Comment doit-on assurer un logement étudiant ?

Être étudiant signifie très généralement devenir locataire d'un logement. En effet, plus de la moitié des étudiants français quittent le logement familial pour pouvoir faire ses études. Pour assurer la protection de ces jeunes, beaucoup de questions se posent sur l'assurance des logements étudiants. C'est pourquoi nous souhaitons vous éclairer sur le fonctionnement des assurances de logement étudiant.

assurance logement étudiant

Est-il obligatoire d'assurer son logement étudiant ?

L'assurance habitation est obligatoire pour tous les logements étudiants. Cependant, la loi a défini certaines situations dans lesquelles vous n'êtes pas obligé de souscrire une assurance habitation :

- Si le logement que vous louez est meublé, vous n'êtes pas dans l'obligation de l'assurer.

- Dans le cas où vous louez un logement au titre de résidence secondaire, l'assurance habitation n'est pas obligatoire pour le locataire.

- Enfin, la loi vous dispense d'assurer votre logement lorsque vous résidez dans un foyer étudiant ou jeune travailleur.

Carole F. a accepté une assurance multirisque pour seulement 3,23 euros / mois avec des options avec ce dispositif

Dans tous les autres cas (location de logement vide par exemple), vous devez fournir une attestation d'assurance à votre loueur qu'il soit un particulier ou un professionnel. Dans les cas où vous n'êtes pas obligé, il est tout de même très conseillé d'en avoir une. En effet, rien que la responsabilité civile vous couvrira pour les dommages causés au logement et au propriétaire.

Quelle assurance habitation choisir pour un logement étudiant ?

Lorsque vous devez assurer un logement loué pour vos études, vous pouvez vous en tenir au minimum. En effet, l'assurance qui est obligatoire est la couverture de votre responsabilité civile. Cette formule d'assurance vous protège ainsi que le logement mais pas contre les dommages causés aux voisins.

Il existe également des offres un peu plus complètes. Il s'agit en fait de l'assurance pour les "risques locatifs". En effet, on y retrouve les garanties dégât des eaux, bris de glace, incendie, vol et catastrophe naturelle. Ces options de base sont parfois assez utiles selon le logement loué. Pour les logements à l'étranger, il existe aussi l'assistance pour les stages à l'étranger. Beaucoup d'assureurs adaptent leurs offres au profil étudiant.

Vous pouvez également souscrire une assurance multirisques habitation. Il s'agit de la formule la plus complète et la plus protectrice. Vous pouvez y ajouter plusieurs garanties et leur étendue sera plus grande. C'est une formule très peu utilisée pour les logements étudiants.

En général, il n'est pas conseillé de souscrire une assurance avec trop de garanties inclues. En tant que locataire, certaines garanties ne sont vraiment pas nécessaires. De plus, moins vous avez d'options dans votre contrat, moins vous paierez cher. Et en tant qu'étudiant cela n'est pas négligeable.

Comment assurer un logement étudiant en colocation ?

Pour assurer un logement étudiant en colocation, il suffit qu'un des deux locataires souscrive une assurance habitation. Ceci vous met dans la légalité pour l'assurance minimale. Cela semble être une bonne solution mais il faut savoir que, lors d'un sinistre, la responsabilité de chacun est engagée. Ainsi, en cas de franchise, les deux locataires doivent régler leur part en fonction de la répartition du paiement du loyer.

Alors, il est fortement recommandé que chaque locataire soit couvert par une assurance habitation. Vous pouvez vous assurer avec une assurance pour les "risques locatifs". Le contrat peut être souscrit par les deux locataires dans la même compagnie d'assurance. Les deux noms sont ainsi inscrits sur le même contrat. Ou bien il est aussi possible que vous souscriviez un contrat chacun de votre côté. Il n'y a aucune obligation de souscrire un contrat commun.

Dans le cas d'un changement de colocataire, vous pouvez simplement demander à votre assureur de changer le nom et il fera un avenant à votre contrat. Cela vous permet d'éviter de souscrire un nouveau contrat.

Doit-on assurer une chambre chez l'habitant ?

Lorsqu'un étudiant fait le choix de louer une chambre chez l'habitant, la loi ne l'oblige pas à souscrire une assurance habitation. En effet, comme le propriétaire a déjà déclaré la situation à son assureur, la chambre est déjà couverte. Théoriquement, la couverture du propriétaire est suffisante.

Dans la réalité, il est toujours conseillé à l'étudiant de souscrire également une assurance de son côté. Le strict minimum est suffisant pour au moins couvrir sa responsabilité civile. Cela lui permet d'être protégé en cas de sinistre qui peut engendrer des frais bien au-delàs d'une prime d'assurance habitation.

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin