Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

Prêt immobilier sans assurance : peut-on emprunter sans s'assurer ?

Dans le cadre d'un emprunt immobilier, aucune disposition légale ne prévoit la souscription à une assurance. Cependant, la plupart du temps, les banques qui veulent s'assurer du paiement des échéances, exigent cette couverture.

En fait, si vous ne parvenez pas à payer les mensualités de votre prêt, la banque sera remboursée par l'assurance que vous avez souscrite. Pour emprunter sans souscrire à une assurance, il est possible d'opter pour trois solutions précises, qui varient selon les convenances de chacun.

un emprunteur réalise un prêt sans assurance

L'assurance de prêt est-elle obligatoire pour un emprunt immobilier ?

En théorie, aucune loi n'impose la souscription d'une assurance pour un emprunt immobilier, il serait donc possible d'emprunter sans souscrire d'assurance de prêt. Toutefois, dans la pratique, les banques exigent souvent cette assurance.

Concrètement, elles la demandent pour s'assurer du bon remboursement du crédit. En effet, en cas d'impossibilité pour vous de payer les échéances, cette couverture prendra le relais.

En fonction de votre âge, de votre état de santé et des garanties souscrites, les risques pris en charge peuvent être le décès, la perte totale et irréversible d'autonomie, l'invalidité et la perte d'emploi.

Par contre, vous n'avez aucune obligation de souscrire l'assurance de votre banque. En effet, la délégation d'assurance, instaurée par la loi Lagarde, vous permet de choisir un autre assureur.

Pour que la banque accepte, il faut seulement que vous respectiez l'équivalence de garanties. Cela signifie que votre contrat doit contenir au moins les mêmes garanties que celles contenues dans l'offre de la banque. Vous pouvez bien sûr en ajouter si vous pensez en avoir besoin.

↑ Sommaire

Pour quelles raisons souscrire un emprunt immobilier sans assurance ?

En général, la recherche d'un emprunt immobilier sans assurance découle de la volonté d'échapper aux paiements de cotisations. Il est en effet possible que vous trouviez que l'assurance emprunteur est trop chère et que cela vous pousse à ne pas en souscrire une.

Toutefois, ce n'est pas une solution viable. D'une part, parce qu'il est très difficile de trouver une banque qui accepte de vous octroyer un prêt sans assurance. D'autre part, puisque l'assurance est celle qui rembourse les mensualités à votre place lorsque vous êtes en difficulté.

En cas de problème, les sommes prises en charge sont beaucoup plus importantes que le prix des cotisations. D'autant plus, que grâce à la délégation, vous pouvez choisir l'assureur que vous souhaitez. Cette mise en concurrence des organismes permet de faire diminuer les tarifs, il est alors possible de trouver une offre à très bas prix en comparant.

L'autre motif qui peut vous pousser à ne pas souscrire d'assurance pour votre emprunt immobilier est d'avoir reçu plusieurs refus ou des offres avec des surprimes à cause de votre situation.

En effet, si l'assureur estime que vous présentez trop de risques, il peut refuser de vous couvrir. Cela peut être le cas si vous pratiquez un métier à risque (ex : pompier, militaire, policier), un sport à risque (ex : parachute, canyoning), si vous présentez un risque aggravé de santé ou si vous avez un âge avancé (entre 70 et 85 ans selon les assureurs).

S'il ne refuse pas de vous couvrir, il peut vous appliquer une surprime, vous exclure de certaines garanties ou vous imposer des exclusions, qui indiquent les risques non couverts.

Si c'est votre cas, sachez que vous pouvez bénéficier de l'aide de la convention AERAS. Celle-ci facilite l'accès à l'emprunt aux personnes qui présentent un risque aggravé de santé (atteintes de pathologies graves ou ayant souffert d'une maladie) en demandant aux assureurs d'examiner votre dossier.

Néanmoins, elle n'oblige pas les compagnies à vous assurer. Si aucune solution n'est trouvée, c'est votre banque qui devra vous aider, en vous proposant des garanties alternatives (ex : hypothèque sur un autre bien) pour que vous puissiez obtenir votre emprunt sans assurance.

↑ Sommaire

Quelles sont les différentes solutions pour obtenir un prêt immobilier sans assurance ?

Si vous ne souhaitez pas ou que vous n'arrivez pas à souscrire une assurance pour votre prêt immobilier, vous pouvez utiliser une autre garantie. En effet, votre banque peut vous proposer 3 autres garanties, qui lui permettent de se prémunir contre le risque d'impayé, sans vous imposer d'assurance.

Chacune de ces garanties sera choisie en fonction de votre profil et de votre situation.

Le nantissement

Le nantissement consiste à placer un fonds de garantie au profit de la banque ou de l'établissement de crédit jusqu'à la fin dudit prêt. Le garant de l'emprunt sera alors une assurance vie (ou un autre placement financier) que vous possédez déjà ou que vous ouvrez spécialement pour garantir le prêt, un bien immobilier ou un bien mobilier.

💡 À savoir : le montant placé sur votre assurance vie doit au moins être équivalent à 40 % du montant du prêt.

Cette option comporte quand même un inconvénient majeur puisqu'il nécessite un contrat auprès d'un établissement bancaire. De facto, la banque pourra se permettre d'hypothéquer le bien pour lequel vous faites le prêt et d'appliquer une majoration à hauteur de 1% sur le taux. Cela lui permet de se couvrir contre le risque qu'elle prend à vous prêter sans assurance.

Autre inconvénient : vous ne pourrez pas faire de retrait sur votre placement financier sans l'accord préalable de votre banque pendant toute la durée de l'emprunt. C'est pourquoi nous vous conseillons de faire le nantissement sur une assurance vie et non sur des actions, qui nécessitent constamment des actions de votre part, pour acheter ou vendre.

Pour qui ? Pour les bons profils, c'est-à-dire les emprunteurs qui ont des revenus annuels importants ou un patrimoine d'une grande valeur. Cette solution est généralement utilisée pour des prêts d'un montant peu élevé et sur une courte durée.

↑ Sommaire

L'hypothèque

Si vous ne souhaitez ou ne pouvez pas faire un nantissement, l'hypothèque d'un bien immobilier peut également garantir le remboursement d'un prêt. Toutefois, il est rare que les banques valident cette forme de garantie, au vu de la complexité de la procédure.

Cette option est très risquée, car tout emprunteur peut perdre son bien dans le cas où il ne parvient pas à payer ses échéances. De plus, la plupart du temps, le montant de l'emprunt ne pourra excéder la moitié de la valeur hypothécaire.

Pour qui ? Pour les emprunteurs qui possèdent un patrimoine immobilier important.

↑ Sommaire

La caution privée

La caution privée, quant à elle, implique qu'un tiers se porte caution solidaire et personnelle pour garantir votre emprunt immobilier. Cela peut être n'importe quelle personne de votre entourage (amis, employeur, famille), tant qu'elle est d'accord pour être garant de votre prêt.

Aussi, sachez qu'il existe des organismes de caution qui peuvent vous aider. En contrepartie, vous devrez leur payer une cotisation tous les mois, communément appelée commission de caution.

Pour qui ? Pour les emprunteurs qui ont un proche qui a une bonne situation financière ou qui veulent demander l'aide d'un établissement de caution. Elle est plutôt conseillée à ceux qui veulent souscrire à un emprunt peu onéreux et de courte durée.

Dans la majorité des cas, la banque vous obligera à souscrire une couverture financière pour votre crédit immobilier. Rares sont ceux pouvant disposer d'un emprunt immobilier sans assurance.

Toutefois, pour minorer le coût parfois prohibitif de cette assurance, il vous est possible de renégocier chaque année votre contrat à la baisse. En effet, comparer les assurances de prêt peut vous permettre de baisser considérablement le prix de votre assurance.

Sur un crédit immobilier de 20 ans par exemple, l'économie peut représenter plusieurs milliers, voir dizaines de milliers d'euros. Essayez notre comparateur pour connaître l'économie que vous pourriez vous aussi réaliser.

↑ Sommaire

Comment faire si un assureur ne veut pas couvrir mon prêt immobilier ?

Si vous ne pouvez pas souscrire votre prêt sans assurance ou si vous trouvez qu'il est trop difficile d'obtenir un emprunt sans assurance, vous devez en souscrire une. Toutefois, il se peut qu'à cause de votre profil, la banque ou un assureur refuse de vous couvrir.

Rassurez-vous, rien n'est perdu. En effet, comme nous l'avons dit précédemment, vous pouvez demander l'aide de la convention AERAS. Si cette solution ne fonctionne pas dans votre cas, vous pouvez toujours profiter de la délégation d'assurance.

Grâce à cette dernière, vous n'êtes pas obligé de passer par votre banque pour vous assurer. Vous pouvez donc comparer les offres d'assureurs indépendants et en trouver un qui accepte de vous assurer à un prix attractif.

D'autant plus, que le coût d'une assurance est considérablement moins élevé en passant par un assureur externe à la banque prêteuse. Pour trouver la meilleure offre pour vous, vous pouvez utiliser notre comparateur en ligne.

Vous devez simplement répondre à quelques questions qui portent sur votre prêt et sur votre profil pour obtenir les résultats. En plus, vous pourrez souscrire directement depuis notre outil. Rapide et gratuit, c'est l'outil idéal pour faire des économies sur l'assurance de votre emprunt immobilier.

↑ Sommaire

Alexandre Lamour
Publié le 03/12/2021 | Modifié le 18/01/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍