Comparez et économisez sur votre mutuelle

La mutuelle : ce qu'il faut savoir

Le remboursement assuré par la complémentaire santé est calculé en fonction de la prise en charge de la Sécurité sociale. Selon le niveau de couverture, les interventions de l'assureur peuvent aller de la chambre particulière à l'automédication et les implants.

Une mutuelle peut aussi imposer des délais de carence ou de stage sur certains domaines. Chaque assureur est ainsi libre de définir ses propres conditions. Le mieux reste de bien s'y renseigner avant toute décision de souscrire.

comment trouver une très bonne mutuelle pas chère, toutes les réponses

Les différents types de contrats

Il existe deux grands types de mutuelles santé : les contrats modulables et les complémentaires. Ces derniers sont caractérisés par leurs formules compactes. Les premiers contrats font profiter aux assurés des forfaits par domaines. L'on peut citer les soins optiques ou dentaires, l'hospitalisation, etc.

Avec cette option, l'assuré peut allier remboursement des soins courants et prise en charge des soins spécifiques sur le dentaire. Il parvient, de ce fait, à un contrat sur-mesure qui répond le mieux à ses habitudes de consommation. La cotisation est calculée selon les modules supplémentaires choisis.

Toutefois, elle est assez élevée, comparée à une formule compacte.

Les complémentaires, quant à elles, mettent à disposition des adhérents des prestations strictes. Il n'est donc plus possible d'y ajouter d'autres modules sur certains domaines, comme l'optique et le dentaire.

Les souscripteurs souhaitant bénéficier d'un haut niveau de remboursement doivent donc opter pour une formule haut de gamme. Il est ainsi possible que celle-ci comporte des garanties qui ne répondent pas à vos besoins.

Heureusement que ces contrats conçoivent leurs formules selon une cible bien définie, notamment les jeunes, seniors, familles, etc.

Fonctionnement du remboursement

Pour une facture de 600 euros chez votre dentiste, quel que soit le type d'intervention, le tarif imposé par la sécurité sociale est limité à 107,50 euros pour un taux de remboursement de 70 %. L'assurance-maladie rembourse alors 75,25 euros. Le reste qui sera à la charge du patient, en l'absence d'une couverture, est de 524,75 euros.

Les remboursements des mutuelles peuvent être à hauteur de 100 %, 200 % ou 300 %. Si vous avez choisi le niveau moyen à 200 %, la prise en charge effective correspondra à 130 % (200 % - 70 %). Le calcul doit se faire à partir de la base indiquée par l'assurance-maladie. Le remboursement correspondra donc à 139,75 euros.

L'assuré bénéficiera ainsi de 214,95 euros remboursés. Il doit alors trouver d'autres moyens pour payer les 385,05 euros restants. La somme à la charge de l'assuré réduit ainsi en fonction du niveau de remboursement choisi. Sans doute, une couverture haut de gamme vous évitera la prise en charge de certains frais médicaux par vos propres moyens.

Certains assureurs définissent leur mode de remboursement de manière forfaitaire. Ils peuvent, à titre d'exemple, indiquer clairement dans le contrat les tarifs pour les implants dentaires et les appareils auditifs. Les taux de remboursement indiqués s'ajouteront à ceux assurés par la Sécurité sociale.

Mieux comprendre les garanties

Il existe différents types de garanties optionnelles proposées. Elles varient même d'un assureur à un autre. La vigilance s'impose ainsi en matière de choix tout en veillant à ce que les garanties choisies répondent bel et bien à ses besoins. Les souscripteurs astucieux commencent toujours par la comparaison des mutuelles.

Pour ce faire, ils n'ont qu'à recourir à des comparateurs d'assurances-santé en ligne. D'ailleurs, ces outils ne demandent que des informations basiques, afin de répondre à votre demande, en seulement quelques minutes. Mieux encore, il s'agit d'une étape gratuite, sans engagement tout en étant accessible à tous et à tout moment pour trouver un meilleur contrat.

Les garanties d'une couverture santé qui sont mises en avant sur le contrat correspondent aux prises en charge. Elles concernent généralement les soins médicaux, les consultations auprès des spécialistes, les médicaments sous ordonnance, l'hospitalisation, les prothèses dentaires, les soins optiques et les appareils auditifs.

Cette liste peut encore être plus que complète chez les assureurs visant la satisfaction des adhérents. Seule l'utilisation d'un comparateur de mutuelles vous permettra de comparer les offres du marché.

Une mutuelle proposant un remboursement haut de gamme pour seniors peut prendre en charge les médecines douces, les services d'accompagnement à domicile, l'orthodontie, la chambre particulière en cas d'hospitalisation, les dépassements d'honoraires, etc.

La rédaction Itandi
10/12/2019

Guides pratiques :

Pour aller plus loin :

Vérifiez tout de suite combien vous pouvez économiser :

Commencer »
Comparez et économisez sur votre mutuelle 👍