Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Comment économiser de l’argent sur son assurance crédit immobilier en passant par ce comparateur dédié à l’assurance emprunteur ?

C'est incroyable, non, c'est incompréhensible ..., depuis 2010, le cadre légal entourant l'assurance-crédit immobilier n'a de cesse d'évoluer, d'abord avec la loi Lagarde permettant de choisir une assurance emprunteur externe à celle de la banque, puis en 2014 avec la loi permettant de changer d'assurance pendant 12 mois après la signature de l'offre de prêt, et, enfin en 2018, avec l'amendement permettant le changement annuel de son assurance emprunteur, POURTANT, les banques disposent toujours de 80% des parts de ce marché alors que le tarif affiché des assurances crédits bancaires sont 50% plus chères...

assurance credit immobilier

Vous ne saisissez toujours pas ? Alors continuez de lire ces lignes, car, si votre assurance crédit immobilier est à la banque, vous passez très certainement à côté de plusieurs dizaines de milliers d'euros d'économies.

L'assurance crédit : le produit vache à lait des banques ?

Depuis 2001, les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont passés de 6,2% à moins de 1% (pour les dossiers disposant des conditions les plus avantageuses) à l'heure où nous écrivons ces lignes.

La banque, comme d'autres entreprises commerciales, tire principalement ses revenus des crédits immobiliers.

Pas besoin de sortir d'une grande école pour comprendre que la marge de la banque s'est totalement érodée en moins de 20 ans avec cette baisse des taux directeurs.

Dans cette situation de "crise" interne, les banques n'ont plus qu'une seule possibilité : trouver d'autres moyens de tirer du profit de ses clients.

Ainsi, beaucoup ne le remarquent pas, mais, un taux bien particulier, lui, n'a pas du tout évolué (il a même augmenté) : le taux d'assurance emprunteur ! Une manne financière gigantesque et extrêmement puissante pour les banques qui rendent cette assurance obligatoire et qui la facturent plus de 50% plus chère que son tarif réel (on vous explique cela plus bas).

L'assurance emprunteur, qu'est-ce que c'est ?

L'assurance emprunteur (ndlr : aussi appelée assurance crédit ou assurance de prêt bancaire) est une assurance affiliée à votre contrat de crédit immobilier (ou crédit consommateur dans certains cas) et qui est rendue OBLIGATOIRE par les banques (mais légalement, elle ne l'est pas).

Bien évidemment, ce produit a un intérêt, il est même très important que ce soit pour vous en tant qu'emprunteur ou pour l'établissement prêteur (ndlr : la banque).

Pour vous et votre foyer (si vous n'empruntez pas seul et / ou avez une famille), c'est une belle protection contre les aléas de la vie. En effet, l'assurance emprunteur vous permettra de rembourser une partie ou la totalité de votre prêt bancaire en cours en cas :

- De décès

- De perte d'autonomie et / ou d'invalidité (garantie PTIA)

- D'invalidité permanente totale (invalidité reconnue à 66 % par un médecin spécialiste)

- D'invalidité permanente partielle (invalidité reconnue à 33 % par un médecin spécialiste)

- D'arrêt de travail

- De perte d'emploi

Et pour la banque, c'est une garantie supplémentaire lui permettant d'être certaine de recevoir ses fonds en totalité, même en cas de décès de l'emprunteur.

Ce produit est très bon, toutefois, à l'inverse de certains autres produits d'assurance, le coût de l'assurance de prêt (quand souscrite via sa banque) n'est pas bien calculé, il est bien trop élevé comparé au risque réel de décès ou d'invalidité de l'assuré emprunteur ...

Dans la majorité des cas, la banque n'aura qu'un produit d'assurance credit immobilier STANDARD à vous proposer : concrètement, peu importe votre profil, vous paierez sensiblement la même chose... ainsi, un couple de trentenaires, non-fumeur, actifs pourrait payer presque autant qu'un couple de retraités et fumeurs...

Ce n'est pas logique n'est-ce pas ? Le prix de l'assurance dépend du risque que représente l'assuré, alors, pourquoi payer plus cher quand son profil est considéré comme ne représentant que très peu de risque ?

La réponse ? Il n'y a aucune logique à cela, les consommateurs et les particuliers emprunteurs ne sont pas experts du domaine et ces derniers se font avoir sur le prix margé à plus de 50% des assurances crédits immobilier des banquiers et autres établissements de prêt.

Pourquoi les particuliers tombent-ils dans le piège de l'assurance emprunteur ?

Cela semble totalement irrationnel, pourquoi 80% des emprunteurs Français tomberaient-ils dans le piège ? Cela n'a que très peu de sens, et pourtant, c'est le triste constat fait par les assureurs et les associations de consommateurs comme UFC Que Choisir ou 60 Millions de Consommateurs ces dernières années.

Pourtant, les raisons sont simples, les banques profitent de l'asymétrie d'information qui existe entre les établissements financiers et les emprunteurs : ces derniers ne connaissent que très mal l'assurance emprunteur !

Certains particuliers, obnubilés (la faute à qui ?) par le "taux du crédit", ne font pas du tout attention à l'assurance. D'ailleurs, vous l'avez peut-être vécu, mais, lors de votre négociation avec votre banquier ou courtier en financement, il ne s'agissait que du taux, du taux, et encore du taux !

Pourquoi un tel acharnement et une telle focalisation sur le taux d'intérêt du crédit alors que le taux dédié à l'assurance emprunteur elle-même peut représenter jusqu'à 45% (parfois plus) du coût TOTAL de votre emprunt ?

Autre raison, plutôt malhonnête, expliquant le désintérêt des emprunteurs pour une assurance de prêt externe (pourtant 50 % moins chère et permettant d'économiser plusieurs milliers voir des dizaines de milliers d'euros sur le coût GLOBAL de son crédit immo) : la pression exercée par les banques sur une clientèle captive !

Parfois, et, c'est peut-être votre cas, les consommateurs / emprunteurs à en devenir connaissent leurs droits et savent qu'ils peuvent :

- Choisir une assurance credit immobilier externe à celle de la banque avant même la signature du crédit (loi Lagarde de 2010)

- Changer l'assurance de prêt de la banque pour une assurance de prêt moins chère, n'importe quand pendant 12 mois après la signature de l'offre de prêt (Loi Hamon de 2014)

- Changer l'assurance de prêt de la banque pour une assurance de prêt moins chère à chaque date d'anniversaire du contrat de prêt (en respectant un préavis de 12 mois). ( Amendement Bourquin de 2018 )

Concernant la première possibilité (ndlr : la possibilité de choisir une autre assurance que celle de la banque avant même la signature de l'offre d'emprunt), les emprunteurs peuvent faire face à plusieurs blocages.

Le "conseiller" bancaire, même s'il n'a pas le droit de faire cela, peut exercer une pression sur les emprunteurs en exerçant une pression psychologique et commerciale sur ces derniers qui se manifestent par ce genre de petites phrases :

- "Si vous ne prenez pas l'assurance emprunteur de la banque, nous serons contraints d'augmenter le taux d'intérêt de votre crédit"

- "Si vous ne choisissez pas notre contrat d'assurance groupe, nous ne pourrons vous garantir que votre contrat passera l'étape de validation du dossier"

- "Si l'assurance n'est pas celle de la banque, le dossier prendra très probablement du retard"

Devis Assurance de Crédit : Mme. Jean a économisé 1149 € avant la rentrée grâce à notre nouveau comparateur

- "J'ai besoin que vous me signiez cette assurance, cela me permettra de vous négocier de meilleures conditions, faites-moi confiance"

Toutes ces excuses, ce ne sont que des fumisteries, du pipeau, tout simplement ! Si vous vous retrouvez dans cette situation, vous pouvez rappeler à votre "conseiller" que vous connaissez vos droits en matière de délégation d'assurance et que ce dernier pourrait payer une amende de plus de 3 000 € pour faute de conseil et abus de position commerciale dominante.

Cette situation est similaire à celle de la domiciliation des revenus, sauf que dans le cadre de l'assurance emprunteur, "faire plaisir" à la banque peut vous coûter extrêmement cher (12 516 € en moyenne selon nos dernières statistiques et demandes clients sur notre comparateur assurance emprunteur).

Notre astuce : Dans cette configuration, soit vous faites front à votre banquier, soit vous acquiescez tout en essayant de négocier le plus de bonnes conditions en lui "faisant plaisir". Une fois le crédit signé AVEC l'offre d'assurance emprunteur de la banque, retournez-vous tout de suite chez un assureur / courtier spécialiste de l'assurance emprunteur (ou en utilisant notre comparateur d'assurance credit immobilier complètement indépendant et gratuit pour obtenir des devis comparatifs complets)

J'aimerais maintenant être clair et transparent avec vous et vous montrer très concrètement l'argent que vous êtes en train de perdre en conservant votre assurance emprunteur auprès de votre établissement bancaire :

Quelles économies réalisables en changeant d'assurance emprunteur ?

Je vais maintenant décrire pour vous 3 situations, parmi les plus communes, ces situations sont réelles et, bien qu'anonymisées, ces personnes ont bien pu renégocier l'assurance immobilier de leur prêt et réaliser ces économies. Sans aucun problème, sans aucun blocage, et sans aucun compromis sur les garanties (rappelez-vous, pour changer d'assurance emprunteur, le nouveau contrat doit contenir des garanties EQUIVALENTES à l'ancien contrat).

Voici ces 3 exemples :

Catherine et Pascal ont respectivement 34 et 37 ans, Catherine ne fume pas à l'inverse de Pascal. Ils empruntent pour la première fois pour leur projet de résidence principale (RP), le montant total emprunté est de 261 018 € sur 25 ans ( 300 mois ) avec un taux d'intérêt du crédit de 1,90 %.

De manière synthétique :

- Nombre d'emprunteur : 2

- Age emprunteur 1 : 34 ans

- Age co-emprunteur : 37 ans

- Statut professionnel des emprunteurs : Salariée Cadre et Salarié non cadre (en CDI)

- Emprunteurs fumeurs ? Co-emprunteur uniquement

- Travail en hauteur ou plus de 20 000 km de déplacements pro par an ? NON

- Objet du prêt : Résidence Principale

- Type de prêt : amortissable

- Type d'intérêt : fixe

- Garanties exigées / obligatoires : Décès + PTIA + IPT + ITT ( 90 jours )

- Quotités : 100 % pour chaque emprunteur

L'assurance emprunteur (celle de la banque) affiliée au contrat, pour la totalité du crédit, est de 29 158,19€ !

Après utilisation de notre comparateur assurance emprunteur, il s'avère que le couple eut la capacité de trouver un contrat d'assurance emprunteur répondant en tous points aux exigences de la banque et à celle des deux emprunteurs pour un coût total sur toute la durée du crédit de 18 188,77 € !

Oui, oui, vous avez bien lu, 18 188,77€ versus 29 158,19€, une économie NETTE et IMMEDIATE de 10 969,42 euros. Soit une baisse directe sur les mensualités globales de crédit ( intérêts + assurance ) de 36,56 euros en moyenne par mois sur 300 mois (25 ans).

La première fois que nous avons intégré ce secteur, nous étions estomaqués face à ces chiffres (même pour nous en tant que consommateurs et emprunteurs) ... le problème, c'est que considérant la démesure des chiffres indiqués, peu de consommateurs ou d'emprunteurs n'osent sauter le pas, comme si tout ceci n'était qu'illusoire ... Les banques sont dans ces configurations le parfait exemple de la véracité de ce célèbre adage "Plus c'est gros, plus ça passe" ...

Allons, passons à notre deuxième exemple :

Lucas est un actif, célibataire de 41 ans, il a déjà une petite résidence principale proche d'Antibes et vient de réaliser un achat immobilier locatif, pour cet investissement, il a contracté un prêt de 134 018 euros sur 20 ans ( 240 mois ) à un taux de 1,80 % ...

De manière synthétique :

- Nombre d'emprunteur(s) : 1

- Age emprunteur 1 : 41 ans

- Age co-emprunteur : N/A

- Statut professionnel des emprunteur(s) : Chef d'entreprise

- Emprunteurs fumeurs ? Non

- Travail en hauteur ou plus de 20 000 km de déplacements pro par an ? Déplacement pro + de 20 000 km par an

- Objet du prêt : Investissement locatif

- Type de prêt : amortissable

- Type d'intérêt : fixe

- Garanties exigées / obligatoires : Décès + PTIA uniquement

- Quotités : 100 %

Le coût total de l'assurance emprunteur proposée par la banque atteignait de manière très précise 6 021,19€ sur toute la durée du crédit, soit une mensualité moyenne d'assurance de 25,08€

En comparant avec des assurances externes et en ayant recours à la délégation d'assurance grâce à la LOI HAMON ( renégociation la première année ), Lucas a pu trouver et souscrire une assurance credit immobilier externe affichant un coût total de 2 106,90€ sur toute la durée du crédit, soit une économie nette et instantanée de 3 914,29€ (une différence de 16,31€ mensuellement puisque la mensualité d'assurance crédit immobilier est passée de 25,08€ à 8,77€ ).

Alors évidemment, "16,31 euros", ça peut sembler peu, mais, sur 240 mois, rendez-vous en bien compte...

Tout cet argent pourrait être placé, il pourrait même fructifier et vous apporter des intérêts. D'autant plus que cette différence ne vous sert absolument à rien. Vous pensez payer le conseil et le suivi du banquier ? Vous le payez déjà pour cela avec les intérêts principaux du crédit !

Enfin, voici un dernier exemple mettant en avant de jeunes emprunteurs, Marion et Thomas, 24 et 27 ans, tous deux salariés cadres, ils ne fument pas et empruntent 223 214€, sur 25 ans, à un taux de crédit de 1,85% pour l'achat de leur première résidence principale dans l'Oise.

Leur profil est un des moins risqués pour les banques et autres instituts financiers, pourtant, ils ont pu économiser plus de 85% sur l'assurance de leur prêt.

De manière synthétique :

- Nombre d'emprunteur(s) : 2 emprunteurs

- Age emprunteur 1 : 24 ans

- Age co-emprunteur : 27 ans

- Statut professionnel des emprunteur(s) : Les deux sont salariés cadres

- Emprunteurs fumeurs ? Non

- Travail en hauteur ou plus de 20 000km de déplacements pro par an ? Aucun risque professionnel

- Objet du prêt : Acquisition RP (Résidence Principale)

- Type de prêt : amortissable

- Type d'intérêt : fixe

- Garanties exigées / obligatoires : Décès + PTIA + IPP + ITT (90 jours)

- Quotités : 75%

Marion et Thomas ont reçus une proposition de la banque a 8 583,48€ pour le coût total de l'assurance emprunteur sur toute la durée du prêt (300 mois), en faisant un comparatif, ils ont pu trouver une offre à 4 587,83€, soit 3 995,65€ de moins que la proposition de la banque.

La banque n'avait pas la capacité de s'aligner et a été contrainte d'accepter l'assurance-crédit immobilier externe proposée par Marion et Thomas.

Si Marion et Thomas n'avait pas entendu parler de ce dispositif, ils auraient payé leur assurance emprunteur quasiment 4000€ plus cher que prévu (soit 86% plus cher !)

Si vous aussi vous souhaitez savoir combien vous pourriez économiser sur votre assurance emprunteur en ayant recours à la délégation ou en forçant votre banquier à s'aligner sur ses tarifs, nous vous invitons à utiliser notre comparateur assurance emprunteur.

Chaque profil étant unique et chaque projet ayant des spécificités, l'outil vous permettra de récupérer des informations et des devis très précises concernant votre projet et votre capacité à pouvoir réduire le coût global de votre assurance emprunteur et donc de votre crédit immobilier.

Nous ne sommes pas une assurance, notre positionnement indépendant nous permet de vous offrir une information "neutre" et dans votre intérêt uniquement.

D'ailleurs, vous l'aurez constaté, nous ne mâchons pas nos mots face à certaines de ces injustices financières.

Le saviez-vous ? Plus vous êtes âgé et plus l'économie représentée par un changement d'assurance emprunteur pourra être conséquent. Sur les dernières 3 000 comparaisons effectuées sur notre comparateur, l'économie moyenne était de 12 000€.

Pourquoi ne faut-il pas hésiter DU TOUT à comparer son assurance crédit ?

Si vous hésitez encore à sauter le pas, c'est que votre banquier a certainement été convaincant, mais, permettez-nous de vous faire un bref rappel des raisons pour lesquelles vous ne devriez pas hésiter DU TOUT à comparer (et éventuellement à changer) votre assurance credit immobilier :

- Vous pourriez avoir de belles surprises financièrement (c'est tout de même une chouette raison non ?)

- Cela ne prend que 3 minutes

- Le processus n'est pas engageant

- Les assureurs s'occupent désormais de toutes les démarches à votre place

- Le nouveau contrat doit respecter un critère d'équivalence des garanties (les garanties doivent être identique ! La baisse de prix n'impact en rien la qualité du contrat ...)

- Des économies moyennes constatées jusqu'à 12 000€ sur notre base d'internautes

Toujours pas convaincu ? Nous vous proposons un petit test : faites une demande de devis, récupérez ce dernier, envoyez un email à votre conseiller bancaire.

Je vous garantie que dans la semaine, vous obtiendrez un email mielleux de ce dernier vous proposant :

- Un alignement des tarifs

- Des meilleurs conditions

Ensuite, c'est vous qui voyez, vous pouvez accepter l'alignement tarifaire du banquier (dans tous les cas, vous serez gagnant), ou bien, vous décidez de souscrire le nouveau contrat d'assurance emprunteur auprès d'un de nos partenaires (nous comparons TOUTES les offres du marché pour garantir le meilleur tarif pour TOUS les profils) qui aura pris le temps de vous transmettre un devis vous permettant de réaliser de très belles économies à la suite de votre passage sur notre comparateur d'assurance emprunteur.

Besoin de conseils supplémentaires pour envisager ce projet aux allures complexes ?

Le jargon des assureurs et des banquiers n'est pas très accessible, nous l'avouons .... Si certains passages de cet article ne vous semblent pas suffisamment clair ou si vous avez besoin d'un accompagnement supplémentaire (gratuit) pour vous aider à y voir plus clair ou pour connaitre la marche à suivre pour choisir ou renégocier une assurance emprunteur, sachez que nos équipes et nos experts du secteur sont à votre disposition pour vous accompagner. Il vous suffit juste de faire appel à eux en passant par notre comparateur assurance emprunteur.

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes :

La rédaction Itandi
09/07/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍