Votre Assurance Auto à partir de 12€*

Assurance Auto Multiconducteurs : Peut-on assurer plusieurs conducteurs ?

Il est possible que vous prêtiez régulièrement votre voiture, notamment à un membre de votre famille (conjoint ou enfant). Il se peut également qu'occasionnellement, un ami utilise votre véhicule. Conscients de cette possibilité, les assureurs proposent des assurances auto multiconducteurs. Ainsi, plusieurs conducteurs sont désignés au contrat et sont couverts en cas de sinistre. Nous vous expliquons ce que vous devez savoir sur l'assurance tout conducteur.

conducteur et passager avec une assurance multiconducteurs

Qu'est-ce qu'une assurance auto multiconducteurs ?

Comme vous le savez sûrement, à la souscription d'une assurance auto, un conducteur principal est désigné. Le plus souvent il s'agit du souscripteur, celui qui utilise majoritairement la voiture.

Toutefois, il est probable que d'autres conducteurs utilisent le véhicule, plus ou moins fréquemment. C'est là que se trouve tout l'intérêt d'une assurance auto multiconducteurs. Elle permet de couvrir plusieurs conducteurs sur un même contrat, afin qu'ils puissent tous conduire le véhicule en toute sécurité.

Il est alors essentiel de bien identifier toutes les personnes qui seraient susceptibles d'utiliser votre voiture et leur fréquence d'utilisation de celle-ci, afin de définir les prises en charge.

En dehors du conducteur principal, on distingue 2 autres catégories de conducteurs :

  • Le conducteur secondaire : c'est une personne qui se sert occasionnellement du véhicule et qui est déclarée au contrat. Cela peut notamment être le conjoint, un enfant ou un ami ;
  • Les conducteurs occasionnels : ce sont les personnes qui pourraient potentiellement utiliser le véhicule un jour. Il peut s'agir de n'importe quelle personne qui possède le permis de conduire. Ils ne sont pas déclarés au contrat.

Bien que l'assurance multiconducteurs tende à être majoritaire sur le marché, certains assureurs refusent de proposer ce contrat. Ils appliquent alors une clause de conduite exclusive, ce qui signifie que seul le conducteur principal est autorisé à conduire.

Vous vous engagez alors à être le seul conducteur, sans quoi vous vous exposez à des sanctions et à une absence d'indemnisation en cas de sinistre. Cette clause est tout de même avantageuse pour certains véhicules, comme ceux de collection, qui ne circulent pas beaucoup. De plus, elle vous permet de réduire la prime d'assurance auto.

↑ Sommaire

Comment assurer plusieurs conducteurs pour une même voiture ?

Pour pouvoir assurer plusieurs conducteurs pour votre voiture, vous devez d'abord vérifier que le contrat que vous avez choisi ne prévoit pas de clause de conduite exclusive.

Le cas échéant, vous pouvez désigner les personnes qui conduisent aussi le véhicule. Comme nous l'avons vu précédemment, le ou les conducteurs secondaires seront désignés au contrat, ce qui n'est pas le cas des conducteurs occasionnels.

En général, il est courant que les conducteurs secondaires bénéficient des mêmes garanties que vous (en tant que conducteur principal).

Par contre, les conducteurs occasionnels, ne sont autorisés à conduire votre véhicule que grâce à la clause «prêt de volant». De ce fait, en cas de sinistre, ils ne bénéficient, en général, que d'une couverture limitée.

🚨 Attention : certains contrats peuvent prévoir des clauses d'exclusion pour certains automobilistes. C'est notamment souvent le cas pour les jeunes conducteurs, qui sont exclus des garanties en tant que conducteur occasionnel, du fait de leur inexpérience.

Il est important de noter que les conducteurs secondaires et occasionnels doivent conduire votre voiture bien moins souvent que vous. Sinon, vous pourriez être accusé de fraude à l'assurance, ce qui engendre de nombreuses sanctions, dont la potentielle résiliation du contrat.

↑ Sommaire

Quel est le tarif d'une assurance tout conducteur ?

On pourrait penser que le fait d'assurer plusieurs conducteurs sur un même contrat pourrait augmenter le tarif de l'assurance auto. Eh bien, souvent ce n'est pas le cas. En effet, vous ne paierez pas plus cher pour une assurance tout conducteur que pour un contrat sans conducteur secondaire.

Toutefois, si vos conducteurs secondaires et occasionnels ont des profils à risques (jeune conducteur, conducteur malussé ou résilié), votre prime pourrait être augmentée.

Bien qu'en général votre prime ne soit augmentée que si l'un de conducteurs a un profil à risques, l'impact de l'assurance tout conducteur sur le tarif peut varier d'un assureur à un autre.

Notamment, chez certaines compagnies, le fait de prêter votre véhicule à des conducteurs occasionnels peut nécessiter la souscription d'une garantie supplémentaire. Cela permet qu'ils soient mieux couverts en cas de sinistre, mais cela aura donc un impact sur votre prime.

Aussi, il faut noter que si vous avez un contrat avec une clause de conduite exclusive, vous bénéficiez d'une réduction de la prime. Or, si vous souhaitez l'enlever pour profiter d'une assurance multiconducteurs, vous perdrez la réduction et vous paierez plus cher.

Vous l'aurez compris, dans la plupart des cas, le fait de souscrire une assurance tout conducteur n'augmente pas votre tarif. Celui-ci dépendra davantage des caractéristiques de votre véhicule, de votre profil et de votre utilisation du véhicule.

Comme il est toujours intéressant de payer le moins cher possible pour votre assurance auto, nous vous conseillons de comparer les contrats sur un comparateur en ligne. Vous pourrez ainsi comparer les clauses de prêt de volant de chaque assureur, tout en choisissant l'offre la moins chère.

↑ Sommaire

Quelles sont les différentes formes d'assurance auto multiconducteurs ?

Les contrats d'assurance auto multiconducteurs représentent la majorité des offres sur le marché. Il est en effet très rare de ne pas pouvoir désigner plusieurs conducteurs sur un contrat.

En fonction des contrats, il existe tout de même différents types de clauses  "prêt de volant ", qu'il est important de distinguer pour les conducteurs occasionnels. Les voici :

  • Prêt de véhicule sans aucune restriction : en cas de sinistre, aucune majoration de franchise ne sera appliquée ;
  • Prêt de volant avec majoration de franchise : cela signifie qu'en cas de sinistre pendant l'utilisation d'un conducteur occasionnel, la franchise sera plus élevée ;
  • Prêt de véhicule avec exclusion des jeunes conducteurs : prêt autorisé, sauf aux conducteurs novices qui sont définis dans le contrat (souvent moins de 3 ans de permis) ;
  • Prêt de volant à un tiers interdit : le prêt de véhicule n'est autorisé que pour les personnes désignées dans le contrat et les membres de la famille ;
  • Prêt de véhicule totalement interdit : le contrat prévoit une clause d'exclusivité, seuls le conducteur principal et parfois le conducteur secondaire, peuvent utiliser le véhicule. C'est une clause souvent incluse dans les contrats qui couvrent des véhicules haut de gamme ou de collection, en échange de laquelle les souscripteurs bénéficient d'une réduction.

Avant de choisir votre contrat, nous vous conseillons de définir vos besoins, notamment en matière de prêt de volant. Posez-vous les questions suivantes : devez-vous désigner un conducteur secondaire ? Plusieurs ? Est-ce possible que des conducteurs occasionnels utilisent votre véhicule ?

Par exemple, si votre conjoint utilise votre véhicule tous les lundis, il est préférable de le déclarer en tant que conducteur secondaire. De la même manière, si vous ne prêtez jamais votre voiture à d'autres conducteurs que ceux désignés au contrat, il n'est pas nécessaire de choisir une clause «prêt de volant» sans aucune restriction.

Le choix dépend donc réellement de vos besoins. Il n'y a pas de solution idéale, cela est propre à chaque souscripteur.

↑ Sommaire

Quels sont les risques en cas de prêt de véhicule ?

En cas de prêt de votre véhicule, les risques auxquels vous êtes exposé dépendent de ce qui est prévu dans votre contrat. Comme nous l'avons vu précédemment, il existe plusieurs clauses  "prêt de volant ", qu'il est important de distinguer.

Si vous êtes autorisé à prêter votre véhicule à des conducteurs occasionnels, sans restriction, votre voiture sera toujours couverte. En revanche, si cela vous est interdit, vous risquez en cas de sinistre :

  • Une majoration de la franchise, soit de votre reste à charge ;
  • Une prise en charge réduite, voire nulle, des dommages sur votre véhicule ;
  • Une réévaluation de votre coefficient de bonus-malus : vous êtes responsable des dommages causés par le conducteur à qui vous avez prêté votre voiture. De ce fait, s'il est à l'origine du sinistre, vous subirez un malus, qui restera dans vos antécédents de conduite.

C'est pourquoi, avant de prêter votre véhicule, nous vous recommandons fortement d'étudier votre assurance auto. Vous devez regarder la clause  "prêt de volant " qui est incluse dans votre contrat, la majoration ou non de la franchise et les limites de prise en charge.

Si jamais vous devez prêter votre voiture et que votre contrat interdit le prêt de volant, vous pouvez demander à votre assureur d'ajouter une garantie pour cela en faisant un avenant.

🧠 À retenir : quoi qu'il arrive, même en cas de prêt de votre véhicule, votre voiture est toujours couverte par la garantie responsabilité civile. De ce fait, les dégâts causés à des tiers seront toujours couverts. C'est seulement les dommages sur votre véhicule qui pourront ne pas être pris en charge, en fonction de ce que prévoit votre contrat.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 15/07/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Votre Assurance Auto à partir de 12€* 👍