Tout savoir sur le tarif d’une mutuelle familiale

Compte tenu de la prise en charge de la Sécurité sociale souvent insuffisante, il devient indispensable pour les familles de souscrire une bonne mutuelle santé. Mais comment les assureurs évaluent le prix d'un complémentaire santé ? Généralement, les tarifs d'une mutuelle familiale sont libres. La raison pour laquelle deux contrats similaires peuvent présenter des coûts différents. En effet, suivant le niveau de garanties recherché, le tarif d'un contrat d'assurance varie énormément. Vous pourrez ainsi vous en informer via les quelques lignes suivantes.

tarif mutuelle familiale

Les différents critères qui entrent en compte

En général, le prix d'une mutuelle familiale varie en fonction de plusieurs facteurs. Certes, votre profil assuré est l'un des éléments qui influent sur le prix d'un complémentaire santé. Côté sexe, les femmes consomment plus que les hommes en termes d'assurance santé. Côté âge, la consommation médicale des personnes âgées est plus élevée. Du coup, plus on vieillit plus la cotisation à verser augmente.

Pour la zone géographique, si vous résidez à Paris ou en Bretagne, la cotisation n'est pas la même, et ce, même si les niveaux de garanties sont identiques partout dans toute la France. Enfin, votre profil assuré concerne également votre catégorie socioprofessionnelle. Les salariés ont tendance à consommer plus en matière de santé que les indépendants. De même, les cadres consomment plus que les non-cadres. Par conséquent, ces derniers bénéficient d'un meilleur tarif.

Devis Mutuelle Santé : Mlle. Collet a économisé 30,64 euros tous les mois grâce à ce comparateur

En outre, les frais appliqués par les assureurs impactent également sur le prix d'une mutuelle familiale. Il s'agit notamment des frais de gestion qui dépendent entre autres de l'assureur et de la qualité de ses prestations. Cela peut constituer en moyenne 10 % à 30 % de votre cotisation. Il y a aussi les frais d'acquisition. Ces derniers sont relatifs à la quête de nouveaux clients et constituent en moyenne environ 10 % à 20 % de la cotisation.

Les impôts, taxes et garanties

Les impôts appliqués aux assureurs peuvent aussi faire varier le prix d'une complémentaire santé à une autre. Certes, les assureurs sont soumis à un régime d'imposition qui se répartit en 2 taxes. D'un côté, il y a la taxe sur les conventions d'assurance. Celle-ci est obligatoire pour tout établissement de complémentaire santé. Généralement, elle s'élève à 14 %, mais peut aller à 7 % pour les mutuelles santé responsables et solidaires. D'un autre côté, il y a la taxe de solidarité additionnelle appliquée à 13,7 %. Celle-ci contribue au financement du dispositif CMU complémentaire. Il s'agit d'une assurance complémentaire dont les personnes à faibles revenus peuvent bénéficier sous conditions.

Le choix de vos garanties aura aussi un impact majeur sur le tarif d'une mutuelle familiale. La majorité des complémentaires santé offrent un socle minimum de garanti presque similaire. C'est ce que l'on appelle souvent contrat entrée de gamme. Si vous optez pour un niveau de garantie plus élevé, le prix de la mutuelle santé sera plus important. Il en est de même pour les modules de garanties additionnels pour compléter certains remboursements comme la surprime.

Le tarif moyen d'une mutuelle familiale

Selon les études, le tarif moyen d'une mutuelle familiale en France s'élève à 99,85 euros par mois. Ce qui fait 1 200 euros par an pour obtenir un remboursement suffisant des frais de santé d'une famille de 4 personnes. Cette dernière est généralement composée de 2 adultes de 35 ans et 2 enfants de 3 et 7 ans. Il est à noter que ces tarifs moyens concernent les couvertures santé classiques.

Toutefois, il a été constaté que ce montant n'est pas le même sur l'ensemble du territoire français. Effectivement, dans certains cas, ce chiffre peut varier de façon importante avec un montant supérieur de 15 à 20 % à la moyenne nationale.

Cette année, le tarif d'une mutuelle santé a fait l'objet d'une augmentation. Pour cause, les assurances maladie resserrent leur budget, car la sécurité sociale envisage d'économiser plus de 4 milliards. Cela se fait en partie par une augmentation du forfait hospitalier. Des charges qui devront être couvertes par la mutuelle. Les cotisations vont ainsi évoluer selon l'augmentation de ces charges.

L'accroissement des frais de santé est également à l'origine de cette augmentation. Certes, d'un point de vue statistique, les séniors consomment plus en médicament notamment en dentaire et en optique. Alors qu'en France, la population devient de plus en plus vieillissante au fil des années. Le complémentaire santé doit prendre en charge plus de remboursement qu'elle impacte sur le montant des cotisations.

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin