Votre Assurance Auto à partir de 12€*

Vignette Crit Air : Obligation, démarches, tarifs, villes concernées

La pollution est un sujet primordial de nos jours et l'Etat tente de mettre en place des actions pour la réduire, afin de minorer notre impact sur l'environnement. C'est dans cette démarche que s'inscrit la vignette Crit'air. Ce dispositif a en effet pour objectif de réduire les émissions de CO2 de certaines zones en encourageant l'utilisation de véhicules propres. Parfois obligatoire, l'absence de vignette pollution peut vous conduire à de lourdes sanctions. Voyons en détail les tenants et les aboutissants de la vignette Crit'air.

vignette crit air posé sur un véhicule

Qu'est-ce que la vignette Crit'air ?

La vignette Crit'air est un dispositif instauré par le gouvernement pour réduire la pollution dans les zones à fortes émissions de CO2, en régulant la circulation des véhicules. Concrètement, elle prend la forme d'un autocollant à mettre sur le pare-brise du véhicule pour indiquer le niveau de pollution de celui-ci.

En fait, elle indique la classe environnementale dans laquelle se place le véhicule, en fonction de ses émissions de polluants. Elle peut être obligatoire en cas de pic de pollution, elle l'est d'ailleurs en tout temps dans certaines zones. Elle est autant valable pour les voitures que pour les motos.

La classification spécifique sur laquelle se base cette vignette pollution est définie par un arrêté de juin 2016. Ce dernier classe les véhicules en fonction de leur niveau de pollution, en prenant en compte leur date de mise en circulation et leur motorisation.

Il existe alors 6 classes, qui sont définies en fonction de la norme Euro notée sur la carte grise :

Vignette Crit'air

Véhicule diesel

Véhicule essence et autres

1*

-

Normes Euro 5 et 6

(à partir du 1er janvier 2011)

2

Normes Euro 5 et 6

(à partir du 1er janvier 2011)

Norme Euro 4

(entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010)

3

Norme Euro 4

(entre le 1er janvier 2006 et le 31 décembre 2010)

Normes Euro 2 et 3

(entre le 1er octobre 1997 et le 31 décembre 2005)

4

Norme Euro 3

(entre le 1er janvier 2001 et le 31 décembre 2005)

-

5

Norme Euro 2

(entre le 1er octobre 1997 et le 31 décembre 2000)

-

Désignés comme trop polluants pour être éligible à la vignette Crit'air

Norme Euro 1 et avant

(jusqu'au 31 décembre 1996)

*La vignette pollution 1 est également attribuée aux véhicules gaz et aux véhicules hybrides rechargeables.

La 6e classe est en fait la plus élevée, c'est la vignette Crit'air verte, qui est octroyée aux véhicules totalement électriques et hydrogènes. Ces derniers peuvent alors circuler pendant les pics de pollution et dans les zones à faibles émissions.

En ce qui concerne les véhicules qui disposent des autres vignettes :

  • Les vignettes Crit'air 1 et 2 : elles sont souvent autorisées puisqu'elles sont valables pour des véhicules récents, qui polluent peu ;
  • Les vignettes Crit'air 3 et 4 : elles sont moins souvent autorisées, surtout si elles concernent des poids lourds ou des véhicules utilitaires ;
  • La vignette Crit'air 5 : c'est la dernière du classement, elle est concernée par de nombreuses restrictions.
💡 À savoir : dès lors qu'une vignette et donc qu'une classe a été attribuée à votre véhicule, elle est valable pour toute sa durée de vie.

↑ Sommaire

La vignette pollution est-elle obligatoire ?

Comme nous l'avons dit précédemment, la vignette pollution n'est obligatoire que dans certaines zones ou lors des pics de pollution, lorsque la situation est différenciée.

Voici les zones dans lesquelles vous avez l'obligation d'avoir cette vignette :

  • Les zones à faibles émissions / zones à circulation restreintes : dans ces zones, vous devez afficher la vignette Crit'air toute l'année sur votre véhicule, sous peine d'être sanctionné ;
  • Les zones de circulation différenciée : en cas de pic de pollution, le préfet d'un territoire peut choisir de mettre en place une circulation différenciée. Concrètement, pendant cette période, seuls certains véhicules peuvent circuler sur la zone.

Cette période peut durer de 1 à plusieurs jours, pendant lesquels vous avez l'obligation d'avoir une vignette pollution sur votre véhicule. On appelle aussi ces zones, des zones de protection de l'air (départementale).

😉 Astuce : pour savoir si une circulation différenciée a été mise en place sur votre territoire, vous pouvez vous rendre sur le site de votre préfecture et regarder le service nommé  "vigilance atmosphérique ". Ce service est aussi disponible sur le site du ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

↑ Sommaire

Quelles sont les villes concernées par la vignette Crit'air ?

Comme la vignette Crit'air est obligatoire dans les zones à faibles émissions, mais aussi en cas de pic de pollution, elle peut être demandée dans toutes les villes françaises.

Les zones à circulation restreintes sont des endroits où la qualité de l'air n'est pas optimale, puisque les seuils limites y sont souvent dépassés. Elles sont délimitées par des panneaux de signalisation.

Paris et Grenoble en font partie, ainsi que certaines communes avoisinantes, telles que Clichy, Bagnolet ou Asnière-sur-Seine.

Voici un petit récapitulatif des villes concernées par la vignette Crit'air :

Zones

Villes

Pendant les pics de pollution ?

De manière permanente ?

Zone de circulation différenciée

Toutes les villes de France (ex : Bordeaux, Angers, Clermont-Ferrand, Orléans, Rennes)

Zone à faibles émissions

Toulouse, Grenoble, Grand Paris, Strasbourg, Lille, Lyon, Reims, Rouen, Nice, Montpellier, Nancy, Marseille

L'objectif de ces zones est bien évidemment de réduire la pollution de l'air, en favorisant les véhicules propres. Ce sont des lieux où le trafic est important et où il est nécessaire d'opérer cette démarche.

↑ Sommaire

Comment obtenir une vignette Crit'air ?

Pour obtenir votre vignette Crit'air, vous avez plusieurs solutions. Tout d'abord, vous pouvez la commander en ligne, via le site dédié à ce dispositif certificat-air.gouv.fr. Ce service est relié au système d'immatriculation des véhicules.

En procédant de cette manière, vous devrez payer les frais de la vignette directement en ligne, via un service sécurisé.

Si vous ne souhaitez pas faire cette démarche sur internet, vous pouvez la demander par courrier postal. Vous devez télécharger en ligne et remplir le formulaire dédié. Une fois qu'il est complet, vous pouvez l'envoyer par voie postale au service national de délivrance des certificats.

Vous devrez alors joindre un chèque pour le paiement de la vignette, à l'ordre de l'imprimerie nationale.

Quelle que soit l'option que vous choisissez, vous devez avoir avec vous votre carte grise pendant la démarche, afin de remplir correctement le formulaire. Que vous ayez fait la démarche en ligne ou par voie postale, vous la recevrez par courrier, à l'adresse postale indiquée sur votre certificat d'immatriculation.

C'est pourquoi, avant d'entamer toute démarche, il est indispensable que votre carte grise soit à jour. Si ce n'est pas le cas, pensez à faire votre changement d'adresse avant de demander la vignette pollution, sinon vous ne la recevrez pas à la bonne adresse.

↑ Sommaire

Quel est le tarif de la vignette pollution ?

Le tarif de la vignette pollution est assez raisonnable, puisque vous devez compter 3,11 €. À ce montant, vous devez ajouter le coût de l'affranchissement de 0,59 €. Au total, vous devrez donc payer 3,70 € par véhicule.

Le ministère de la Transition Écologique précise que ce prix ne représente pas une taxe, l'Etat ne profitant pas de cette recette. Il couvre en réalité plusieurs coûts de fabrication et d'acheminement, tels que le service dédié à ce certificat, l'élaboration, la conception et le traitement des demandes.

🚨 Attention : de nombreux sites frauduleux ont émergé et proposent de vous envoyer la vignette à un tarif bien plus élevé que le prix original et officiel. Pour rappel, il n'y a que le site officiel du ministère de la Transition Écologique qui peut vous envoyer votre vignette.

Pour être certain d'être sur le bon site, vérifiez que le logo officiel du ministère est bien présent et que l'adresse du site se termine bien par .gouv.fr.

↑ Sommaire

Défaut de vignette Crit'air : quelles sont les sanctions ?

Si vous circulez dans une zone à faibles émissions ou dans une zone de protection de l'air (départementale ou non) sans la vignette Crit'air obligatoire, vous vous exposez à des sanctions.

Vous pourriez écoper d'une amende forfaitaire de 68 €, qui peut aller jusqu'à 450 € en fonction de la situation. La sanction sera la même si vous disposez de la vignette mais que votre véhicule n'est pas autorisé dans la zone.

En plus de cette amende, vous pourriez subir une immobilisation de votre véhicule, voire une mise en fourrière de celui-ci. Ces sanctions sont valables pour les véhicules particuliers, les véhicules utilitaires légers, les deux-roues et tous les autres quadricycles motorisés.

Vous devez donc être particulièrement vigilant quant aux zones autorisées pour votre voiture et surtout aux pics de pollution, pendant lesquels les règles peuvent changer. Pensez bien à coller votre vignette, car il serait dommage d'écoper d'une amende seulement parce que vous avez oublié de l'afficher sur votre véhicule.

↑ Sommaire 

Alexandre Lamour
Publié le 22/04/2022

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Votre Assurance Auto à partir de 12€* 👍