Assurance habitation à partir de 6,95€*

Quelle assurance habitation pour les aménagements extérieurs ?

Lorsque vous souscrivez votre assurance habitation, vous devez savoir que les garanties se limitent généralement à votre logement lui-même. De ce fait, si vous disposez d'un jardin, d'une terrasse ou encore d'une piscine, il est essentiel de les couvrir en supplément. Alors quels sont les équipements considérés comme des aménagements extérieurs ? Est-il obligatoire de les assurer ? Quelles sont les garanties qui permettent de les couvrir ? Nos explications.

aménagements extérieurs d'une maison pris en charge par l'assurance habitation

Assurance habitation : quels sont les équipements appelés aménagements extérieurs ?

Tout d'abord, il est important de distinguer les dépendances des aménagements extérieurs. Bien que ces dernières soient souvent installées à l'extérieur du logement, elles sont couvertes par une garantie dédiée, différente de celle pour les équipements extérieurs.

Ces derniers peuvent avoir une valeur très élevée et sont très nombreux. Pour les protéger, vous avez la possibilité de souscrire des garanties complémentaires dans votre assurance habitation. Et ce, quel que soit votre statut au sein du bien : locataire ou propriétaire.

Pour trouver une couverture adaptée à ces aménagements, vous pouvez en discuter avec votre assureur. Vous devrez alors lui lister les équipements dont vous disposez à l'extérieur de votre habitation, en les distinguant des éventuelles dépendances.

La liste des équipements considérés comme des aménagements extérieurs par l'assurance habitation est longue. Parmi ceux qui sont les plus communs, on peut parler des :

  • Terrasses ;
  • Pergolas ;
  • Barbecues immobiles (ex : ceux qui sont incrustés dans le sol avec une construction);
  • Jacuzzis, piscines et spas ;
  • Cours extérieures ;
  • Mobiliers extérieurs (ex : salon de jardin) ;
  • Bassins (ex : puits, mares, fontaines) ;
  • Jardins et ce qui se trouve dessus (arbustes, arbres) ;
  • Murs et escaliers qui ne sont pas rattachés aux murs du logement ;
  • Kiosques et portiques de jardin ;
  • Barrières, clôtures et portails ;
  • Jeux pour enfants (ex : toboggan, balançoire).

En fonction de vos équipements et de votre assureur, cette liste peut être allongée, elle présente seulement les principaux aménagements extérieurs. Lorsque vous souscrivez votre contrat, essayez de faire une liste détaillée à votre assureur, pour qu'il puisse vous conseiller au mieux.

↑ Sommaire

Est-il obligatoire d'assurer les équipements extérieurs ?

En tant que particulier, vous n'avez aucune obligation d'assurance pour vos équipements extérieurs, et ce que vous soyez copropriétaire, propriétaire ou locataire du logement. En effet, il n'y a que l'habitation en elle-même qui peut être soumise à cette obligation.

Toutefois, ces équipements peuvent avoir une valeur très importante et il peut être essentiel de les couvrir. En effet, avec votre assurance habitation classique, ils seront pris en charge seulement au titre de la responsabilité civile, donc au niveau des dommages causés aux tiers.

Pour espérer percevoir une indemnisation en cas de sinistre, vous devez souscrire une garantie spécifique, qui prendra en charge les dommages causés à vos aménagements extérieurs. Elle est facultative et est donc une option de l'assurance habitation.

En contrepartie de la couverture qu'elle assure à vos équipements, votre prime augmentera avec cette garantie dédiée.

Bien souvent la protection du jardin et des équipements qui s'y trouvent est mise de côté par les assurés. Pourtant, ces aménagements peuvent coûter cher et une couverture en cas de vol ou de dégât est essentielle pour diminuer votre reste à charge.

↑ Sommaire

Quelles sont les garanties de l'assurance habitation pour protéger ses aménagements extérieurs ?

Pour protéger vos aménagements extérieurs, il existe 2 grandes garanties optionnelles : la garantie jardin et la garantie piscine. Vous pouvez alors souscrire l'une ou l'autre, voire les 2, en fonction de vos besoins.

La garantie jardin

La garantie jardin est très utile, car elle protège bien entendu votre jardin, mais aussi les équipements qui s'y trouvent. Cette partie de votre logement est exposée à de nombreux risques, notamment au niveau climatique (grêle, tempête, sécheresse). Ces intempéries pourraient créer des dommages à votre jardin et les réparations pourraient coûter cher.

Aussi, le mobilier qui est entreposé dans ce dernier pourrait être dérobé. Les vols ne sont en effet pas réservés à l'intérieur du logement, les cambrioleurs peuvent s'arrêter au jardin et voler vos équipements.

De plus, si votre balançoire se cassait avec une tempête et blessait un de vos voisins, la responsabilité civile de votre contrat l'indemniserait.

La garantie jardin peut légèrement différer d'un contrat à un autre, puisque chaque assureur commercialise sa propre garantie. Toutefois, en général il y a 2 formules qui sont proposées:

  • Une qui couvre le jardin : elle prend en charge tout ce qui touche aux espaces verts (massifs, arbres, fleurs) ;
  • Une autre renforcée : elle couvre les éléments de celle précédemment citée et prend en plus en charge le mobilier, les barbecues fixes, les clôtures ou encore le matériel d'entretien.

Quoi que vous choisissiez, la RC sera toujours couverte, que ce soit par une de ces garanties optionnelles ou tout simplement par l'assurance habitation.

La garantie vol et vandalisme n'est souvent pas incluse d'office dans la garantie jardin. Comme pour la plupart des contrats elle fait souvent l'objet d'une souscription optionnelle. Elle couvre le vol de votre mobilier et des autres équipements qui se trouvent dans votre jardin.

Elle est donc essentielle si vos équipements sont onéreux, car elle les indemnisera en cas de vol.

Toutefois, sa souscription est généralement soumise à des conditions, notamment celle d'installer des éléments de sécurité. Ce système de sécurité devra souvent être homologué par l'assureur pour que vous puissiez souscrire cette garantie.

En ce qui concerne le prix de cette garantie, plusieurs assureurs proposent de rajouter quelques euros par mois pour en disposer avec une couverture d'environ 1 450 € pour votre mobilier de jardin.

Bien sûr, tout dépend de l'assureur, du niveau de couverture que vous choisissez et de vos équipements. Vous devrez toujours faire attention aux franchises, qui représentent le montant qui restera à votre charge et aux exclusions.

Ces dernières peuvent par exemple exclure les objets laissés à l'extérieur qui ne font pas partie des aménagements de la couverture. Il faut également étudier les délais de carence, qui déterminent la période pendant laquelle vos garanties ne seront pas effectives, et ce même si vous avez commencé à régler les cotisations.

Le dernier point à vérifier concerne les plafonds d'indemnisation, qui fixent le montant maximum que vous percevrez en cas de sinistre. Ils doivent être cohérents par rapport à la valeur de vos équipements extérieurs.

↑ Sommaire

La garantie piscine

L'un des aménagements extérieurs les plus fréquents chez les particuliers est la piscine. C'est pourquoi les assureurs ont créé une garantie dédiée à cet équipement.

Toutefois, pour être couverte une piscine doit être protégée par des éléments de sécurité. Il est obligatoire qu'elle dispose de 4 dispositifs : une barrière de sécurité avec la norme NF P90-306, un abri avec la norme NF P90-309, une alarme avec la norme NF P90-307 et une couverture de sécurité avec la norme NF P90-308.

Si vous ne disposez pas de ces éléments et que vous avez quand même réussi à vous assurer, vous risquez une amende de 45 000 €. De plus, si vous subissez un sinistre, la compagnie pourrait refuser de vous indemniser.

Comme pour votre jardin, votre piscine est automatiquement couverte par une garantie responsabilité civile par votre assurance habitation. De ce fait, si un accident se produisait, par exemple si un ami chute sur le sol glissant qui entoure votre piscine, les dommages seraient indemnisés par l'assurance.

Pour les dommages que pourrait subir votre piscine, il faudra généralement souscrire une extension de la garantie dommages aux biens, déjà présente dans votre contrat MRH.

D'ailleurs la garantie dédiée à cet aménagement prend généralement en charge les équipements similaires, tels qu'un spa ou un jacuzzi.

Bien souvent la garantie vol et vandalisme sera proposée en option. Elle peut prendre en charge tout le matériel lié à votre piscine (robot de nettoyage, épuisette). Pour y avoir accès, vous devrez souvent installer des équipements de sécurité, comme une alarme ou une caméra de vidéosurveillance.

Généralement, la garantie piscine est vendue à un tarif très avantageux, comme pour la garantie jardin il faudra souvent rajouter quelques euros par mois pour en bénéficier. Bien entendu, des plafonds de garanties, des franchises et des délais de carence pourront être prévus, il faudra alors y faire attention.

L'objectif étant que les plafonds correspondent au moins à la valeur de votre piscine et au coût des réparations en cas de sinistre. Utiliser un comparateur d'assurances en ligne vous permet de trouver la garantie piscine (et la garantie jardin si besoin) la moins chère avec un bon niveau de couverture.

🚨 Attention : il existe des exclusions communes à tous les contrats pour cette garantie.

Généralement, vous ne serez pas indemnisé pour :

  • Les biens qui sont aspirés dans les canalisations de votre piscine ;
  • Le matériel volé qui n'aurait pas été correctement rangé ;
  • Les dommages causés par le poids de la neige sur la bâche de protection ;
  • Les piscines gonflables et hors-sol (plus généralement, celles qui ne sont pas enterrées).

D'autres exclusions peuvent être prévues dans votre contrat, vous devez absolument les vérifier avant de signer. Étudiez plusieurs devis pour les comparer et parlez-en avec votre assureur pour souscrire en toute connaissance de cause.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
05/11/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 6,95€* 👍