Protégez votre entreprise avec une RC Pro

Assurance RC Pro Photographe : Conseils, tarifs et devis

En réalisant le métier de photographe, vous êtes exposé à de nombreux risques, notamment en ce qui concerne votre responsabilité civile professionnelle. Ce métier, situé entre l'art et le commerce, implique en effet un achat de matériel important et la réalisation de prestations de service. Pour vous prémunir contre les risques de mise en cause de votre responsabilité, souscrire une RC Pro est indispensable. Alors, que faut-il savoir sur cette assurance ?

photographe protégé par une son assurance rc professionnelle pour la photographie

Photographe : la responsabilité civile professionnelle est-elle obligatoire ?

La responsabilité civile professionnelle est une assurance essentielle pour un photographe, puisqu'elle vous couvre pendant l'exercice de votre profession. Elle prend le relais à votre place, lorsque votre responsabilité est engagée et que vous devez indemniser les victimes.

La RC Pro n'est obligatoire que pour les professions réglementées, qui sont des activités pour lesquelles plusieurs règles doivent être respectées, afin d'être exercées en toute légalité.

Les photographes ne font pas partie de ces professions, ils n'ont donc aucune obligation de souscrire cette assurance. Néanmoins, elle reste essentielle pour exercer votre métier en toute sécurité.

D'une part, parce que les risques dans votre profession sont nombreux. Les plus courants pour un photographe sont la perte de photos, un client qui trouve que les prestations ont été mal réalisées ou la transmission de virus via l'envoi des photos.

Si vous vivez l'une de ces situations, le client peut se retourner contre vous et vous demander de l'indemniser. Or, cela peut représenter une somme très élevée, qui mettrait en péril la santé financière de votre entreprise. En ayant souscrit une RC Pro, c'est l'assureur qui prendra en charge l'indemnisation de la victime.

D'autre part, cette couverture est de plus en plus demandée par les clients. En effet, pour sélectionner leur photographe, les clients étudient davantage la question de l'assurance. La RC Pro les protège en cas de problème en les indemnisant, ils privilégient donc les professionnels qui ont souscrit cette couverture.

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, vous comprenez bien que la responsabilité civile professionnelle est essentielle pour pratiquer votre activité de photographe en toute tranquillité. D'autant plus que vous pourriez perdre des clients si vous n'en possédez pas une.

↑ Sommaire

Qu'en est-il de la RC Pro pour un photographe auto-entrepreneur ?

En tant qu'auto-entrepreneur, votre responsabilité de photographe peut tout autant être mise en cause. En effet, vous n'êtes pas affranchi de vos obligations et en cas de dommages causés à un tiers pendant la réalisation de vos prestations, vous serez tenu pour responsable.

La RC Pro est alors encore plus indispensable pour vous, puisque par définition votre entreprise est jeune et ne dispose pas de fonds importants. L'impact d'un incident serait alors encore plus important pour vous que pour une grande entreprise.

D'autant plus, qu'en tant qu'auto-entrepreneur vous êtes le seul responsable en cas de soucis. Votre responsabilité est illimitée, ce qui signifie que si vous ne pouvez pas indemniser les victimes, vos biens personnels peuvent être saisis pour rembourser vos dettes.

Pour assurer la pérennité de votre micro entreprise, cette assurance est alors indispensable.

↑ Sommaire

Quels sont les dommages couverts par la RC Pro pour un photographe ?

La RC Pro pour photographe vous couvre pendant l'exercice de votre activité contre 3 types de dommages : matériels, corporels et immatériels. En réalité, elle prend en charge les conséquences financières de ces dommages.

Principalement, les dommages couverts correspondent à des manquements au contrat, tels qu'une imprudence, une faute ou une négligence. Si le client demande une indemnisation, c'est l'assureur qui lui versera.

Voici quelques exemples de dommages couverts :

  • Dommages matériels : vous vous rendez à un mariage pour lequel vous devez réaliser les photos et malencontreusement vous cassez un objet de la décoration en vous appuyant pour faire une photo ;
  • Dommages corporels : toutes blessures involontaires que vous pourriez causer à des tiers sont prises en charge par la RC Pro. C'est par exemple le cas si un de vos équipements tombe sur un tiers et le blesse ;
  • Dommages immatériels : ce sont des dommages qui surgissent en conséquence d'une erreur de votre part, par exemple un retard de prestation. Ils sont assez difficiles à prouver, mais lorsque c'est le cas, ce sont ceux qui engendrent les indemnisations les plus élevées.;

C'est notamment le cas, si le client considère que vous avez raté les photos ou si vous livrez des fichiers en retard.

La RC Pro d'un photographe couvre également les pertes de données. Cela peut par exemple vous concerner, si votre appareil est défectueux et que toutes vos photos ne sont pas enregistrées. Votre client pourra se retourner contre vous et vous demander de l'indemniser pour le préjudice subi. Ce sera alors l'assurance qui le fera à votre place.

💡 À savoir : si votre équipement n'est pas déjà couvert par une assurance souscrite à l'achat, sachez que votre RC Pro peut prévoir une garantie pour le protéger. Celle-ci peut notamment prendre en charge vos trépieds, vos objectifs, votre appareil photo et vos cartes mémoires.

En cas d'indemnisation, une vétusté peut être appliquée, mais cela constitue tout de même une protection supplémentaire pour vous rassurer pendant l'exercice de votre profession.

Votre contrat de RC Pro peut également prévoir une protection juridique. Elle permet de bénéficier d'une assistance juridique en cas de litige et d'une prise en charge des frais de défense et de comparution.

Si vous possédez un local, tel qu'un studio, il peut être plus intéressant de souscrire une multirisque professionnelle. Cette assurance dispose d'une couverture plus large, puisqu'elle peut prendre en charge le local, la responsabilité civile professionnelle et la protection juridique.

↑ Sommaire

Quel est le prix d'une RC professionnelle pour un photographe ?

Le prix d'une RC professionnelle pour un photographe, se situe aux alentours de 175 € par an. Toutefois, ce tarif correspond à une assurance de base, sans garantie complémentaire. Si vous souhaitez protéger votre matériel, la prime sera plus élevée. L'augmentation dépendra d'ailleurs de la valeur des équipements à protéger.

Aussi, si vous souhaitez souscrire une multirisque professionnelle, le prix sera beaucoup plus important, comptez plutôt 500 € par an.

Le tarif d'une RC Pro n'est pas donné au hasard, il est calculé sur la base de plusieurs critères, qui définissent le risque que vous présentez. L'assureur va alors prendre en compte les éléments suivants :

  • Les garanties souscrites : si vous ajoutez des garanties complémentaires, telles que la garantie équipement ou la protection juridique, vous paierez forcément plus cher ;
  • Les plafonds d'indemnisation et les franchises : ce sont 2 éléments qui conditionnent votre indemnisation en cas de sinistre. Si vous optez pour des franchises basses et des plafonds de remboursement élevés, votre prime sera plus importante ;
  • Votre chiffre d'affaires : plus il est important, plus le risque est élevé pour l'assureur, votre tarif sera donc plus élevé ;
  • Votre effectif : plus vous avez de salariés, plus vous présentez de risques. Les entreprises de photographie avec un gros effectif paieront donc plus cher que les auto-entrepreneurs qui travaillent seuls ;
  • La valeur de votre équipement : si vous ajoutez une protection de votre matériel dans votre contrat, sachez que la valeur de votre équipement peut faire varier votre prime. Plus elle est élevée, plus la prime augmente.

En plus de tous ces critères, sachez que chaque assureur est libre de proposer le prix qu'il souhaite. De ce fait, pour un même niveau de risques et de couverture, vous pouvez obtenir des prix très différents.

↑ Sommaire

Comment trouver une responsabilité civile professionnelle pour un photographe ?

Nombreux sont les assureurs à proposer la responsabilité civile professionnelle pour un photographe. Néanmoins, tous ne sont pas des spécialistes de ce domaine. Or, il est important que l'assureur connaisse les risques spécifiques de votre métier pour pouvoir vous proposer un contrat adapté.

En passant par un comparateur en ligne, tel que le nôtre, vous pourrez dénicher les meilleurs contrats pour protéger votre activité. Pour ce faire :

  • Remplissez le questionnaire : cela vous prendra seulement quelques minutes ;
  • Comparez les contrats de RC Pro : étudiez les garanties, les franchises, les plafonds et les tarifs de chaque devis, afin de faire une sélection des plus intéressants ;
  • Souscrivez votre offre : une fois que vous avez mis en concurrence tous les contrats, vous pouvez choisir celui qui correspond le mieux à vos attentes et le souscrire en ligne ;
  • Recevez votre attestation de RC Pro pour photographe : lorsque vous aurez validé la souscription en envoyant les justificatifs nécessaires et en payant la première cotisation, vous recevrez votre attestation. Elle prouve que vous êtes bien couvert, c'est d'ailleurs ce document que vos clients peuvent vous demander avant de vous missionner.

La comparaison des contrats est d'autant plus indispensable que chaque compagnie propose des prix et des niveaux de couverture différents. C'est donc un moyen de faire des économies, tout en évitant les longues heures de recherche.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
Publié le 15/04/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Protégez votre entreprise avec une RC Pro 👍