Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Faut-il choisir une assurance emprunteur avec capital restant dû ?

Vous le savez, lorsque vous choisissez une assurance de prêt, vous devez étudier toutes les conditions de chaque offre. Parmi elles, la prime est bien sûr un élément important. Elle est représentée par le taux annuel effectif d'assurance, qui peut être fixé sur le capital initial ou sur le capital restant dû. Dans le second cas, les cotisations seront dégressives au fur et à mesure du temps. Alors, quand faut-il choisir ce mode de calcul privilégié par les assureurs indépendants ?

exemple d'une assurance emprunteur sur capital restant dû

Qu'est-ce que le capital restant dû d'une assurance emprunteur ?

Le capital restant dû d'une assurance emprunteur, représente simplement la somme qu'il vous reste à rembourser pour votre emprunt. On peut le trouver sur le tableau d'amortissement, actualisé chaque année.

Pour le calculer, vous avez besoin de plusieurs éléments, notamment les suivant :

  • Le capital de départ ;
  • La durée du prêt ;
  • Le taux d'intérêt du crédit ;
  • Tous les frais liés au crédit : assurance, frais de dossier, etc.

Comme les intérêts et le taux d'assurance s'ajoutent au capital emprunté, la formule exacte de calcul du capital restant dû est un peu complexe.

De manière grossière, il faut calculer le coût total du prêt, le diviser par la durée (en années) du crédit pour obtenir le remboursement annuel du prêt. Chaque année, vous pourrez alors soustraire cette somme au coût total du prêt de départ pour savoir ce qu'il vous reste à payer.

Pour vous simplifier le calcul, plusieurs sites mettent à votre disposition des calculettes qui permettent d'estimer votre capital restant dû. Pour obtenir le résultat, vous devrez indiquer le montant emprunté, le taux d'intérêt du crédit, la durée de remboursement et la date à laquelle vous avez commencé à payer les échéances.

↑ Sommaire

Capital restant dû et capital de départ : 2 modes de calcul des cotisations

Lorsque la compagnie estime le prix de votre assurance de prêt, elle a le choix entre 2 modes de calcul :

  • Le TAEA sur le capital de départ : le calcul se base sur le capital emprunté, on dit que c'est une prime constante, puisqu'elle reste la même du début à la fin du remboursement du prêt ;
  • Le TAEA sur le capital restant dû : là, le calcul se base sur le capital qu'il reste chaque année à rembourser. Les cotisations sont alors variables, puisque le montant qu'il reste à rembourser diminue chaque année.

Généralement, les assureurs indépendants proposent des primes calculées sur le capital restant dû, alors que les banques basent leurs cotisations sur le capital de départ. Toutefois, cela peut varier en fonction de la banque ou de l'assureur que vous choisissez.

En fonction de la compagnie auprès de laquelle vous souscrivez votre assurance, votre prime pourra être variable ou constante. C'est en fonction de votre projet (remboursement anticipé ou non par exemple) et de votre budget que vous devrez choisir la solution qui vous convient le mieux.

↑ Sommaire

Pourquoi choisir une assurance emprunteur sur le capital restant dû ?

Comme nous l'avons expliqué, les cotisations basées sur le capital restant dû diminuent chaque année. C'est assez logique, puisqu'elles sont calculées sur le montant qu'il vous reste à rembourser, qui lui diminue au fil du temps.

Au départ, pendant les premières années de remboursement du crédit, vos cotisations seront assez élevées, puis elles diminueront, surtout vers la fin de la durée du prêt. La dernière cotisation sera d'ailleurs presque nulle, puisque le capital restant dû sera très bas et que les TAEA sont généralement de l'ordre de 0,06 % à 0,4%.

Par exemple, s'il vous reste 1 000 € à rembourser et que votre TAEA est de 0,32 %, votre dernière cotisation annuelle sera de 3,20€. Avec une si petite prime, vous pourrez réinvestir l'économie d'argent dans d'autres dépenses.

Néanmoins, le montant des premières cotisations est assez élevé puisque les premières années vous remboursez en majorité des intérêts. Ce qui aura pour conséquence, une diminution très faible du capital restant dû et donc des cotisations au départ.

Concrètement, le réel avantage de la prime calculée sur le capital restant dû est à la fin du remboursement du crédit. C'est en effet à ce moment que les primes seront vraiment basses et que le coût de votre prêt diminuera.

Pour choisir ce mode de calcul des cotisations, il faut alors être sûr de rembourser le crédit jusqu'au terme. Dans ce cas, la prime variable est beaucoup plus intéressante financièrement qu'une prime constante. Si vous prévoyez un remboursement anticipé, vous ne profiterez pas des bénéfices de cette solution et il sera plus avantageux de choisir une prime constante.

↑ Sommaire

Comment comparer les assurances de prêt sur le capital restant dû ?

Vous le savez, lorsque vous faites une demande de crédit, le taux d'intérêt n'est pas l'unique élément à étudier. En effet, le taux annuel effectif d'assurance est tout aussi important. Surtout en sachant, que votre assurance peut représenter jusqu'à 1 tiers du coût total de l'emprunt.

En choisissant une prime calculée sur le capital restant dû, le TAEA sera appliqué chaque année sur un nouveau montant. Cette modification est faite par rapport au tableau d'amortissement, dont le montant diminue chaque année.

Par exemple, pour un capital de départ de 100 000 €,avec un TAEA de 0,3 % et un coût total du crédit de 15 000 € la première année votre prime sera d'environ 350 €, en sachant que les intérêts sont souvent regroupés sur les premières années de remboursement. Votre dernière prime d'assurance pourrait alors être seulement d'une trentaine d'euros.

Lorsque vous comparez les offres, vous devez alors bien étudier le coût total du crédit sur le long terme. C'est le meilleur moyen de faire la comparaison entre les différentes propositions.

Bien sûr, outre le tarif, vous devrez regarder les garanties et les conditions d'indemnisation de chaque assurance. D'ailleurs, ce sont ces éléments que vous devez analyser en premier, puisqu'ils conditionnent la qualité de votre couverture et le prix. C'est à garanties égales que vous pourrez ensuite bien comparer les taux d'assurance emprunteur.

Pour utiliser notre comparateur en ligne, il vous suffit d'indiquer quelques informations sur votre prêt (montant emprunté, durée) et sur les garanties exigées par votre banque.

↑ Sommaire

Assurance emprunteur sur le capital restant dû, que se passe-t-il en cas de changement ?

Sur toute la durée de remboursement de votre prêt, certains changements peuvent intervenir. En fonction de ces derniers, votre assurance sur le capital restant dû peut être impactée de manière positive ou négative.

Notamment, lorsque votre prêt est racheté par une autre banque. Le taux nominal de votre crédit va alors baisser et vos mensualités également. Pour faire une double opération, vous pouvez aussi changer d'assurance emprunteur à ce moment. Ainsi, vous pourrez diminuer le coût de votre assurance et donc le coût total du crédit.

Sans changer de banque prêteuse, vous pouvez demander la renégociation de l'emprunt. Comme pour un rachat, l'objectif est de faire baisser le coût de votre prêt ou au moins de diminuer les échéances de prêt. Vous pouvez alors également en profiter pour changer d'assurance et faire baisser le reste du coût du crédit.

Sans changer de contrat, votre prime d'assurance pourrait diminuer. En effet, en renégociant ou en rachetant votre prêt, le tableau d'amortissement pourrait diminuer, par exemple si les intérêts sont moins élevés. De ce fait, votre prime diminuerait.

De la même manière, si vous faites un remboursement anticipé d'une partie du crédit, le montant restant dû va diminuer. De ce fait, le coût de votre assurance va lui aussi baisser.

Par contre, si vous remboursez la totalité du capital en avance, vous perdez les avantages de votre prime variable. En effet, les primes les plus basses, celles qui font diminuer le coût total de votre assurance, arrivent à la fin du remboursement.

En faisant un remboursement anticipé, votre prêt s'arrête avant son terme. Vous aurez alors seulement payé les primes les plus hautes, ce qui n'est pas rentable. C'est par exemple le cas, si vous vendez le bien pour lequel vous avez souscrit l'emprunt.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
21/10/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍