Comparez et économisez sur votre mutuelle

Mutuelle et prime de naissance : comment l'obtenir ?

Vous attendez un enfant ou vous adoptez ? C'est une grande nouvelle pour votre famille qui s'agrandit. Bien que cela soit une source de bonheur, l'arrivée d'un enfant c'est aussi revoir son budget à la hausse. Pour aider les personnes qui attendent un nouveau-né, la CAF propose une prime de naissance sous conditions de revenus. Votre mutuelle peut aussi prévoir un forfait naissance et ce que nous étudions dans cet article.

naissance d'un enfant ouvrant droit à une prime par la mutuelle

Faut-il déclarer la naissance de son enfant à la Sécurité sociale?

Oui, vous devez déclarer la naissance de votre enfant à la Sécurité sociale et c'est très important. En effet, après l'arrivée de votre nouveau-né, les frais médicaux ne tardent pas à suivre : visite chez le pédiatre, prescription de médicaments, examens au laboratoire, etc.

Pour que ces frais soient correctement pris en charge, vous devez prévenir l'Assurance maladie dans les jours qui suivent l'accouchement. Ainsi, votre enfant sera rattaché à la carte vitale de votre conjoint ou à la vôtre.

Pour déclarer votre nouveau-né à la Sécurité sociale, vous devez compléter un formulaire qui est appelé  "demande de rattachement d'un enfant ", le Cerfa n°14445*01. Vous devez ensuite l'envoyer à votre caisse d'Assurance maladie en joignant votre livret de famille. Si vous n'avez pas ce dernier document, vous pouvez joindre l'acte de naissance.

Sachez que l'Assurance maladie couvre à 100 % les examens obligatoires d'une grossesse (les examens prénatals) et à 70 % une majorité des autres frais.

↑ Sommaire

La prime de naissance de la CAF : qu'est-ce que c'est ?

La prime de naissance de la CAF est une aide qui vous permet d'accuser le coût des premières dépenses liées à la naissance de votre enfant. Elle fonctionne aussi pour une adoption, on l'appelle alors la prime à l'adoption.

Cette aide est versée une seule fois, au cours du 7e mois de grossesse, pour chaque enfant à naître ou à l'arrivée de l'enfant dans le foyer pour une adoption.

Pour percevoir cette prime de naissance ou à l'adoption, vous devez :

  • Résider en France ;
  • Avoir déclaré votre grossesse à la CAF et à l'Assurance maladie dans les 14 premières semaines / Adopter un enfant âgé de moins de 20 ans ;
  • Ne pas dépasser le plafond de ressources.
💡 À savoir : votre médecin traitant peut déclarer lui-même votre grossesse à la CAF, dans ce cas vous n'aurez pas à le faire.

Pour profiter de cette aide, vous ne devez pas dépasser un plafond de revenus. Ce sont vos revenus de l'année 2019 qui sont pris en compte si vous faites votre demande avant le 31 décembre 2021.

Voici les plafonds de ressources en vigueur :

Nombre d'enfants dans le foyer (à naître ou nés)

Couple avec 1 seul revenu

Couple avec 2 revenus ou parent isolé

1

32 455 €

42 892 €

2

38 946 €

49 383 €

3

46 735 €

57 172 €

Enfant supplémentaire

+7 789 €

La prime à la naissance est d'un montant de 948,27 € par enfant. Ce qui signifie que si vous attendez des triplés, vous recevrez 3 fois cette somme, soit 2 844,81 €. Le montant de la prime à l'adoption est de 1 896,52 €.

✍️ À noter : ces 2 primes font partie d'un dispositif appelé Paje (prestation d'accueil du jeune enfant). Celui-ci comprend en plus de ces primes, l'allocation de base, le complément de libre de choix du mode de garde et la prestation partagée d'éducation de l'enfant.

↑ Sommaire

Pourquoi avertir sa mutuelle de l'arrivée de son enfant ?

Avertir votre mutuelle de l'arrivée de votre enfant pour le rattacher à votre contrat ou à celui de votre conjoint c'est d'abord avoir une meilleure couverture des soins pour votre enfant.

Votre mutuelle peut prendre en charge votre enfant dès sa naissance et tout au long de son développement. En fonction des garanties que vous avez souscrites, vous pourrez profiter d'un remboursement partiel ou total des frais médicaux non couverts par la CPAM.

Cela peut notamment inclure l'orthodontie, l'optique, la radiologie, les honoraires de spécialistes et les vaccins obligatoires. En souscrivant des options ou une formule haut de gamme, les séances de psychologue, le diététicien et l'ostéopathie peuvent aussi être pris en charge.

Vous pourrez aussi profiter de services de prévention et d'assistance, tels que la garde de vos enfants lorsque vous êtes hospitalisé.

Avertir votre mutuelle de la naissance de votre enfant vous permet également de bénéficier du forfait naissance. En effet, nombreuses sont les compagnies à proposer ce forfait, dont le montant se situe en général autour de 150 - 200 €.

Si avec votre conjoint vous disposez de 2 mutuelles différentes, pensez bien à les comparer. En effet, rattacher votre enfant peut entraîner un coût supplémentaire sur votre prime, il faut donc choisir la mutuelle la plus avantageuse pour votre enfant.

↑ Sommaire

Quelle prime de naissance avec une mutuelle ?

Lorsque vous souscrivez une mutuelle, vous devez la choisir principalement en fonction de son niveau de couverture. Pour votre enfant, votre contrat peut prévoir une prime de naissance, sous la forme d'un forfait.

Celui-ci peut être versé avant l'arrivée de votre nouveau-né ou juste après, selon les conditions prévues. Son montant varie d'une compagnie à une autre, pour les mutuelles les plus performantes le forfait peut aller jusqu'à 1 000 €.

Toutefois, en moyenne il est compris entre 150 € et 200 €. Une aide donc bien précieuse qui se cumule à la prime de naissance versée par la CAF.

Sachez que les prestations de votre mutuelle peuvent être retardées par un délai de carence. Celui-ci retarde l'activation des garanties de votre contrat de 1 ou plusieurs mois, selon les compagnies.

Si vous attendez déjà un enfant lorsque vous souscrivez votre contrat, vérifiez que le délai de carence ne concerne pas le forfait de naissance ou sinon qu'il s'arrête avant la naissance de votre enfant. D'autant plus que la prime de naissance d'une mutuelle est souvent calculée au prorata de la progression de la grossesse à la souscription.

↑ Sommaire

Quelles sont les conditions pour bénéficier du forfait naissance de sa mutuelle ?

Avant de connaître les conditions pour bénéficier du forfait naissance de votre mutuelle, vous devez vérifier que votre contrat en prévoit bien un. Si ce n'est pas votre cas, vous pouvez ajouter cette garantie à votre mutuelle ou changer de contrat.

À la différence de la prime de naissance versée par la CAF, le forfait de la mutuelle n'est pas soumis à des conditions de revenus. Cela signifie que si vous ne profitez pas de l'aide de la CAF, vous pouvez tout de même demander le forfait naissance à votre mutuelle.

Comme nous l'avons dit précédemment, le forfait naissance des mutuelles est cumulable avec la prime de la CAF. Vous pouvez alors tout à fait bénéficier de ces 2 avantages.

La plupart du temps, la prime de naissance d'une mutuelle est versée dans les 2 mois suivant l'arrivée de votre enfant, à l'inscription de celui-ci sur votre contrat.

En fonction du contrat que vous avez souscrit, ce forfait peut être versé uniquement au parent qui a inscrit l'enfant sur son contrat ou aux 2 parents.

↑ Sommaire

Comment demander la prime de naissance à sa mutuelle ?

La demande de prime de naissance à votre mutuelle doit être faite au plus tôt pour être sûr de la percevoir. Bien que la prime soit généralement versée lorsque vous inscrivez votre enfant à votre contrat (ou celui de votre conjoint), vous pouvez prévenir votre mutuelle dès le 7e mois de grossesse.

La démarche pour obtenir le forfait naissance de votre mutuelle est très simple. Il vous suffit d'inscrire votre enfant sur votre contrat en tant qu'ayant droit. Pour ce faire, vous devez envoyer une lettre à votre compagnie accompagnée de l'acte de naissance ou du livret de famille (une copie suffit).

Sachez que certaines compagnies mettent à votre disposition un espace client, qui vous permet de faire le rattachement de votre nouveau-né directement en ligne.

Le courrier a envoyé n'est pas compliqué à écrire, il suffit d'indiquer la date de naissance de votre enfant, son prénom, son sexe et votre numéro de contrat.

↑ Sommaire

Changer de mutuelle pour obtenir un forfait naissance

Si vous vous rendez compte que votre mutuelle ne prévoit pas de forfait naissance ou que les garanties ne correspondent plus à vos besoins suite à l'arrivée de votre enfant, sachez que vous pouvez en changer.

Pour connaître les modalités des autres mutuelles, vous pouvez utiliser notre comparateur d'assurances. Ainsi, vous pourrez mettre en concurrence les offres et savoir laquelle propose les meilleures garanties pour vous et pour votre enfant, notamment en matière de forfait de naissance.

À chaque date d'échéance, vous avez le droit de revoir votre contrat de mutuelle. Ainsi, vous pouvez ajouter des garanties ou augmenter le niveau de couverture. De cette manière, vous pourrez vous assurer le versement de la prime de naissance.

Aussi, lorsque vous ajoutez votre enfant à votre contrat, cela peut avoir pour effet d'augmenter votre prime. Si tel est votre cas, vous pouvez alors renégocier les conditions avec votre assureur.

Chaque année, à la date anniversaire, vous pouvez aussi changer de mutuelle en résiliant l'actuelle et en souscrivant une autre. Pour cela, vous devez respecter un délai de préavis de 2 mois.

Si vous souhaitez changer de contrat à l'arrivée de votre nouveau-né en utilisant notre comparateur, vous devez faire attention à plusieurs éléments. Notamment, les garanties et le niveau de couverture qui doivent être au moins égaux à ceux dont vous bénéficiez actuellement.

Vérifiez également les délais de carence, qui peuvent aller jusqu'à 6 mois ou plus, selon les contrats. Bien entendu, vous devrez étudier le forfait naissance proposé par chacune des compagnies, afin de bénéficier de la meilleure couverture pour l'arrivée de votre enfant.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
16/11/2021

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Comparez et économisez sur votre mutuelle 👍