Assurance habitation à partir de 6,95€*

Quel est le prix d'une assurance habitation pour propriétaire non occupant ?

Lorsqu'un sinistre se produit dans votre logement mis en location, plusieurs assurances peuvent intervenir en fonction de la situation : l'assurance du syndicat de copropriété ou l'assurance de votre locataire.

Toutefois, lorsqu'aucune de ces assurances n'est concernée par le sinistre ou si votre logement était vacant à ce moment-là, c'est votre assurance habitation pour propriétaire non occupant qui prend le relais. Le prix de cette couverture est un poids supplémentaire dans votre budget. C'est pourquoi il est normal de vouloir trouver le meilleur prix.

calcul du prix d'une assurance habitation PNO

Quel est le prix d'une assurance habitation pour propriétaire non occupant ?

Pour rappel l'assurance habitation pour propriétaire non occupant est obligatoire seulement si votre logement est situé dans une copropriété, autrement elle est optionnelle. Toutefois, dans tous les cas elle reste essentielle pour vous couvrir en cas de sinistre dans votre bien.

Elle vous protège en qualité de propriétaire lorsque votre locataire n'était pas couvert (bien que ce soit une obligation) ou lorsque votre logement est vacant. Elle est également complémentaire à l'assurance du syndicat de copropriété ou à l'assurance de votre locataire, lorsque le risque n'est pas assuré par celles-ci.

De plus, elle peut vous protéger en cas d'impayés de loyer, si vous avez ajouté cette garantie. Votre responsabilité civile est aussi prise en charge par cette assurance, notamment lorsque votre logement cause des dommages au locataire ou aux biens qui s'y trouvent (par exemple, suite à un défaut de construction).

Du fait que cette assurance intervienne souvent seulement en complément d'autres assurances, son prix est relativement bas. En effet, les risques sont moindres pour l'assureur, qui applique donc une prime moins élevée que pour une assurance habitation classique.

Voici un tableau des prix pratiqués sur le marché de l'assurance habitation pour un propriétaire non occupant :


Studio

Appartement

Maison

Formule économique

dès 59,57€ / an

dès 80,47€ / an

dès 125,67€ / an

Formule classique

dès 69,00€ / an

dès 83,00€ / an

dès 140,26€ / an

Formule complète

dès 115,86€ / an

dès 128,16€ / an

dès 156,00€ / an

*Méthodologie : Caractéristiques des logements : Studio de 15m² | Appartement de 60m² | Maison de 100m² | prix observés le 11/08/2021 pour des assurances PNO
💡À savoir : attention à ne pas confondre l'assurance PNO avec la garantie des risques locatifs, qui est l'assurance obligatoire pour les locataires.

Quels sont les éléments faisant varier le tarif d'une assurance habitation pour propriétaire bailleur ?

Le tarif de l'assurance habitation pour propriétaire bailleur varie en fonction de plusieurs éléments, notamment :

  • Le type de location : logement loué nu ou meublé ;
  • La localisation géographique : certaines zones sont exposées à plus de risques que d'autres et engendrent une prime plus élevée ;
  • Le nombre de pièces ;
  • Les plafonds d'indemnisation : plus ils sont élevés, mieux vous êtes couvert en cas de sinistre. En contrepartie, le prix de l'assurance sera plus élevé ;
  • Les franchises : si elles sont basses, la prime augmente ;
  • Les garanties incluses ;
  • Le montant annuel du loyer.

Sachez qu'en fonction de la compagnie que vous choisissez, le prix pourra également varier. En effet, chaque assureur est libre dans la fixation des tarifs, selon sa politique commerciale vous pourriez alors avoir une prime plus ou moins élevée.

C'est pourquoi la mise en concurrence des offres est le meilleur moyen de trouver un prix avantageux.

Comment trouver une assurance habitation moins chère pour propriétaire non occupant ?

Il est vrai que l'objectif de la majorité des propriétaires est de ne pas payer cher son assurance. Néanmoins, vous ne devez pas vous fier qu'au prix pour choisir votre contrat et surtout pas au détriment des garanties.

Plusieurs solutions peuvent vous permettre de trouver une assurance habitation pour propriétaire non occupant moins chère. Voici une liste de conseils qui pourraient vous aider :

  1. Etudiez les plafonds d'indemnisation : plus ils sont élevés, plus la prime l'est également. Toutefois, il ne faut pas les diminuer pour autant, surtout pour les garanties qui vous sont essentielles, car en cas de sinistre vous seriez perdant. Vous risquerez en effet de percevoir une indemnisation insuffisante.
  2. Vérifiez les franchises : elles influencent directement le prix de votre assurance, puisqu'elles représentent la somme qui reste à votre charge après l'indemnisation de la compagnie. Il est préférable qu'elles ne soient pas trop élevées, mais choisissez plutôt des franchises basses qu'aucune franchise, car le prix de l'assurance PNO sera beaucoup plus élevé sans franchise.
  3. Ne souscrivez pas de garanties inutiles : il est possible d'ajouter des garanties complémentaires à l'assurance PNO. Toutefois, vous devez bien les choisir, afin de ne pas payer une prime trop élevée pour des garanties qui vous seraient inutiles. Par exemple la garantie loyers impayés (qui prend en charge les loyers que le locataire n'a pas payés) et la garantie vacance locative (qui assure un complément de revenu lorsque votre logement est vacant) sont des garanties utiles, qui augmentent le tarif, mais qui vous sécurise grandement. En ce qui concerne la protection juridique, il faut qu'elle prenne en charge tous les frais de justice auxquels vous pourriez être exposés pour être vraiment efficace.
  4. Faites attention à la durée des garanties : il n'est pas rare que les compagnies prévoient la suspension de certaines garanties au bout de plusieurs mois de vacance locative. Vous devez donc y faire attention, car l'assurance PNO la moins chère est celle qui contient un niveau de couverture efficace pour un prix attractif. Vous devez donc être sûr d'être tout le temps protégé.
  5. Comparez les offres : pour faire baisser le prix de votre assurance habitation pour propriétaire non occupant, rien de mieux que d'utiliser un comparateur en ligne. En effet, pour un même niveau de garanties, les prix des devis peuvent être très différents. Il est alors important de comparer pour trouver le meilleur rapport garanties / prix.

Les cotisations de l'assurance PNO sont-elles déductibles ?

Oui, le propriétaire qui a mis son logement en location peut profiter d'avantages fiscaux. Vous pouvez en effet déduire vos cotisations d'assurance PNO de votre revenu foncier. La première condition étant que l'assurance PNO concerne un bien immobilier dont les revenus (loyers que vous percevez) sont imposables au titre des revenus fonciers.

Il faut également que l'assurance prenne en charge via un contrat formel (individuel ou groupe) au moins un de ces risques :

  • Dégât des eaux,
  • Responsabilité civile du propriétaire,
  • Vol,
  • Loyers impayés,
  • Tempête,
  • Incendie,
  • Bris de glace.

Pour déduire vos cotisations, vous devez pouvoir prouver que vous les avez vous-même payées. Vous pourrez alors déduire les cotisations payées pendant l'année de l'imposition.

Il existe aussi un dispositif qui permet aux propriétaires non occupants d'être exonérés d'impôt sur les loyers qu'ils perçoivent. Cette défiscalisation peut aller de 15 % à 85 %, en sachant que plus le montant du loyer est élevé, moins l'exonération sera importante. En effet, il s'avère que le dispositif a été mis en place pour aider les foyers aux revenus faibles, donc les personnes aux revenus élevés ne profiteront que très peu de cet avantage.

💡À savoir : le gain fiscal permet mécaniquement de réduire le coût réel de l'assurance PNO, ce qui fait de cette assurance une couverture très accessible.

Accès personnalisé à la liste des tarifs d'assurances PNO

Alexandre Lamour
11/08/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 6,95€* 👍