Assurance habitation à partir de 7,09€*

Quelle assurance habitation choisir pour une cave ?

Bien que vous ne viviez pas dans votre cave, elle est exposée aux mêmes risques que votre habitation. Un dégât des eaux, un cambriolage ou un incendie ne sont pas exclus. Le rôle de la cave est souvent d'entreposer des biens qui pourraient subir des dégâts en cas de sinistre.

C'est pour toutes ces raisons qu'il est important de vous pencher sur l'assurance de votre cave. Est-il obligatoire de l'assurer ? Votre assurance habitation la prend-elle en charge ? Quelles garanties faut-il souscrire ? Est-ce la même démarche pour une cave à vin ?

cave protégée par une assurance habitation

Est-il obligatoire d'assurer une cave ?

L'assurance habitation n'est pas obligatoire pour tous les occupants d'un logement. En effet, les propriétaires qui vivent dans leur habitation et les propriétaires non-occupants n'ont aucune obligation en la matière. Sauf, bien sûr, si le bien est en copropriété, et que le règlement de celle-ci l'impose.

En revanche, les locataires ont l'obligation de souscrire cette police d'assurance et de protéger au minimum les risques locatifs.

En ce qui concerne la cave, tout dépend de la manière dont l'assureur la considère. Si elle est définie comme une dépendance, alors vous n'avez aucune obligation de l'assurer, quel que soit votre statut d'occupant.

Si elle est considérée comme faisant partie de l'habitation, alors elle sera couverte par l'assurance habitation. Dans ce cas, l'obligation ne revient qu'aux locataires et propriétaires d'un bien en copropriété (si le règlement l'y oblige).

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, l'assurance de votre cave est essentielle, car elle est soumise aux mêmes risques que le reste de votre habitation. Outre les risques d'inondation ou d'incendie, la cave est bien souvent un endroit de stockage de biens matériels. Ces derniers pourraient être volés, il faudra alors aussi les couvrir contre ce risque.

Sans assurance, retenez bien que vous ne percevriez aucune indemnisation en cas de dégradations. D'autant plus, que si elle cause des dommages à des tiers, votre responsabilité civile sera engagée. Cela pourrait par exemple être le cas si un incendie démarre de la cave et se propage chez vos voisins.

↑ Sommaire

L'assurance habitation protège-t-elle les caves ?

Aux yeux des compagnies d'assurance, une cave est définie comme une pièce non habitée, reliée directement ou non à votre habitation. Pour être considérée comme telle, elle ne doit pas non plus avoir un usage professionnel ou être aménagée pour y habiter.

En général, les caves sont considérées comme des dépendances par les assureurs à l'instar d'un grenier ou d'une grange. Souvent la dépendance n'est pas directement liée à l'habitation, mais ne se trouve pas très loin d'elle, en général moins de 10 km et a une superficie limitée.

Toutefois, les assureurs sont libres de les définir comme ils le souhaitent, puisque le Code des assurances n'en donne pas de définition précise. Ainsi, selon la compagnie d'assurance habitation auprès de laquelle vous êtes couvert, la cave pourra être considérée comme une pièce du logement ou une dépendance.

De ce fait, parfois votre contrat couvrira d'office votre cave et d'autres fois, les assureurs vous proposeront de souscrire une garantie supplémentaire.

↑ Sommaire

Comment couvrir ma cave avec mon assurance habitation ?

En fonction de l'assureur et du contrat que vous choisissez, votre cave ne sera pas couverte de la même manière par votre assurance habitation. Les contrats les plus couvrants sont les multirisques habitation. Dans ces derniers, les caves sont généralement prises en charge d'office par l'assurance.

Soit elles sont mentionnées dans une clause spécifique du contrat qui concerne les dépendances, soit elles sont considérées comme une pièce de l'habitation.

Si votre cave n'est à l'origine pas couverte par votre contrat, vous devrez souscrire une garantie dépendance, qui est une garantie complémentaire de l'assurance habitation. Ainsi, cette partie de votre logement sera aussi protégée.

En ce qui concerne le niveau de couverture et les différents risques pris en charge, cela dépend entièrement de votre contrat. Dans la formule de base, vous disposez souvent des garanties incendie, dégât des eaux et responsabilité civile.

Toutefois, si vous le souhaitez, vous pourrez étendre vos garanties en couvrant les risques de dommages aux biens matériels, de vol et de vandalisme. En tout cas, votre qualité d'occupant (locataire ou propriétaire), n'impacte pas du tout ce niveau de protection.

Si vous disposez des biens de valeur dans votre cave, pensez à la signaler à votre assureur, afin que soyez bien couvert.

↑ Sommaire

Comment fonctionne l'indemnisation de l'assurance habitation pour une cave ?

Comme nous l'avons dit au-dessus, l'indemnisation de l'assurance habitation pour une cave dépend de la formule que vous aurez choisie et notamment des plafonds de remboursement.

Ces derniers représentent l'indemnisation maximale que vous percevrez en cas de sinistre. Tous les contrats ne se valent pas sur ce paramètre, il est alors important de bien les étudier avant de souscrire.

De la même manière, faites attention aux franchises, qui peuvent être contraignantes en cas de sinistre. Elles représentent les montants qui restent à votre charge quoi qu'il arrive, il est alors essentiel qu'elles soient assez basses.

Faites attention aux assurances habitation présentées à des prix très bas. Bien souvent, un prix trop attractif est révélateur d'un niveau de couverture bas (franchises élevées et plafonds de remboursement bas).

En ce qui concerne le processus d'indemnisation, en cas de sinistre dans votre cave vous devez le déclarer à votre assureur sous 5 jours. Dans votre déclaration, n'hésitez pas à détailler les circonstances et à joindre des photos des dommages et des factures des biens endommagés.

Attention, il se peut que votre contrat prévoie une clause spécifique qui précise que l'indemnisation est moins élevée pour les dépendances (dont les caves) que pour le reste de l'habitation. Pensez à vérifier cette particularité dans vos conditions générales avant de souscrire votre assurance.

↑ Sommaire

Indemnisation pour un vol dans la cave

Pour que vos biens soient couverts contre le vol, même dans votre cave, il faut que votre assurance habitation le prévoie.

Pour cela, soit votre contrat couvre le vol de la même manière pour tout votre logement, y compris la cave, soit vous devez souscrire une garantie spécifique à ce risque. Cela dépend de ce que propose l'assureur auprès duquel vous avez souscrit.

Quoi qu'il en soit, pour diminuer les risques, la compagnie pourra vous demander d'installer des éléments de sécurité. Cela peut être une serrure 3 points, une porte blindée ou une alarme. Selon votre compagnie, les équipements demandés pourront varier.

Il existe 2 modes d'indemnisation des biens mobiliers, en valeur à neuf et en valeur d'usage. Le premier consiste à vous rembourser à hauteur de la valeur actuelle de votre bien ou en valeur d'usage à laquelle on ajoute un complément souvent égal à la valeur de vétusté. La définition de ce mode d'indemnisation varie selon les assureurs.

Le second représente une indemnisation à la valeur d'achat actuelle à laquelle on soustrait le coefficient de vétusté. C'est-à-dire que le vieillissement du bien au fil du temps est pris en compte. Le remboursement en valeur à neuf est alors plus avantageux, mais il augmente votre prime.

✍️ À noter : les objets de valeur, tels que des tableaux, une collection ou des bijoux, ne sont souvent pas couverts par la garantie vole de l'assurance habitation. Toutefois, certains assureurs proposent une extension pour couvrir ces objets.

↑ Sommaire

Indemnisation pour une inondation de la cave

En ce qui concerne les inondations, les caves sont d'autant plus soumises que le reste de votre habitation à ce risque, du fait qu'elles se trouvent souvent en sous-sol ou en rez-de-chaussée.

Comme pour le vol, vous devrez soit souscrire une garantie supplémentaire pour couvrir votre cave contre ce risque, soit elle sera déjà prise en charge comme le reste du logement. En prenant toujours en compte la franchise et le plafond d'indemnisation qui conditionnent votre indemnisation.

Autrement, la procédure est la même que pour tous les sinistres, vous devrez déclarer le sinistre sous 5 jours, en joignant tous les documents utiles à l'indemnisation.

↑ Sommaire

Comment protéger une cave à vin avec l'assurance habitation ?

La cave à vin est le lieu où vous entreposez vos bouteilles, mais est-elle couverte par votre assurance habitation ? En principe, votre contrat peut la prendre en charge d'office, comme le reste de vos biens mobiliers.

Néanmoins, certaines compagnies prévoient une exclusion pour cette dernière. Surtout si votre cave à vin contient des bouteilles d'exception qui ont beaucoup de valeur. Dans ce cas, vous aurez 2 possibilités.

La première consiste à souscrire une extension spécifique pour votre cave à vin. Certaines compagnies la proposent. Elle peut couvrir d'autres éléments, comme les équipements de votre cave.

La seconde option est d'augmenter la valeur du capital couvert. Ainsi, vos bouteilles et votre cave pourraient être indemnisés à hauteur de vos espérances en cas de sinistre.

L'astuce à retenir est de conserver toutes les factures de vos bouteilles si vous en avez, pour faciliter le calcul de l'indemnisation en cas de sinistre.

↑ Sommaire

Quelles sont les exclusions de la garantie pour la cave de votre habitation ?

Il se peut que votre cave soit soumise à certaines exclusions, même si elle est couverte par votre assurance habitation. En effet, comme nous l'avons dit précédemment, les objets de valeur ne sont souvent pas couverts, à moins de souscrire une extension de garantie.

De plus, à moins d'avoir souscrit une garantie complémentaire spécifique à la protection de votre cave, il est possible que l'indemnisation soit réduite par rapport à celle du reste de l'habitation.

D'autres exclusions peuvent être ajoutées à votre contrat. Vous devez absolument le vérifier dans les conditions générales avant de souscrire votre assurance habitation. Sinon vous risquez d'être déçu de l'indemnisation en cas de sinistre dans votre cave.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 12/10/2021 | Modifié le 17/01/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 7,09€* 👍