Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Comparatif assurance de prêt immobilier : analyse multicritères (2022)

L'assurance de prêt est une couverture essentielle, très souvent demandée par les banques dans le cadre de l'octroi d'un prêt. Si vous êtes en incapacité de payer, elle prend en charge le montant restant dû de l'emprunt. Et ce, que ce soit un crédit à la consommation, un prêt immobilier ou un prêt auto. Toutefois, il est important de trouver une assurance qui contient un bon niveau de couverture et qui soit à un prix avantageux. Pour cela, vous devez faire un comparatif.

emprunteur réalisant un comparatif d'assurances de prêt immo

Comparatif des assurances de prêt immobilier

De nombreux critères peuvent être pris en considération lors du choix de son assurance emprunteur. Bien que le taux soit un élément central, d'autres éléments comme les limites de garanties liées à l'âge sont également à prendre en compte.

Comparatif assurances de prêt : taux des banques vs. délégation

Âge de l'emprunteur

Taux bancaire

Taux d'assurance avec délégation

Entre 25 et 35 ans

0,22%

0,058%

Entre 35 et 45 ans

0,30%

0,124%

Entre 45 ans et 55 ans

0,39%

0,277%

Entre 55 et 70 ans

0,68%

0,58%

Après 70 ans

0,80% et plus

0,62%

*taux d'assurance avec délégation mis à jour le 20/01/2022 pour un emprunt bancaire de 200000€.

↑ Sommaire

Comparatif des assureurs en assurance de prêt immobilier


logo iriade emprunteur

Iriade

logo utwin

Utwin

logo mncap

MNCAP

logo generali

Générali

logo harmonie mutuelle

Harmonie Mutuelle

Taux le plus bas

0,04%

0,044%

0,049%

0,051%

0,057%

Devis

Devis

Devis

Devis

Devis

Devis

Garanties 🛡️

Décès

Jusqu'à 84 ans

Jusqu'à 89 ans

Jusqu'à 83 ans

Jusqu'à 84 ans

Jusqu'à 88 ans

PTIA

Jusqu'à 69 ans

Jusqu'à 70 ans

Jusqu'à 69 ans

Jusqu'à 69 ans

Jusqu'à 88 ans

IPT

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 65 ans

Jusqu'à 69 ans

Jusqu'à 68 ans

IPP

ITT

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 67 ans

Jusqu'à 69 ans

Jusqu'à 68 ans

ITP

Dos

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Psy

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Jusqu'à 66 ans

Perte d'emploi

*taux le plus bas constaté en 2022 pour un emprunteur de 24 ans, non fumeur, sans problème de santé et n'exerçant pas de sport ou de métier à risque.

Si vous disposez d'un profil particulier (fumeur, métier à risque, pathologie,  ...), sachez que certains contrats peuvent être spécifiques à votre situation chez certains assureurs spécialisés. Pour connaitre la liste de ces assureurs, nous vous invitons à utiliser et à consulter notre comparateur d'assurances pour les crédits immobiliers.

💡À savoir : Les garanties IPP, ITP, perte d'emploi sont généralement des options et ne sont pas nécessairement exigées par les banques. Vous pouvez les ajouter sur simple demande mais votre taux d'assurance augmentera en conséquence.

↑ Sommaire

Pourquoi réaliser un comparatif des assurances de crédit immobilier ?

L'assurance de crédit immobilier est facultative. Pourtant, elle vous sera systématiquement demandée par l'organisme prêteur pour vous accorder le prêt. En effet, c'est un élément de sécurité pour le prêteur, qui s'assure un remboursement du prêt, même si vous tombez malade et que vous ne pouvez plus payer.

Réaliser un comparatif des assurances emprunteur est alors indispensable, car il vous permet de faire de grandes économies sur le coût de ladite assurance. Celle-ci représente une part relativement importante dans le coût total de votre emprunt, entre 0,25 et 0,45 % du montant emprunté en moyenne pour les assurances des banques.

Si vous optez pour la délégation d'assurance, c'est-à-dire que vous choisissez de ne pas souscrire l'offre de la banque, vous pourrez déjà faire des économies. En effet, les propositions des organismes externes sont souvent bien moins chères que celle de la banque prêteuse.

Faire un comparatif ce n'est pas seulement faire des économies, c'est aussi trouver les meilleures garanties pour votre contrat. En effet, avec la délégation, votre assurance doit contenir au minimum les garanties contenues dans l'offre de la banque, c'est l'équivalence des garanties. Mais pour un tarif moins élevé, vous pourriez être couvert pour davantage de situations et la quotité assurée pourrait être plus élevée.

↑ Sommaire

Où réaliser un comparatif d'assurance emprunteur ?

Pour réaliser votre comparatif d'assurance emprunteur, vous devez utiliser un comparateur en ligne, tel que celui que nous mettons à votre disposition. Notre outil vous facilite la vie, puisqu'il cherche à votre place les meilleures offres selon votre situation.

En amont de votre recherche, vous devrez calculer votre capacité d'emprunt. Pour utiliser notre comparateur, vous devez remplir en formulaire, dans lequel il faudra renseigner :

  • La durée de votre emprunt ;
  • Le montant de l'emprunt ;
  • Le type d'emprunt : crédit immobilier, crédit à la consommation, etc. ;
  • Le taux d'emprunt hors assurance ;
  • Le nombre d'emprunteurs : seul ou avec un co-emprunteur ;
  • Votre état de santé : maladie grave connue à ce jour ou antécédents ;
  • Le fait d'être fumeur ou non ;
  • Les garanties de l'offre de la banque : pour respecter l'équivalence des garanties.

Avec toutes ces informations, notre outil va chercher les propositions qui correspondent à vos besoins et il vous proposera uniquement des offres personnalisées. Vous n'aurez plus qu'à étudier chacune d'entre elles et choisir l'assurance emprunteur la moins chère.

En faisant un comparatif sur notre outil, vous aurez accès aux offres d'assureurs spécialisés dans le domaine de l'assurance de prêt ou de courtiers spécialistes. Ainsi, vous êtes sûr de trouver la meilleure offre pour votre crédit immobilier.

↑ Sommaire

Quels sont les éléments à comparer entre plusieurs assurances de prêt ?

Lorsque vous faites un comparatif entre plusieurs assurances de prêt, vous devez comparer différents éléments. Tout d'abord les garanties. Il faut bien entendu que votre nouvelle assurance contienne au moins les mêmes que celles prévues dans l'offre de la banque.

Les organismes prêteurs ne demandent pas toujours les mêmes garanties, car cela dépend de votre situation. Pour rappel, il en existe 5 principales : la garantie incapacité temporaire totale de travail, la garantie décès, la garantie perte totale et irréversible d'autonomie, la garantie invalidité permanente partielle et la garantie invalidité permanente totale. Pour compléter votre couverture, vous pouvez souscrire des garanties optionnelles, telles que la garantie perte d'emploi.

Lorsque vous faites votre comparatif, vous devez alors vérifier les garanties qui sont incluses dans votre assurance emprunteur.

Il faut également que vous étudiez les exclusions de garanties, c'est-à-dire les situations ou risques pour lesquels vous ne serez pas couvert. C'est un élément essentiel dans la comparaison des contrats, pour ne pas vous retrouver sans prise en charge dans une situation pour laquelle vous pensiez être couvert.

Les autres éléments à comparer sont :

  • Les délais de carence : ils correspondent à la période pendant laquelle vous n'êtes pas pris en charge en cas de sinistre. Vos garanties prendront donc effet à la fin de ce délai, qui peut aller de 1 mois à 12 mois. Le mieux étant qu'il soit le plus court possible.
  • Le délai de franchise : c'est le temps de latence entre la survenance d'un sinistre, par exemple un arrêt de travail et l'application des garanties. Il varie en fonction des garanties et des contrats, il peut s'étendre de 60 à 180 jours.
  • Les plafonds de garanties : il est possible que le montant de l'indemnisation soit plafonné. Si tel est le cas, cela signifie que votre indemnisation pourrait être insuffisante pour rembourser le capital restant dû. Vérifiez alors qu'il n'y en ait pas ou qu'il soit assez élevé.
  • La durée d'indemnisation : c'est le temps pendant lequel vos mensualités de prêt seront prises en charge. En fonction des garanties, cette durée peut varier.
  • L'âge limite d'intervention : certains contrats prévoient pour certaines garanties un âge limite à partir duquel la couverture s'arrête. C'est souvent la garantie perte d'emploi qui est concernée.
  • Les frais de dossier : certains organismes en prévoient, d'autres non. Le mieux étant qu'il n'y en ait pas, pour éviter d'alourdir le coût de votre assurance emprunteur.
  • Le taux de prise en charge : il doit être de 100 %. Vous devez y être particulièrement attentif si vous avez un co-emprunteur.
  • Le coût de l'assurance : regardez le coût à l'année et au mois pour avoir une réelle idée du prix de votre assurance de prêt.

↑ Sommaire

Comment savoir si un contrat d'assurance emprunteur respecte l'équivalence de garanties exigée par sa banque ?

C'est grâce à l'équivalence de garanties que vous pourrez choisir une autre assurance emprunteur que celle de votre banque, en étant sûr que votre demande soit acceptée. En effet, tant que le nouveau contrat respecte ce principe, la banque n'a pas le droit de refuser la souscription de l'assurance auprès d'un organisme externe.

Votre banque a le droit d'exiger plusieurs garanties, qui sont les suivantes :

  • La garantie de perte totale et irréversible d'autonomie (PTIA) ;
  • La garantie d'invalidité permanente partielle (IPP) ;
  • La garantie d'invalidité permanente totale (IPT) ;
  • La garantie d'incapacité temporaire totale (ITT) ;
  • La garantie décès.

La garantie perte d'emploi est en effet optionnelle, elle ne peut pas être exigée par votre organisme prêteur.

En général, pour un prêt destiné à financer l'achat de votre résidence principale, les banques exigent les garanties décès, ITT, PTIA et IPT. En revanche, si l'emprunt concerne un investissement locatif, les exigences sont généralement moindres, seules les garanties PTIA et décès vous seront demandées.

Quoi qu'il en soit, la banque doit vous fournir une fiche standardisée d'information qui reprend toutes ses exigences en ce qui concerne l'assurance emprunteur. La liste des garanties s'y trouve donc.

Le comité consultatif du secteur financier a créé une liste de 18 critères que les banques peuvent exiger, afin d'éviter les abus des banques. Attention votre banque ne peut en sélectionner que 11 au maximum.

Pour respecter l'équivalence de garanties, vous devez donc comparer les garanties exigées par votre banque à celles incluses dans le contrat que vous avez choisi auprès d'un organisme extérieur. Si toutes celles demandées par l'organisme prêteur sont présentes et similaires, alors l'équivalence de garanties est respectée.

✍️ À noter : sachez que l'équivalence peut concerner le type de garantie, mais aussi le délai de franchise, la durée de validité, les niveaux de prise en charge et les risques couverts de chaque garantie.

↑ Sommaire

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes:

Commencer»

Alexandre Lamour
Publié le 13/08/2021 | Modifié le 20/01/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍