Offre assurance de crédit immobilier : conseils pour choisir

La souscription d'une assurance doit toujours accompagner celle d'un prêt immobilier. En effet, cette couverture permet de s'assurer qu'il y aura toujours remboursement total des prets même en cas de décès, d'invalidité ou de perte d'emploi de l'emprunteur. On constate cependant que depuis un certain temps, faire un meilleur choix en la matière devient plus difficile, les offres étant de plus en plus nombreuses. Ce qui nous a poussés à fournir ces quelques conseils.

meilleur taux assurance immobilier

Les critères déterminants pour le choix d'une offre d'assurance emprunteur

Récupérez en moyenne 102,14 € tous les mois sur votre Assurance de Prêt

Pour ne pas se tromper dans le choix de son assurance de crédit immobilier, l'emprunteur devra tenir compte un certain nombre d'éléments. Le premier parmi ces derniers est l'étendue des garanties et des exclusions. En effet, il se peut que derrière une offre qui semble être alléchante puisse se cacher un contrat à couverture réduite ou prévoyant un nombre très important de conditions d'exclusions. Ce n'est qu'après qu'il faut chercher à savoir si le tarif présenté est raisonnable ou non. Il ne faut pas également oublier de prendre en compte du taux de couverture. En ce qui concerne ce dernier sujet, il est toujours mieux d'opter pour un contrat prévoyant une couverture à 100% des garanties de base.

Après, il faut également prendre en considération des frais de dossier, du montant des mensualités, du coût total de la couverture pendant toute la durée du crédit et le taux annuel effectif de l'assurance jusqu'à la fin du contrat de pret.

Les garanties à souscrire obligatoirement et celles à souscrire facultativement

Pour trouver un meilleur contrat en assurance de crédit immobilier, il est important de se focaliser surtout sur le taux et le coût liés aux garanties obligatoires. Il s'agit de l'assurance décès et de l'assurance invalidité. Une meilleure offre est donc celle qui affiche un meilleur taux de couverture pour ces dernières pour des cotisations d'assurance plus abordables, et cela avec le minimum de conditions d'exclusion.

Cela ne veut cependant pas dire qu'il faut totalement négliger les autres garanties, notamment la garantie perte d'emploi qui permet à la banque de se faire rembourser ses créances, même si l'emprunteur est en situation de chômage en cours de contrat. Là encore, il fait veiller à ce que le taux de couverture soit le plus élevé possible pour des cotisations d'assurance moins dissuasives.

Pour prendre la bonne décision, l'emprunteur ne devra pas hésiter à utiliser un comparateur et/ou à recourir à un courtier en assurance de prêt immobilier.

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »

Pour aller plus loin