été fait dans le but de rechercher une neuropathie diabétique, vous devez joindre le compte-rendu du professionnel.

🚨 Attention : n'essayez pas de mentir dans le questionnaire de santé, puisqu'une fausse déclaration pourrait entraîner la nullité du contrat et donc la perte de votre prêt.

↑ Sommaire

Pouvez-vous souscrire une assurance de prêt en étant diabétique ?

En fonction des conclusions du médecin-conseil, l'assureur prendra sa décision en ce qui concerne votre assurance de prêt. Être diabétique peut malheureusement être un frein pour trouver un bon contrat, puisque les assureurs considèrent que vous présentez un risque aggravé de santé.

En effet, si votre diabète s'aggrave par la suite et qu'il vous empêche de poursuivre votre vie professionnelle, ce sera à l'assureur de payer vos mensualités de crédit. C'est à cause de ce risque important que l'assureur peut appliquer une surprime, une exclusion de garanties, voire refuser de vous assurer.

La décision de vous appliquer une surprime ou non dépend en grande partie de la date d'apparition de la maladie, du type de diabète (insulinodépendant ou non insulinodépendant) et de la présence de complications ou non.

Si vous avez un diabète de type 1 bien équilibré, la surprime est en général de 100 à 150% sur la garantie décès. Les garanties incapacité temporaire de travail et perte totale et irréversible d'autonomie pourront ne pas être accordées dans le contrat. Si elles le sont, une exclusion pourra être ajoutée pour les complications liées au diabète.

Si vous avez un diabète de type 2 bien équilibré et récent, la surprime de la garantie décès peut aller de 75 à 100 %. Les garanties ITT et PTIA pourront être incluses, mais avec une exclusion des complications liées au diabète.

Par contre, si vous avez un diabète mal équilibré (de type 1 ou 2), la garantie décès peut subir une surprime entre 150 et 200 %. Les garanties ITT et PTIA vous seront souvent refusées.

Malheureusement, si vous avez des complications importantes, vous risquez de subir un refus pour les 3 garanties principales.

Rassurez-vous, il existe des assureurs spécialisés dans les risques aggravés de santé, qui pourront vous couvrir de manière personnalisée, selon l'évolution de votre diabète.

↑ Sommaire

Comment trouver une assurance emprunteur en tant que diabétique ?

Comme nous venons de le voir, en tant que diabétique, vous pouvez rencontrer des difficultés pour trouver votre assurance emprunteur. Vous risquez de subir une surprime, des exclusions et des refus de garanties.

Les contrats des banques sont souvent moins compétitifs que ceux des assureurs indépendants, surtout lorsque vous avez un profil à risque.

Il est alors important de comparer plusieurs contrats pour tenter de trouver un assureur qui accepte de vous couvrir. Sur l'outil que nous mettons à votre disposition, vous pouvez trouver plusieurs compagnies spécialistes des risques aggravés de santé.

Celles-ci peuvent adapter le contrat à votre état de santé et aux éventuelles évolutions de la maladie. Comparer vous permet alors à la fois de trouver un assureur qui vous couvre de manière personnalisée et de diminuer le tarif en faisant jouer la concurrence.

Si jamais vous n'essuyez que des refus et que vous n'arrivez pas à trouver une assurance emprunteur en étant diabétique, vous pouvez vous faire aider par la convention AERAS. Ce dispositif est conçu spécialement pour les personnes qui présentent un risque de santé important.

Pour être éligible à ce dispositif, 2 conditions doivent être respectées :

  • Le montant du prêt doit être inférieur à 320 000 € ;
  • L'assurance emprunteur devra prendre fin avant votre 71e anniversaire.

Si vous êtes éligible, votre dossier sera transmis à des experts. 3 niveaux d'étude existent, si votre dossier est validé à l'un d'eux, vous ne serez pas obligé de passer aux autres.

En passant par cette convention, la surprime ou les exclusions de garanties ne seront pas automatiques, vous pourriez ne pas avoir à subir ces désagréments.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 05/08/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍