Comparateur Mutuelle Santé

276 € économisés en moyenne par an sur votre mutuelle et plusieurs centaines d'euros sur vos frais médicaux*

Bonus sur le dentaire, l'optique et l'auditif

Plus de 1 000 formules comparées

Devis gratuit et sans engagement

Vérifiez tout de suite combien vous allez gagner :

Nous comparons instantanément plus de 1000 offres d'assurance

Pourquoi êtes-vous sûr de baisser le coût de votre assurance ?

Itandi fait la chasse à ces mutuelles dont les prix s'envolent sans aucune raison, qui facturent plus cher en fonction de l'âge, et à ces assurances peu scrupuleuses qui augmentent leurs tarifs sans contrepartie.

Nous analysons plus de 1000 contrats de santé pour vous aider à faire le tri des assureurs qui ne jouent pas le jeu et vous font payer les soins dentaires, optiques, hospitalisation ou tout soin exceptionnnel au prix fort.

Comparez gratuitement pour vérifier combien vous allez économiser.

Dernières simulations effectuées

Découvrez les dernières simulations réalisées sur notre calculateur pour voir combien vous allez pouvoir économiser vous aussi grâce à nos services. Vérifiez avec vos propres critères pour comparer.

Comparer »

Déjà 43 783 offres de mutuelles renégociées

Est-ce que ces économies sont possibles pour vous ?

Questions Fréquentes

Si je souscris à une de vos mutuelles partenaires, vous allez avoir accès à mon dossier médical et faire augmenter mes mensualités sur la base du risque

Selon l'organisme avec lequel vous traiterez, vous n'aurez pas forcément besoin de remplir un questionnaire de santé. En effet, le code de la mutualité interdit cette pratique avant l'adhésion. Ce qui n'est pas le cas du code des assurances. Nous veillons à vous proposer les mutuelles les plus honnêtes et transparentes possibles.

On va encore grignoter notre pouvoir d'achat

Sachez qu'aujourd'hui, il existe des complémentaires santé qui s'adaptent réellement à vos besoins, ni plus ni moins. Aussi, changer de complémentaire santé tout en conservant le même niveau de couverture peut réduire vos cotisations considérablement et ainsi faire augmenter votre pouvoir d'achat.

Je suis très bien avec la mutuelle de mon entreprise

Connaissez-vous les modalités de l'assurance collective de votre entreprise ? En effet, votre couverture n'est peut-être pas optimale sur tous les plans et il pourrait être judicieux de souscrire à une sur-complémentaire individuelle (en plus de votre mutuelle d'entreprise actuelle). Sachez qu'il vous est tout à fait possible de cumuler votre mutuelle d'entreprise avec une mutuelle individuelle, vous octroyant une couverture optimale.

Je suis salarié de la fonction publique. En tant que fonctionnaire, suis-je obligé d'adhérer à une mutuelle collective ?

Non. La généralisation des mutuelles collectives obligatoires concerne les salariés du secteur privé. Pour les fonctionnaires, il existe des mutuelles collectives spécifiques, mais qui n'ont pas de caractère obligatoire. Parfois même, les mutuelles "classiques" sont plus intéressantes. Cependant, rares sont les mutuelles à avoir un taux de couverture satisfaisant, et à un prix compétitif, dans les offres traditionnelles.

Je suis toujours bien remboursé quand je vais voir mon généraliste

Les contrats collectifs offrent une couverture minimale et en général, les consultations chez le généraliste sont toujours très bien remboursées, toutefois, il se peut que votre contrat ne soit pas le meilleur sur d'autres points comme l'optique ou le dentaire, vous feriez mieux de vous renseigner à ce sujet.

Je fais confiance à mon conseiller, il m'a dit que c'était le meilleur contrat

N'hésitez pas à comparer les offres, parfois les conseillers sont prêts à tout pour vous faire rester avec eux. Ne renoncez plus aux soins !

Découvrez combien vous allez économiser

Répondez à ces quelques questions pour vérifier. Cela prend moins de 2 minutes, et n'engage à rien :

Commencer »

Partenaires accrédités

*Ces économies sont calculées en fonction de votre âge et le simulateur utilise comme base la mensualité moyenne payée par les seniors en France sur leur contrat de complémentaire santé.

Ces économies correspondent :

- Pour la plus petite économie : Aux économies que vous pourriez réaliser mensuellement en choisissant un contrat « Standard » bénéficiant de garanties permettant les dépassements d'honoraires (150%) et des enveloppes budgétaires renforcées en dentaire, optique, auditif.

- Pour la plus grande économie : Aux économies que vous pourriez réaliser mensuellement en choisissant un contrat « économique » bénéficiant de garanties minimales et un renfort sur l'hospitalisation.

Pour un tarif définitif : entrez vos informations dans le formulaire pour prendre contact avec nos partenaires.

Peut-on encore trouver une mutuelle santé pas cher aujourd'hui ?

1. Pourquoi comparer des mutuelles santé ?

Chaque année, des centaines d'assurances et de mutuelles modifient leurs offres et augmentent le tarif de vos cotisations... beaucoup d'entre-elles profitent de l'inertie des assurés, captifs, pour revoir les remboursements à la baisse ou augmenter les tarifs sans forcément améliorer la qualité de la couverture.

De nombreux assureurs et mutuelles se battent aujourd'hui pour « développer » leur portefeuille client, une aubaine pour les assurés malins qui peuvent négocier de meilleures conditions !

Ne vous y trompez pas, comparer et mettre en concurrence reste le meilleur moyen de réaliser des économies sur ces contrats d'assurance santé.

En tant qu'acteur INDEPENDANT, Itandi sélectionne pour vous, des acteurs de l'assurance s'engageant à vous proposer une offre plus intéressante et plus compétitive que votre offre actuelle !

Nos partenaires font jouer la concurrence pour vous, ils vous font bénéficier d'offres promotionnelles non-communiquées auprès du grand public et vous octroient également des bonus sur garanties !

2. Pourquoi changer de mutuelle santé ?

Le changement de mutuelle s'effectue pour deux raisons principales :

  1. Economiser de l'argent en trouvant un contrat moins cher à garanties équivalentes
  2. Moduler à la hausse ou à la baisse ses garanties, selon sa situation et ses besoins

En effet, les besoins en matière de remboursement des soins varient et évoluent selon les âges.

Un jeune n'aura pas forcément besoin de garanties liées à l'audition et un sénior n'aura pas besoin de garanties liées aux frais de maternité... cela parait logique, mais, sans réévaluation de vos contrats, vous pourriez très bien payer pour des garanties inutiles...

Commencer à comparer »

3. À quoi sert une mutuelle santé ?

Une mutuelle santé (assurance santé ou complémentaire santé) a pour objectif de compléter les remboursements de frais de santé effectués par la Sécurité Sociale (aussi appelée l'Assurance Maladie).

Cette dernière (la Sécurité Sociale) ne prenant pas en charge l'intégralité de vos frais de santé (sauf en cas d'affections longue durée pour une pathologie particulière).

Lors d'une visite chez un médecin généraliste par exemple, l'Assurance Maladie ne prend en charge que 70% de la consultation (soit 16,10€ puisque le tarif de convention d'une consultation chez le généraliste est de 23€, il reste donc 6,90€ à la charge du patient).

La mutuelle Santé permet de prendre en charge cette différence. Dans l'exemple ci-dessus, le remboursement ne semble pas élevé, mais, cumulé avec les autres prestations de soins, il devient alors très intéressant de disposer d'une mutuelle.

Pour les montures de Lunette par exemple, le tarif de convention (aussi appelé tarif de référence) de la Sécurité Sociale n'est que de 30,49€ (pour un enfant et moins de 3€ pour un adulte)... soit une somme très modeste. La mutuelle permet de bénéficier d'un forfait plus important sans avoir à payer le surplus de sa poche.

4. C'est quoi la « meilleure mutuelle » ?

Entre amis, sur les réseaux sociaux, lors d'une discussion avec des collègues, on entend souvent « Tiens, c'est quoi la meilleure mutuelle ? » sachez que chaque situation est différente et qu'il n'existe pas « UNE meilleure mutuelle ».

Prenons cet exemple :

Mr Dupont se dit très bien couvert et ne paye « pas cher » à la mutuelle Y, pourtant, Mr. Riviera trouve qu'après demande de tarif, la mutuelle Y n'est pas si économique... En effet, peut-être que Mr. Dupont a pu bénéficier d'une offre promotionnelle au moment de sa souscription, peut être que la Mutuelle Y était à la recherche de clients ou simplement que la situation (géographique, familiale, l'âge, les besoins en santé...) de Mr. Riviera n'est pas similaire à celle de Mr. Dupont.

L'unique solution, si vous souhaitez réellement optimiser vos contrats et de vous faire accompagner par des experts mettant les différentes offres du marché en concurrence.

Nos partenaires ont des dizaines d'années d'ancienneté dans la renégociation de contrats et ont déjà fait économiser des millions d'euros à leurs adhérents (que ce soit via une réduction de leurs cotisations ou grâce à de meilleurs remboursements...).

5. Obtenir un devis rapidement ?

Grâce à notre comparateur de mutuelle santé, vous serez en capacité, en moins de 30 secondes, de savoir si votre profil peut être éligible à une réduction de vos cotisations en mutuelle santé et vous indiquera le montant d'une économie possible.

Dans le même temps, nos partenaires s'engagent à vous faire parvenir un devis et à affiner votre projet en vous proposant des conseils personnalisés – ils seront également disponibles pour vous aider dans vos démarches de résiliation gratuitement si vous le souhaitez.

À savoir : un tarif indiqué sur un devis est un tarif que l'assureur est obligé de maintenir, pas de mauvaises surprises donc !

Plus besoin de faire le tour des assureurs et des courtiers locaux... gagnez du temps et de l'argent !

Commencer à comparer »

6. Avantages à faire appel à nos services ?

En tant qu'intermédiaire indépendant nous avons la capacité de vous mettre en relation avec des professionnels de l'assurance et des courtiers sélectionnés par nos soins et s'engageant à vous proposer le meilleur service au meilleur prix dans l'objectif de vous faire réaliser des économies tout en conservant une couverture optimale.

Les avantages à traiter avec nos partenaires sont les suivants :

Pour faire simple, grâce à eux, vous bénéficierez de conseils éclairés et réaliserez de très belles économies.

7. Quel risque à ne pas avoir de mutuelle ?

Nous savons que le prix des mutuelles santé peuvent parfois paraitre très (beaucoup trop ?) élevée, obligeant certains à renoncer à cette protection santé, faute de moyens.

Sachez que les complémentaires sont obligatoires pour les salariés mais qu'il n'y a aucune obligation à disposer d'une mutuelle si vous n'êtes pas actif professionnellement (par exemple pour les personnes sans emploi, les retraités, les jeunes etc...) mais alors, est-ce une bonne idée de ne pas se couvrir ?

En France, près de 5% de la population a fait le choix de ne pas se couvrir...que risquent ces personnes ?

Il faut savoir que pour la majorité des actes médicaux, la sécurité sociale ne prend en charge qu'une partie des dépenses (70% chez le médecin généraliste, 80% en cas d'hospitalisation, hors dépassements d'honoraires par exemple...), cela ne parait pas, mais, si vous avez un accident, avez besoin de soins en urgence, d'un rapatriement, d'être gardé à l'hôpital pendant plusieurs jours ou si vous avez subitement besoin de soins dentaires, en optique ou pour votre audition, la note pourrait vite devenir salée (plusieurs milliers d'euros ...) et vous regretteriez sans doute votre renoncement à la mutuelle. On comprend pourquoi une mutuelle pas cher est essentielle !

Personne n'aimerait devoir débourser des milliers d'euros de sa poche de manière immédiate car il n'était pas correctement couvert...

Notre conseil : des contrats avec garanties minimales et/ou modulables sur certains postes existent à petit prix, même pour les séniors, alors, ne vous privez plus de soins ! Utilisez notre comparateur d'assurance santé pour trouver la bonne assurance.

8. Combien coûte une mutuelle santé en France ?

Le coût d'une mutuelle santé en France varie selon l'âge, le département, la situation familiale et le besoin de chacun.

Voici quelques exemples de tarifs moyens constatés en France. Si votre tarif est similaire ou supérieur, vous feriez mieux de comparer de nouvelles offres rapidement.

Tarif d'une jeune salariée âgée de 25 ans en île de France et disposant de garanties « standards » :

=> 36,01 euros par mois.

La moyenne nationale pour ce profil est de 28,59 euros par mois, soit 343,08 euros par an.

Tarif pour un foyer dans le nord Pas-de-Calais composé de deux adultes de 36 ans ayant deux enfants de 4 et 8 ans et disposant de garanties « standards »

=> 121,46 euros par mois.

La moyenne nationale pour ce profil est de 98,46 euros par mois, soit 1 181,52 euros par an.

Tarif pour un couple de séniors âgés de 65 ans, à la retraite, habitant à Nice et disposant d'un niveau de garanties avec renfort en soins, hospitalisation, dentaire et optique

=> 215,44 euros par mois.

La moyenne nationale pour ce profil est de : 223,89 euros par mois soit 2 686,68 euros par an.

Tarif pour un travailleur non salarié (T.N.S) âgé de 45 ans, habitant à Reims et disposant d'un niveau de garanties « standard »

=> 38,92 euros par mois.

La moyenne nationale pour ce profil est de 43,12 euros par mois soit 517,44 euros par an.

Attention, ces tarifs sont des moyennes constatées et vous donnent une indication de prix.

Sachez qu'en général, auprès de nos partenaires, une renégociation de contrat auprès d'un nouvel organisme permet de réaliser des économies de 10 à 25% à garanties équivalentes.

Par exemple, pour une cotisation de 100€ par mois pour un contrat sénior, une économie de 10 à 25€ est possible, soit jusqu'à 300 euros d'économies par an pour les mêmes garanties.

Evidemment, l'économie peut être plus importante en cas de réévaluation à la baisse de certaines garanties n'ayant aucune utilité pour vous.

Commencer à comparer »

9. Peut-on payer moins cher sa mutuelle santé ?

De nombreux moyens existent pour vous aider à baisser de manière considérable le coût de vos cotisations en mutuelle santé.

Tout d'abord, il convient de vérifier si vous êtes éligible aux dispositifs suivants :

  1. L'Aide à la Complémentaire Santé (ACS) : cette aide, d'une valeur minimale de 100€ et maximale de 550€ est accessible aux personnes ayant de faibles revenus. La demande d'ACS se fait auprès de votre caisse d'assurance maladie.
  2. La prime de naissance : en cas de naissance d'un enfant, votre Caisse d'Allocations Familiales (CAF) peut vous rendre éligible à une prime de naissance sur votre contrat de mutuelle santé.

Dans le cas où vous n'êtes pas éligibles à ces dispositifs, les meilleures solutions restent les suivantes :

  1. Mettre en concurrence et renégocier ses contrats : Votre mutuelle ne fait qu'augmenter ses cotisations ? Votre fidélité n'est jamais récompensée ? Contactez nos partenaires, ils vous proposeront de meilleures offres et feront jouer la concurrence pour vous. Dans 98% des cas, il est possible de trouver des contrats santé moins chers (5% à 45% d'économies !) disposant de garanties équivalentes à votre contrat actuel.
  2. Moduler ses garanties : Vous n'avez plus besoin de certaines garanties ? Certaines options « conforts » vous semblent superflues ? Laissez tomber ces garanties et exigez un nouveau contrat ! Certaines options, notamment en dentaire et en optique peuvent littéralement faire décoller le montant de vos cotisations... ne payez plus pour ce qui ne vous sert pas.

10. Les bonus tarifaires en mutuelle santé

De nombreux contrats proposent des réductions tarifaires lorsque vous choisissez certaines options.

  1. La promo « tiers payant » : Votre cotisation mensuelle dispose d'une réduction de 5 à 10%, mais, en cas d'utilisation du tiers payant, la mutuelle retiendra 2€ sur vos prochains remboursements.
    Conseil : Si vous utilisez plus de 3 à 4 fois par mois le tiers payant, cette option n'est pas intéressante pour vous d'un point de vue financier puisque la réduction faites ne compensera pas les euros retenus sur vos remboursements pour l'utilisation du Tiers Payant.
  2. La promo « Couple » : De nombreux contrats proposent des réductions tarifaires de plus de 10% pour les adhérents souscrivant un contrat de mutuelle santé en couple (ou en famille).
  3. Les promotions saisonnières : Selon le moment de l'année, certaines mutuelles proposent des réductions tarifaires ou des mois de cotisation gratuits.
    Conseil : Demandez à nos partenaires si une offre promotionnelle n'est pas en cours parmi les offres du marché.
  4. Le gel des « cotisations » : Selon votre âge, certains contrats peuvent vous proposer de geler le prix de votre cotisation sur les premières années de votre contrat.

11. Quelles informations indiquer pour recevoir une offre compétitive de mutuelle ?

Chaque compagnie d'assurance possède des méthodes de calculs différentes pour tarifer leurs contrats, cela dépend de la solidité financière de cette dernière, de sa présence dans certains départements, du niveau de dépenses en soins constatées chez ses assurés ou encore même de sa stratégie commerciale...

Toutefois, toutes ont besoin des mêmes informations pour vous proposer un tarif :

Grâce à ces informations, il nous sera possible de vous proposer une tarification précise avec des offres disposant de garanties adaptées à vos besoins.

Qui peut renégocier sa mutuelle santé ?

Dans un domaine où la fidélité n'est que très rarement récompensée, beaucoup, voir tous, peuvent renégocier leurs contrats.

Commencer à comparer »

12. Quelles garanties doit-on étudier lors d'un changement d'assurance santé ?

Les contrats d'assurance / mutuelle santé se décomposent, dans la majorité des cas, en six (6) pôles :

Dans la majeure partie des cas, les remboursements sont indiqués en pourcentage (%) sur Base du Remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) – des termes, disons-le, pouvant paraître barbares... des exemples de calculs sont à votre disposition un peu plus bas...

Pour certains postes de soins, comme l'optique, les appareillages auditifs, la médecine douce ou les chambres particulières en hôpital, les montants sont souvent forfaitaires et donc indiqués en euros (€).

Lorsque vous comparez ou renégociez vos contrats d'assurance santé avec un comparateur, il convient de bien analyser ses propres besoins, en effet, nul besoin d'être trop couvert sur une garantie en particulier si vous avez la certitude que cette dernière ne vous sera d'aucune utilité sur l'année à venir...

13. Quelles sont les garanties hospitalières d'une mutuelle santé ?

Ici, il convient donc d'être assuré à plus de 100% pour éviter les mauvaises surprises financières.

Astuce : vérifiez les tarifs et les politiques en matière de dépassement d'honoraires auprès de plusieurs cliniques.

Attention également à bien vérifier si votre clinique / médecin est engagé par contrat auprès de l'Assurance Maladie et est signataire du Dispositif de Pratique Tarifaire Maîtrisée (DPTAM). Si ce n'est pas le cas, selon votre contrat de mutuelle, vos remboursements seront moindres.

Notre conseil : Si le confort d'une chambre particulière ne vous intéresse pas, n'hésitez pas à demander le retrait de cette garantie (selon la modularité des contrats) pour alléger vos cotisations mensuelles. Après tout, le but est d'obtenir une mutuelle santé pas cher certes, mais qui reste efficace.

14. Les garanties dédiées aux frais médicaux

Les garanties dédiées aux frais médicaux permettent principalement les remboursements pour consultations chez le médecin généraliste ou chez certains spécialistes.

Dans le cas où votre généraliste et/ou les spécialistes que vous consultez régulièrement ne font pas de dépassements d'honoraires, vous pouvez choisir une couverture de base, dite à « 100% ».

Les garanties pour frais médicaux incluent généralement également les actes techniques médicaux (par exemple, un acte réalisé en urgence par les médecins la nuit entre 20h et 8h, d'une valeur de 25,15€)

Cette catégorie de garanties prend également en charge l'acquisition de petit et gros appareillage, l'appareillage auditif (vérifiez sur vos contrats si vous possédez un forfait en euros pour ces prestations ainsi que la durée de renouvellement du forfait !)

Les actes de radiologie, d'analyses et le transport sont également pris en charge en pourcentage sur Base du remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS).

Commencer à comparer »

15. Les garanties dédiées à la pharmacie

Tous les médicaments achetés en pharmacie ne sont pas tous prise en charge à 100% par l'Assurance Maladie.

En effet, la sécurité sociale a établi un listing avec un taux de remboursement affilié à chaque type de médicament (anciennement connu sous le système de pastilles de couleur), comme indiqué ci-dessous :

L'efficacité d'un médicament est évaluée par l'Assurance Maladie selon plusieurs critères clés parmi (1) l'efficacité et les effets non-désirés, (2) l'importance qu'il a dans la stratégie thérapeutique, (3) la gravité de la maladie qu'il doit soigner, (4) son caractère curatif, préventif ou symptomatique et enfin (5) son intérêt en matière de santé publique.

En cas d'ALD (affection longue durée) et suite à la demande de votre généraliste, la prise en charge des médicaments liés à votre condition et à votre affection sera de 100%, même si généralement ce médicament n'est pas remboursé à 100%.

Attention, en cas d'ALD, il convient d'avoir une mutuelle santé pour se couvrir pour vos autres pathologies !

De manière générale, les contrats d'assurance santé vont permettre la prise en charge à 100% des médicaments remboursés à 65% (Médicaments au Service Médical Rendu Important) par la Sécurité Sociale mais également, selon certains contrats et votre couverture, les autres médicaments disposant d'un remboursement moins fort de la sécurité sociale.

Ne sont pas pris en considération les médicaments dits de « confort » comme les bonbons pour la gorge par exemple à moins que ces derniers soient prescrits par votre médecin généraliste et que vous disposiez d'un forfait (option) vous permettant le remboursement de médicament non-remboursés par la Sécurité Sociale. (Le forfait est faible généralement).

16. Les garanties dédiées au dentaire

Attention ici à bien lire votre contrat et à bien identifier vos remboursements selon les catégories liées aux soins dentaires.

Les partenaires d'Itandi ont à disposition des dizaines de contrats à disposition avec des niveaux de garanties modulables sur le poste dentaire – ne vous privez plus d'une visite chez le dentiste !

Conseil : N'hésitez pas à comparer les tarifs des dentistes exerçant aux alentours de chez vous, en effet, de nombreux dentistes font des dépassements d'honoraires, et, il est parfois possible d'économiser quelques centaines d'euros pour une prestation similaire en allant voir un autre dentiste... Notre comparateur de mutuelle pas cher vous révèle tout !

17. Les garanties dédiées à l'optique

L'optique est un poste de santé extrêmement mal remboursé par la sécurité sociale ... si vous ne souhaitez pas y laisser toutes vos économies, une mutuelle santé, disposant au moins d'un forfait de base en optique est indispensable !

Une mutuelle santé vous proposera généralement, même à minima, des forfaits en euro pour l'achat d'un équipement optique complet comprenant une monture + deux verres.

Le montant du forfait sera normalement plus élevé si votre ophtalmologiste vous prescrit des verres complexes (verres de catégorie B) ou très complexes (verres de catégorie C).

Notre conseil : privilégiez les contrats récompensant la fidélité et permettant de recevoir des forfaits de remboursement plus importants après plusieurs années d'adhésion.

Nos partenaires ont de nombreuses offres similaires à disposition en exclusivité pour vous.

La mutuelle peut également prendre en charge le remboursement des lentilles selon le barème de remboursement de la sécurité sociale. Certains contrats prévoient un forfait supplémentaire en euros.

Enfin, certaines opérations chirurgicales comme la chirurgie réfractive de l'œil ne sont pas prises en charges par la sécurité sociale. Si vous pensez devoir subir ce genre d'opération, veillez à disposer d'un forfait sur point dans votre contrat d'assurance santé.

Commencer à comparer »

18. Les garanties diverses en mutuelle santé

Les garanties diverses sont également appelées « les autres prestations », il s'agit en général :

Notre conseil : Si vous n'avez jamais recours à la médecine naturelle, n'incluait pas cette option dans vos contrats si cela est possible, vous réduirez sensiblement le montant de votre cotisation d'assurance santé.

19. Quels frais ne sont pas pris en charge par la mutuelle santé ?

Sachez que certains frais de sont pas prise en charge par certaines mutuelles en santé, comme indiqué de manière spécifique dans leurs conditions générales.

En pratique, les actes et les situations non remboursées sont les suivantes :

  1. Les frais pour des actes de chirurgie non obligatoires (chirurgie esthétique ...) ou encore les soins pour blessures entraînées à la suite de la pratique d'un sport ou d'un loisir considéré comme dangereux.
  2. Tous frais engendrés à la suite d'un comportant fautif et dangereux de la part de l'adhérent (suicide, violence, etc...)

Tous les contrats ne possèdent pas ces clauses, si vous êtes un adepte des sports à risques, vous devriez vérifier que votre contrat ne dispose pas de ces exclusions.

20. Exemple de remboursements selon le % de garanties

Il n'est jamais très clair, pour celui qui n'est pas initié ou assureur, de comprendre comment fonctionnent les remboursements d'une mutuelle... C'est souvent la surprise totale, on ne sait jamais si la mutuelle nous couvre bien ou non tant que nous n'avons pas reçu le premier remboursement pour un acte quelconque ...

Il faut savoir que pour chaque acte médical, la Sécurité Sociale définie ce que l'on appelle un « Tarif de convention » (c'est la grille tarifaire des actes médicaux selon la Sécurité Sociale donc).

Pour chacun de ces actes, la Sécurité Sociale défini un pourcentage de remboursement, elle vous remboursera donc le pourcentage donné d'un tarif de convention.

Ex : le tarif de convention d'une visite chez le médecin est de 23€. Le pourcentage de remboursement de la Sécurité Sociale est de 70%, cela signifie que la Sécurité Sociale remboursera au maximum 70% de 23€ (soit 16,10€) en cas de visite chez un généraliste.

Concrètement, quand votre contrat indique « remboursement 100% du BRSS » (incompréhensible n'est-ce pas ?), cela signifie que la mutuelle prendra en charge la différence entre le tarif de convention et le remboursement de la Sécurité Sociale (ici 23€ - 16,10€ soit 6,90€).

Mais alors, POURQUOI, certains contrats indiquent-ils des remboursements allant jusqu'à 400% du BRSS ?! Cela signifie-t-il que la mutuelle va littéralement nous payer ? nous donner plus que ce que nous avons à dépenser ? Désolé de vous décevoir, mais, ce n'est malheureusement pas le cas...

Les pourcentages supérieurs à 100% sont importants dans le cas où le professionnel de santé que vous rencontrez exerce des « dépassements d'honoraires ». Comme la grille de tarif n'est pas connue de tous, beaucoup ne notifient pas ces dépassements et pensent que c'est la mutuelle qui rembourse mal...

Soit, il est toujours important d'être couvert à plus de 100% pour prévenir certaines situations (si vous tombez malade pendant vos vacances en urgence, vous ne penserez pas à faire le tour des médecins aux alentours pour savoir qui pratique ou non des dépassements d'honoraires...).

Ci-dessous, vous trouverez des tableaux avec des exemples de remboursements en cas de dépassements ou non d'honoraires.

Exemple de remboursement avec une couverture à 100% du BRSS (Base de remboursement de la Sécurité Sociale)

Consultation médecin généraliste

Consultation médecin spécialiste

Consultation cardiologue

Kinésithérapeute

Couronne dentaire

Détail du calcul pour la Consultation chez un médecin spécialiste :

Tarif de convention = 25€

Remboursement de la Sécu = 70%. (25€ * 0,70 = 17,50€)

Remboursement réel de la Sécu = 17,50€ - 1€ (Franchise payé par l'assuré)

Reste à charge payé par la mutuelle = 25€ - 16,50€ = 8,50€

Dans le tableau ci-dessus, vous remarquez que le tarif de « convention » pour une couronne dentaire n'est pas très élevé, si votre contrat est à 100% du BRSS pour cet acte et que votre couronne vous coûte plus que 107,50€, alors, vous paierez la différence de votre poche.

Exemple de remboursement avec une couverture à 200% du BRSS (Base de remboursement de la Sécurité Sociale)

Consultation médecin généraliste

Consultation médecin spécialiste

Consultation cardiologue

Kinésithérapeute

Couronne dentaire

Ici, nous voyons concrètement que l'assuré devrait payer de sa poche le dépassement d'honoraires chez le médecin spécialiste et pour la couronne dentaire.

Commencer à comparer »

21. Les différents types de remboursements

Même si la majorité des remboursements sont exprimés en pourcentage de Base de Remboursement de la Sécurité Sociale (BRSS) ou en forfait euros, il existe d'autres formes de remboursements, plus rare, mais qui peuvent être présents dans certains contrats :

Si vous avez un doute sur un type de remboursement ou sur la manière de calculer ce qui sera pris en charge par la mutuelle, demandez conseil à nos partenaires.

22. Comment recevoir ses remboursements de mutuelle santé ?

Après visite chez un spécialiste de la santé, en pharmacie ou après un séjour en hôpital il peut vous être proposé d'utiliser le « Tiers Payant », dans ce cas, vous n'avez rien à débourser et le professionnel de santé s'occupe de télétransmettre la demande de paiement directement à votre mutuelle grâce aux informations contenues dans votre carte vitale.

Dans le cas où le tiers payant ne serait pas proposé, vous devrez payer de votre poche le « Ticket Modérateur » (la partie non remboursée par la sécurité sociale) et attendre que votre mutuelle vous rembourse la différence (selon vos garanties et les dépassements d'honoraires effectués) sur votre compte bancaire personnel.

En cas de doute ou de remboursements non-reçus, il convient de prendre contact avec le service client de votre mutuelle.

23. Exemple d'économies réalisables en changeant sa mutuelle santé

Paul 70 ans avait un contrat avec des options « confort » en dentaire dont il n'avait plus besoin, voici les économies qu'il a pu réaliser en réduisant ses garanties en dentaire :

Ancien contrat avec renforcement dentaire : 96,10€ par mois (soit 1 153,20€ par an)

Nouveau contrat sans le renforcement dentaire : 82,06€ par mois (984,72€ par an)

Economie réalisée : 14,04€ par mois (soit 168,48€ par an) seulement pour une option !

Claudine (68 ans) et Jean (71 ans) avait un contrat « confort » et ont souhaité passer sur un contrat « standard », le couple n'ayant que peu de besoins en santé et une petite retraite :

Ancien contrat « confort » : 286,94€ par mois (soit 3 443,28€ par an)

Nouveau contrat « économique » pour Senior : 128,13€ par mois (soit 1 537,56€ par an)

Economie réalisée : 158,81€ par mois (soit 1 905,72€ par an, l'équivalent de plusieurs retraites.)

Commencer à comparer »

24. Les mutuelles santé pour les jeunes

Les jeunes ne sont pas les plus consommateurs de soins en France et peuvent généralement prétendre à des contrats bien moins chers et disposer en PLUS d'offres avec des réductions « jeunes ».

De nombreux contrats prévoient désormais des options pour moduler les besoins des jeunes et proposent également des options qui leurs sont dédiés comme le remboursement de certains moyens de contraception, le sevrage tabagique, des vaccins nécessaires à certains voyages, etc...

Pour s'adapter aux besoins des jeunes, les assurances et mutuelles santé mettent également à disposition de plus en plus de services en ligne, des accès à des coaching via un espace personnel, une assistance à distance mais également à domicile.

Notre conseil pour les jeunes : Privilégiez des contrats légers sans omettre une certaine couverture en optique et dentaire si vous prévoyez des dépenses dans ces domaines sur les mois et années à venir.

25. Les mutuelles santé pour les T.N.S

En tant qu'artisan, commerçant, professionnel libéral, gérant majoritaire de société, conjoint collaborateur, vous êtes considéré comme travailleur non salarié (TNS) et les remboursements de votre régime social, celui des indépendants (RSI), n'est pas celui proposant les meilleurs couvertures... Il convient généralement de choisir une complémentaire santé.

L'avantage pour les TNS de souscrire une complémentaire santé est de pouvoir bénéficier d'un renforcement de votre couverture ainsi que d'avantages fiscaux considérables grâce à la Loi Madelin en date du 11 février 1994.

En effet, grâce à cette Loi, vous pouvez littéralement déduire de vos impôts le montant des cotisations de votre mutuelle santé complémentaire dans une certaine limite :

Limite n°1 : 7% du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) + 3,75% du BIC/BNC

OU Limite n°2 : 3% de l'équivalent de 8 PASS (soit +/- 310 000€)

La déduction d'impôt maximale possible est donc de plus de 9000€... Vous n'avez donc plus aucune raison de ne pas vous couvrir correctement !

Nous mettons à votre disposition des offres imbattables, négociées dans votre intérêt et dédiées aux T.N.S grâce à l'expérience de nos partenaires et à leur capacité à négocier de larges volumes d'affaires auprès de nombreuses compagnies d'assurance.

26. Les mutuelles santé pour les salariés

Depuis 2016 et la loi ANI (Accord National Interprofessionnel), les employeurs ont l'obligation de proposer une couverture santé à leurs salariés.

Toutefois, de nombreux employeurs se contentent de ne proposer qu'une couverture de base, pas du tout adapté aux besoins du salarié et de sa famille...

Ces contrats santé d'entreprise ont tout de même quelques avantages, ils ne coûtent que très peu d'argent aux salariés (l'entreprise prenant une partie non négligeable de la cotisation à sa charge).

Cela vous laisse la possibilité de souscrire, en dehors de votre entreprise, une Surcomplémentaire santé pas cher pour bénéficier de meilleures garanties, notamment sur certains postes comme le dentaire, l'optique, ou même pour bénéficier d'options en médecine naturelle.

Profitez que votre couverture de base soit déjà prise en charge pour vous octroyer les meilleures couvertures à un coût réduit grâce à nos partenaires ayant développé des solutions dédiées aux salariés pour proposer des surcomplémentaires à prix mini !

Commencer à comparer »

27. Les mutuelles santé pour les non-salariés / sans emploi / chômeurs

En tant que personne non-salariée / sans emploi / au chômage, il n'est pas toujours évident de payer ses cotisations d'assurance santé. Dans cette situation, il existe plusieurs solutions :

Si ces trois solutions ne sont pas envisageables, il convient d'essayer de faire partie du contrat d'assurance santé de son/sa conjoint(e).

Enfin, si aucune solution parmi celles-ci-dessus n'est possible, vous pouvez faire appel à nos partenaires, ils sauront dénicher pour vous, les offres les plus avantageuses financièrement et vous faisant bénéficier de garanties très correctes !

28. Les mutuelles santé pour les séniors

Après 55 ans ou passé l'âge de la retraite, il convient de bien se renseigner sur sa complémentaire santé en effet, il y a deux points de vigilance :

  1. Le prix de votre complémentaire actuel n'est-il pas excessif ?
  2. Vos garanties sont-elles adaptées à vos besoins ?

Pour le premier point, il n'est pas rare, dans notre quotidien, d'entendre des seniors crier au « racket » exercée par leurs mutuelles (constatant parfois plus de 70% d'augmentations sur les dernières années !) ... pas de panique ! Les séniors sont une cible privilégiée pour les mutuelles et les assurances, si vous faites jouer la concurrence, vous trouverez forcément des contrats à garanties équivalentes pour bien moins cher !

Chez nous, nos partenaires s'y engagent et se battent pour votre pouvoir d'achat !

Concernant le second point, il convient de bien vérifier vos garanties, par exemple, laissez tomber le contrat vous couvrant sur vos séjours de maternité et privilégiez plutôt un contrat avec de bons remboursements en dentaire, optique ou en appareillage auditifs !

Notre conseil : faites valoir vos droits à une bonne couverture et faites nous confiance pour vous faire réaliser des économies. Les cotisations augmentent mais pas les retraites... vous auriez tord de ne pas agir.

29. Les types de contrats en mutuelle santé

Ces dernières années sont apparus en France de nouveaux types de contrats de complémentaire santé. Les contrats responsables, les contrats non-responsables et les contrats avec reste à charge zéro (0).

Pas évident de savoir ce qu'il se cache précisément derrière ces termes ... Voici ce que représentent ces contrats :

La majorité des contrats sont aujourd'hui responsables, toutefois, si vous consultez régulièrement des spécialistes en santé non conventionnés et pratiquant des dépassements d'honoraires, faîtes en part à nos partenaires, ils sauront vous trouver la solution adéquate pour bénéficier de remboursements optimaux.

Commencer à comparer »

30. Les étapes d'adhésion à une mutuelle santé ?

L'adhésion à une mutuelle santé pas cher est maintenant d'une facilité sans nom grâce à l'adhésion en ligne ou par téléphone, et tous les comparateurs en ligne.

Lors du choix final de votre contrat, il vous suffira simplement de « signer électroniquement » vos documents depuis votre ordinateur. Pas de déplacement en agence, de formulaire à compléter par écrit, ni même d'impression ou de courriers.

Bien sûr, si vous n'êtes pas à l'aise avec ces nouvelles méthodes, il vous sera toujours possible de retourner votre bulletin d'adhésion par la poste.

Pour pouvoir faciliter vos démarches d'adhésion ou de résiliation, il convient d'avoir à sa disposition

  1. Son numéro de Sécurité Sociale
  2. Une copie de sa carte de tiers payant actuelle
  3. Son RIB / IBAN

31. Résilier une mutuelle

Saviez-vous qu'il était en fait simple comme « Bonjour » de changer de mutuelle santé ? Surtout avec notre comparateur qui vous met en relation avec un professionnel qui s'occupe de toutes les démarches à votre place. Aussi, gardez en tête qu'il s'agit d'un des produits d'assurance les plus simples à résilier au niveau des démarches MAIS, il faut toutefois savoir éviter quelques pièges concernant le moment lors duquel vous souhaitez résilier votre ancien contrat.

  1. Tout d'abord, il faut savoir que vous pouvez changer de mutuelle santé chaque année à date d'anniversaire du contrat actuel. Attention, il convient toutefois de respecter un préavis de 2 mois pour demander la résiliation auprès de l'assureur actuel.
    Notre conseil : ne pas prévoir son courrier de résiliation trop à l'avance, ni l'envoyer trop tard. Envoyer son courrier de résiliation 3 mois avant la date d'anniversaire du contrat est un bon compromis.
    Le + : Nos partenaires s'occupent de toutes les démarches et envoient pour vous les courriers de résiliation.
  2. Votre assureur vous a envoyé un avis d'échéance entre la date limite et la date d'échéance de votre contrat ? Dans ce cas, vous avez 20 jours dès réception pour envoyer votre lettre de résiliation sans justification.
  3. Vous avez raté le préavis de 2 mois ? Sachez que, dans le cadre de la loi Chatel, si votre assureur actuel ne vous a pas envoyé votre avis d'échéance ou si vous l'avez reçu après la date d'échéance du contrat, il vous est possible de résilier votre contrat à tout moment !

Enfin, même si ce n'est pas encore d'actualité, les parlementaires Français sont en phase de proposer un projet de loi permettant aux adhérents de résilier leur mutuelle santé à tout moment après un an de souscription à un contrat d'assurance santé.

Le système serait donc similaire à ce qu'il se fait déjà actuellement avec les changements d'assurance auto.

Certaines situations permettent déjà de résilier un contrat d'assurance santé en cours d'année :

  1. En cas de déménagement, d'un changement de poste, de situation familiale, d'un départ à la retraite ou d'arrêt de travail
  2. Dans le cas où vous devenez salarié d'une entreprise et devez adhérer à la mutuelle de cette dernière
  3. Dans le cas où votre cotisation d'assurance santé a augmentée de manière injustifiée (de plus de 10%)

32. Exemple lettre de résiliation de mutuelle

Voici un exemple de lettre de résiliation de mutuelle santé. Sachez que dans le cadre d'une résiliation de mutuelle, vous n'avez pas à justifier votre démarche auprès de votre assureur actuel et ce dernier ne peut vous faire subir des pénalités.

Madame, Monsieur,

Je vous informe par la présente lettre recommandée avec accusé de réception que je souhaite résilier mon contrat d'assurance référencé ci-dessus, pour la raison suivante :

Echéance de mon contrat, le . . . . . / . . . . . / . . . . .

Augmentation de votre tarif. Sauf accord de votre part sur une résiliation anticipée, cette résiliation prendra effet 30 jours après l'envoi de la présente, soit le . . . . . / . . . . . / . . . . .

Application de l'article L. 113-16 du Code des Assurances :

La résiliation prendra effet un mois après la réception de la présente notification.

Application de l'article L.121-10 du Code des Assurances (décès de l'assuré ou vente d'un bien autre qu'un véhicule). Cette résiliation prend effet dès la réception de la présente notification.

Application de l'article L.121-11 du Code des Assurances (vente d'un véhicule terrestre à moteur). Cette résiliation prend effet dès la réception de la présente notification.

Application de l'article L.113-15-1 du Code des Assurances (Loi Châtel). Cette résiliation prendra effet à l'échéance principale du contrat

Merci de bien vouloir me transmettre un relevé d'informations (en cas de résiliation d'un contrat auto).

Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées.

Signature

Commencer à comparer »

Pour aller plus loin