Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Assurance de prêt immobilier : jusqu'à 50% d'économies possibles sur son assurance emprunteur

Bien qu'elle ne soit pas obligatoire, l'assurance de prêt est toujours demandée par votre organisme prêteur. La plupart des emprunteurs souscrivent l'assurance de leur banque, mais vous pouvez aussi en souscrire une auprès d'un autre établissement. Une multitude d'offres existent avec des conditions plus ou moins avantageuses. Il peut alors être difficile de s'y retrouver pour choisir votre assurance de prêt. Nous répondons à vos questions pour vous guider dans votre choix.

un crédit immobilier assuré avec une assurance de prêt

Qu'est-ce qu'une assurance de prêt ?

L'assurance de prêt a pour rôle de couvrir votre emprunt, lorsque vous souscrivez un crédit pour votre projet immobilier. Son objectif est de garantir le paiement des échéances de votre prêt dans le cas où vous seriez dans l'incapacité de solder le restant du capital dû.

Elle permet donc à l'organisme prêteur de se prémunir des risques de non-paiement en cas d'imprévu qui vous empêcherait de rembourser le prêt. Elle protège également vos proches, qui n'auront pas à payer les sommes restantes suite à un imprévu. Ils pourront en effet hériter du bien immobilier sans avoir à payer, puisque c'est votre assurance qui remboursera les sommes restant dues.

L'assurance de prêt n'est pas obligatoire, pourtant aucune banque n'acceptera de vous octroyer un emprunt sans en souscrire une. Exception faite des personnes qui ont un patrimoine solide et qui peuvent le mettre en garantie de leur prêt.

Cette assurance prend en charge tout ou partie des échéances de votre crédit. Sa durée doit être équivalente à celle de votre emprunt pour bien vous couvrir. Si vous êtes plusieurs co-emprunteurs, sachez qu'en cas de soucis votre part du capital restant sera remboursée à hauteur de la quotité que vous avez souscrite.

De manière plus simple, si la quotité d'un co-emprunteur est de 65 %, alors l'assurance de prêt remboursera 65 % du capital restant en cas d'imprévu concernant ce co-emprunteur.

↑ Sommaire

Quelles sont les garanties de l'assurance de prêt ?

L'assurance de prêt rembourse votre emprunt dans le cadre des situations prévues par le contrat. Outre le prix, vous devez donc prêter attention aux garanties contenues dans votre assurance, afin que vous soyez couverts dans toutes les situations.

Certaines garanties sont obligatoirement incluses dans une assurance de prêt en cas d'investissement résidentiel. C'est notamment le cas de :

  • La garantie décès : en cas de décès de l'assuré avant la fin du contrat, l'assureur rembourse le capital restant dû proportionnellement à la quotité souscrite à l'organisme de prêt. Selon la cause du décès, la couverture peut changer.
  • La garantie perte totale et irréversible d'autonomie : en cas d'incapacité définitive d'exercer une activité rémunérée et la nécessité d'être assisté pour effectuer les actes courants (toilette, habillement, etc) de la vie, l'assureur remboursera le restant du capital à votre place. La perte d'autonomie doit être constatée avant les 65 ans de l'assuré et doit être de 100 %.
  • La garantie IPT : en cas d'invalidité permanente totale, l'assureur peut prendre en charge le prêt si le taux d'invalidité est compris entre 66 % et 99,9 %.
  • La garantie IPP : invalidité permanente partielle. Dans ce cas, la compagnie d'assurance rembourse une partie des mensualités, calculée sur la base de la quotité assurée et du taux d'invalidité : entre 33 % et 66 %.
  • La garantie ITT : dans le cas d'une maladie ou d'un accident qui cause une incapacité temporaire de travail, l'assureur prend en charge les mensualités. L'arrêt de travail ne peut dépasser 1095 jours (au-delà c'est la garantie invalidité qui prend le relai).Dans le cas d'un remboursement forfaitaire, l'assureur paie la part de l'échéance en fonction de la quotité prévue dans le contrat. Si c'est un remboursement indemnitaire, l'assureur paie la différence entre le salaire habituel et la rémunération perçue pendant l'arrêt de travail.
  • La garantie invalidité professionnelle : les professionnels du médical, paramédical ou vétérinaires peuvent bénéficier d'une prise en charge totale du montant du capital restant dû, lorsqu'ils ont une invalidité professionnelle supérieure à 66 %.

Pour les garanties IPT et ITT, l'assureur rembourse les échéances restantes dans le cas d'une incapacité à exercer son métier ou tous les métiers. Cette subtilité est importante, puisque si vous ne pouvez plus exercer votre activité professionnelle, mais que vous pouvez en faire une autre, avec la clause  "tous les métiers ", vous ne serez pas pris en charge.

Pour être sûr de bénéficier de la protection dès que vous ne pouvez plus exercer votre métier habituel, vous devez choisir la clause  "son activité professionnelle".

Sachez que dans le cadre d'un investissement locatif, seules les garanties décès et PTIA sont obligatoires pour obtenir votre prêt.

Une autre garantie facultative peut être incluse dans votre assurance de prêt : c'est la garantie perte d'emploi. Elle couvre les licenciements qui permettent d'obtenir une allocation chômage. Ainsi, les démissions, les licenciements pour faute grave et les périodes d'activité trop courtes sont généralement exclus.

La rupture conventionnelle est une situation particulière qui est traitée différemment par chaque compagnie d'assurance. En effet, elle ne donne pas lieu à un licenciement imposé à l'assuré. Sachez aussi que cette garantie est souvent soumise à un délai de carence et de franchise.

Votre assurance de prêt peut contenir des exclusions de garantie, elles doivent être clairement indiquées dans le contrat et être mises en avant (ex : caractères en gras). Chaque assureur prévoit des exclusions différentes, mais souvent les guerres civiles ou étrangères sont exclues.

D'autres assureurs peuvent exclure les sports considérés comme risqués qui sont pratiqués en amateur et les voyages privés et professionnels. Souvent les maladies dites non objectivables empêchent l'indemnisation des garanties d'invalidité et d'incapacité. C'est par exemple le cas d'un mal de dos.

↑ Sommaire

Quelle assurance de prêt peut-on choisir ?

Le plus souvent les emprunteurs souscrivent l'assurance de prêt de leur organisme prêteur, aussi appelée assurance de groupe. En effet, ce choix est souvent fait par souci de facilité. Toutefois, vous êtes totalement libre de choisir l'assurance de prêt de votre choix.

En effet, c'est la loi Lagarde, entrée en vigueur en 2010, qui vous octroie ce droit. C'est ce qu'on appelle la délégation d'assurance. Pour que vous puissiez souscrire votre assurance de prêt auprès d'un établissement tiers, vous devez présenter un niveau de garantie équivalent à celui proposé par votre banque.

La principale différence entre l'assurance de groupe et l'assurance de prêt individuelle réside dans le prix. En effet, le coût de votre assurance n'est pas calculé de la même manière, puisqu'une assurance collective sera calculée sur le montant du capital et non selon votre profil. Elle peut alors s'avérer très coûteuse si vous êtes en bonne santé et jeune.

Sachez que même si vous avez souscrit l'assurance de l'organisme prêteur, si vous souhaitez en changer parce que vous avez trouvé une offre plus avantageuse, 2 lois vous le permettent.

Tout d'abord, la loi Hamon, qui vous permet de changer d'assurance de prêt à tout moment sans pénalité pendant les 12 mois suivant la signature de l'emprunt. Sinon, grâce à la loi Sapin II vous pouvez résilier votre contrat d'assurance emprunteur à chaque date anniversaire. Vous devez seulement respecter un préavis de 2 mois pour prévenir votre prêteur.

Pour faciliter votre comparaison des offres d'assurance de prêt, l'organisme prêteur doit obligatoirement vous fournir une fiche standardisée d'information qui regroupe ses exigences en matière d'assurance emprunteur. Celle-ci doit vous être fournie dès l'établissement de l'offre préalable de prêt. Elle doit contenir certains éléments, tels que les caractéristiques de l'emprunt (montant, durée), le taux et le coût de l'assurance et les garanties incluses.

Elle doit bien sûr mentionner votre droit à souscrire une assurance auprès d'un autre établissement.



↑ Sommaire

Comment est calculé le prix d'une assurance de prêt ?

En fonction de l'offre que vous choisissiez : une offre de groupe ou une assurance de prêt individuelle, les critères pris en compte dans le calcul du prix de votre assurance ne sont pas les mêmes. L'assurance de groupe sera calculée sur la base du montant du capital emprunté et de sa durée.

En revanche, pour l'assurance individuelle 4 critères sont pris en compte pour calculer le prix de votre contrat :

  • Le montant du capital emprunté et la durée de l'emprunt ;
  • Votre mode de vie : fumeur ou non fumeur par exemple ;
  • Le risque médical que vous représentez : selon votre âge, votre état de santé ou vos antécédents médicaux. C'est pourquoi un questionnaire de santé devra être rempli à la souscription ;
  • Le risque professionnel : selon le type de contrat (CDD ou CDI par exemple) et le type d'emploi que vous exercez.

Avec une offre individuelle, le prix de votre assurance est complètement personnalisé. Ainsi, plus vous êtes jeune et en bonne santé, moins votre assurance sera chère.

Sachez que le prix de votre assurance de prêt est exprimé en taux, un pourcentage de la somme totale empruntée. En multipliant le taux par le montant garanti, vous obtiendrez le prix annuel de votre assurance de prêt.

Il est très important de comparer les offres pour trouver le meilleur prix pour votre assurance emprunteur, puisque qu'à l'arrivée le tarif de votre contrat peut représenter jusqu'à 30 % du coût total de votre prêt.

↑ Sommaire

Comment bien choisir son assurance de prêt ?

Pour bien choisir votre assurance de prêt, vous devez comparer plusieurs critères qui varient selon vos besoins et votre profil :

  • La quotité assurée : c'est le pourcentage de l'emprunt couvert par votre assurance. En effet, la couverture peut être partielle ou totale (doit toujours être de 100% minimum en cumulant les quotités des co-emprunteurs).
  • La limite d'âge : l'assureur peut arrêter de couvrir une ou plusieurs garanties à partir d'un certain âge. Vérifiez bien que ce ne soit pas le cas dans votre contrat avant de le souscrire.
  • La limite de prise en charge : certaines garanties ont une durée d'indemnisation limitée ou une durée de vie limitée. Par exemple, la garantie perte d'emploi a souvent une durée d'indemnisation comprise entre 12 et 24 mois.
  • Le mode d'indemnisation : forfaitaire ou indemnitaire. Cette dernière est moins protectrice que la garantie forfaitaire, mais elle est aussi moins onéreuse.
  • Le plafond de garantie :souvent le montant d'indemnisation est limité au plafond de garantie par sinistre ou par année. Ce dernier peut concerner toutes les garanties ou seulement quelques-unes en fonction du choix de l'assureur.
  • Le délai de carence : il s'applique en début de contrat, pendant cette période l'assuré n'est pas indemnisé en cas de sinistre, même s'il paye déjà son assurance. Sa durée varie en fonction des contrats, il peut même ne pas y en avoir.
  • La franchise : contrairement au délai de carence, la franchise s'applique lors d'un sinistre. Certains assureurs prévoient une franchise, c'est-à-dire un délai pendant lequel vous n'êtes pas indemnisé en cas de sinistre. Elle concerne surtout les garanties perte d'emploi (entre 40 et 120 jours) et incapacité (entre 30 et 180 jours).

Bien entendu, le prix à l'année et au mois de votre assurance de prêt doit être pris en compte. Vérifiez également si des frais de dossier sont appliqués, et si oui de quel montant.

✍️ À retenir: en fonction des réponses dans votre questionnaire médical, la compagnie d'assurance peut refuser de couvrir certaines garanties ou peut décider de vous appliquer une surprime.

↑ Sommaire

Comment trouver la meilleure assurance de prêt ?

Pour trouver la meilleure assurance de prêt, nous vous conseillons d'utiliser un comparateur d'assurance. En effet, en répondant à quelques questions, notre outil vous affiche plusieurs devis parmi les meilleurs du marché.

De cette manière, sur la page de résultat vous pourrez comparer les garanties, les conditions (délai de carence, franchise) et les tarifs des différents organismes. Ainsi, vous trouverez facilement l'offre adaptée à vos besoins au prix le plus attractif.

Pour ce faire, vous devez remplir notre formulaire. Rassurez-vous, cela vous prendra à peine 5 minutes. Les questions qui vous seront posées portent sur :

  • Le type de prêt : crédit immobilier, à la consommation ou professionnel ;
  • Le montant du crédit ;
  • La durée de l'emprunt ;
  • Votre activité professionnelle ;
  • Vos conditions de vie : fumeur ou non ;
  • Vos antécédents médicaux ;
  • Vos informations personnelles : nom, prénom et date de naissance.

En quelques clics vous aurez alors accès aux offres des assureurs et vous pourrez sélectionner l'assurance de prêt qui correspond à vos attentes et votre budget. Aussi facile que de souscrire votre assurance auprès de votre organisme prêteur, comparer vous permet d'obtenir des cotisations jusqu'à 50%* moins chères.

↑ Sommaire 

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes:

Commencer»

Alexandre Lamour
15/10/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍