Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

L’assurance décès emprunt immobilier : tour d'horizon

Dans le but de couvrir les éventuels risques relatifs aux prêts immobiliers, un emprunteur a le devoir et l'obligation de souscrire à une assurance décès-emprunt immobilier. Toutes les entités tierces et parties à ce type de contrat y gagnent à savoir : l'établissement prêteur, l'emprunteur et ses héritiers.

assurance décès emprunt immobilier

Adhésion accessible et coûts diversifiés

Cette assurance décès emprunt immobilier peut émaner des banques par l'intermédiaire d'un contrat de groupe. Cependant, l'emprunteur peut choisir l'assureur de son choix une fois que les garanties proposées sont au moins similaires à celles offertes par la banque. Il s'agit alors d'une délégation d'assurance. Avant de donner son aval, la banque a le droit de se pencher sur les détails relatifs aux clauses du contrat d'assurance décès emprunt immobilier établi par la nouvelle compagnie d'assurance choisie par l'emprunteur.

Du point de vue des garanties, la couverture s'étale sur les risques suivants :

On vous permet d'économiser 894,87 € avant la rentrée sur votre comparatif Assurance de Crédit

- Le décès

- L'incapacité temporaire de travail

- L'invalidité permanente totale qui prend fin lorsque l'emprunteur a atteint l'âge limite qui est mentionnée dans le contrat. En général, cette limite est comprise entre 58 et 70 ans. Ainsi, un retraité ou un pré-retraité ne peuvent y prétendre.

- La perte totale et irréversible d'autonomie

Comme toute assurance, celle du décès emprunt immobilier a un coût. Ses cotisations peuvent être calculées soit sur le montant du prêt immobilier soit de manière proportionnelle au capital qui reste à rembourser. Dans ce dernier cas, la cotisation est revue à la baisse tous les mois tandis que dans le premier elle reste constante jusqu'à la fin du prêt immobilier.

En cas de doutes, préférez utiliser des plateformes en ligne de comparateurs d'assurance de prêt.

La spécificité de l'assurance decès emprunt immobilier

Un contrat d'emprunt immobilier pouvant être conclu par plusieurs personnes, l'assurance y correspondant peut couvrir chacune d'entre elles avec les garanties particulières relatives à chacune de leur situation. En cas de décès de l'un d'entre eux, l'assurance remboursera le prêt immobilier du défunt en fonction de la quotité qui a été attribuée à celui-ci de son vivant.

Notez que selon la situation financière des deux conjoints, la quotité sur chaque tête pourra être différente (mais le cumul devra toujours faire 100% au minimum). Ainsi, le conjoint percevant des salaires plus élevés pourra opter pour une quotité de 60% par exemple et le second une quotité de 40% (modulable selon votre souhait).

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes :

La rédaction Itandi
26/12/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍