Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt

assurance deces d’un pret immobilier : comprendre son fonctionnement

Pour pouvoir prétendre à un crédit immobilier, un emprunteur doit souscrire une assurance de prêt. Cette dernière est composée de plusieurs garanties, mais la plus importante reste celle liée au décès. Voici des informations permettant de mieux comprendre cette couverture.

credit immobilier et assurance deces

Assurance décès d'un prêt immobilier : définition

Assurance Emprunteur : Jocelyne M. a économisé en moyenne 112 euros tous les mois avec ce comparatif

Comme son nom l'indique, l'assurance deces d'un prêt immobilier est une garantie donnant la possibilité à l'organisme prêteur de se faire rembourser totalement ses créances même en cas de décès de l'emprunteur. Ce dernier, de son côté, évitera que ses proches hériteront d'une dette imprévue et qui peut mettre à mal leurs situations financières. Ceux-ci récupéreront par ailleurs, à la fin des remboursements, le bien immobilier engagé par l'emprunteur en guise de sûreté.

La garantie décès est la composante obligatoire de toute assurance de prêt immobilier. Ces derniers temps cependant, on constate que les établissements financiers exigent de plus en plus d'y ajouter d'autres garanties, en ne citant que la garantie Perte totale et irréversible d'autonomie, la garantie invalidité permanente et totale, la garantie incapacité temporaire de travail et la garantie perte d'emploi.

Depuis janvier 2018, il est possible de changer à tout moment son assurance décès de prêt immobilier en cas d'offres plus attrayantes ailleurs.

Assurance décès d'un pret immobilier : son fonctionnement pour un emprunteur seul

Une bonne partie des emprunteurs préfèrent contracter seul leur credit. L'on se demande donc ce qui se passe s'ils viennent à mourir en cours de contrat. Généralement, un emprunteur seul se voit carrément imposer une assurance de son pret à 100%. Celle-ci devra couvrir non seulement son deces, mais également son invalidité. S'il le souhaite, il pourra ajouter au tout la couverture de perte d'emploi. Si son décès survient alors que le crédit n'arrive pas encore à échéance, ses héritiers n'auront pas à se charger des remboursements restants. Ce décès ne devrait tout de même pas être dû à un suicide ou à la pratique d'une activité à risques.

Assurance décès d'un prêt immobilier : son fonctionnement pour un co-emprunteur

Il se peut qu'un emprunteur ait préféré emprunter à deux. Dans ce cas donc, il doit aussi souscrire et/ou changer une assurance de credit immobilier à deux. Pour s'assurer qu'il y ait prise en charge totale du montant restant dû quand l'un ou l'autre vient à mourir, une couverture de chaque individu à 100% est recommandée. Rien n'interdit cependant pas d'opter pour une assurance à 50% de chaque. Mais si l'une des têtes décède en cours de contrat, l'assureur ne prendra en charge que la moitié des remboursements restants. Dans ce cas aussi, les conditions d'exclusions citées pour l'assurance d'un emprunteur seul sont valables.

Comparez les meilleures assurances de prêt en 2 minutes :

La rédaction Itandi
02/08/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Jusqu'à -50%* sur votre assurance de prêt 👍