Assurance habitation à partir de 7,09€*

Assurance habitation en colocation : comment s'assurer ?

L'assurance multirisque habitation est le contrat le plus couvrant des assurances habitation. En cas de colocation, plusieurs questions s'installent quant au contrat qu'il faut choisir. L'assurance multirisque doit-elle être systématiquement souscrite ? Comment trouver le bon contrat pour une colocation ? Nous vous répondons.

une colocation dans un logement assuré par une assurance habitation

Les particularités du contrat de bail d'une colocation

Le contrat de bail d'une colocation comprend quelques particularités, par rapport aux baux  "classiques ". La colocation implique que plusieurs personnes vivent sous le même toit et pourtant aucune loi ne régit cette manière de vivre dans un foyer.

Le bail est la seule garantie pour les colocataires et le propriétaire qui prouve la colocation et c'est pourquoi vous devez y prêter une attention particulière. Pour éviter les désagréments en cas de conflit dans la colocation, vous devez connaître quelques notions du bail d'une colocation.

Notamment, la clause de solidarité, qui précise que tous les colocataires sont garants du paiement des loyers ce qui signifie que si un des habitants du foyer ne paye pas, les autres devront payer à sa place.

Le bail mentionne également le montant de la caution, la somme qui permet au propriétaire de s'assurer une somme d'argent en cas de non-paiement des colocataires ou de dégradation du logement.

Il contient également une clause résolutoire qui indique qu'en cas de non-paiement des loyers, de non-souscription à une assurance habitation qui couvre les risques locatifs ou de non-paiement de la caution, le propriétaire peut rompre le contrat.

Si les colocataires ont des garants, leurs noms seront également notés dans le bail. C'est en général le cas si l'ensemble des revenus des colocataires ne correspond pas à 3 fois le montant du loyer.

Enfin, le contrat de bail d'une colocation mentionne les modalités de paiement du loyer (date et périodicité). En général, il est plus simple d'ouvrir un compte commun entre tous les colocataires ou qu'un seul paye et qu'il se fasse rembourser pour verser le loyer en une seule fois au propriétaire.

Tous les colocataires doivent signer le contrat de bail, puisque c'est cette signature qui prouve que chacun fait partie de la colocation. Ainsi, cela vous permettra de souscrire une assurance habitation pour colocation.

↑ Sommaire

L'assurance multirisque habitation est-elle obligatoire en colocation ?

Pour toutes les locations, la loi oblige les locataires à souscrire un contrat d'assurance habitation. Le minimum obligatoire est un contrat qui couvre les risques locatifs et la responsabilité civile du locataire. Quel que soit le type de location dont il s'agit (seul, à plusieurs, appartement, maison, etc.), le logement doit être couvert.

Le propriétaire vous demandera d'ailleurs de lui fournir une attestation d'assurance au moment de la signature du bail, qui prouve que vous avez bien souscrit ce contrat. Si vous ne le faites pas, le propriétaire est en droit d'annuler votre bail.

En colocation, vous avez donc l'obligation de souscrire un contrat avec au moins ces garanties. Toutefois, hormis ces 2 types de garanties, vous n'avez pas d'autre obligation. En d'autres termes, vous avez le choix de souscrire une meilleure formule ou non.

Pour couvrir les dommages aux biens que vous avez emménagés dans le logement, vous pouvez souscrire une multirisque habitation. Ainsi, vous serez couvert pour davantage de risques, si vous en avez les moyens bien sûr.

↑ Sommaire

Comment assurer une habitation en colocation ?

Dans le cas d'une colocation, il n'y a pas de règle précise quant à la souscription du contrat d'assurance habitation. En effet, il y a 2 possibilités pour assurer un logement en colocation.

Tout d'abord, les colocataires peuvent souscrire un contrat unique sur lequel les noms de chacun apparaissent. En fait, il n'y aura qu'un seul souscripteur, les autres colocataires seront seulement déclarés sur le contrat. Cette solution permet d'avoir le même niveau de protection pour tous les locataires.

L'autre solution est que chaque locataire souscrive un contrat individuel avec les garanties qu'il souhaite. La souscription de l'assurance habitation est alors indépendante et le niveau de couverture est propre à chaque contrat.

De préférence, les colocataires souscrivent leur contrat individuel auprès de la même compagnie. Ainsi, cela évitera les litiges en cas de sinistre. Pour pouvoir choisir cette option, il faut que chaque colocataire dispose d'un bail individuel.

En plus du ou des contrats des colocataires, le propriétaire peut lui aussi souscrire une assurance habitation, voire une multirisque habitation, afin de compenser le manque de garanties des contrats des locataires.

Quoi qu'il en soit, si le logement est dans une copropriété, l'assurance habitation est obligatoire pour le propriétaire, au moins avec la garantie responsabilité civile.

Aussi, dans le cas où vous et vos colocataires ne souscrivez pas le contrat, au lieu de résilier votre bail, le propriétaire peut choisir de souscrire le contrat à votre place. Il pourra alors reporter le montant des cotisations sur les loyers et une majoration de maximum 10 % pour les démarches.

↑ Sommaire

Quelles garanties choisir pour l'assurance habitation d'une colocation ?

Comme nous l'avons dit, en colocation vous devez souscrire une assurance habitation avec au moins une garantie des risques locatifs. Normalement votre contrat devra aussi contenir une garantie responsabilité civile.

Ainsi, les dommages matériels ou corporels que vous pourriez causer à autrui seront couverts.

Si vous souhaitez couvrir davantage de risques, vous pouvez souscrire une multirisque habitation. Ainsi, vous pourrez bénéficier d'une garantie dommages aux biens, qui permet de protéger les biens mobiliers de chaque colocataire.

Si vous constatez qu'il y a une grande différence de valeur entre les biens des différents colocataires, il serait plus judicieux que chacun souscrive une assurance individuelle. Ainsi, ceux qui ont des biens d'une valeur élevée pourront s'assurer à hauteur de cette valeur, sans pénaliser les autres avec une prime trop élevée.

D'autres garanties optionnelles peuvent être ajoutées au contrat. C'est notamment le cas de la garantie contre le vol, qui sera généralement incluse d'office dans les contrats MRH. Pour vous protéger en cas de litige avec un tiers, par exemple un voisin, vous pouvez ajouter une protection juridique.

↑ Sommaire

Assurance habitation : que faire en cas de changement de locataire ?

Pendant la durée du bail de location, il y a de fortes chances que la composition du foyer change, un locataire peut partir et un autre y entrer. Dans ce cas, vous devez absolument le signaler à votre assureur.

Si un seul contrat avait été souscrit pour tous les colocataires, vous devez contacter l'assureur par téléphone, en ligne ou par lettre recommandée au plus vite. L'assureur fera alors un avenant pour modifier le nom des locataires inscrits au contrat.

Si jamais chaque colocataire avait souscrit une assurance individuelle, celui qui part devra le déclarer à son assureur et si un nouveau colocataire entre, il devra souscrire son propre contrat.

Vous pourrez également contacter votre assureur si vous souhaitez modifier les garanties de votre assurance pour les adapter aux évolutions de la colocation.

↑ Sommaire

Où trouver la meilleure assurance multirisque habitation colocataire ?

La multirisque habitation pour une colocation est accessible dans la plupart des compagnies d'assurances. En effet, c'est un cas de figure qui n'est pas rare, les offres sont donc nombreuses.

Parmi ces offres, vous pouvez trouver la meilleure en vous servant d'un comparateur disponible quand vous le souhaitez. Afin que chacun ait la chance de trouver le contrat adapté à sa situation, nous avons mis à votre disposition un outil de comparaison qui sélectionne les meilleurs devis du marché.

Il vous suffit de remplir un questionnaire qui permet au comparateur de trouver les contrats qui vous correspondent. Les questions se portent sur :

  • La valeur des biens mobiliers à couvrir ;
  • Le nombre de colocataire à assurer ;
  • Les antécédents d'assurance de chacun ;
  • Les caractéristiques du logement : maison ou appartement, nombre de pièces, surface habitable, dépendances, aménagements extérieurs.

Une fois que vous avez obtenu les résultats, vous pouvez comparer les prix, les garanties et formules, les garanties optionnelles, les exclusions et les franchises. Ainsi, vous serez sûr de choisir le meilleur contrat pour votre colocation.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 08/12/2021 | Modifié le 14/01/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Assurance habitation à partir de 7,09€* 👍