Assurance habitation à partir de 7,09€*

La garantie dommages électriques de l'assurance habitation

Quel que soit votre statut au sein du logement (locataire ou propriétaire), vous n'êtes pas à l'abri d'un sinistre d'origine électrique. Ces sinistres peuvent malheureusement endommager des appareils onéreux, tels que votre frigo, votre congélateur ou votre télévision. Pour vous protéger contre ce risque, vous pouvez ajouter la garantie dommages électriques à votre assurance habitation. Nous vous expliquons comment elle fonctionne.

Dommage électrique couvert par l'assurance habitation

Qu'est-ce que la garantie dommages électriques de l'assurance habitation ?

La garantie dommages électriques est bien souvent proposée en option de l'assurance habitation. Elle permet de couvrir plusieurs types d'appareils contre une sous-tension, un court-circuit ou une surtension.

La foudre peut également impacter vos appareils et cette garantie couvre aussi ce risque. Concrètement, tout changement brutal de tension qui affecte vos appareils est couvert par celle-ci.

Tous les appareils que vous utilisez quotidiennement peuvent être couverts, notamment :

  • Vos appareils high-tech : télévision, tablette, ordinateur, smartphone, s'ils sont reliés à une prise secteur ;
  • Vos installations électriques : tableaux électriques, chauffe-eau, interrupteurs, chaudière, stores électriques, climatisation, etc. ;
  • Vos appareils électroménagers : lave-linge, sèche-linge, congélateur, réfrigérateur, lave-vaisselle, sèche-cheveux, lisseur, micro-onde ou four par exemple.

La liste des appareils couverts peut-être plus ou moins étendue, en fonction du niveau de couverture que vous avez choisis et des modalités prévues par l'assureur. Quoi qu'il en soit, le sinistre doit être dû à la foudre ou à un dysfonctionnement électrique.

Vous ne serez pas couvert si un de vos appareils tombe en panne à cause d'un dysfonctionnement interne, s'il a un défaut de fabrication ou s'il n'est pas conforme aux normes obligatoires. Cela fait partie des exclusions de cette garantie.

🚨 Attention : il est important de bien différencier la garantie dommages électriques de la garantie incendie. Elles sont toutes deux complémentaires, mais ne couvrent pas les mêmes risques.

Par exemple, si un dommage électrique provoque un incendie, c'est la garantie incendie qui prendra en charge les dommages sur l'habitation. Par contre, vous ne serez indemnisé de l'appareil électrique qui a pris feu que si vous avez souscrit une garantie dommages électriques.

Par contre, si l'appareil électrique est brûlé par un incendie extérieur, ce sera seulement la garantie incendie qui vous indemnisera.

↑ Sommaire

Quand est-il intéressant de souscrire une garantie dommages électriques ?

Comme nous venons de le voir, la garantie dommages électriques est la plupart du temps optionnelle dans l'assurance habitation. Il est conseillé de la souscrire si vous disposez d'appareils électriques récents.

En effet, dans ce cas, vous avez tout intérêt à la souscrire pour ne pas avoir à repayer un appareil suite à un sinistre d'origine électrique. Surtout pour les appareils électroménagers, qui sont particulièrement onéreux.

Bien que l'ajout de cette garantie implique une augmentation de votre prime, son coût reste minime par rapport au prix de vos appareils. De plus, les tarifs varient d'une compagnie à une autre, une simple comparaison peut alors vous permettre de réduire la prime au maximum.

↑ Sommaire

Assurance habitation : quelles sont les conditions de la garantie dommages électriques ?

Pour que votre garantie dommages électriques fonctionne, il faut que le sinistre provienne :

  • D'un changement de tension inattendu et accidentel ;
  • D'un effet du courant électrique ;
  • De la foudre ;
  • D'une explosion, d'un incendie ou d'une implosion des appareils électriques. Dans ce cas, les dommages causés au logement sont couverts par la garantie incendie et l'appareil électrique en question sera remboursé par la garantie dommages électriques.

Toutefois, cette garantie n'a pas de règle figée et il est possible que d'un assureur à un autre les modalités et conditions de fonctionnement ne soient pas les mêmes. C'est pourquoi, nous ne pouvons vous conseiller que de consulter vos conditions générales et particulières.

Fournies en même temps que votre contrat, elles vous permettent de connaître toutes les modalités de votre assurance (conditions de prise en charge, tarif, franchise, délai de carence, etc.).

↑ Sommaire

Comment déclarer un sinistre dommage électrique à son assurance habitation ?

Si vous subissez un dommage électrique sur un de vos appareils, la première chose à faire est de regarder votre contrat. En effet, en général, vous devez suivre la procédure générale comme pour les autres sinistres, mais certains assureurs prévoient une démarche spécifique pour cette garantie.

Sauf si votre contrat prévoit un autre délai, vous avez 5 jours pour déclarer votre sinistre. Si jamais vous vous trouvez dans une situation exceptionnelle, comme une hospitalisation, et que vous n'avez pas déclaré votre sinistre dans les temps, l'assureur est obligé de la prendre en compte.

En dehors des situations exceptionnelles, faites attention aux délais, car en cas de dépassement, l'assureur peut refuser de vous indemniser.

Dans votre déclaration, vous devez mentionner :

  • Vos coordonnées : nom et adresse ;
  • Votre numéro de contrat ;
  • La liste des dommages : n'hésitez pas à joindre des photos pour appuyer votre dossier ;
  • Les preuves d'achat des équipements endommagés : factures d'achat, factures d'entretien ;
  • La date et le lieu du sinistre ;
  • Une description détaillée des circonstances.
💡 À savoir : en cas de dommages dus à un orage, vous pouvez contacter la société Agate France, qui vous permet de connaître le lieu de passage exact de la foudre. Ainsi, vous pourrez prouver le lien entre le phénomène naturel et le dommage électrique sur votre appareil.

Surtout, ne faites aucune démarche sans avoir obtenu l'accord de votre assurance habitation. En effet, vous ne devez pas déplacer l'appareil détérioré, ni le remplacer, sans que votre assureur ne vous ait dit de le faire. Sinon, vous risquez de ne pas être indemnisé.

En ce qui concerne l'envoi de votre déclaration de sinistre, vous pouvez le faire par mail, par courrier, par téléphone ou directement en agence. Sachez que certaines compagnies proposent de faire une déclaration en ligne, depuis une application mobile ou depuis votre espace client en ligne.

↑ Sommaire

Quelle indemnisation pouvez-vous percevoir pour un dommage électrique ?

Après un dommage électrique, les modalités d'indemnisation varient d'un contrat à un autre et en fonction des dommages subis.

Si la foudre a endommagé plusieurs équipements électriques et que le montant des dégâts est élevé, l'assureur mandatera sûrement un expert. C'est alors ce professionnel qui estimera le montant des dégâts dans son rapport.

L'assureur vous fera une proposition d'indemnisation par rapport aux conclusions de l'expert.

Si les dommages sont mineurs, notamment si un seul appareil a été touché, la présence d'un expert ne sera pas nécessaire. Vous devrez demander un devis de réparation ou de changement de l'appareil défectueux à un artisan, désigné par votre assureur ou non.

L'assureur vous proposera un montant d'indemnisation en fonction de ce devis et du prix d'achat initial (sur facture).

En ce qui concerne le mode d'indemnisation, plusieurs options sont possibles :

  • Remboursement en valeur à neuf ;
  • Indemnisation en valeur de revente ;
  • Remboursement à la valeur d'achat avec application de la vétusté.

Le plus souvent, la garantie dommages électriques prévoit un remboursement en valeur à neuf. Ne vous méprenez pas, cela ne signifie pas que vous serez remboursé de la valeur d'achat de l'appareil.

En réalité, cela correspond à la valeur à neuf actuelle, à laquelle un coefficient de vétusté peut être appliqué pour prendre en compte l'usage de l'équipement. Votre indemnisation peut alors être considérablement réduite par rapport au prix d'achat, puisque certains appareils, notamment dans l'informatique, subissent une baisse de prix importante quelques mois après leur sortie.

Une franchise peut aussi venir réduire votre indemnisation, selon les modalités prévues dans votre contrat.

L'indemnisation suite à un dommage électrique peut donc être différente pour chacun. Tout dépend du contrat d'assurance habitation que vous avez souscrit.

✍️ À noter : si votre installation électrique est vétuste, il est possible que l'assureur diminue votre indemnisation, voire refuse de vous la verser. En effet, en tant que propriétaire, vous devez vous assurer de la conformité de l'installation et qu'il n'y a pas d'éléments dangereux (fils dénudés, prises ouvertes, etc.).

Si vous êtes locataire, vous devez entretenir les équipements et installations électriques du logement (ex : entretien annuel de la chaudière). Si l'expertise après le sinistre révèle qu'il y avait une défaillance électrique, un manque d'entretien ou une non-conformité, il pourra supprimer l'indemnisation.

Enfin, sachez que certains assureurs prévoient une limite d'âge pour indemniser vos appareils électriques, en général elle est comprise entre 8 et 10 ans. Tous vos appareils plus anciens ne seront alors pas indemnisés en cas de dommage électrique, quelle qu'en soit l'origine.

↑ Sommaire

Comment éviter un sinistre d'origine électrique chez soi ?

Que vous disposiez ou non de la garantie dommages électriques dans votre assurance habitation, il est préférable de ne pas subir ce type de sinistre. Nous vous donnons alors quelques conseils pour éviter un sinistre d'origine électrique chez vous :

  • Installez un disjoncteur parafoudre ou des prises parafoudre : ces équipements ont pour objectif d'éviter les dommages électriques aux appareils du logement en situation d'orage ou de défaillance électrique ;
  • Débranchez vos appareils électriques : lorsque vous quittez votre logement pour quelque temps (ex : vacances) ou lorsque vous voyez un orage arriver ;
  • Coupez l'électricité du logement en cas de situation dangereuse : notamment si un orage est très violent ou si la foudre tombe proche de vous ;
  • Installez des prises réglementaires : vous pouvez également faire contrôler la conformité de votre installation régulièrement, afin de ne pas prendre le risque de ne pas être indemnisé ;
  • Conservez toutes les factures de vos appareils électriques : ainsi en cas de sinistre, vous pourrez les donner à votre assureur pour avoir une indemnisation adaptée à la valeur de vos biens.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 29/07/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 7,09€* 👍