Recevoir des devis pour mes travaux

Travaux de salle de bain : Guide, prix, devis, erreurs à éviter

Si vous avez envie de changement ou que vous venez d'acheter une nouvelle maison, vous avez peut-être besoin de faire des travaux dans la salle de bain. Que ce soit pour un agrandissement, une rénovation ou une création, il y a plusieurs choses à savoir avant de vous lancer. Notamment, en matière de coût, de revêtement et de matériaux. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir sur les travaux de salle de bain.

travaux de salle de bains

Pourquoi faire des travaux dans sa salle de bain ?

Il y a une multitude de raisons qui peuvent vous pousser à vouloir faire des travaux dans votre salle de bain. Cela peut être parce qu'elle n'est plus à votre goût et trop ancienne, pour la rendre plus pratique, pour faire des économies d'énergie, pour l'adapter suite à une perte d'autonomie ou pour en créer simplement une.

Si les murs sont d'une couleur qui ne vous plaise pas du tout et que les toilettes et la douche sont obsolètes, vous laver deviendrait un moment pénible, ce qui n'est pas le but dans une salle de bain. D'autant plus si l'isolation n'est pas performante et que vous avez froid en période hivernale.

De la même manière, si un membre de votre foyer à perdu son autonomie, il est indispensable que la salle de bain soit adaptée. Les sols glissants, les espaces trop petits et les douches surélevées sont à bannir.

Les travaux peuvent donc être plus ou moins conséquents, en fonction de votre projet. Quoi qu'il en soit, la salle de bain doit être une pièce dans laquelle vous vous sentez bien pour passer un moment de détente.

↑ Sommaire

Les questions à se poser avant d'entamer des travaux dans une salle de bain

Avant de demander des devis, vous devez vous poser plusieurs questions pour les travaux dans votre salle de bain.

Tout d'abord, étudiez l'espace qui est disponible dans cette pièce. Ainsi, vous saurez le type d'équipements que vous pourrez mettre en place. Vous devez vous poser des questions sur le revêtement de sol et mural que vous souhaitez installer. Ainsi, il sera plus facile de chiffrer les coûts.

Demandez-vous également si l'électricité est aux normes ou si vous devez entamer ce genre de travaux. Il en est de même pour la plomberie, qui est très importante dans une salle de bain.

Vous pouvez aussi vous demander quel éclairage vous souhaitez mettre et quel système d'aération est le plus approprié pour votre salle de bain.

Si vous avez du mal à trouver les réponses à vos questions, vous pouvez toujours vous renseigner sur internet ou dans un magasin de bricolage proche de chez vous. Si vous faites appel à des professionnels pour faire les travaux, ils pourront vous conseiller sur tous ces éléments.

↑ Sommaire

À qui faire appel pour une rénovation de salle de bain ?

Vous n'êtes pas obligé de faire appel à des professionnels pour rénover votre salle de bain. D'autant plus si vous souhaitez seulement la remettre au goût du jour avec des travaux de décoration.

Toutefois, pour des travaux plus importants et si ce n'est pas un domaine dans lequel vous avez des connaissances, demander de l'aide peut être utile. Plusieurs corps de métier peuvent intervenir sur la restauration d'une salle d'eau.

En voici une liste non exhaustive :

  • Le plombier chauffagiste : il s'occupe en priorité du réseau d'eau et du chauffage, afin que tout soit adapté à votre salle de bain et à vos besoins. Il peut parfois s'occuper du système de ventilation et de désembuage ;
  • Le carreleur : comme son nom l'indique, il s'occupe de la pose du carrelage. Ce matériau est particulièrement indiqué pour les salles de bain, puisqu'il résiste à l'exposition prolongée et régulière à l'eau et aux produits de douche ;
  • Le plaquiste : il peut se charger des travaux d'isolation et d'aménagement de la salle d'eau. Il s'occupe des cloisons ou des murs en posant des plaques de plâtre et de l'isolant. Il saura exactement quels panneaux hermétiques installer pour qu'ils soient résistants sur le long terme ;
  • L'électricien : le système électrique est un élément très important dans une salle de bain, aucune erreur ne doit être faite au risque de s'électrocuter. Il y a plusieurs normes à respecter et c'est pourquoi nous vous conseillons fortement de faire appel à un professionnel pour ce genre de travaux ;
  • Le menuisier : il peut installer du parquet, concevoir des meubles sur mesure ou s'occuper des portes et poignées ;
  • Le peintre : en demandant l'aide de ce professionnel, vous obtiendrez un résultat durable et esthétique pour la peinture de votre salle de bain. De plus, il peut vous conseiller sur l'alliance des couleurs et sur le type de peinture à choisir pour qu'elle résiste à l'humidité ;
  • L'architecte d'intérieur : son métier est d'imaginer une salle de bain fonctionnelle et esthétique qui répond à tous vos besoins. Si vous ne savez pas comment aménager votre salle d'eau, il est très utile de faire appel à ce professionnel ;
  • Le décorateur : il s'occupe de tout l'aspect esthétique de votre salle de bain. En fonction de vos envies, il vous fera plusieurs propositions d'aménagement, de luminaires, de couleurs et de meubles.

En ce qui concerne le choix des professionnels, avant de les missionner vous devez bien vérifier qu'ils sont couverts par les assurances obligatoires. Aussi, avec leur numéro de SIRET vous pouvez vérifier qu'ils ne sont pas en liquidation judiciaire ou en faillite, afin que vous puissiez être indemnisé en cas de problèmes.

↑ Sommaire

Comment estimer le coût des travaux dans une salle de bain ?

Quand il est question de travaux dans une salle de bain, il n'existe pas de prix exact. En effet, tout dépend de l'ampleur du projet que vous souhaitez réaliser. Une rénovation partielle coûtera forcément moins cher qu'une restauration complète.

Le coût peut alors varier en fonction de :

  • La superficie de la salle de bain : plus la pièce est grande, plus vous devez acheter de matériaux, ce qui vous reviendra plus cher ;
  • Le type de matériaux choisis : le marbre est par exemple plus cher qu'un carrelage classique ;
  • Le fait de changer les revêtements ou non ;
  • Le fait de devoir faire de gros travaux ou non : tels que l'électricité, la plomberie ou l'isolation.

Tous ces éléments peuvent augmenter ou diminuer le coût de vos travaux. Pour vous donner un peu plus de détail, voici un tableau récapitulatif des prix moyens des travaux et équipements dans une salle de bain :

Type de travaux et équipements

Prix moyen

Rénovation partielle

Entre 300 et 600 € / m2

Rénovation complète

Entre 600 et 2 000 € / m2

Carrelage

70 € / m2

Pose d'une baignoire

Entre 400 et 1 200 €

Peinture

10 à 90 € / m2

Béton ciré

25 à 50 € / m2

PVC

5 à 120 € / m2

Parquet

80 à 220 € / m2

Sol stratifié

Entre 5 et 70 € / m2

Cabine de douche

Entre 200 et 900 €

Vasque

Entre 50 et 100 €

Mitigeur

Entre 50 et 300 €

Pose d'une douche à l'italienne

Entre 500 et 4 000 €

Pose du carrelage mural

Entre 25 et 60 € / m2

WC

Entre 100 et 500 €

Création de l'arrivée d'eau chaude / eau froide

Entre 300 et 400 €

Plomberie en cuivre

25 € / mètre linéaire

Receveur extra-plat

Entre 100 et 500 €

Applique murale

50 €

Sèche-serviettes

450 €

Installation d'une VMC simple flux

Entre 1 000 et 2 000 €

Colonne de douche

Entre 60 et 750 €

Ces tarifs ne prennent pas en compte le type de matériaux, ni les spécificités du chantier. Ils peuvent donc largement varier pour votre propre projet, ils sont seulement donnés à titre indicatif.

De plus, plus votre salle d'eau est grande, plus vous aurez besoin de matériaux. De ce fait, les travaux d'une petite salle de bain auront un coût moins élevé que pour une grande pièce.

💡 À savoir : si vous faites des travaux dans votre salle de bain suite à une perte d'autonomie, sachez qu'il existe des aides permettant de les financer. Notamment, celle de l'agence nationale de l'habitat, qui permet aux propriétaires occupants d'obtenir une aide pour les travaux d'aménagement du logement.

Vous avez également droit à un crédit d'impôt de 25 % pour les travaux qui touchent aux équipements sanitaires. La TVA peut aussi être réduite à 5,5 % sur certains équipements dédiés aux personnes handicapées ou âgées.

↑ Sommaire

Les erreurs à éviter pour la restauration d'une salle de bain

La salle de bain est une pièce spéciale, puisqu'elle est très humide par définition. Il y a alors plusieurs erreurs à éviter lorsque vous restaurez cette pièce. En voici une liste :

1 - Choisir le mauvais revêtement de sol ou mural : le revêtement de sol ou de mur est un élément essentiel dans une salle de bain. L'eau est en effet projetée sur certaines parties et de manière générale la pièce est humide. Il est donc indispensable que ces revêtements soient résistants à l'eau.

Pour cela, privilégiez le carrelage, la mosaïque, le béton ciré et la peinture résistante à l'humidité. Malheureusement, il faut oublier le papier peint, qui n'est pas du tout adapté à la salle d'eau.

2 - Oublier le système de chauffage : pour que prendre une douche ou un bain reste un plaisir, il ne faut pas que vous ayez froid dans votre salle de bain. L'erreur à ne pas commettre est donc d'oublier le chauffage.

Le sèche serviettes est un bon équipement, qui vous permet à la fois de chauffer la pièce et vos serviettes. Toutefois, le chauffage au sol est l'une des solutions les plus agréables pour cette pièce.

3 - Négliger la VMC : la ventilation mécanique contrôlée permet d'assainir votre salle d'eau, cela évite les moisissures et les mauvaises odeurs liées à l'humidité. De ce fait, il est essentiel de ne pas omettre la VMC, d'autant plus si votre salle de bain ne dispose pas de fenêtre pour aérer.

La VMC à hygromètre est particulièrement conseillée, puisqu'elle s'enclenche dès que le niveau d'humidité défini en amont est atteint. Ainsi, elle gère seule l'aération de la pièce, vous n'avez pas besoin d'appuyer sur le bouton.

4 - Bloquer l'accès à la plomberie : lorsqu'on rénove sa salle de bain, c'est pour avoir un rendu esthétique et agréable. Il peut alors arriver que l'on bloque l'accès à la plomberie pour cacher les canalisations.

Or, si une fuite se déclenche, vous devriez détruire une partie du carrelage (ou autre matériau que vous aurez mis) pour accéder aux canalisations. Installer une trappe est alors la meilleure solution pour que l'intervention du plombier se fasse facilement.

5 - Ne pas installer un éclairage adapté : s'il y a bien une pièce du logement qui doit être bien éclairée, c'est la salle de bain. Elle doit en effet bénéficier d'un éclairage qui rappelle la lumière naturelle.

Pour ce faire, ne lésinez pas sur les installations : appliques murales, lumières au plafond, rétroéclairage autour du miroir et des meubles, etc.

6 - Ne pas prévoir assez de rangements : pour une restauration de salle de bain, il est courant de penser à la vasque, au carrelage, à la douche ou à la baignoire, mais d'oublier les rangements. Et pourtant, c'est un élément essentiel dans une salle de bain, afin de pouvoir bien ranger tous les produits et serviettes.

Pensez alors aux meubles sous la vasque, aux étagères au-dessus des WC et aux armoires. Pour optimiser l'espace, essayez d'utiliser tous les recoins. Plus votre salle d'eau est petite, plus il est intéressant d'opter pour des rangements sur-mesure.

7 - Ne pas faire de plan précis : il peut arriver dans la précipitation que vous vous lanciez dans la rénovation de votre salle de bain sans faire de plan précis. Cette méthode est dangereuse, puisque vous pourriez vous retrouver avec un agencement pas pratique du tout, par exemple avec l'évier devant la baignoire ou des tuyaux qui sortent devant les WC.

8 - Négliger la sécurité du système électrique : pour éviter les risques d'électrocution, le système électrique est un élément essentiel dans votre salle de bain. L'installation doit être conforme aux normes NF C 15-100 et totalement étanche.

Une des règles concerne la distance minimale de 60 cm entre les prises et les points d'eau. Faire appel à un professionnel est la solution la plus sécurisée.

9 - Ne pas penser aux économies d'eau : si vous rénovez votre salle d'eau, profitez-en pour installer des équipements qui réduisent votre consommation d'eau. Il en existe plusieurs, tels que les robinets qui se ferment automatiquement ou les pommeaux de douche à faible débit.

↑ Sommaire

Dans quel ordre faire une rénovation de salle de bain ?

Pour la rénovation de votre salle de bain, il y a quelques étapes essentielles à suivre. La première consiste à prendre les mesures de votre pièce. C'est essentiel, car c'est grâce à ces dimensions que vous pourrez prévoir l'agencement de votre salle d'eau, tout en respectant les normes de sécurité.

Il faut alors que vous mesuriez les dimensions de la pièce en elle-même (hauteur, largeur, longueur), les emplacements des prises électriques et des interrupteurs, l'emplacement de la VMC, les dimensions et l'emplacement des fenêtres et portes et l'emplacement des équipements d'éclairage.

Une fois que vous avez pris ces mesures, vous pouvez définir les équipements que vous installerez. En fonction de vos besoins et des contraintes techniques, vous pourrez savoir si vous devez installer des équipements sur-mesure ou non et quels types d'équipements sont nécessaires (cabine de douche, baignoire, WC, simple vasque, double vasque).

Après avoir choisi vos équipements, vous devrez calculer les dimensions de chacun pour que cela rentre dans votre salle d'eau. Il existe une multitude de modèles de douches, de baignoires, de meubles de rangements et de lavabos.

Chacun ayant des caractéristiques qui lui sont propres. Les dimensions peuvent varier, par exemple pour le bac de douche, il en existe des carrés de 80, 90 ou 100 cm et des rectangulaires de 120 x 70 cm ou encore de 140 x 90 cm.

En prenant en compte les dimensions de chaque équipement, vous devez dans votre aménagement essayer de laisser de l'espace pour circuler aisément. Par exemple, devant votre baignoire, il est conseillé de laisser au moins 55 cm pour entrer et sortir sans difficulté. Pour une douche, il faudrait laisser 70 cm.

Ensuite, pensez à l'emplacement des canalisations. L'agencement de votre salle d'eau dépend aussi de cet élément, puisqu'il est indispensable que les eaux usées s'évacuent facilement.

Pour qu'elles ne stagnent pas, il faut que la pente soit de 2 cm/m entre le siphon et le raccordement à la colonne d'évacuation. Comme la douche / baignoire est très proche du sol, il est essentiel qu'elle soit placée près de la colonne des eaux usées, contrairement au lavabo qui peut en être éloigné, vu qu'il est situé en hauteur.

La dernière étape est souvent la plus agréable, puisqu'une fois que vous avez étudié tous ces éléments, vous pouvez penser à la décoration. Couleurs, matériaux, accessoires sont autant de choses auxquelles vous pouvez réfléchir. Là il n'y a pas de règle, c'est selon vos goûts et vos envies.

↑ Sommaire

Quelle douche ou baignoire choisir pour sa salle de bain ?

Pour votre salle de bain, vous avez le choix entre plusieurs types de douches / baignoires : douche à l'italienne, cabine de douche, douche avec receveur, douche hydromassante, baignoire îlot, etc.

Pour choisir, vous devez savoir ce qui est important pour vous : est-ce l'esthétisme ? Le confort ? L'intimité ? La praticité ? C'est en fonction des contraintes techniques (place disponible, emplacement des évacuations) et de vos envies que vous pourrez choisir votre douche ou votre baignoire.

Voici un tableau récapitulatif des principaux types de douches et baignoires avec leurs avantages et inconvénients :

Type de douche / baignoire

Avantages

Inconvénients

Douche à l'italienne

✅Facilité d'accès

✅Design épuré

✅Incrustée dans le sol, elle réduit les risques d'accidents

✅Taille adaptable

❌De lourds travaux (nécessité de creuser le sol)

❌Nécessité de créer une pente pour l'évacuation de l'eau

❌Elle ne peut pas être placée dans toutes les salles de bain

Douche à receveur*

✅Facilité d'installation

✅Plusieurs tailles disponibles

✅Esthétique

❌N'est pas encastrée

❌Nécessite l'achat de plusieurs éléments pour avoir une douche complète

Cabine de douche

✅Installation rapide

✅Peut être installée dans quasiment toutes les salles d'eau

❌Dimensions limitées qui peuvent rendre inconfortable la douche

❌Durée de vie réduite par rapport aux autres douches

Baignoire îlot

✅Auto-portante, elle peut être placée partout

✅Design luxueux

✅Elle existe sous toutes les formes

❌Nécessite beaucoup de place

❌Nécessite une robinetterie spécifique**

Baignoire adossée

✅Se décline sous plusieurs formats

✅Assez confortable

❌Nécessite d'être contre un mur

Baignoire sabot

✅Idéale pour les petites salles de bain

✅Possibilité de s'immerger totalement dans un espace réduit

❌Impossible de s'allonger

Baignoire avec porte

✅Pratique pour les personnes à mobilité réduite

✅Plus besoin d'enjamber pour entrer dans le bain

❌Impossibilité de faire couler l'eau avant d'être à l'intérieur, porte fermée

❌Nécessite d'attendre que l'eau soit évacuée pour sortir

*Il existe des receveurs extra-plats, qui se rapprochent fortement du design de la douche à l'italienne.
**Le raccordement à l'arrivée et à l'évacuation d'eau de la baignoire îlot doit être discret étant donné qu'elle est destinée à être placée au milieu de la pièce. Pour cela, si votre carrelage est déjà posé, vous pouvez créer un faux plancher ou une estrade pour cacher les tuyaux à l'intérieur.

Si le sol est encore brut de béton, vous pouvez faire une saignée dans le sol pour enterrer la tuyauterie. Celle-ci sera ensuite recouverte par le carrelage, afin que ce ne soit pas perceptible une fois la baignoire installée.

↑ Sommaire

Les revêtements pour le sol d'une salle de bain

Comme nous l'avons répété plusieurs fois, la salle de bain est une pièce très humide et c'est pourquoi en matière de sol il y a certaines contraintes. Il existe 5 matériaux particulièrement adaptés au revêtement d'une pièce si humide :

  • Le parquet ;
  • Le carrelage ;
  • La pierre naturelle ;
  • Le béton ciré ;
  • Les carreaux de ciment.

Étudions-les chacun dans le détail.

Le carrelage

C'est le matériau le plus utilisé pour le sol et les murs d'une salle d'eau. Il est très solide et étanche et se décline sous plusieurs coloris et formes, ce qui le rend design.

Il présente de nombreux avantages pour cette pièce. Il est d'abord très facile d'entretien, ce qui n'est pas négligeable pour une salle de bain où le calcaire est très présent. Grâce à sa surface lisse, un coup d'éponge suffit à faire partir les traces. Néanmoins, les joints devront être nettoyés régulièrement, afin d'éviter qu'ils noircissent.

Si les joints sont correctement réalisés, c'est un revêtement étanche, qui ne s'abîme pas avec l'eau. Aussi, il est très solide, ce qui lui permet de tenir dans le temps en conservant son aspect et de résister aux rayures.

Il existe 2 grands types de carrelage utilisés pour le sol d'une salle d'eau : la mosaïque et le carrelage grès cérame. Le premier est naturellement antidérapant, ce qui est très pratique pour une pièce où l'eau est présente.

De plus, il se pose facilement, il suffit d'assembler des petits carrés d'émaux ou de pâte de verre sur une trame. Une multitude de coloris existent, ce qui vous laisse le libre choix des couleurs et de l'ambiance que vous voulez donner à la pièce.

Le second est très solide, on peut marcher dessus sans le casser. Il est posé sur le sol en version antidérapante pour s'adapter aux contraintes de la salle de bain. Plusieurs couleurs, aspects et nuances existent pour le carrelage grès cérame, ce qui permet de le personnaliser à vos envies.

↑ Sommaire

Le parquet

Le parquet était jusqu'ici peu utilisé dans la salle de bain, puisqu'il n'est à l'origine pas conçu pour résister à l'humidité. Toutefois, c'est un revêtement de sol esthétique, qui peut rendre votre salle d'eau chaleureuse.

Tous les parquets ne peuvent pas être installés dans cette pièce, les plus recommandés sont les parquets stratifiés et ceux en bois massif. Ce sont ceux qui bénéficient de la plus haute résistance à l'humidité parmi les différents planchers en bois.

Pour votre salle d'eau, nous vous conseillons donc de les choisir.

↑ Sommaire

La pierre naturelle

La pierre naturelle est un matériau particulièrement esthétique pour votre salle d'eau. Qui plus est, c'est un revêtement qui résiste à l'humidité et qui est donc adapté à une telle pièce. Il est aussi facile d'entretien.

Néanmoins, c'est un matériau assez cher, qui est plus fragile que le carrelage.

↑ Sommaire

Le béton ciré

Le béton ciré peut être utilisé sur les murs et le sol de votre salle de bain. Matériau contemporain par excellence, il modernisera votre salle de bain. Il nécessite tout de même un traitement hydrofuge après la pose pour résister à l'eau.

Une fois que le vernis est posé sur le béton ciré, il est complètement étanche. C'est pourquoi il peut être posé dans une salle d'eau. Pour que le sol ne soit pas glissant, il est préférable d'opter pour un vernis satiné. Renseignez-vous donc bien sur le vernis à poser.

Comme il ne nécessite pas de joint, c'est un matériau uniforme et facile à nettoyer. Toutefois, vous ne devez pas utiliser de produits trop agressifs pour le nettoyer, privilégier plutôt un produit doux, comme le savon noir.

↑ Sommaire

Les carreaux de ciments

Les carreaux de ciment peuvent tout à fait être adaptés à une salle de bain, que ce soit sur le sol, les murs ou dans la douche. C'est un matériau qui résiste à l'eau, d'autant plus si un traitement est réalisé pour qu'il soit totalement étanche.

S'ils sont d'une bonne épaisseur, les carreaux de ciment sont solides. Disponibles en plusieurs coloris et formes, ils permettent de dynamiser l'aspect de votre salle d'eau. Combinés avec du plancher, ils constituent un revêtement idéal pour cette pièce. Vous pouvez toutefois décider de recouvrir tout votre sol avec ce matériau.

↑ Sommaire

Est-il possible de transformer une baignoire en douche ?

Oui, vous avez tout à fait la possibilité de transformer votre baignoire en douche. Cette démarche peut vous permettre de gagner de la place, de Baire des économies d'eau et de faciliter l'accès aux enfants ou aux personnes à mobilité réduite de votre foyer. La douche n'ayant pas de rebord comme la baignoire.

Pour le choix de la douche, tout dépend de vos besoins et de vos possibilités. Cela fera également varier le coût de cette opération. La cabine de douche est celle qui nécessite le moins de travaux et qui s'installe le plus rapidement. Par contre, elle nécessite le changement de tous les revêtements, ce qui augmente le coût.

La douche avec receveur est celle qui coûte le moins cher en matériel sanitaire, mais les revêtements doivent aussi être changés, ce qui augmente la facture.

Enfin, la douche à l'italienne est la solution la plus esthétique. Toutefois, elle nécessite beaucoup de travaux, ce qui complique la démarche.

Quoi que vous choisissiez, il y a plusieurs étapes à suivre pour transformer votre baignoire en douche :

1 - Retirer la baignoire : c'est bien sûr la base de cette opération. Vous devez d'abord retirer le tablier de la baignoire, puis la baignoire en elle-même. Vous devez veiller à conserver le mieux que vous pouvez les revêtements présents lors de cette étape.

2 - Préparer le sol :une fois qu'il n'y a plus la baignoire, vous devez préparer le sol à l'arrivée de la nouvelle douche. La préparation peut être différente selon le type de douche que vous avez sélectionné.

Pour un receveur ou une cabine, vous devez remettre le sol à plat, alors que pour une douche à l'italienne il est nécessaire de creuser un trou pour installer le kit à carreler.

3 - Installer la douche : si vous avez opté pour une cabine de douche ou un receveur, l'installation est assez simple. Toutefois, dans tous les cas, vous devez faire attention à l'étanchéité pour éviter toute fuite sur le long terme.

Si ce n'est pas déjà le cas, vous devrez créer une petite pente pour faciliter l'évacuation des eaux.

4 - Raccorder la douche : bien sûr, après l'avoir installée, vous devez raccorder votre douche à l'eau chaude et l'eau froide. Il est donc nécessaire de changer la robinetterie préalablement installée pour la baignoire. Il faut aussi recaler le siphon avec l'écoulement des eaux usées pour que tout s'évacue facilement.

5 - Faire les finitions : les revêtements muraux et au sol devront être refaits. Vérifiez et refaites également les joints pour éviter les fuites.

✍️ À noter : en moyenne, le coût de la transformation d'une baignoire en douche coûte entre 2 000 € et 10 000 €. En fait, tout dépend des matériaux choisis et de la complexité du chantier.

↑ Sommaire

Quel type de peinture choisir pour une rénovation de salle de bain ?

Si vous avez décidé d'utiliser de la peinture dans votre salle de bain, vous devez bien la choisir, car toutes ne sont pas adaptées à ce type de pièce humide. Vous devez d'abord faire la différence entre la peinture lessivable et la peinture lavable.

La première est particulièrement adaptée aux pièces salissantes et humides, comme la salle de bain. Vous pouvez la nettoyer avec de l'eau et assez énergiquement, ce qui facilite son entretien. Il faut quand même faire attention à ne pas mettre de produits trop agressifs.

La seconde est plus fragile, puisqu'elle ne résiste pas aux nettoyages réguliers. Elle est donc plutôt adaptée aux lieux peu salissants. C'est pourquoi nous ne vous la conseillons pas pour votre salle d'eau.

Aussi, sachez que la finition brillante est plus résistante à l'humidité que la finition satinée, nous vous la recommandons donc pour cette pièce.

💡 À savoir : la peinture acrylique, qui est à base d'eau, est la plus conseillée pour une salle de bain. En effet, elle résiste parfaitement à l'humidité, aux moisissures, à l'eau et à la chaleur. Peu toxique, elle n'a pas d'odeur, l'idéal pour votre salle d'eau.

↑ Sommaire

Quelle couleur choisir pour une salle de bain ?

Le choix de la couleur pour une salle de bain est totalement subjectif. Vous pouvez choisir ce que vous voulez en fonction de l'ambiance que vous souhaitez retrouver dans cette pièce.

En général, cette pièce est composée de tons doux qui rappellent la détente et le bien-être. Toutefois, les couleurs vives ne sont pas interdites et vous pouvez les utiliser si vous en avez envie.

Si vous optez pour une salle de bain avec des couleurs vives, le rouge, l'orange et le jaune sont idéals. Si vous mettez ces couleurs sur les murs, privilégiez des meubles aux tons clairs, afin de ne pas surcharger la pièce.

En revanche, vous pouvez choisir des murs blancs contrastés par des meubles et accessoires aux couleurs vives.

La salle de bain de couleur bleu est un indémodable. Le bleu convient en effet parfaitement à cette pièce, puisque c'est une couleur qui rappelle l'eau. Vous pouvez choisir n'importe quelle nuance, allant du bleu ciel au bleu marine foncé. Allié à du blanc ou du beige, il crée une ambiance romantique, avec du bois, cela modernise votre salle d'eau.

Si vous préférez avoir une atmosphère reposante et zen, vous pouvez choisir des couleurs naturelles, qui sont au top des tendances. Les variantes de beige, le brun doux, le gris minéral ou l'ocre sont idéals pour créer cette atmosphère.

Le vert n'est souvent pas apprécié pour son côté fade, mais en le mettant par touche à quelques endroits, il peut donner l'aspect zen à votre pièce.

Pour renforcer cette ambiance détente, vous pouvez ajouter des meubles et accessoires en bois ou en pierre. Par exemple, un porte-serviettes en bambou, très tendance en ce moment, ou une panière à linge sale en osier.

Si vous souhaitez avoir un rendu élégant, optez plutôt pour des couleurs foncées, telles que le noir, le rouge, le gris ou l'or. Le noir doit être mis par touche, afin de ne pas écraser le reste des couleurs, par exemple sur des meubles.

Associées à un sol en carreaux de ciment ou à du marbre, ces couleurs renvoient une image élégante à votre salle d'eau.

↑ Sommaire

Quels matériaux et équipements choisir pour améliorer le confort d'une salle de bain ?

Le confort dans une salle de bain est primordial, puisque c'est une pièce de détente et d'intimité dans laquelle vous devez vous sentir bien.

En matière de revêtement de sol, le parquet est l'idéal. Bien qu'il soit moins facile à entretenir que le carrelage, il est plus chaleureux à l'œil et plus agréable au toucher. Avec ces différentes versions de couleurs, il peut s'adapter à toutes les ambiances.

Une douche ou baignoire à jet de style balnéothérapie ne peut qu'améliorer le confort de votre salle d'eau. Il en existe plusieurs, telles que la baignoire d'angle balnéo, le hammam, la douche spa, la colonne de douche connectée, etc.

Elles peuvent être dotées d'options et vous proposer une ambiance lumineuse ou de la musique.

Plusieurs autres équipements peuvent rendre votre salle de bain confortable, tels que :

  • Le miroir entouré de LED : il offre une meilleure visibilité ;
  • L'étagère de douche : pour ranger tous vos produits ;
  • Le sèche-serviettes intelligent : il peut détecter votre présence pour savoir quand il doit s 'enclencher, être piloté à distance via une application ou encore adapter le chauffage à la température souhaitée ;
  • Les spots encastrés dans le plafond : ce qui évite d'avoir un éclairage qui pend ;
  • Rangements sous l'évier : ils permettent de gagner de la place.

Si votre salle de bain est petite et que vous avez besoin de gagner de la place, privilégier les lavabos encastrés ou sur piédestal, qui prennent moins de place que les vasques.

↑ Sommaire

Quelle taille doit faire la salle de bain ?

En fonction du nombre de personnes qui l'utilisent et du type de salle de bain dont vous avez besoin, la taille peut varier du simple au double.

Suite parentale : quelle taille doit faire la salle de bain ?

Si vous créez une salle de bain attenante à votre chambre pour faire une suite parentale, vous devez bien calculer sa taille. Au minimum, nous vous conseillons de créer un espace de 2 m2, qui vous permet d'installer une douche. Le bac de douche standard mesurant en général 90 cm x 90 cm.

Si vous souhaitez installer une vasque, il sera sûrement nécessaire d'agrandir un peu votre salle d'eau, entre 2,50 et 3 m2. Bien sûr, si vous avez plus d'espace, vous pouvez l'utiliser, ce ne sera que plus confortable.

Pour gagner de la place dans votre suite parentale, pensez à la porte coulissante. Elle permet ainsi de différencier la salle d'eau de la chambre sans vous faire perdre de l'espace.

Elle peut être installée avec les portes du dressing, ce qui permet d'avoir une porte avec une double utilité : fermer le dressing et séparer les 2 espaces.

Si vous le pouvez, il est idéal qu'une ouverture vers l'extérieur soit présente, afin d'aérer la pièce et d'avoir accès à la lumière naturelle.

↑ Sommaire

Travaux d'une salle de bain familiale : quelle taille doit-elle faire ?

Si vous avez des enfants encore jeunes ou si vous souhaitez pouvoir vous détendre dans une baignoire, mais que vous souhaitez également avoir une douche, pour la praticité, comptez au moins 5 m2 à 6 m2.

Ainsi, en plus de la douche et de la baignoire, vous pourrez installer une vasque simple ou double. Il est en effet important pour une salle de bain familiale qu'il y ait des équipements adaptés, afin que tout ce petit monde ne se bouscule pas le matin.

La baignoire d'angle peut être idéale pour votre salle d'eau, afin d'optimiser l'espace. En moyenne, la taille varie de 120 à 180 cm de longueur avec une largeur d'au moins 70 cm.

Enfin, choisissez bien votre sèche-serviettes. Plus vous êtes nombreux, plus il y a de serviettes à sécher, il faut donc opter pour un grand modèle si vous êtes plusieurs à l'utiliser.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
Publié le 04/03/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Recevoir des devis pour mes travaux 👍