Protégez votre famille avec une assurance obsèques

Quelle est la différence entre une assurance décès et une assurance obsèques ?

Du fait de leur nom très proche, l'assurance obsèques et l'assurance décès sont malheureusement souvent confondues. Or, ces deux assurances sont pourtant bien différentes, tant au niveau du fonctionnement qu'au niveau de leur objectif. En fonction de vos besoins, vous ne devrez donc pas souscrire le même contrat. Il est alors important de bien les différencier en connaissant les spécificités de chacune, pour choisir la bonne assurance. Nous vous donnons les différences entre les assurances décès et obsèques.

différence assurance obsèques et décès

Que couvrent les assurances décès et obsèques ?

Pour bien comprendre les différences entre l'assurance décès et l'assurance obsèques, il faut d'abord savoir ce que couvre chaque contrat.

L'assurance décès

L'assurance décès vous permet de cotiser pendant plusieurs années, afin de constituer un capital qui couvrira vos bénéficiaires. Ces derniers doivent être clairement identifiés dans votre contrat et sont désignés grâce à un testament ou via une lettre recommandée avec avis de réception.

Le financement du capital de l'assurance décès peut être étalé sur plusieurs années ou payé en une seule fois si vous en avez les moyens. Vous pouvez aussi associer ces deux modes de financement, en versant une somme d'approvisionnement de 11 000 € à la souscription par exemple, puis en réglant 1 000 € par an pendant 10 ans.

Bien identifier les bénéficiaires de votre assurance décès est très important, puisqu'ils ne sont pas toujours vos héritiers légitimes. Aussi, il est conseillé de les informer de la souscription d'une telle assurance à leur égard, afin qu'ils soient au courant au moment de votre décès.

En effet, si aucun bénéficiaire ne s'est manifesté pendant les 10 ans suivant le décès, malgré une recherche des assureurs, le capital de l'assurance sera versé à la Caisse des dépôts. Après 20 années suivant le décès, le capital est assimilé pour le Fonds de réserve pour les retraites par l'État.

Au total, vous disposez de 30 ans après le décès d'une connaissance pour savoir si une telle assurance a été souscrite pour vous. Pour savoir si une assurance décès a été souscrite pour votre compte, vous pouvez contacter l'AGIRA, une association qui répertorie l'ensemble des contrats.

Après 10 ans, vous devez vous rendre sur le site internet de la Caisse des dépôts pour savoir si vous êtes le bénéficiaire d'un tel contrat.

L'assurance obsèques

L'assurance obsèques vous permet de constituer un capital pour financer vos funérailles. Selon le contrat choisi, vous pouvez également prévoir toutes les prestations de vos obsèques. En effet, la première option correspond à un contrat obsèques en capital, alors que la seconde est permise par un contrat obsèques en prestations.

Les bénéficiaires de la convention obsèques peuvent profiter du capital de 2 manières différentes :

  • Le capital est versé à la personne en charge de l'organisation des obsèques : elle disposera ainsi du montant pour organiser les funérailles selon les volontés du défunt définies dans le contrat ou dans le testament. Une société de pompes funèbres peut tout à fait être désignée comme bénéficiaire de l'assurance obsèques. Dans ce cas, elle prendra entièrement en charge l'organisation des funérailles en prenant compte des souhaits du souscripteur.
  • Le souscripteur paie ses obsèques directement auprès d'une société de pompes funèbres : dans ce cas l'assuré paye en avance ses funérailles et ne laisse pas la possibilité à ses proches de les organiser, puisque c'est l'entreprise qui s'en charge directement.

Dans le cas d'une assurance obsèques, plusieurs prestations funéraires peuvent être prises en charge, telles que le rapatriement du corps, le cercueil, la taxe d'inhumation ou de crémation ou encore l'enterrement ou la crémation.

Quelles sont les différences entre un contrat d'assurance décès et un contrat d'assurance obsèques ?

Le seul point commun entre les assurances obsèques et décès est que ce sont des contrats de prévoyance. De ce fait, ils ne sont pas obligatoires, ils permettent seulement de répondre à un besoin de sécurité.

La première différence concerne l'objectif de chacune de ces assurances. En effet, l'assurance décès a pour objectif d'épargner de la souscription jusqu'au décès de l'assuré, afin de protéger financièrement ses proches. Les bénéficiaires de cette dernière pourront percevoir le capital de différentes façons : sous la forme d'un capital, d'une rente progressive ou par le biais d'une prise en charge des frais de décès du souscripteur.

Contrairement à l'assurance décès, le contrat obsèques ne couvre pas le risque de décès de l'assuré en lui-même. En effet, cette assurance prend en charge uniquement les frais de funérailles. L'assurance décès a donc un champ d'application plus large, elle peut prendre en charge les frais d'obsèques, mais n'est pas conçue spécifiquement pour couvrir ces frais.

Aussi, l'assurance décès peut être temporaire. Dans ce cas, le contrat dispose d'une date de fin, qui peut par exemple être les 70 ans de l'assuré, à partir de laquelle le souscripteur cotisera à fonds perdus. De façon plus claire, si l'assuré n'est pas décédé à la date de fin du contrat, les cotisations versées ne lui seront pas remboursées par l'assureur.

Au contraire, l'assurance obsèques n'a pas de date de fin. Une fois que vous avez réuni le montant du capital et que vous n'avez plus de cotisation, le capital est garanti à vie. Toutefois, il est aussi possible de souscrire une assurance décès à vie, qui ne propose pas de fonds perdus.

Vous l'aurez compris, l'assurance obsèques permet seulement de financer les funérailles de l'assuré, le contrat est donc directement lié au souscripteur. Au contraire, l'assurance décès est prévue pour les bénéficiaires, qui pourront utiliser le capital comme bon leur semble.

Quels sont les tarifs de l'assurance décès et ceux de l'assurance obsèques ?

Sachant, que le prix des prestations funéraires a augmenté ces dernières années, le coût de l'assurance obsèques est de ce fait un peu plus élevé que les années précédentes. En effet, comptez en moyenne 5 000 € pour une inhumation et 3 000 € pour une crémation.

Quoi qu'il en soit, les critères qui influent sur le prix d'une convention obsèques sont :

  • L'âge du souscripteur ;
  • Le montant du capital garanti (qui dépend lui-même du coût des prestations prévues).

L'assurance décès n'a pas réellement de prix non plus, puisque l'objectif est de constituer un capital pour vos proches. Souvent, vous devez verser des cotisations mensuelles ou annuelles pour financer le capital. Le prix de ces cotisations dépend alors du montant du capital et de votre âge. En effet, plus vous souscrivez jeune, plus vous avez du temps pour épargner. De ce fait, les cotisations seront plus basses.

Bien entendu, des frais de dossier et de gestion peuvent être ajoutés au coût de votre assurance décès ou obsèques.

Comment choisir entre une assurance décès et une assurance obsèques ?

Le capital de l'assurance décès ne peut pas faire l'objet d'une imposition pour les bénéficiaires, puisqu'il ne rentre pas dans l'actif successoral. Le montant épargné par le souscripteur revient donc aux bénéficiaires, quand l'actif successoral revient aux héritiers, qui pour rappel ne sont pas nécessairement les bénéficiaires de l'assurance décès.

L'assurance obsèques est une sécurité financière immédiate pour les bénéficiaires, héritiers ou proches du défunt. En effet, le montant du capital de l'assurance obsèques est versé bien plus rapidement que celui de l'assurance décès, puisque le paiement des funérailles peut être fait quelques jours après le décès.

Vous devez aussi savoir que le capital de l'assurance décès peut être divisé entre plusieurs bénéficiaires, alors que celui de la convention obsèques ne doit revenir qu'à une seule personne en théorie.

Il est possible de désigner plusieurs personnes, mais vous devrez les classer par rang pour désigner le bénéficiaire prioritaire. Vous pourrez aussi partager le capital en pourcentage pour chaque personne du même rang. Dans tous les cas, le capital de la convention obsèques ne doit servir qu'à financer les funérailles du défunt.

Si vous n'arrivez pas à faire un choix, sachez que vous pouvez tout à fait cumuler l'assurance obsèques et l'assurance décès. En effet, elles ont des objectifs différents et peuvent se compléter. Si vous faites ce choix, il peut être intéressant de souscrire les 2 contrats dans la même compagnie. Ainsi, vous pourrez éventuellement bénéficier de réductions pour l'accumulation de contrat.

Voici un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients de chacune de ces assurances :

Types de contrat

Avantages

Inconvénients

Assurance obsèques

✔️ Soulage financièrement les proches et permet de prévoir l'organisation des obsèques

✔️ Respecte les volontés du souscripteur

✔️ Possibilité de racheter le contrat et ainsi de récupérer une partie des cotisations versées

❌ Le capital est principalement dédié au paiement des funérailles

Assurance décès

✔️ Le capital peut être bien plus élevé que celui de l'assurance obsèques et il est libre d'utilisation

✔️ Protège la famille en cas de décès ou d'invalidité

✔️ Certains contrats prévoient même une rente en cas d'invalidité

❌ Ne convient pas tellement à l'organisation des obsèques

❌ Aucun rachat possible. En cas de résiliation, l'assuré et les bénéficiaires ne sont plus protégés

Quel que soit votre choix, vous pouvez vous rendre sur notre site pour utiliser notre comparateur d'assurance. Il vous permettra de trouver rapidement la meilleure offre, adaptée à votre situation et à votre budget.

Alexandre Lamour
07/06/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Protégez votre famille avec une assurance obsèques 👍