Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Quelle assurance de prêt immobilier pour senior choisir ?

L'âge de la retraite est arrivé ? Vous souhaitez faire un emprunt pour financer un bien immobilier pour profiter pleinement de cette période de votre vie ? Rassurez-vous, vous n'êtes pas le seul. Avec l'espérance de vie qui rallonge, les Français sont très nombreux à emprunter après 60 ans. Pour couvrir les risques de non-paiement, vous devrez souscrire une assurance de prêt pour senior. Quel est l'âge limite ? Quel est le taux pour les seniors ? Quelles sont les formalités ? Voici nos explications.

seniors ayant pu trouver un contrat d'assurance de crédit immobilier

Peut-on emprunter et souscrire une assurance de prêt quand on est senior ?

Il est de plus en plus courant de voir des banques accorder des crédits à des personnes qui ont l'âge de la retraite. En effet, longtemps considérés comme un profil très risqué, les seniors s'avèrent être des emprunteurs fiables. Ils ont en effet des revenus stables (retraite) et surtout ils ont moins de charges récurrentes (aucun enfant à charge, plus de crédit à payer).

Malgré ces atouts, les seniors restent des profils à risques pour les banques, du fait de leur âge avancé. Surtout au niveau de leur capacité à arriver au terme du paiement de leur emprunt. De la même manière, les maladies sont plus courantes pour cette tranche d'âge et le risque d'en développer une est assez élevé.

C'est pourquoi les banques demandent systématiquement aux emprunteurs seniors de souscrire une assurance de prêt. Celle-ci devra contenir des bonnes garanties, adaptées au profil de l'emprunteur. Ainsi, la banque et vos proches sont protégés, puisqu'en cas d'impossibilité de paiement, c'est l'assurance qui remboursera les échéances à votre place.

La difficulté d'un emprunt si vous êtes senior réside surtout dans l'assurance. En effet, les compagnies n'hésitent pas à limiter les garanties, appliquer une surprime ou mettre des exclusions pour se protéger des risques.

💡 À savoir : les banques ont développé des crédits à palier pour les seniors, qui s'adaptent aux changements de vie. Le principe est simple, vous payez des mensualités élevées pendant que vous êtes actif et ces échéances sont réduites lorsque vous passez à la retraite.

↑ Sommaire

Quel est l'âge limite pour une assurance emprunteur ?

Tout d'abord, vous devez bien distinguer l'âge limite de souscription et celui de cessation de l'assurance de prêt. En effet, le premier concerne l'âge jusqu'auquel vous pouvez souscrire une assurance de prêt, tandis que le second représente l'âge à partir duquel votre assurance ne vous couvrira plus.

L'âge limite de souscription d'une assurance de prêt est souvent 60, voire 65 ans. Surtout si vous souscrivez le contrat groupe de la banque qui vous accorde le prêt. De la même manière, ce type de contrat offre généralement une couverture qui s'arrête à 70 ans.

Concrètement, en souscrivant l'offre de groupe de votre banque, vous pourriez ne pas être couvert jusqu'au terme de votre crédit. Une situation très délicate, car s'il vous arrivait quelque chose avant la fin de votre prêt, ce sont vos proches qui devraient prendre en charge les remboursements. De plus, votre taux d'intérêt serait plus élevé avec un contrat groupe.

Pour trouver une assurance adaptée aux seniors, il est alors préférable de se tourner vers un assureur externe à votre banque. Grâce à la délégation d'assurance, vous pourrez trouver un contrat qui vous couvre jusqu'à la fin de votre prêt. En effet, chaque assureur impose ses limites d'âge de souscription et de cessation de garanties, mais certains peuvent aller jusqu'à 80, voire 85 ans.

Quoi qu'il en soit, vérifiez bien vos garanties lors de la souscription de votre contrat d'assurance emprunteur. En effet, plusieurs garanties ne sont plus utiles lorsque vous êtes à la retraite ou lorsque vous avez passé un certain âge. Notamment la garantie incapacité de travail temporaire, qui ne fonctionne que pour les actifs.

Les garanties perte totale et irréversible d'autonomie et invalidité permanente totale cessent généralement à 65 ans. Si dans votre cas cela est nécessaire, sachez que certains repoussent cet âge de cessation à 70 ans.

↑ Sommaire

Quel est le taux d'assurance de prêt pour un senior ?

Retenez bien que le coût de votre crédit est augmenté en étant senior par le taux de votre assurance de prêt. En effet, le taux d'emprunt, lui, n'augmente pas. C'est bien le risque que vous représentez qui fait augmenter le taux de l'assurance emprunteur.

Avant 65 ans, il n'y a pas de grande différence en ce qui concerne le TAEA. En effet, la plupart des garanties ont un âge limite de cessation égal à celui-ci. En soit, vous ne représentez pas plus de risques qu'un actif de 40 ans avant 65 ans.

C'est après avoir dépassé 65 ans que les difficultés commencent. En effet, les risques de décès ou de perte d'autonomie sont beaucoup plus élevés, les garanties qui s'y réfèrent vont donc subir une surprime. D'autres garanties peuvent subir une surprime, tout dépend de votre profil et de l'assureur que vous avez choisi.

Voici quelques exemples de taux d'assurance de prêt après 65 ans :

Assureurs

Contrat

Taux assurance annuel

logo thélem assurance

Thelem emprunteur CRD

0,54 %

logo maif assurance emprunteur

Avantage emprunteur

0,71 %

logo generali assurance emprunteur

Generali 7270 CI

0,87 %

logo allianz assurance emprunteur

Allianz 5352 CRD

0,88 %

logo gan assurance emprunteur

Gan eurocourtage emprunteur 6092/200140

0,93 %

logo utwin assurance de prêt

Utwin protection

0,95 %

Pour un emprunt de 90000€ sur 10 ans, l'emprunteur a 68 ans.

Pour trouver l'assurance emprunteur la moins chère et la plus adaptée à vos besoins, n'hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne.

↑ Sommaire

Quelles sont les formalités médicales pour souscrire une assurance de prêt pour senior ?

Afin de pouvoir vous couvrir et d'étendre l'âge limite de cessation de vos garanties, l'assureur aura besoin de connaître votre état de santé. Ainsi, il pourra calculer le taux de votre assurance de prêt en toute connaissance de cause.

L'assureur va alors vous demander plusieurs formalités médicales, afin de s'assurer que vous êtes en bon état de santé. En fonction de votre état de santé, de votre âge et du capital que vous avez emprunté, ces formalités seront plus ou moins nombreuses et complexes.

Il se peut alors que les pièces suivantes vous soient demandées par votre assureur :

  • Une déclaration de votre état de santé : un document qui vous sera fourni et que vous devrez remplir vous-même ;
  • Un questionnaire de santé : plus complet que la déclaration, vous devrez également le compléter vous-même ;
  • Une visite médicale : elle peut être faite par votre médecin traitant ou par le médecin de votre assureur ;
  • Des examens médicaux : ils viennent en complément du questionnaire, si vous avez déclaré une maladie par exemple. Ils peuvent être nombreux, cela peut aller du simple examen sanguin à l'électrocardiogramme ;
  • Compte rendu des traitements suivis : pour les maladies importantes (problème au cœur, cancer), un compte rendu détaillé des traitements et des opérations subies vous sera souvent demandé ;
  • Une déclaration complémentaire dématérialisée : par internet ou par téléphone, cette déclaration vient en complément des informations que vous avez déjà fournies. Les questions seront adaptées à votre état de santé.
🚨 Attention : n'essayez pas de mentir ou de cacher des informations dans vos déclarations médicales. En effet, si votre assureur s'en aperçoit ou si vous ne pouvez plus rembourser votre prêt à cause d'une maladie non déclarée, votre assurance emprunteur pourrait être annulée par la compagnie. En clair, vous ne percevriez pas votre indemnisation.

En fonction de vos réponses dans les questionnaires de santé et des examens que vous aurez passés, l'assureur aura 3 solutions :

  • Vous proposer une assurance au prix normal ;
  • Vous proposer une assurance majorée d'une surprime ou avec des exclusions ;
  • Refuser de vous assurer.

↑ Sommaire

Pourquoi opter pour la délégation d'assurance emprunteur quand on est senior ?

Comme nous l'avons vu précédemment, pour avoir toutes les chances d'obtenir une assurance emprunteur avec des garanties adaptées à votre profil senior et un taux assez bas, il est préférable d'opter pour la délégation d'assurance.

En effet, en passant par une autre compagnie que votre banque, vous avez davantage de chances de trouver une assurance de prêt pour senior. Les contrats de groupe des banques sont, comme leur nom l'indique, des contrats qui doivent s'adapter à tous. Ils ne prennent donc pas en compte les spécificités qui vous incombent en tant que senior.

En comparant sur notre outil, vous pourrez obtenir des offres personnalisées à votre âge et à vos attentes.

En plus du taux d'assurance, qui est très important puisqu'il a un impact direct sur le coût total de votre crédit, vous devrez étudier avec attention l'âge limite de souscription et de cessation de garanties.

L'âge de souscription vous permet de savoir si vous êtes encore éligible à l'offre et celui de cessation vous permet de savoir pendant combien de temps vos garanties pourront fonctionner.

Par exemple, si vous avez 60 ans et que vous avez souscrit un prêt sur 15 ans, l'âge de cessation des garanties importantes (ex : garantie décès) doit être au minimum de 75 ans. Ainsi, vous serez couvert jusqu'au terme de votre emprunt.

Sachez qu'en général l'âge limite de cessation est en moyenne de 70 ans pour les assurances emprunteur des banques, alors qu'il est de 85 ans pour des compagnies alternatives.

↑ Sommaire

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes:

Commencer»

Alexandre Lamour
10/09/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍